Ecouter le live sur Galère  Discutez avec les autres auditeurs de radio galère : 
 Archives par animateur[trice]     Créer un contenu     Forum

 

Agrégateur de flux

Contre le « délit de solidarité »

Infos Mille babords - 10. février 2017 - 8:30

Le 10 c'est Nice ! C'est à cette date que sera rendu le verdict du procès de Cédric Herrou.
Réservez votre journée du vendredi 10 février à Nice :

Rassemblement citoyen dans la dignité, sans banderoles d'organisation

8h30 Rendez-vous place du Palais de Justice de Nice pour le délibéré
Petit-déjeuner partagé , échanges et débats sur la place

9h (estimé) : Sortie du tribunal de Cédric et de son avocat Zia Ouloumi

Conférence de presse sur la place du Palais

Interventions publiques : André Tozel (philosophe), Mgr Jacques Gaillot, Jean-Marc Lévy-Leblond(physicien, essayiste) et autres en attente de confirmation

Point sur la situation juridique et factuelle.

12h Repas partagé musical. Le lieu sera annoncé auparavant.

14h Rendez-vous Hotel Splendid, 50 Boulevard Victor Hugo, Nice

Ateliers et tables rondes par groupes.Plus d'une dizaines d'experts et d'associations sont mobilisées pour animer les ateliers et tables rondes de l'après-midi

Thèmes abordés : juridique, flux migratoires, géopolitique, legislatif, coordination nationale.

17h Fin des Ateliers

19h30 : Conférence Plénière et débat :

Retour sur l'après-midi de sensibilisation
Comptes-rendus des tables rondes
Annonces des décisions prises

Soirée sur place jusqu'à 23h

Plus d'infos :
https://citoyenssolidaires06.com/2017/01/21/fevrier-delit-de-solidarite-3-journees-de-mobilisations-et-le-10-cest-nice/

En faveur de la libération de Georges Ibrahim Abdallah

Infos Mille babords - 9. février 2017 - 19:00

Conférence-débat organisée par Aix Solidarité et le Front Uni des Immigrations et des Quartiers Populaires

Georges Ibrahim Abdallah est un militant communiste arabe. Il a combattu pour la libération nationale de la Palestine. En 1987, il a été condamné en France à perpétuité pour complicité d'assassinat de deux diplomates à Paris, l'un israélien et l'autre américain. Il faut préciser que son pays, le Liban, était alors envahi par les troupes de l'Etat d'Israël, ce qui fait que ces actes sont considérés par certains comme des actes de résistance. Depuis 1999, il est libérable.
Malgré deux décisions favorables du Tribunal d'application des peines, ses demandes de libération ont finalement été rejetées par les juridictions supérieures. Dès lors, il se retrouve à être le plus vieux prisonnier politique de France. Il est vrai que la France ne reconnaît pas l'existence de prisonniers politiques sur son territoire ; elle ne reconnaît l'existence de prisonniers politiques qu'à Cuba ou ailleurs.
Il faut savoir que des gouvernements étrangers ont essayé de peser de tout leur poids pour obtenir son maintien en détention. Par ailleurs, d'autres personnes qui ont participé directement à des assassinats politiques ont été libérées moins de vingt ans après leur condamnation.
Compte tenu de la longévité exceptionnelle de sa peine, son cas ne peut qu'interpeller.

aixsolidarite chez wanadoo.fr

Rassemblement National contre le délit de solidarité

Infos Mille babords - 9. février 2017 - 18:00

Pour en finir avec le délit de solidarité

Procès d'habitants de la vallée de la Roya « coupables » d'être venus en aide à des réfugié⋅e⋅s, avec la menace de lourdes sanctions. Mesures d'intimidation, poursuites - et parfois condamnations - de personnes ayant agi en soutien de migrant⋅e⋅s ou de Roms, à Calais, à Paris, à Norrent-Fontes, à Boulogne, à Loos, à Perpignan, à St-Etienne, à Meaux... On assiste depuis plusieurs mois à la recrudescence de cas où la solidarité est tenue pour un délit.

Il est clair que les autorités entendent faire plier les citoyennes et les citoyens qui n'adhèrent pas aux politiques de non accueil et de mise à l'écart des migrants, et qu'elles n'hésitent pas pour cela à les assimiler à ceux qui profitent de la vulnérabilité des exilé⋅e⋅s et les exploitent, passeurs et trafiquants en tout genre.

100 organisations associatives ou syndicales, nationales ou locales, publient un manifeste par lequel elles entendent dénoncer ces procédés. Dans les semaines qui viennent, elles mettront en œuvre toutes sortes d'actions afin que soient préservés le droit de regard, le droit de critique, le droit de s'opposer à des politiques qu'on désapprouve, le droit de se conduire autrement qu'en agent de politiques de fermeture : le droit d'agir en toute humanité.

