Ecouter le live sur Galère  Discutez avec les autres auditeurs de radio galère : 
 Archives par animateur[trice]     Créer un contenu     Forum

 

Agrégateur de flux

Café signes féministe queer

Infos Mille babords - 15. mai 2015 - 19:00

Plongeons dans le « silence » des sourdEs

Les personnes sourdes, en tant que minorité, subissent l'oppression de la majorité entendante qui les exclue sans cesse, par une communication principalement orale.

Nous, entendantEs, occupons sans arrêt l'espace et le temps avec nos paroles.

Les personnes sourdes ne vivent pas dans le silence, mais dans le monde visuel. À travers ce café signes nous créons un espace de rencontre qui exclue l'oralité, et nous demande d'utiliser nos corps, nos mains, pour faire signe et communiquer.

La langue des signes est une langue à part entière, et demande un réel apprentissage comme toute autre langue, et peut-être même plus encore que toute autre langue orale, car elle sollicite différemment.

Un café signes est un moment où l'on renonce à nos privilèges d'entendantEs dans notre société capacitiste. C'est aussi un moment pour nous immerger dans la langue et la culture sourde. Ouvrons grands nos yeux… et surtout, fermons nos bouches !

Adhésion AUX 3G demandée : année 8€ / 4€ - soirée 1€

La lettre des giménologues • AVRIL-MAI 2015

Infos Mille babords - 14. mai 2015 - 19:43

Couverture

Les volontaires italiens
La section italienne de la colonne Ascaso
Alba Balestri
La section italienne de la colonne Ascaso
Hommage à Nino Balestri et à ses copains
Lire l'article

infos
Projet de centre documentaire anti-autoritaire en milieu paysan (dans l'Hérault)
Nous relayons cette annonce
Les Giménologues. Premier avril 2015
Lire l'article

Infos
Appel à l'aide suite à l'incendie des locaux d'AK Press à Oackland, Californie
Nous venons d'apprendre par notre ami Paul Sharkey qu'un incendie s'est déclaré le 21 mars...
Lire l'article

Les giménologues, mai 2015

Rencontre-débat avec le collectif Alternatiba Marseille

Infos Mille babords - 14. mai 2015 - 19:30

Alternatibaïoli – Village des Alternatives au Changement Climatique

Le repaire de Marseille accueillera le collectif Alternatiba Marseille afin de nous présenter Alternatib'aïoli, une initiative qui se déroulera dans la cité phocéenne du 24 au 28 juin prochain.

2015, déclarée année du climat, Alternatib'aïoli permettra aux Marseillais.es de trouver des solutions pour agir concrètement contre le dérèglement climatique et peser sur nos dirigeants qui se réuniront en décembre à Paris pour la COP 21.

La lutte contre le changement climatique concerne la plupart des aspects de notre vie et de notre société :
agriculture paysanne, relocalisation de l'économie, éco-habitat, développement des alternatives au tout routier, sobriété énergétique, finance et consommation responsables, partage du travail et des richesses, recyclage et réparation, etc.

Alors oui, la transition écologique et sociale est possible ici et maintenant à Marseille !

A la fois fête populaire, salon des alternatives concrètes, village convivial, festif et instructif, venez découvrir avec les organisateurs ce qui se déroulera durant ces 4 jours.

Parce que nous construisons ensemble le monde de demain, ce repaire sera l'occasion d'échanger mais aussi d'organiser l'action en favorisant la mobilisation.

La soirée sera filmée et retransmise en directe sur la Télé du Plateau via le site fokus21

Pour plus d'information : Alternatiba Marseille

Le Repaire de Marseille

Agenda et Infos (10 mai 2015)

Infos Mille babords - 14. mai 2015 - 18:35

Réseau Education Sans Frontières 13
resf13 chez no-log.org 06 31 32 48 65
61 rue Consolat 13001 Marseille
www.educationsansfrontieres.org

Dimanche 10 mai 2015

AGENDA

Mercredi 13 mai de 15h à 17h : Prochaine permanence RESF (accueil jeunes majeurs et familles sans papiers) à la MMDH (34 cours Julien 13006 Marseille).

Mercredi 20 mai à 9h : RASSEMBLEMENT DE SOUTIEN à Florimond Guimard et Jean Sicard, militants RESF, devant le Tribunal Administratif de Marseille (22-24 rue Breteuil 13006). Voir info n°1 ci-dessous.

