Ecouter le live sur Galère  Discutez avec les autres auditeurs de radio galère : 

 

Agrégateur de flux

Journée d'action unitaire des retraités

Infos Mille babords - 26. septembre 2017 - 10:30

Le 26 septembre à Marseille (et le 28 au niveau national), une manifestation unitaire et une journée d'actions des retraités du territoire sont prévues, à l'appel des 9 organisations et associations qui agissent ensemble depuis 2014, parmi lesquels la CGT, l'UNIRS (Solidaires), la FSU notamment.
Ces 9 organisations qui représentent 16 millions de retraité-es sont porteuses de 12 000 questionnaires remplis par les retraités, destinés au président de la République.

Écrire l'histoire de France à l'heure de la mondialisation

Infos Mille babords - 25. septembre 2017 - 19:00

Conférence avec Nicolas DELALANDE, coordinateur de l'ouvrage "L'Histoire mondiale de la France" (le Seuil 2017) et chercheur au Centre d'histoire de Sciences politiques, qui cherche à comprendre ce que l'histoire de France doit à l'histoire du monde, et réciproquement, afin de mieux comprendre l'histoire de ce pays, de sa population, de sa culture et de son territoire.

Biblothèque
8-10 rue des Allumettes
13100 Aix-en-Provence
Tél. : 04 42 91 98 88
Site web : http://www.citedulivre-aix.com

Alerte rouge devant le site des vestiges de la Corderie

Infos Mille babords - 25. septembre 2017 - 7:00

Les défenseurs du site archéologique de la Corderie, menacé par un projet immobilier qui doit recouvrir une partie du site, appellent à un rassemblement à 7h00 du matin lundi, pour empêcher les engins de l'entreprise Vinci de pénétrer sur le site et conserver son intégralité. C'est toute la ville qui doit se mobiliser pour son patrimoine. Si on laisse faire cette municipalité, Marseille sera bientôt une ville sans histoire.

CIQ Saint-Victor, Tellene et Corderie
Collectif "Laisse béton"
Association CAS 7ème

Les 10 ans des Paniers Marseillais

Infos Mille babords - 24. septembre 2017 - 12:00

“Les Paniers Marseillais” est une association régie par la loi de 1901 fondée en 2007 qui lie producteurs en agriculture biologique et consom'acteurs selon le principe du partenariat solidaire AMAP (Association pour le maintien de l'agriculture paysanne).

En établissant des circuits-courts et solidaires sous forme de contrats directs entre associations de quartier et producteurs, elle favorise l'accès à une alimentation de qualité bio.

L'association compte 7 maraîchers et 50 producteurs hors maraîchage dans la région PACA et sa périphérie, 30 paniers de quartiers répartis dans la ville alimentent 1400 foyers marseillais.

Le rôle des “Paniers Marseillais” est de :
Favoriser pour le plus grand nombre, l'accès à l'alimentation bio et aux produits écologiques en établissant des circuits courts et des partenariats directs entre producteurs et consommateurs.
Être un lieu de réflexion et d'action concernant l'environnement, la nourriture et la santé.

Cette année, l'association a 10 ans !
“Les Paniers Marseillais” organisent pour cet événement une grande fête ludique, gustative et participative ouverte à tous qui retrace l'histoire de l'association, valorise l'engagement de tous ses adhérents et sa collaboration avec ses partenaires.
La fête aura lieu au Parc de la Mirabelle dans le 12ème arrondissement à Marseille (Tramway Les Caillols)

Elle sera articulée autour de trois temps forts qui débuteront par l'inauguration de la fête et le repas paysan à midi, se poursuivront avec les animations et la conférence l'après-midi et se termineront par un bal.
12h : Inauguration de la fête
12h-14h : Partage d'un repas paysan, biologique et local
14h-17h30 : ateliers, jeux, danses, spectacles…
15h-17h00 : Table ronde (cuisine crue, micro-organismes efficaces, cancer et nutrition)
17h30 -19h : Grand bal de clôture avec le groupe Massilia Gipsy Band

Les acteurs

Le maraîcher bio et local

Il fournit des produits diversifiés, de très bonne qualité gustative et nutritive. Tous les produits sont certifiés bio et ou/agro écologique.
Les produits locaux sont frais, cueillis le matin distribués le soir !