Plus d'informations ici

NON au délit de solidarité ! Soutenons Cédric Herrou

Infos Mille babords - 9. février 2017 - 18:00

Depuis quelques mois, plusieurs citoyens de la Vallee de la Roya, à la frontière italienne, sont accuses de venir en aide aux migrants en détresse.

Juges, procureurs et responsables politiques s'acharnent contre ces aidants qui tentent de sauver des vies, rétablissent la dignité humaine et s'opposent au délit de solidarité lequel, dans les faits, n'a jamais été aboli.

Mesures d'intimidation, poursuites, condamnations tout est mis en œuvre pour que la solidarité soit considérée comme un délit !

C′′est ce vendredi 10 février qu′est attendu le jugement de Cedric Herrou, agriculteur des Alpes-Maritimes menacé de huit mois de prison avec sursis pour aide à l'entrée, au séjour et à la circulation d'étrangers en situation irrégulière.

Nous nous opposons à ces procès à répétition faits à nos amis de la vallée de La Roya et appelons à soutenir ces personnes qui font preuve d'humanité et refusent de s'aligner sur la xénophobie, la haine de l'autre et le repli sur soi.

Devant ces dénis d'humanité, nous, citoyen(ne)s de Manosque et des Alpes de Haute Provence, sommes solidaires en résistance et refusons que l'on attise et entretienne la haine de l'autre dans le but de satisfaire des phobies destructrices autoalimentées d'indifférence ou de soumission, d'ambitions ou d'arrières pensées politiciennes.

Rassemblements à Manosque

jeudi 9 février à 18h, porte Saunerie

samedi 11 février 10h

Soutenu par :
Assemblée Citoyenne, Ligue des Droits de l'Homme, Réseau Hospitalité Solidaire, Attac, EELV, CGT, PCF, RESF, Mvt de la Paix, Amnesty, ACAT, Solidaires 04, Union Nationale Lycéenne, ...

Elections dans les Très Petites Entreprises : ce n'est que le début !

Infos Mille babords - 9. février 2017 - 15:02

Cette élection qui s'est déroulée du 30 décembre 2016 au 13 janvier 2017, concernait près de 5 millions de travailleurs-ses. Les résultats viennent de tomber vendredi 3 février 2017 au soir.

Au niveau national, le taux de participation est très faible : seulement 7,35 % ont voté, soit 330 928 personnes sur 4 502 621. La difficulté de s'organiser collectivement dans les TPE où le droit syndical est inexistant étant une réalité, le report des élections par décision du Ministère du Travail n'a pas aidé et a eu son effet… en faveur du patronat !

« Scrutin syndical dans les TPE : l'État et le patronat ont déjà choisi le résultat »
Voir le communiqué de la CNT à ce sujet

Malgré tout cela, les résultats pour la CNT sont encourageants.

Au niveau national :
2,31 % soit 7 463 personnes. Voir le détail complet des résultats, ici

Pour la région Provence-Alpes-Côtes-d'Azur : 2,28 % soit 516 personnes.
Voir le détail complet des résultats ici

Nous saluons toutes les personnes qui ont voté en faveur de notre Confédération :
que vous soyez dans le secteur du nettoyage, de la restauration et de l'hôtellerie, du bâtiment, des transports et logistique, des petits commerces et du particulier.

Ce n'est que collectivement et en s'organisant, que nous arriverons à imposer nos choix de société. Collectivement, faisons aboutir les revendications suivantes :
Réduction du temps de travail ; Augmentation des salaires et des minimas sociaux ; Renforcement des libertés syndicales et des droits syndicaux dans les TPE, notamment avec l'instauration d'un CHSCT ; Fin des exonérations de cotisations sociales patronales ; Accès à l'indemnisation chômage en cas de démission ; Retrait de toutes les lois libérales (pacte de responsabilité, loi Macron, CICE, loi El Khomri...) ; Fin des mutuelles obligatoires, gestion directe des organismes sociaux (Assurance maladie, caisse de retraites, UNEDIC) par les salarié.e.s. afin de mettre en place une véritable sécurité sociale qui protège contre tous les risques de la vie.

Face aux pressions des employeurs, face à la précarité et à toutes les souffrances au travail, rien de plus efficace et de plus protecteur que l'organisation collective dans le syndicat : conseil juridique, caisses de solidarité, assemblées générales de travailleurs-euses, grèves, occupations, blocages…

Nous t'invitons donc à t'organiser collectivement et à rejoindre la CNT pour un autre futur !

La CNT 13

Lire le communiqué en format PDF

Lire le communiqué de la CNT

SALARIÉ.ES DANS LES TPE : Défendons nos droits par le syndicalisme d'action directe

Les résultats des élections TPE/TPA sont tombés, sans surprise quant au faible taux de participation (un peu plus de 7%). En effet, suite au recours honteux déposé par la CGT pour empêcher la pré-sentation à cette élection de deux organisations syndicales s'inscrivant dans la lutte des classes, et que nous avons déjà soutenues, le LAB (pays Basque) et le STC (Corse), le ministère du travail a saisi cette occasion pour déplacer le scrutin unilatéralement et sans concertation pendant la période de congés. Nous dénonçons aussi le fait que de nombreu.euses salarié.es n'ont pas reçu le matériel concernant les élections, n'ont pas été informé.es du scrutin.