Mercredi 20 mai de 17h30 à 19h30 : réunion RESF, à Mille Bâbords (61 rue Consolat 13001 Marseille).

Jeudi 21 mai de 17h30 à 18h30 : cercle du silence à Marseille, angle Cours Saint Louis Canebière, Marseille.

INFOS
1/ Délit de solidarité : Plus de 4 ans après les faits, deux militants du RESF13 devant le Tribunal Administratif de Marseille le 20 mai… RASSEMBLEMENT DE SOUTIEN
2/ Suites de la mobilisation du 11 février 2015 devant la Préfecture : des avancées pour certaines familles
3/ Tests d'âge osseux sur Mineurs isolés étrangers : le point avant la discussion à l'Assemblée le 12 mai
4/ Chaque semaine, le RESF dans MEDIAPART

1/ Délit de solidarité
Plus de 4 ans après les faits, deux militants du RESF13 devant le Tribunal Administratif de Marseille mercredi 20 mai…
RASSEMBLEMENT DE SOUTIEN à 9h devant le Tribunal

Le 12 mars 2011, environ 200 manifestants se rassemblaient à l'appel du Réseau Education Sans Frontières à l'aéroport de Marignane pour protester contre l'expulsion d'un père comorien de trois enfants scolarisés à Marseille.
Leur détermination permettait qu'une famille ne soit pas démantelée et ce père retrouvait femme et enfants le soir même. Neuf mois plus tard, il était régularisé.

Un an après, alors que la page du sarkozysme était tournée, deux militants du RESF13 (facilement identifiables, Florimond GUIMARD professeur des écoles et Jean SICARD retraité) se voyaient reprocher d'être passés au-delà de portiques de sécurité lors de cette manifestation… Pour cela, la Préfecture des Bouches du Rhône leur infligeait une amende administrative de 200€ chacun !

Des milliers de signataires* de la pétition « La solidarité n'est pas un délit » demandaient alors l'arrêt de la procédure. Des recours gracieux et hiérarchique auprès du Préfet et du Ministre des Transports furent constitués. Mais l'entêtement politique à réprimer, à travers ces deux militants, l'action citoyenne solidaire et spontanée d'un quartier, d'une école, d'une communauté, de militants associatifs, syndicaux et politiques… obligea de saisir la justice.

Et c'est plus de 4 ans après les faits que le tribunal administratif de Marseille audiencera cette affaire mercredi 20 mai 2015 à 9h30.

RASSEMBLEMENT DE SOUTIEN MERCREDI 20 MAI à 9h
devant le Tribunal Administratif (22-24 rue Breteuil 13006)

*Premiers signataires :
N. Arthaud (LO), E. Arvois (CGT Educ'action 13), A. Barlatier (FSU13), O. Besancenot (NPA), I. Bonnet (LO13), T. Cadart (SGEN-CFDT), JP. Cavalié (Cimade Paca), C. Connaulte (SGEN-CFDT Provence-Alpes), M. Chessa (UD CGT13), A. Coupé (Solidaires), P. Dharéville (PCF13), P. Désiré (CGT Educ'action), C. Doré (SNUipp13-FSU), L. Escure (UNSA Education), B. Eynaud (LDH13), P. Frackowiak, V. Gomez (UNSA Educ Paca), D. Grandjean (EELV Paca), B. Groison (FSU), F. Harl (SUD Education 13), B. Hetier (MRAP), C. Hoareau (Rouges Vifs 13), JF Longo (FSU13), JL Mélenchon (PG), H. Mekrelouf (MRAP13), P. Mennucci (PS), H. Ohresser (Solidaires13), P Parra (UD CFDT13), P. Poutou (NPA), JA Puig (SUD Ecucation), A. Refalo, S. Rio (SNES-FSU Aix/Marseille), S. Sihr (SNUipp-FSU), D. Simonnet (PG)…

Liens vers l'origine de l'affaire (mars 2011) et la convocation de Jean et Florimond devant la commission de sureté de l'aéroport de Marignane (juin 2012)


2/ Suites de la mobilisation du 11 février 2015 devant la Préfecture : des avancées pour certaines familles