Le consomm'acteur solidaire
Il soutient financièrement le producteur en prépayant sa part de récolte via des paiements mensuels sur 6 mois minimum et s'engage à participer à la vie de l'association.
Il défend ainsi les petites fermes paysannes à taille humaine.
Pas d'intermédiaire entre le producteur et le consommateur = Juste rémunération pour le producteur, juste prix pour le consomm'acteur.

Les +

Convivialité
Chaque semaine, producteurs et consomm'acteurs se retrouvent sur le lieu de distribution pour un moment d'échange et de convivialité. L'adhérent remplit son panier avec la récolte du jour du maraîcher.

Diversité
L'association propose des produits bio locaux hors maraîchage : fruits, oeufs, pains, fromages, viandes, huiles d'olive, farines... provenant de près de 50 producteurs
Notre affiche en haute définition sur ce lien : http://lespaniersmarseillais.org/IMG/pdf/Affiche_fete_Pama_10_ans_3.pdf. locaux.

Contacts
Philippe Cahn
p.cahn chez lespaniersmarseillais.org
Tel : 06 51 60 10 64

Eric Dehorter
eric.dehorter chez francetv.fr
Tel : 06 75 66 2883

Les Paniers Marseillais
555, rue St Pierre 13012 Marseille
04 91 53 14 70 / 06 95 45 96 94
http://lespaniersmarseillais.org/

Permanences et réunions de Mille Bâbords lundi et jeudi

Infos Mille babords - 23. septembre 2017 - 12:29

Le créneau de la permanence du lundi a été déplacé de 18 h à 20 h.
Les autres horaires restent inchangés.

Permanence du lundi :
de 18 h à 20 h

Permanence et réunions du jeudi :
de 15 h à 18 h : permanence
de 18 h à 19 h 30 : réunion de la commission bibliothèque
de 19 h 30 à 21 h 30 : réunion de l'équipe de coordination

Plus d'infos :
http://www.millebabords.org/spip.php?article3929

Le « ¡ basta ya ! » des journalistes mexicains, victimes de violences

Infos Mille babords - 22. septembre 2017 - 19:00

Débat en présence de Sergio Ocampo, journaliste à La Jornada

Depuis une dizaine d'années, le Mexique est devenu l'un des pays les plus dangereux pour les journalistes et photographes de presse.

Trente-six journalistes ont été tués depuis le début du mandat présidentiel d'Enrique Peña Nieto en décembre 2012. Exécuté par balles le 22 août dans l'État de Veracruz, Cándido Ríos Vázquez, journaliste du Diario de Acayucan, est la dernière victime à s'ajouter à cette longue liste. Dans les derniers mois, le nombre d'agressions et d'assassinats a considérablement augmenté. Le quotidien d'opposition La Jornada semble particulièrement visé : deux de ses correspondants dans le nord du pays ont été récemment assassinés et plusieurs autres violemment agressés, dans l'État de Guerrero. L'un d'eux, Sergio Ocampo, a couvert et couvre toujours l'affaire de la disparition des 43 étudiants de l'École normale rurale d'Ayotzinapa. Invité par plusieurs associations françaises, il sera à Paris à la fête de l'Humanité puis il effectuera une tournée dans notre pays.

France Amérique Latine, Les Amis du Monde Diplomatique, Mut Vitz 13, Primitivi
vous proposent d'entendre son témoignage et de débattre avec lui de la situation mexicaine et des graves abus dont sont victimes les journalistes
mais aussi les défenseurs des droits humains et militants des mouvements sociaux.

Trop de morts, trop d'agressions !
Solidarité avec les journalistes mexicains !
Venez nombreux !

http://www.millebabords.org/IMG/pdf/flyer_ocampow.pdf

Présentation, conférence : "Marseille Port d'Attaches"

Infos Mille babords - 22. septembre 2017 - 18:00

Une autre Histoire marseillaise :
« Marseille Port d'Attaches " avec une conférence - lecture en présence de Gérard Leidet, Françoise Fontanelli, Marie-Noëlle Hôpital, Bernard Régaudiat et Raymond Bizot. Textes de l'ouvrage lus par Marie-Noëlle Hôpital, assortis de projections de photos commentées, issues de l'ouvrage.