Nous voyons bien, avec la loi El Khomri, avec les ratés de cette élection, que l'objectif du gouvernement est de museler l'expression syndicale, c'est à dire l'expression des travailleur.euses eux et elles-mêmes.

Néanmoins, nous nous réjouissons malgré ces circonstances, que 2,31% des votant.es aient choisi la CNT, c'est à dire un syndicalisme de lutte de classe, révolutionnaire.

Ce droit à la parole, à la revendication, ne doit pas se cantonner uniquement à ces élections. Il est nécessaire, si nous souhaitons créer un réel rapport de force, de s'engager syndicalement, dans une organisation permettant de défendre les intérêts moraux et économique des travailleur-euses à travers un syndicalisme révolutionnaire et autogestionnaire, où l'on s'organise à la base, dans les usines et les entreprises. C'est un combat quotidien, qui demande une implication de chacun et chacune, à son échelle.

Si nous, la CNT, ne nous faisons pas d'illusion sur le paritarisme –véritable poison du syndicalisme révolutionnaire – nous pouvons en revanche, face à l'isolement et la force du patronat, en particulier dans les TPE, permettre aux travailleur.euses de reprendre en main leurs destins de façon collective et solidaire.

À la CNT, il n'y a pas de permanent.es syndicaux.ales, les camarades sont des travailleur.euses qui militent sur leur temps de travail quand ils et elles sont élu.es ou en dehors, après leur journée de travail.

À la CNT, personne ne prendra de décision à votre place. C'est collectivement, souvent à plusieurs dont vous, que se construira la possibilité d'améliorer votre quotidien au bureau, à l'atelier ou au magasin. Venir au syndicat CNT, c'est se défendre et défendre la cause des salarié.es.

CONTRE L'OPPRESSION PATRONALE, CONTRE LES LOIS ANTISOCIALES DES GOUVERNEMENTS SUCCESSIFS, ORGANISONS-NOUS !

LA CNT


Pour contacter la CNT 13 :
CNT STICS 13 c/o Mille Bâbord, 61 rue Consolat, 13001
Mail : stics.13 chez cnt-f.org - Tel : 07 68 48 57 08 Site : ICI
PERMANENCES [OUVERTES À TOU-TES] Chaque 1er mardi du mois 17H30 à 19H Prochaine permanence : mardi 7 mars 2017

Mobilisation Internationale à la frontière franco-italienne les 15 et 16 avril 2017

Infos Mille babords - 8. février 2017 - 23:30

Ce projet est né d'une commission autogérée, issue de la coordination « Réseau Migrant Sud-Est » regroupant des personnes résidant à Grenoble, Marseille, Gap, dans La Roya, les Cévennes, les Alpes de Haute Provence, le Var, les Alpes maritimes, et plusieurs régions d'Italie.

Partout en Europe et à ses frontières internes et externes, les « migrant-e-s » se heurtent aux dispositifs militaro-policiers des États qui contrôlent, enferment, violentent et expulsent celles et ceux qui tenteraient de traverser « leurs » territoires ou de s'y installer.

A la frontière franco-italienne, rétablie en 2015, les « migrant-e-s » affluent autour de Vintimille pour tenter le passage, de plus en plus difficile, par la vallée de la Roya ou par Menton et ses environs. La traque des forces étatiques et européennes, très intense, a déjà coûté plusieurs vies. Pour les « migrant-e-s » arrêté-e-s, c'est la déportation, même s'illes sont mineures ou qu'illes demandent l'asile. Pour les soutiens, c'est la répression administrative et/ou judiciaire. Les procès se multiplient.

Le concept « d'immigration clandestine » n'est en rien un hasard, en offrant une main d'œuvre corvéable à bas coût aux intérêts impérialistes et capitalistes. Il sert d'épouvantail social pour nous diviser et nous faire accepter toujours plus de contrôles, de précarité, de répression. Sans compter tous ceux qui s'enrichissent sur ce marché juteux, entre barbelés, béton et matériel high-tech.

Pourtant, solidarités et résistances sont possibles. A Vintimille et ailleurs, elle a pris diverses formes : campements, presidio No Borders, passages massifs en force ou au compte goutte aidés par des personnes solidaires, manifestations, solidarités actives et actions diverses. Même si ces initiatives ont parfois été réprimées, elles nous montrent qu'il est possible, au moins pour un instant, d'ouvrir des brèches de liberté et de solidarité dans la forteresse.

Face à leur frontières et au repli communautaire, nous revendiquons la liberté de circulation et d'installation pour tout-e-s.