Le 11 février 2015, plus de 200 personnes, parents d'élèves, enseignants et personnels d'établissements scolaires (écoles, collèges, lycées), citoyens, militants associatifs, syndicaux et politiques, élus... se rassemblaient devant la préfecture à Marseille à l'appel du Réseau Education Sans Frontières pour porter les cas de 5 jeunes majeurs sans papiers scolarisés en lycée et de 12 familles sans papiers dont les enfants sont scolarisés en écoles et collèges.
VOIR COMPTE RENDU DÉTAILLÉ DE L'AUDIENCE ET DES PHOTOS DU RASSEMBLEMENT

L'audience accordée ce jour-là par le directeur du service de l'Immigration et de l'Intégration (M. Izquierdo), avait laissé espérer des avancées pour certains de ces dossiers.
Mais fin avril, aucune information n'était encore parvenue, ni au RESF ni aux jeunes et familles concernés…

Finalement, la préfecture a communiqué au RESF les suites données à ces dossiers.
Pour certains, cela constitue des avancées :
famille BOYADJYAN : régularisée ! (cartes de séjour Vie Privée et Familiale délivrées depuis mars).
famille MANUCHARYAN : un courrier leur a été adressé pour un complément de dossier (promesse d'embauche, attestations scolaires). Elle pourrait être régularisée bientôt...
famille GASHI : Madame bénéficie d'une protection attestée par l'ARS d'étranger malade
famille MJEKU : décision de délivrer un titre de séjour aux parents. Devraient l'obtenir très prochainement contre la sortie de CADA.
Mme YOUSSOUF CHANGAMA : régularisée ! (carte de séjour Vie Privée et Familiale).
Mme TER GEVORGYAN (et grand-mère Sussana) : conditions vers une régularisation sont actuellement mises en œuvre en lien avec le CADA.
famille ZERGA : un complément de dossier par courrier lui est demandé afin de retenir une régularisation VPF.
Mamadou SYLLA, jeune lycéen guinéen, doit déposer un dossier, accompagné par une militante RESF. Les instructions ont été données à cet effet.
Belkacem BEGHERNOUT, jeune majeur lycéen algérien, peut déposer un nouveau dossier avec de nouveaux justificatifs de présence en France

Mais pour d'autres, pas de changements :
Les familles TAIRI, MANUKYAN, MULLAJ, OSMANI, toutes entrées récemment en France et déboutées de leur demande d'asile : ils ne justifient selon la Préfecture d'aucun critère qui pourrait leur permettre de bénéficier d'une régularisation.
Pour le Sidorella FRANGU, lycéenne kosovare, un recours lié à sa demande d'asile est toujours pendant devant la CNDA.


3/ Tests d'âge osseux sur Mineurs isolés étrangers : le point avant la discussion à l'Assemblée le 12 mai

De vifs remerciements d'abord aux plus de 12 500 personnes qui ont signé l'Appel à la proscription des tests d'âge osseux infligés aux mineurs isolés étrangers pour les décréter majeurs et ainsi les exclure de la protection due aux mineurs, voire les faire condamner à des mois de prison parfois ferme. Le nombre et la qualité des signataires ont commencé à faire bouger les choses.

Des délégations formées de Claire Brisset, ancienne Défenseure des enfants, des président(e)s du Syndicat de la Magistrature, de Médecins du Monde, du Comede et d'un militant RESF ont été reçues par les Cabinets de Mme Taubira, ministre de la Justice et de Mme Rossignol, secrétaire d'Etat chargée de la famille. En tout état de cause, la situation va évoluer.

Le 12 mai sera discutée à l'assemblée nationale un projet de loi sur la Protection de l'enfance. A cette occasion, le gouvernement souhaite faire adopter les dispositions de la circulaire Taubira organisant la répartition des mineurs isolés étrangers entre les départements qui ont été invalidées par le Conseil d'Etat. Peut-être déposera-t-il aussi un amendement sur les tests d'âge osseux.

Mais, même si le gouvernement ne le faisait pas ou s'il ne le faisait pas de façon satisfaisante en se contentant de limiter la possibilité de recours aux tests sans les interdire totalement, des parlementaires ont eux aussi déposé des amendements.