Bus 23 à partir du Rond Point du Prado – arrêt la Cayolle (dernier retour 21h21)
Contact : Observatoire des Quartiers Sud de Marseille - oqs.marseille chez gmail.com

Entrée libre

"Une plongée dans la mémoire sensible du Marseille populaire.

Cet ouvrage propose une approche très singulière de la cité phocéenne, puisqu'il s'appuie, pour raconter l'histoire de la ville au siècle dernier, sur la mémoire populaire : récits personnels et intimes, photographies sorties d'albums de famille ou d'un simple tiroir, les voix et les images du peuple marseillais raniment un passé sensible, une mémoire vive.

Les thèmes qui ordonnent le livre (l'enfance, la mer, l'exil, les luttes sociales, le sport, la jeunesse, la famille…) donnent lieu à des récits inattendus, des histoires tendres, des souvenirs heureux ou douloureux… Des histoires de quartiers populaires. Des histoires d'écoliers, d'ouvriers, de dockers, de bistrots, de plages, de chaises sur la rue, de foot, de vélo, de cabanons, de calanques, de mariages, de départs, d'exils. Douleurs, passions, chagrins et plaisirs quotidiens se mêlent pour donner chair à l'histoire de cette ville tellement singulière, belle et violente, rude, insaisissable et attachante.

Illustré par une centaine de photos qu'on ne verra jamais dans les livres des photographes, trésors conservés au secret des mémoires qui provoquent immédiatement chez nous un incroyable sentiment de familiarité, ce livre ressuscite le Marseille d'hier, sans regret passéiste ni fascination nostalgique, mais avec le souci d'en restituer la saveur particulière, de donner à entendre et à voir l'histoire sensible de cette ville à part.

Dans un large texte d'ouverture, le cinéaste Robert Guédiguian porte sur ces images et récits le regard aiguisé du cinéaste qui a fait de sa ville natale, et plus particulièrement du Marseille populaire, le décor de prédilection de ses films."

La nouvelle réforme du code du travail

Infos Mille babords - 21. septembre 2017 - 19:30

Intervention-Débat :
La nouvelle réforme du code du travail : Des risques majeurs en matière de dégradation des droits des salariés

La nouvelle réforme du code du travail : des risques majeurs en matière de dégradation des droits des salariés
Les ordonnances s'inscrivent dans un mouvement ancien de déréglementation des droits des travailleurs, conduit au nom de la compétitivité des entreprises et de la lutte contre le chômage. S'il n'a jamais fait la preuve de son efficacité il a déjà largement précarisé le monde du travail. Le code du travail doit il « sécuriser » les pratiques des employeurs ou protéger les salariés ?

Avec Paul Bouffartigue, sociologue du travail, CNRS.

Jeudi 21 septembre - 19h30 - au 3C

http://cafeculturelcitoyen.org/

Contre les ordonnances loi Travail XXL

Infos Mille babords - 21. septembre 2017 - 11:00

Manifestation à l'appel de l'intersyndicale (CGT-FSU-Solidaires-UNL) et du Front social…

https://04.demosphere.eu/rv/1891

http://solidarites04.free.fr/spip.php?article223

Contre les ordonnances loi Travail XXL

Infos Mille babords - 21. septembre 2017 - 11:00

Manifestation à l'appel de l'intersyndicale (CGT-FSU-Solidaires-UNL) et du Front social…

https://04.demosphere.eu/rv/1890

http://solidarites04.free.fr/spip.php?article223

Contre l'attaque du Code du travail, de la Sécurité sociale, des Services publics

Infos Mille babords - 21. septembre 2017 - 10:30

Suite aux actions du 12 septembre :

Il s'agit d'une riposte générale contre la loi Travail 2 et les ordonnances réformant le code du travail qui vont encore plus loin que la loi Travail 1 de François Hollande dans le libéralisme. Qui peut songer sérieusement que faciliter les licenciements puisse favoriser les embauches ? Face à l'offensive du gouvernement et du Medef, il y a urgence à organiser la contre-attaque.