Nous appelons à une mobilisation internationale à la frontière franco-italienne LES 15 ET 16 AVRIL pour :

● Visibiliser la situation à la frontière franco-italienne et ses alentours

● S'organiser ensemble, quel que soit notre statut administratif, pour dénoncer et combattre la répression généralisée

● Échanger autour des différentes réalités et stratégies de luttes, selon nos territoires et nos situations concrètes

● Prendre le temps de la rencontre dans la perspective d'actions communes pour briser l'« Europe forteresse »

CONTRE LES FRONTIÈRES ET LEUR MONDE

*******************

Programme temporaire

Vendredi 14 avril : montage – accueil

Samedi 15 avril :
matin : ateliers
aprem : conférences-discussions- projections
soir : chants, concerts acoustiques, bar

Dimanche 16 avril : Manifestation la plus large possible, non-offensive mais festive

Lundi 17 avril : démontage, prendre le temps de consolider les liens, chasse aux œufs et plus si affinités

*****************

Pour plus d'infos ces prochaines semaines ou nous contacter :

mobilisationinternationale2017 chez riseup.net
mobilisation internationale 2017 (facebook)
mobilisationinternationale2017.noblogs.org

Lundimatin #92 | 6 février

Infos Mille babords - 8. février 2017 - 23:26

Devenir révolutionnaire en regardant Westworld - Première partie [Quand j'entends le mot culture]

« Ces violentes joies ont de violentes fins »

En 1973, Michael Crichton réalise Westworld, western de science-fiction, fatalement devenu film-culte, faute de savoir quoi en faire. Le pitch est séduisant : Westworld est un parc d'attraction du turfu, réplique grandeur nature d'un Far-West Technicolor. De riches visiteurs, humains autant que faire se peut, paient pour venir voir des androïdes aux traits parfaitement humains vivre comme en 1850, en croyant être en 1850. Un dysfonctionnement du programme amène certains androïdes, dont l'antihéros joué par Yul Brynner, à se retourner contre les visiteurs. Le film devient alors une sorte de traque à suspens où d'inquiétantes créatures terrorisent les hommes. Une sorte de Jurassic Park.
Lire en ligne

L'époque opaque et ses ingouvernables – Réflexions après un dimanche à Montreuil
Par Serge Quadruppani

Serge Quadruppani s'est rendu aux rencontres Génération Ingouvernable qui se tenaient le dernier week-end de janvier. Il nous livre ici ses impressions.
Lire en ligne

La mascarade est terminée et on piétine les masques
Entretien avec Nicolas Klotz et Elisabeth Perceval

L'élection présidentielle de 2017 s'annonçant particulièrement pathétique, nous tenterons tout au long de ces prochaines semaines de donner la parole à ceux qui situent le politique sur un tout autre plan.
Après avoir déjà donné la parole à Jean Luc Nancy, et à Nathalie Quintane, c'est le réalisateurs Nicolas Klotz et la scénariste Elisabeth Pervecal que nous avons choisis d'interviewer.
Durant cet entretien, nous sommes revenus sur leur film Low life, fresque mélancolique et poétique, mettant en scène une jeunesse désoeuvré, dérivant entre histoires d'amour et désirs de révolte. Et puis nous avons aussi parlé de leur prochain film, qui fut tourné à Calais, au plus près du quotidien des habitants de cette ville, et le plus loin possible des clichés sur celle-ci.
Lire en ligne

L'heure ou jamais

C'est l'heure ou jamais d'intervenir. C'est l'heure ou jamais plus l'on n'interviendra. Entre ces deux bords, tantôt l'imminence d'une décision, d'un acte à ne pas rater, ne pas différer, tantôt l'évidence manifeste du trop tard, de la mort de l'espérance au présent, se joue (de nous peut-être) la dimension actuelle du temps de la politique.
A l'heure ou jamais d'intervenir, toute une sédimentation d'actes et de conditions antérieurs, toute une densité de mémoire vivante et de souffrance, font sentir à travers (…)
Lire en ligne

C'est l'heure ou jamais d'intervenir. C'est l'heure ou jamais plus l'on n'interviendra. Entre ces deux bords, tantôt l'imminence d'une décision, d'un acte à ne pas rater, ne pas différer, tantôt l'évidence manifeste du trop tard, de la mort de l'espérance au présent, se joue (de nous peut-être) la dimension actuelle du temps de la politique.

Rejoindre le Rojava - Épisode 4

À 21 ans, ce jeune révolutionnaire français a décidé de rejoindre le Rojava où s'affrontent les kurdes des Unités Populaires du Peuple (YPG) et Daesh. Nous publions cette semaine le quatrième épisode de son récit.
Académie militaire des YPG pour volontaires étrangers, Rojava, le 5 Février 2017
Nous voilà à la croisée des chemins. Notre formation s'est officiellement terminée hier soir, et d'ici un à deux jours nous quitterons l'académie pour rejoindre notre unité d'affectation, et éventuellement, le front de (...)