Denys Robiliard, député PS du Loir et Cher a déposé deux amendements cosignés par une cinquantaine de députés PS demandant que les tests d'âge osseux soient interdits pour les MIE en zone d'attente (inscrit dans le CESEDA) et pour les MIE vivant en France (code de la famille).
Sergio Coronado, Cécile Duflot, Paul Molac et Noël Mamère députés Ecologistes demandent de façon plus large que la détermination de l'âge par des tests osseux soit totalement interdite dans le code civil.

Les choses ont commencé à bouger, il faut continuer ! Signez et faites signer l'Appel à la proscription des tests d'âge osseux infligés aux mineurs isolés étrangers

4/ Chaque semaine, le RESF dans MEDIAPART
Retrouvez les chroniques du blog RESF-Médiapart sur le site du RESF :

Tests d'âge osseux. Test 1 = Majeur. Test 2 = Mineur ! par Gwen Austin RESF Paris 19ème

Enfants perdus à Orléans par Janine Carrein (ASTI Orléans) Pour le collectif MIE du Loiret

La Nakba a 67 ans. La résistance palestinienne aussi !

Infos Mille babords - 14. mai 2015 - 15:30

16 h Conférence
Le regard de la société israélienne sur la tragédie palestinienne
avec Thomas Vescovi, chercheur en histoire contemporaine
17 h 30 Table ronde
De Gaza à Yarmouk, Résister 67 ans après la Naqba
avec Sarah Katz, journaliste, Anne Paq, photographe,
et Baseela Abu Hamed, palestinienne de Ijzime réfugiée à Yarmouk
18 h 45 Cinéma
La terre parle arabe film de Maryse Gargour
19 h 45 Musique
Maneim Adwan chante Mahmoud Darwisch

Tu seras communiste mon fils

Infos Mille babords - 13. mai 2015 - 19:30

Soirée avec l'Association des Auteurs et Réalisateurs du Sud-Est (AARSE)
autour de la question de l'indépendance du cinéma ?

19h30 : "Tu seras communiste mon fils" - film documentaire de Jean-Christophe Victor (2003 - 52min)
Entre mon père est moi il y a toujours eu la politique, et plus exactement le Parti Communiste. À 78 ans, mon père appartient à cette génération qui a cru pouvoir changer le monde. Il espère à présent que je reprenne le flambeau.

Une soirée qui se penche sur les enjeux de la création cinématographique indépendante et la défense de la diversité de formes et de recherches face au formatage grandissant de l'industrie audiovisuelle. Cette situation pose quelles questions à la société ?

En présence de Jean-Christophe Victor (réalisateur), d'Emmanuel Vigne (Exploitant de salle), de Joëlle Zask, philosophe et d'autres réalisateurs-trices de PACA.

Plus d'infos sur le site du Gyptis : http://www.lafriche.org/content/tu-seras-communiste-mon-fils
ou en lisant l'article de Ventilo : http://www.journalventilo.fr/zoom-sur-laarse-association-des-auteurs-et-realisateurs-du-sud-est/

Réunion publique pour l'organisation du rassemblement national pour ZYED ET BOUNA

Infos Mille babords - 13. mai 2015 - 19:00

Bonjour,

Ce mercredi 13 mai à 19 H 00 aura lieu au Kiosque,

18 rue Clovis Hugues à la Belle de Mai,

une réunion publique pour l'organisation du Rassemblement du 18 mai,

en soutien aux familles et collectifs qui se réunissent le même jour à Rennes et partout en France pour contester la décision de la justice quant au procès des deux policiers inculpés dans la mort de Zyed et Bouna en 2005.

10 ans après, on ne les a pas oubliés.

Pour plus d'information, l'affiche de l'appel national est jointe.

Voici le lien du site :
http://zyed-bouna-18-mai.com/

Vérité ontologique et valeurs morales chez Platon

Infos Mille babords - 13. mai 2015 - 19:00

Comme l'a bien vu Nietzsche, la compréhension théorique du monde chez Platon répond au besoin de fonder les valeurs morales de manière absolue, en refusant le relativisme. Cette orientation idéaliste n'empêche pas le philosophe de développer avec une profondeur et une pertinence qui nous éblouissent toujours des questions telles que les conditions de possibilité de la connaissance, les différents modes de l'être, le sens de la vie humaine, la soif de justice et de beauté dans un monde injuste et bas. Les dialogues "socratiques" ayant déjà été parcourus lors du cycle portant sur "les premières philosophies en Grèce", nous nous pencherons sur les dialogues de maturité (République, Phèdre, Banquet) et de vieillesse (Théétète, Parménide, Sophiste, Philèbe), dans lesquels s'expriment avec le plus de subtilité l'ontologie platonicienne et la théorie de la connaissance qui l'accompagne. Comme d'habitude, aucune lecture préalable ni achat de livres n'est nécessaire : les passages analysés seront fournis sur place.