« Qu'est ce qu'on attend ? »

Infos Mille babords - 20. septembre 2017 - 20:30

Attac Marseille présente,dans la cadre de la fête des possiblesle nouveau film de Marie Monique Robin en présence de la réalisatrice.

On ne présente plus Marie Monique Robin, réalisatrice reconnue qui depuis plus de 20 ans promène sa caméra dans le monde entier et enquête sur de nombreux sujets . On lui doit notament : le monde selon Monsanto, les moissons du futur et Sacrée croissance. Son travail journaliste lui a valu le prestigieux prix Albert Londres.

COURS GEANT de Français Langue Étrangère

Infos Mille babords - 20. septembre 2017 - 17:00

Des professionnel.le.s, des bénévoles, des migrant.e.s, des
militant.e.s, des citoyen.ne.s se mobilisent

→ contre la diminution de l'offre de cours de français
→ contre la restriction des conditions d'entrée dans ces formations

Un constat alarmant

Des milliers de gens se trouvent sur le territoire français sans
maîtriser la langue : étrangers migrants, avec ou sans papiers,
récemment réfugiés ou installés en France de longue date... c'est
toute une partie de la population vivant en France qui n'a pas accès à
des cours. Cette réalité est mal connue, précisément parce que ceux
qui sont réduits au silence ne peuvent se faire entendre.

L'insuffisance des structures existantes est criante, et ce sont les
moyens d'action de ces structures que l'on veut encore réduire,
réduction qui s'accompagnera d'une diminution des emplois dans ce
secteur malgré les besoins énormes :

• → Février 2017 : la Région PACA, qui a en charge la formation des
adultes, a décidé d'arrêter le dispositif de formation ETAPS (accès
aux premiers savoirs), arrêt définitif des cours au 31 août 2017.

• → 73 % d'offre de formation en moins pour l'accès aux compétences de
base !

• → 800 emplois directement menacés !

• → Des milliers de gens exclus de toute formation !

• → Depuis 2015, la modification des conditions d'attribution des
subventions remet en cause le

principe d'accueil inconditionnel : les formations ne sont financées
que pour les personnes arrivées depuis moins de 5 ans (en situation
légale), d'un pays hors Union Européenne... et cela ne concerne pas
les Demandeurs d'Asile ! En 2016, la Région avait débloqué pour cette
dernière catégorie une enveloppe exceptionnelle... qui vient d'être
supprimée !

L'accès au français et aux savoirs de bases devrait être un droit

Les conseillers en insertion ne savent plus où orienter le public
qu'ils accompagnent, faute d'offres de formation adaptées. D'autres
personnes ne correspondent pas aux catégories administratives prévues
et sont de fait laissées de côté.

Plusieurs associations tentent de répondre à des situations d'urgence
par un travail bénévole. Avec des moyens dérisoires, elles font face
à des besoins immenses et non recensés.

Sourd et aveugle, l'État ne veut pas entendre, ne veut pas voir cette
situation qui est un des aspects de la question que posent les migrants
à notre société, et plus largement, qui met en jeu l'équité et la
justice dont est capable notre société. La question de l'enseignement
de la langue ne se réduit pas à la seule question migratoire : ce sont
des milliers de citoyens français qui n'ont pas accès aux savoirs de
base, dont la maîtrise de la langue est une composante essentielle.
Crispés face à la question migratoire, les pouvoirs publics
entretiennent des contradictions : d'un côté, ils réduisent les
moyens alloués à l'acquisition de la langue, de l'autre ils exigent de
plus en plus de l'étranger qu'il apprenne la langue (papiers
conditionnés à un niveau de langue, en particulier pour la carte de
séjour de 10 ans à partir de mars 2018).

L'insuffisance des moyens – la question économique – est prétexte pour
reléguer, isoler, bâillonner. Mais où est l'intérêt collectif ? Et
quel modèle sommes-nous capables de défendre si nous acceptons de
laisser une partie d'entre nous silencieux et sans défense ?