À 21 ans, ce jeune révolutionnaire français a décidé de rejoindre le Rojava où s'affrontent les kurdes des Unités Populaires du Peuple (YPG) et Daesh. Nous publions cette semaine le quatrième épisode de son récit.
Lire en ligne

https://lundi.am/lundimatin-cette-semaine-161

La lettre Q2C, l'autre actu pédagogique et sociale

Infos Mille babords - 8. février 2017 - 23:17
Le billet de la semaine

L'école, cible des droites extrêmes mais aussi espace de résistance
2 février 2017 par Collectif Q2C

140 personnes ont participé aux deux journées de stage organisées par une intersyndicale départementale (CGT éducation 78, FSU 78 et Sud éducation 78 associés à Visa, Questions de classe(s) et à la librairie la Nouvelle Réserve) "L'école, cible des droites extrêmes" à quelques mètres de Mantes-la-Ville, première commune FN de la Région parisienne.
Amphi comble, donc, pour réfléchir ensemble aux différentes (...)
lire en ligne

Extrêmes droites contre éducation, le nouveau N'Autre école est sorti !
23 janvier 2017 par Collectif Q2C

Nouveau format, nouvelle maquette et une pagination augmentée (100 pages) pour - nous l'espérons - un plaisir de lecture renouvelé...
Pour inaugurer cette nouvelle version, c'est un dossier sur les extrêmes droites et l'école que nous vous proposons. À partir de témoignages d'enseignants et d'habitants des communes au main du FN, de décryptages des thématiques au cœur de l'offensive réactionnaire (...)
lire en ligne

La sélection de la rédac

Chaque semaine, le collectif d'animation choisit, parmi les articles postés sur le site, quatre textes qu'il souhaite mettre en avant...

L'éducation prioritaire en lutte dans le Gard (vidéo)
20 janvier 2017 par François Spinner

Tour d'horizon, en janvier 2017, au collège Condorcet et lycée Darboux à Nîmes, et au lycée Langevin à Beaucaire, des raisons de la colère des enseignant-e-s de l'éducation prioritaire (Sud éducation (...)
lire en ligne

Le 15 janvier 1919, Rosa Luxemburg et Karl Liebknecht sont assassinés, Twhistoire par Mathilde Larrère
20 janvier 2017 par François Spinner

Le 15 janvier 1919, Rosa Luxemburg et Karl Liebknecht sont assassinés Twhistoire par Mathilde Larrère
1) pour rappel, Berlin était en insurrection depuis le 5 janvier * * *
[Pour ce rappel, (...)
lire en ligne

Le pauvre ne manque pas de pouvoir, mais d'organisation
19 janvier 2017 par ÉricZ, Laurent Ott

Les KroniKs sont publiées :
« Empowerment » et « Pouvoir d'agir » constituent de nouvelles utopies et valeurs pour une action sociale et éducative en perte de sens. La thématique est en effet (...)
lire en ligne

La France insoumise. Et l'école ?
17 janvier 2017 par Bernard Collo
t

La France insoumise, j'aime bien l'expression ! Bien que j'ai quelque mal à en voir autour de moi, des insoumis !
Dommage qu'elle n'apparaisse que par un prophète, même si c'est un excellent tribun. (...)
lire en ligne

Nouveaux articles en ligne sur Q2C

Questions de classe(s), site d'informations et d'échanges sur l'éducation, les luttes sociales et la pédagogie fonctionne selon le principe de la publication ouverte. Vous pouvez proposer des articles qui seront mis en ligne après validation par l'équipe de modération

Peut-on encore être enseignant-e de philosophie et engagé-e ? Soutien à Marianne Thomas
2 février 2017 par veille QdC

Enseignante de philosophie au lycée de Foix j'ai l'année dernière participé à de nombreuses manifestations avec des lycéen-ne-s contre la loi El Khomri. (...)
lire en ligne

Un Autre Futur pour le KURDISTAN ?
2 février 2017 par ÉricZ

Municipalisme libertaire et confédéralisme démocratique ?
A la frontière de pays en guerre, à cheval sur leurs frontières, le Kurdistan lutte (...)
lire en ligne

Le 23 février : une soirée pour soutenir Jolie môme !
31 janvier 2017 par ÉricZ

En 2005, la visite de d'une centaine d'intermittents et chômeurs dont Michel à la Direction Nationale de la CFDT lui a valu 5 ans de procédure avant (...)
lire en ligne

« Rencontrer le fait religieux à l'école » Une question sensible
29 janvier 2017 par Jean-Pierre Fournier

Loin, mais alors très loin, de la laïcité de combat soeur ennemie des dogmatismes religieux, il y a le travail des enseignants sur ces sujets. Le (...)
lire en ligne

Déclaration de la fédération SUD éducation et de l'Union syndicale Solidaires : conseil supérieur de l'éducation Séance du 26 janvier 2017
29 janvier 2017 par Fédération Sud éducation