Dates : les mercredis 1er, 8 et 22 avril, 13, 20 et 27 mai 2015, de 19 à 21 heures.

Lieu : Théâtre Toursky, 16 Promenade Léo Ferré, 13003 Marseille (métro National).

Ouvert à tous et gratuit, sans inscription (mais il est recommandé de suivre tout le cycle). Conformément à l'esprit de l'Université populaire, chaque séance comporte un exposé d'un peu plus d'une heure, le reste étant consacré à la discussion, à l'échange d'idées ou aux extensions souhaitées par le public.

Tous les cours précédents sont disponibles sur le site :
www.université-populaire-de-Marseille.net

Pouvoir habiter mieux, quelles que soient nos ressources…

Infos Mille babords - 13. mai 2015 - 19:00

Pouvoir habiter mieux, quelles que soient nos ressources…

Parce que l'habitat est notre deuxième peau, parce que le droit au logement est une problématique qui traverse le temps,

parce qu'à Marseille aujourd'hui vivre dans un habitat digne de ce nom, dans un quartier où il fait bon vivre est réservé aux personnes qui en ont les moyens.

Comment faire vivre une utopie ?

Les habeilles travaillent depuis trois ans sur un projet d'habitat coopératif social dans le quartier de St-Mauront …

après l'obtention d'un permis de construire, le groupe se heurte à la difficulté de trouver un bailleur.

De 19h à 21h
Les Habeilles vous invitent à débattre et à inventer l'habitat solidaire de demain...

Palestine : Commémoration d'une Nakba en cours

Infos Mille babords - 13. mai 2015 - 18:00

Palestine : Commémoration d'une Nakba en cours

Hommage à la Résistance Palestinienne

▪ Vernissage de photos et projection-débat autour du film : "Flying Paper" (Palestine 2013, VOSTFR)
Avec Anne Paq : photographe, coproductrice du film et membre d'Activestills

Table-ronde : "La Nakba : Où en est-on 67 ans après ?"
1. Le contexte politique actuel de la Nakba - avec l'Union Générale des Etudiants de Palestine - GUPS Aix-Marseille
2. L'engagement pour la Palestine au delà des frontières - avec Génération Palestine
3. Le conflit israélo-palestinien dans le média - avec Collectif Nosotros

▪ Buffet palestinien à prix libre

Info et renseignement : gupsaix-marseille chez gups-france.org

Les hôpitaux de Katmandou restent opérationnels après les séismes

Actualités OMS - 13. mai 2015 - 16:18
Les séismes et les répliques continuelles au Népal mettent en évidence l’importance des efforts consentis par le Ministère de la santé et de la population et l’OMS pendant plus d’une décennie pour s’assurer que les principaux hôpitaux, établissements et personnels de santé soient prêts et capables de fonctionner correctement en cas d’urgence ou de catastrophe naturelle.

Le premier séisme, le 25 avril, d’une amplitude de 7,8 sur l’échelle de Richter et le deuxième, le 12 mai, d’une amplitude de 7,3, n’ont pas interrompu les services dans les plus grands hôpitaux publics de Katmandou, dont le Tribhuvan University Teaching Hospital (TUTH), le Patan Hospital, le Civil Service Hospital, le Birendra Army Hospital et le centre de traumatologie au Bir Hospital.

Le rapport des Statistiques sanitaires mondiales fait le point sur les objectifs de la santé dans 194 pays

Actualités OMS - 13. mai 2015 - 11:17
2015 est la date butoir pour les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) des Nations Unies, des objectifs définis par les gouvernements en 2000 pour orienter l’action mondiale visant à mettre fin à la pauvreté. Le rapport de cette année des Statistiques sanitaires mondiales – publié aujourd’hui par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), évalue les progrès accomplis dans la réalisation des objectifs liés à la santé dans chacun des 194 pays pour lesquels on dispose de données. Les résultats sont mitigés.