On demande aux gens de se conformer à une loi rédigée dans une langue
qu'ils ne peuvent pas comprendre : avoir accès à la langue, c'est la
possibilité de parler, de communiquer, et aussi d'expliquer, de
s'expliquer, de se défendre. Nous entendons lutter pour un droit à
l'auto-défense linguistique.

Ne pas avoir accès à la langue, c'est être emmuré dans un double
exil, dans l'impossibilité d'habiter pleinement le lieu où l'on est :
une prison, où l'on dépend totalement des autres. Nous entendons
lutter pour un droit à l'autonomie linguistique.

Pour un droit à l'autonomie, à l'accès au droit par la langue !

Pour un rétablissement de financements dignes dans le cadre d'une
politique cohérente et volontaire !

Pour une offre de formation ouverte à tous, qui participe, sans faux-
semblant, à une véritable lutte contre l'exclusion !

Le Collectif du français pour toutes et tous :

des professionnel.le.s, des bénévoles, des migrant.e.s, des
militant.e.s, des citoyen.ne.s

Planète sans visa

www.facebook.com/collectifmigrants13

Le Collectif FLE Marseille Sud Est

collectif-fle-marseille.over-blog.com

Réseau Education Sans Frontières

www.educationsansfrontieres.org

Le Groupe Langue du Réseau Hospitalité

Contre la signature de l'accord cadre entre Aix-Marseille Université et le MEDEF

Infos Mille babords - 20. septembre 2017 - 15:30

Contre la signature de l'accord cadre entre AMU et le MEDEF prévue mercredi 20 septembre à 16h. Rassemblement à 15h30 devant les grilles du Pharo (avec drapeaux).

Lire le communiqué :
https://amubox.univ-amu.fr/index.php/s/XzzqCBuzJbl21iF

Le monde commence à manquer d’antibiotiques

Actualités OMS - 20. septembre 2017 - 2:01
Selon un rapport de l'OMS, le nombre de nouveaux antibiotiques en cours de mise au point est très insuffisant pour combattre la menace croissante de la résistance aux antimicrobiens.

LA TRANSITION : DES RÉALISATIONS ÉCONOMIQUES BIEN VIVANTES ... ET COMMENT CHACUN.E DE NOUS PEUT Y PARTICIPER

Infos Mille babords - 19. septembre 2017 - 18:30

dans le cadre de la Fête des Possibles, quinzaine de la Transition Citoyenne

RÉUNION D'INFORMATION-DÉBAT :

LA TRANSITION : DES RÉALISATIONS ÉCONOMIQUES BIEN VIVANTES
... ET COMMENT CHACUN.E DE NOUS PEUT Y PARTICIPER avec

les Paniers Marseillais : circuit court de type AMAP, aide au maraîchage bio, reconstitution du tissu agricole de proximité.

SCOP-TI (ex-Fralib) : comment les travailleurs prennent en mains l'entreprise et impulsent une transformation de l'économie locale. Et comment nous pouvons participer au financement solidaire.
( http://www.millebabords.org/spip.php?article30873 )

l'ARDL (Association Régionale pour le Développement Local) : aide aux initiatives des citoyens face aux institutions ; un exemple : le démarrage aujourd'hui du PROJET ALIMENTAIRE TERRITORIAL.

Débat ouvert à d'autres expériences économiques en fonctionnement ou en projet

Entrée libre

La Canarde sauvage numéro 30 (volet 1) : Le thème, moi non plus

Infos Mille babords - 19. septembre 2017 - 16:49

Fronde sociale

La Canarde est toute jouasse, elle jubile, se roule par terre de plaisir, en pète de joie : un Front social vient de voir le jour dans les Zalpes-Basses pour contrer la politique de sabotage sytématique de Macron 1er et fédérer les luttes présentes et à venir.
Prends-ça dans ta gueule, Charlie porte-coton !