Touche pas à ma ZEP !
Lors du dernier CSE nous avions commencé notre déclaration par une interpellation sur la lutte menée par les lycées de (...)
lire en ligne

Contre l'inspection, non aux questionnaires d'auto évaluation ! Documents préparatoires à l'inspection - 1er degré :
29 janvier 2017 par Fédération Sud éducation

Des questionnaires chronophages et inutiles
Dans l'ensemble des départements, nous constatons que depuis plusieurs années les documents exigés par (...)
lire en ligne

Fillon promeut l'éducation morale et civique... pour les élèves uniquement
27 janvier 2017 par B. Girard / École, histoire et Cie

Valeurs collectives, mérite, effort, respect des autres, valeurs morales etc : ces grands principes tirés du projet éducatif de Fillon pour la (...)
lire en ligne

Le CAPPEI : une nouvelle casse de la formation spécialisée
27 janvier 2017 par Fédération Sud éducation

Expression commune CGT Educ'Action et SUD éducation
Le CAPPEI : une nouvelle casse de la formation spécialisée
Le projet de nouvelle formation des (...)
lire en ligne

11 dirigeants syndicaux du secteur du vêtement sont détenus au Bangladesh (pétition internationale)
26 janvier 2017 par François Spinner

A QdC, nous ne sommes pas des militants acharnés de la pétition. Cependant, il nous arrive d'en relayer. Soit que la pétition puisse concrètement (...)
lire en ligne

Dialogue entre Freinet et Freire (I) : la neutralité et l'éducation
26 janvier 2017 par Gauthier Tolini

Paulo Freire (1921-1997) a dit à propos de Célestin Freinet (1896-1966) : “Les rêves de Freinet sont aussi mes rêves. Il y a concordance de nos rêves (...)
lire en ligne

Pédagogie critique, Irène Pereira
25 janvier 2017 par Collectif Q2C

lire en ligne

Lettre ouverte contre l'instrumentalisation politique de la laïcité
22 janvier 2017 par CNT éducation

« Nous sommes dix-huit hommes et femmes d'horizons différents, intellectuels, journalistes, universitaires de diverses disciplines (anthropologie, (...)
lire en ligne

Pascal Bouchard : apprendre à vivre... et à penser (et bonnes feuilles)
2 février 2017 par Grégory Chambat

Déjà connu de nos lectrices et lecteurs pour son vivifiant Je hais les pédagogues (1) (une formule à ne pas prendre, évidemment, au pied de la (...)
lire en ligne

« Au revoir les enfants » et « collège au cinéma » : Vichy dédouané ?
21 janvier 2017 par legla

Le centre national du cinéma et de l'image animée (CNC) propose aux élèves de collège « de découvrir des œuvres cinématographiques lors de projections (...)
lire en ligne

Questions de classe(s)
http://www.questionsdeclasses.org

Merci patron !

Infos Mille babords - 8. février 2017 - 19:00

Après la délocalisation d'une usine du groupe LVMH où travaillaient Jocelyne et Serge Klur, le couple se retrouvent au chômage sans moyen de rembourser leurs dettes. Mais François Ruffin, fondateur du journal Fakir, accompagnés de son équipe, arrive à la rescousse. Le journaliste, bien décidé à faire céder Bernard Arnault, le président du groupe et l'homme le plus riche de France, tentera le tout pour le tout pour aider les deux ouvriers.

Événement organisé par le Centre Culturel de Luminy, l'A.L.L.I.É et le Com&Sea !

Site du CCL : http://luminy.org
Lien facebook de l'évènement : https://www.facebook.com/events/1902336503343047/

Les socialistes français face à la troisième voie britannique

Infos Mille babords - 8. février 2017 - 19:00

Dans une période où le débat politico-médiatique en est encore à savoir si François Hollande est ou n'est pas social-démocrate, la lecture du livre permet de mieux comprendre le virage social-libéral engagé par le Parti socialiste, mais aussi de savoir où il va.

Thibaut Rioufreyt retrace la relation ambiguë des socialistes français à la « Troisième voie » britannique dont Tony Blair fut le promoteur dans les années 1990-2000. S'appuyant notamment sur des entretiens avec des responsables politiques et des intellectuels, il étudie les évolutions contemporaines du socialisme français à travers ses interactions avec un homologue étranger. Il combine analyse interne des idées, textes et discours, à l'analyse externe du contexte social et politique dans lesquels ces discours sont produits, circulent, et sont reçus. L'ouvrage s'inscrit pleinement dans l'actualité : un certain nombre des enquêtés appartiennent ou ont appartenu aux gouvernements socialistes sous la présidence Hollande.

http://transit-librairie.org/event/presentation-du-livre-les-socialistes-francais-face-a-la-troisieme-voie-britannique/

Les Roms : entre préjugés et réalité

Infos Mille babords - 8. février 2017 - 18:30

Qui sont les Roms ? D'où viennent-ils ? Quelles sont leurs conditions de vie une fois sur le territoire français ? Quels sont les obstacles qu'ils affrontent au quotidien ?