D’ici la fin de l’année, avec les tendances actuelles, le monde aura atteint les objectifs pour redresser la situation concernant les épidémies de VIH, de paludisme, de tuberculose et pour élargir l’accès à l’eau potable. Il aura fait également des progrès substantiels pour réduire la malnutrition de l’enfant, la mortalité de la mère et de l’enfant et pour développer l’accès aux services d’assainissement de base.

Appel à l'armée des marseillais(es).

Infos Mille babords - 12. mai 2015 - 19:52

L'association de défense des personnes invalides marseillaises créée récemment a organisé une manifestation ce mercredi 6 mai du vieux port à la préfecture. Un nouveau rendez-vous était prévu ce dimanche.

L'association « Harcelons-les » a manifesté ce mercredi 6 mai, son mécontentement. devant le manque d'accès par rampe aux bus marseillais de la RTM.

Environ une dizaine de personnes dont trois en fauteuil roulant s'étaient donné rendez vous sur le vieux port devant l'hôtel de ville dès 14h00.

Le cortège partait ensuite en direction de la préfecture via la rue de Rome, amplificateur de son à l'appui pour sensibiliser les gens au manque d'infrastructures et de logistiques nécessaires à l' accès des personnes invalides aux transports en commun.

Pierre-Frederic Zieba, adhérent actif, nous explique : « L'arrêté du 2 juillet 1992 stipule que le transporteur est tenu de s'assurer chaque matin du bon dispositif d'accès. Or, certaines rampes d'accès ne sont pas du tout utilisés ce qui fait que les usagers en fauteuil roulant doivent souvent se débrouiller avec les moyens du bord. »

D'autres chevaux de bataille

D'autres chevaux de bataille seront par la suite développés toujours autour de la thématique de la qualité de vie des citoyens et habitants de Marseille souffrant de handicap : la possibilité de déclarer son handicap à son employeur afin qu'il en tienne compte sans avoir à effectuer des démarches administratives trop lourdes par exemple pour obtenir une carte d'invalidité ainsi que l'accès de ces personnes à la CMU.
Enfin, la question des revenus se pose de manière cruciale notamment lorsque les allocations en provenance du système de redistribution sont stoppées après l'obtention par l'un de ses bénéficiaire d'un emploi. Là aussi, les personnes souffrant d'invalidité réclament la possibilité d'un cumul.

Les adhérents de cette association sont encore très peu nombreux. Cette dernière a été crée début janvier 2015 et a pour président Thierry Perigon.
Elle pourrait relayer à la fin de l'année un nombre croissant d'adhérents invalides ou seulement sensibilisés à cette cause.

Un goûter pour sensibiliser était prévu ce dimanche au Quick du Vieux port à 14h00.

Harcelons-les.
Renseignements au 0613790865 ou sur le blog suivant :
http://harcelons-les.over.blog.com
Noura Mebtouche.

Permanence juridique de la CNT Solidarité-Ouvrière : pour défendre ses droits et combattre la délinquance patronale

Infos Mille babords - 12. mai 2015 - 19:46

Depuis fin janvier 2015, la CNT Solidarité-Ouvrière 13 bénéficie de l'apport d'une juriste et développeuse syndicale basée à Marseille.

Celle-ci assure une permanence juridique quotidienne ouverte à tous-tes sur RDV et complémentaire des permanences syndicales existantes, coordonne la défense juridique de nos syndiqué-e-s et sections (conseils, interventions auprès des employeurs, constitution et plaidoiries de dossiers prud'homaux). Elle vient renforcer l'effort militant de développement en allant à la rencontre des travailleurs-euses sur le terrain.
Durant ce premier trimestre d'activités, l'action juridique s'est concentrée dans des secteurs où le salariat est le plus précarisé et préssuré : nettoyage, BTP, commerce... Les entorses au droit du travail ou syndical et les préjudices financiers comme moraux, subies par les salarié-e-s sont légions : abus des contrats d'Intérim ou CDD impliquant des requalifications en CDI ; non respect des conventions collectives, des grilles de qualifications, de l'ancienneté impliquant des pertes de salaires ; non respect des majorations du dimanche dans la zone d'intérêt touristique ; conditions de sécurité ; pratiques frauduleuses concernant les cotisations sociales ; sanctions disciplinaires, pressions morales et harcèlement …
Cela dresse le panorama d'une violence et d'une délinquance patronale systématique qui est pourtant bien peu sanctionnée quand médias et politiciens s'émeuvent du moindre « faits divers ».