Théodule


N'attendez plus pour vous adonnez à la paresse libre.http://lacanardesauvage.free.fr/spip.php?article34

Le second volet de : « Le thème, moi non plus http://lacanardesauvage.free.fr/spip.php?article297» paraîtra aux alentours du 20 septembre pendant les nouvelles manifestations contre la loi travail XXL (voir Front social)…


Au sommaire de Le thème, moi non plus (volet 1) :

• Mérou pète l'œil du cyclone
• Feignasses !
• Adjudant-chef Candotto (Transformation)http://lacanardesauvage.free.fr/spip.php?article297
• C'est réciproque ! (les mots pour le dire)
• Seule la grève paie !
• Journal intime du porte-coton de l'Élysée (épisode 1)http://lacanardesauvage.free.fr/spip.php?article299
• Les brèves du numérohttp://lacanardesauvage.free.fr/spip.php?breve201
• Les dessins du numéro (voir ci-dessous).

Merci aux dessinateurs et photographes : RODHO, BZZZ, KIRO, BEURK, DENIS, LAURAIN et anonymes.

L'ensemble des articles et des brèves du numéro sont mis en ligne quand nous en avons le temps…
Pour lire un journal, rien de mieux que le papier et l'encre.

Retrouvez La Canarde dans votre café ou sur les marchés de Forcalquier, Reillanne, Manosque, etc..http://lacanardesauvage.free.fr/spip.php?article7 Aider à sa diffusion en nous demandant des exemplaires…


Ce numéro de rentrée sort en deux volets afin de pouvoir publier l'ensemble des textes reçus et de permettre une diffusion générale pendant les manifestations contre la loi travail XXL !

http://lacanardesauvage.free.fr/local/cache-vignettes/L438xH555/abonnement-30-49723.jpg

http://lacanardesauvage.free.fr/

Procès d'Areva contre la CAN-SE : jugement mis en délibéré au 11 octobre

Infos Mille babords - 19. septembre 2017 - 16:49

Au terme de trois heures et demie d'audience, le Tribunal correctionnel de la 17ème chambre de Paris, spécialisée en droit de la presse, a mis en délibéré au 11 octobre le rendu du jugement dans la plainte déposée par Areva contre la Coordination antinucléaire du sud-est. Un rassemblement de soutien à notre ami mis en examen Jean Revest (et au bloguer-relais) s'est tenu devant le palais de justice.

Lire la suite :

http://coordination-antinucleaire-sudest.net/2012/index.php?post/2017/09/14/Proc%C3%A8s-d-Areva-contre-la-CAN-SE-%3A-jugement-mis-en-d%C3%A9lib%C3%A9r%C3%A9-au-11-octobre

L’OMS présente la nouvelle édition de sa publication sur les progrès accomplis dans la lutte contre les maladies non transmissibles

Actualités OMS - 18. septembre 2017 - 19:30
Les gouvernements font des progrès limités en matière de lutte contre les maladies non transmissibles et doivent prendre de nouvelles mesures pour combattre ces maladies, leurs principaux facteurs de risque et atteindre les cibles mondiales fixées pour réduire le nombre des décès prématurés.

Permanence et réunions - changement d'horaires !

Infos Mille babords - 18. septembre 2017 - 18:00

Nouvelle permanence du lundi à Mille Bâbords : de 18H00 à 20H00
Permanence et réunions du jeudi :
de 15H00 à 18H00 : permanence au local
de 18 h à 19 h 30 : réunion de la commission bibliothèque
de 19 h 30 à 21 h 30 : réunion de l'équipe de coordination
Pour mieux répondre au rythme des travailleurs diurnes, la permanence de lundi a été déplacée à 18:00 h jusqu'à 20:00 h précisément.
Les autres horaires restent inchangées et vous êtes les bienvenu-e-s à tout moment !
Voir aussi le site : "Une tribune pour les luttes"
http://www.millebabords.org/spip.php?article3929

Pour contacter l'équipe de Mille Bâbords :
contact chez millebabords.org
Pour déposer des infos pour l'agenda et la lettre d'info "Cette semaine", envoyez vos mails sur "contact" au plus tard le samedi minuit précédent.
Pour tout ce qui concerne l'édition et la commission Bibliothèque :
contact-biblio chez millebabords.org

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

 
 
 
 
DESIGN DARK ELEGANCE | PORTED FOR DRUPAL 6 | ADAPTE PAR: JEREMY BASTIDE