En partant d'idées reçues, ce débat propose de déconstruire les clichés dont fait l'objet cette population et ainsi d'imaginer des perspectives d'avenir.

Avec la participation de Rencontres tsiganes, Médecins du monde et Habitat alternatif social (HAS)

www.rencontrestsiganes chez gmail.com

Réunion RESF

Infos Mille babords - 8. février 2017 - 17:30

réunion avancée en raison des vacances scolaires

resf13 chez no-log.org / 06 31 32 48 65
www.educationsansfrontieres.org

La cigale, le corbeau et les poulets

Infos Mille babords - 7. février 2017 - 20:30

Projection exceptionnelle du dernier film réalisé par Olivier Azam et distribué par Les Mutins de Pangée !

Projection en présence du réalisateur
En partenariat avec les Amis du Monde Diplomatique.

Possibilité de vous restaurer à partir de 19h30.
Inscrivez-vous 48h à l'avance pour les repas : cinema.alhambra13 chez orange.fr

Synopsis :
Toutes les polices de France sont aux trousses de la mystérieuse « Cellule 34 » qui menace de mort le président de la République. 150 policiers dont la brigade antiterroriste débarquent dans un petit village de l'Hérault. Qui sont ces dangereux papys accusés d'être le corbeau ?
C'est l'histoire invraisemblable d'une farce juridique qui aura inquiété jusqu'à l'Elysée et fait débouler l'élite de la police antiterroriste dans un petit village de l'Hérault où une bande de villageois aux gabarits plutôt Obélix qu'Astérix résistent. Ces drôles de zouaves ont très bien compris que la démocratie ne s'use que si l'on ne s'en sert pas.

Site du film : http://www.lesmutins.org/la-cigale-le-corbeau-et-le-poulet-film

« Les coups de leurs privilèges »

Infos Mille babords - 7. février 2017 - 20:00

En France, chaque année, entre 10 et 15 personnes non-armées meurent pendant ou suite à une interpellation par les forces de l'ordre. Dans la majorité des cas, il s'agit de personnes issues de la colonisation ou de l'esclavage, vivant dans les quartiers populaires. Les policiers sont rarement jugés, et lorsque c'est le cas, ils écopent d'une peine symbolique ou de quelques mois de sursis, ce qui n'a aucun impact sur leur carrière professionnelle. Ce film traite de deux affaires : celle de Wissam El-Yamni, décédé suite à une interpellation le 1er janvier 2012 à Clermont-Ferrand, et celle de Morad Touat, décédé le 5 avril 2014 à Marseille.

Il rend hommage aux luttes de l'immigration qui ont eu lieu depuis les années 60 jusqu'à aujourd'hui sur cette question, et analyse le rôle de la police dans le système de socio-apartheid français.

Avec : Ramata Dieng, Farid El-Yamni, Nabil Ennasri, Mohamed El-Yamni, Rachida Brahim, Samir Baaloudj, Mathieu Rigouste, Samia Cheraft, Samir Cheraft, Mystik, As et Fahar (Puissance Nord), Amal Bentounsi, Sihame Assbague, Maurice Moe Mitchell, Thenjiwe Tameika Mcharris

Nous sommes un collectif de vidéastes activistes dont l'objectif est de permettre l'auto-détermination médiatique des personnes issues de la colonisation, de l'esclavage puisque nos figures sont utilisées depuis toujours dans les médias pour valider l'agenda gouvernemental.

Plus d'infos sur le site : lescoupsdeleursprivilèges.com

« Qu'est-ce qu'on attend ? », film de Marie-Monique Robin

Infos Mille babords - 7. février 2017 - 20:00

Qui croirait que la championne internationale des villes en transition est une petite commune française ? C'est pourtant Rob Hopkins, fondateur du mouvement mondial des villes en transition, qui le dit.
Qu'est ce qu'on attend ? raconte comment Ungersheim, petite ville d'Alsace de 2 200 habitants s'est lancée dans la démarche de transition vers l'après-pétrole en décidant de réduire son empreinte écologique.

A l'initiative de son maire, ancien mineur, l'histoire commence au début des années 2000, lorsque le Conseil Municipal décide d'installer des panneaux solaires pour chauffer la piscine municipale… De fil en aiguille, une chaufferie au bois alimente d'autres bâtiments, la consommation d'éclairage public est diminuée de 40 %, les pesticides et engrais chimiques sont proscrits des espaces verts et terrains de sports, puis des agriculteurs s'y mettent, des éco-logis sont construits... Depuis 2009 le programme « 21 actions pour le 21ème siècle » est réfléchi et mis en œuvre avec la participation des habitants. 21 initiatives qui concernent tous les aspects de la vie quotidienne, l'alimentation, l'énergie, les transports, le travail, l'argent , l'habitat, l'école.