Si cette défense des droits des travailleurs-euses est indispensable, il est tout aussi primordial pour nous d'animer les luttes futures qui permettront d'en gagner de nouveaux ! Cette défense juridique s'accompagne donc, en liaison avec les équipes militantes du syndicat, d'une démarche de syndicalisation, d'organisation sur le lieux de travail pour y développer l'action syndicale avec, suivant les possibilités, la déclaration de représentant-e-s et de sections syndicales. L'accent est mis aussi sur la formation des militante-s- pour construire des bases solides pour un autre futur !

Les permanences de la CNT Solidarité-Ouvrière 13 ont lieu dans nos locaux du 12 rue de l'évêché (quartier du Panier).

Permanence juridique, du lundi au vendredi, en prenant RDV au 04.91.35.06.56
Permanences syndicales publiques : le lundi de 16 à 18h et le mercredi de 14 à 17h.

CNT Solidarité Ouvrière 13,
12 rue de l'Évêché 13002 Marseille
Contact mail : contact13 chez cnt-f.org
Site : http://www.cnt-so.org/13
Tel : 06.47.39.72.00
04.91.35.06.56

Avoir 20 ans dans les Aurès

Infos Mille babords - 12. mai 2015 - 19:30

Cinéaste et militant, combattant de la cause anticoloniale et anti-impérialiste, René Vautier est une figure majeure du cinéma français. Quelques mois après sa disparition, nous lui rendons hommage à travers la projection de trois films emblématiques.

Mardi 5 mai 2015 à 19h30
Projection des films : Petit Blanc à la caméra rouge de Richard Hamon et Afrique 50 de René Vautier. Suivie d'une rencontre avec le réalisateur Richard Hamon

Mardi 12 mai 2015 à 19h30
Projection du film : Avoir 20 ans dans les Aurès de René Vautier

Mardi 19 mai 2015 à 19h30
Projection du documentaire : Quand les femmes ont pris la colère de Soazig Chappedelaine et René Vautier

Infos pratiques :
http://www.lafriche.org/content/mini-r%C3%A9tro-ren%C3%A9-vautier

Les journalistes font-ils de l'intox et/ou sont-ils instrumentalisés ?

Infos Mille babords - 12. mai 2015 - 17:15

Révolution numérique et journalisme.

La liberté d'expression de la presse ne semble pas menacée dans nos démocraties. Pourtant, ces dernières sont de plus en plus soumises à un diktat qui, pour être discret n'en est pas moins réel : celui du marché. Jusqu'où l'actionnaire exerce t-il sa pression sur le journaliste ?

Bien que cruciale, cette question semble dépassée quand de plus en plus de rédactions utilisent des algorithmes pour rédiger des articles et qu'au Japon des robots humanoïdes assurent la présentation de journaux télévisés. Une nouvelle question se pose alors : dans quelle mesure les technologies formatent-elles l'information et menacent-elles la profession ?

Menant depuis trois ans une réflexion sur l'impact de la technique sur les mentalités et les modes de vie, l'association Technologos met en débat la thèse selon laquelle l'interaction entre la marchandisation du monde et la montée en puissance des technologies remet en cause les fondements et l'éthique même d'un certain nombre de métiers, dont celui de journaliste.

Les journalistes font-ils de l'intox et/ou sont-ils instrumentalisés ?

DÉBAT.

avec Hervé Kempf
(ancien journaliste au Monde, rédacteur en chef de Reporterre)

et Blaise Magnin
(membre de l'Association-Critique-Médias, Acrimed)

Mardi 12 mai 17h15

Institut d'Études Politiques, 25 rue Gaston de Saporta, Aix-en-Provence

http://marseille-aix.technologos.fr/textes/medias.php

avec CQFD

Infos Mille babords - 12. mai 2015 - 11:30

mardi 12 mai de 11h30 à 13h en direct sur Radio Galère
http://www.radiogalere.org/

Rediffusion vendredi 15 mai de 12h30 à 14h sur Radio Zinzine
pour les fréquences voir :
http://radiozinzineaix.org/

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

DESIGN DARK ELEGANCE | PORTED FOR DRUPAL 6 | ADAPTE PAR: JEREMY BASTIDE