Et ça marche. D'ores et déjà, en plus d'avoir créé une centaine d'emplois et diminué les gaz à effets de serre du village de 600 tonnes par an, cette petite commune économise 120 000 € par an !

Aussi passionnant que le film « DEMAIN », ce documentaire creuse le sillon : les alternatives existent, le changement est à portée de main. La force du film : donner à voir les réalisations, faire parler celles et ceux qui les imaginent et les font, sans filtre ni commentaire.

La révolution tranquille amorcée à Ungersheim par ses élus et ses habitants fait germer beaucoup d'idées. Qu'est-ce qu'on attend pour les suivre ?

http://www.allocine.fr/video/player...bande annonce film Qu'est-ce qu'on attend ?

Séance unique et exceptionnelle

Cinéma Renoir 04 42 49 25 42

Les enjeux politiques des mémoires de la Seconde Guerre mondiale

Infos Mille babords - 7. février 2017 - 19:00

Les usages publics de l'histoire 3/3

Controverses sur les mémoires de la seconde guerre mondiale :

Les mémoires et les interprétations de la Seconde Guerre Mondiale sont multiples et souvent contradictoires :

Figures héroïques de la résistance que l'on essaye de s'approprier ou de discréditer : Jean Moulin, Charles de Gaulle, Guy Moquet, Missak Manouchian…
France collaboratrice de Vichy qu'un certain révisionnisme voudrait voir comme un « régime bouclier »…
Déportation, génocide que l'on minore, voire que l'on nie…

Toutes ces questions sont au cœur de débats historiques et surtout publics toujours aussi brûlants. Nous verrons quels sont les enjeux idéologiques et politiques de ce passé qui a du mal à passer…

http://uppae.fr/070217les-usages-publics-de-lhistoire-33stephane-rio-histoire/

accueil 18 h 30 - début des cours 19 h

Réunion hebdomadaire

Infos Mille babords - 7. février 2017 - 19:00

Tous les mardis à 19h, le collectif CSM13 se réunit, dans son local au 8 rue Barbaroux (13001 Marseille) pour organiser luttes et solidarités avec les migrant.e.s. N'hésitez pas à venir participer !

Réunion tous les mardis à 19h au 8, rue Barbaroux 13001 Marseille

Les objectifs du collectif

Ils sont très liés à la réalité de Marseille du point de vue des migrants, puisque c'est leur expérience qui nous permet de positionner notre lutte.

+ Lutter pour la liberté de circulation : Marseille est une ville de transit entre le point de blocage de Vintimille et les destinations Paris/Calais ; plus récemment c'est une ville de repli forcé avec les déplacements forcés depuis Calais vers les CRA et les « lieux de répit ». Pour nous, ça veut dire de nouvelles actions pour contrer la gestion des flux par le gouvernement. Pour permettre aux gens de sortir de ces lieux de tri, revendiquer leur liberté d'installation ou repartir vers le nord quand ils le souhaitent.

+ Lutter pour la liberté d'installation : Marseille pas forcément une destination au départ du voyage migratoire, mais ça le devient souvent par contraintes, une arrestation au CRA, quelqu'un de dubliné… Parfois aussi, des migrants redescendent du nord de la France, de Paris, de Calais, via la chaîne du réseau militant, parce que le passage à Marseille, leur a vraisemblablement semblé positif.

+ Lutter contre la distinction entre le bon réfugié et le mauvais migrant : cette distinction se joue évidemment dans une grande ville administrative comme Marseille, via les arrestations au CRA, les entraves à la demande d'asile, la criminalisation des mineurs, la guerre d'usure administrative de façon générale qui vise à empêcher les migrants de s'installer autrement que de façon précaire ou clandestine.

+ Lutter contre l'invisibilité : comme ailleurs certainement, avec le discours spécifique des autorités que sous prétexte que la frontière à Vintimille est fermée, les passages de migrants n'existeraient pas . Notre lutte n'existerait pas. Surtout que les migrants ne sont pas forcément visibles par les Marseillais car ils sont en transit, pas de grands squats ou camps comme à Paris, et une forte répression sur la route entre Vintimille et Marseille qui renforce la clandestinité. C'est dans cette perspective aussi qu'il nous semble important d'ouvrir un lieu de convergence, d'organisation, un centre de ressources visible tant pour les migrants que pour les personnes solidaires, qui a été incarné par le Manba avant la vague de répression que l'on subit à Marseille.

Activités

Le lieu héberge déjà plusieurs activités hebdomadaires , comme des cours de langue française pour étranger-e-s , cours d'arabe, des café hebdomadaires, des discussions, une bibliothèque.

Pour proposer des ateliers ou activités venez le mardi à 19h au 8, rue Barbaroux, 13001 ou contactez nous par mail.

Blog du collectif
Page FB du collectif

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

DESIGN DARK ELEGANCE | PORTED FOR DRUPAL 6 | ADAPTE PAR: JEREMY BASTIDE