Ecouter le live sur Galère  Discutez avec les autres auditeurs de radio galère : 
 Archives par animateur[trice]     Créer un contenu     Forum

 

Agrégateur de flux

Crises : la lutte contre les discriminations n'est-elle pas la question centrale ?

Infos Mille babords - 16. septembre 2016 - 19:00

C'est peu dire que l'été qui s'achève a été marqué par des tensions tant sociales que sociétales.
Début juillet est passée en force la loi Travail fortement contestée depuis des mois. C'est l'expression d'une tension sociale persistante et d'un divorce entre les gouvernants et les gouvernés.
Le 14 juillet l'attentat de Nice, avec ses innombrables victimes innocentes, vient nous rappeler que c'est la tension internationale qui s'infiltre tragiquement dans notre quotidien. L'assassinat d'un paisible prêtre à St-Etienne du Rouvray sonne comme une provocation à la violence généralisée.
Dès lors le tissu social lui-même menace de se déchirer.
L'affaire du burkini et son hystérisation font craindre une mise en cause globale de toute une partie de la population : les musulmans ou supposés tels.
De toute part on nous dit qu'il ne faut pas faire d'amalgame, mais cette seule affirmation contient déjà les germes d'une vision discriminante de notre société.
Malheureusement les situations de stress social ou sociétal existent déjà depuis longtemps pour une catégorie de personnes désignées comme « immigrés », « musulmans », habitants des quartiers populaires. En raison de la folie meurtrière importée du Moyen Orient, certains se croient permis de justifier un accroissement des discriminations en jetant un soupçon global sur ces populations.
Ainsi la problématique des « quartiers populaires » mérite-t-elle une analyse particulière.

Pour ce faire, Aix Solidarité, l'ATMF et le Front Uni des Immigrations et des Quartiers Populaires vous invitent à une conférence, pour y réfléchir avec Saïd BOUAMAMA, sociologue, militant de longue date dans les luttes syndicales et ouvrières, et dans les luttes liées à l'immigration et contre le racisme.

le vendredi 16 septembre 2016 à 19h
Place Romée de Villeneuve (Encagnane)
cour de l'église Saint-Paul en face de super U
Aix en Provence

Conférence avec des activistes de No New Animal Lab (20H) : Résistance, Solidarité et Libération Animale

Infos Mille babords - 16. septembre 2016 - 18:30

“No New Animal Lab” a le plaisir d'annoncer sa toute première tournée européenne !

Après plus d'un an d'organisation et de mise en réseau à travers tous les États-Unis, cette campagne prend le large en direction de l'Europe pour une tournée de conférences, dans le but d'apprendre et d'échanger avec de remarquables groupes locaux militant pour la libération animale.

Des activistes de “No New Animal Lab” feront un stop par Marseille et seront présent.e.s lors du Festiv'ALARM IVème édition pour une conférence et nous donneront un aperçu sur l'état actuel du mouvement pour la libération animale aux États-Unis et discuteront de comment construire un mouvement de transformation, ancré dans la solidarité et la politique radicale pour les animaux.

Thème de la présentation par No New Animal Lab :
Résistance, Solidarité et Libération Animale.

Depuis son commencement fin 2014, “No New Animal Lab” (NNAL) est devenue la campagne populaire pour la libération animale la plus importante aux États-Unis. S'inspirant de campagnes historiques telle que SHAC (Stop Hungtindon Animal Cruelty), fonctionnant en réseau de façon horizontale, utilisant des tactiques variées, s'employant à renforcer des coalitions radicales et la solidarité politique, NNAL apparaît comme un moteur dans la renaissance du mouvement pour la libération animale aux États-Unis, ceci après plusieurs dizaines d'années de répression et de cooptation.

La présentation mettra l'accent sur cette histoire particulière et comment cela a façonné le modèle d'organisation de NNAL, et la campagne militante servira de cas d'étude pour construire un mouvement pour la libération animale sans compromis et plus efficace aux États-Unis. Cette présentation nous donnera un coup d'oeil sur l'état actuel du mouvement, ainsi qu'une critique externe et interne des obstacles auxquels nous sommes confronté.e.s et décrira son propre cheminement pour aider à réaliser la libération animale.

Ouverture des portes : 18H30

Début de la conférence : 20H + questions/réponses et débat ensuite.
Traduction en français en simultané.

Entrée Prix Libre en soutien à l'ALARM et la tournée de No New Animal Lab
Stands, boissons et bouffe vegan à prix libre sur place !

Événement facebook de cette soirée ICI

Événement facebook global du Festiv'ALARM ICI


No New Animal Lab is excited to announce the first ever No New Animal Lab European Speaking Tour ! After more than a year of grassroots organizing and networking across the United States, the campaign is headed overseas for a speaking tour across Europe to network with and learn from some amazing animal liberation communities. NNAL will discuss the state of animal liberation in the U.S. and how to build a transformative movement for animals rooted in solidarity and radical politics.

No New Animal Lab will be giving a talk at Festiv'ALARM (Antispeciest and Animal Liberation Festival) in Marseille on Friday 16th September 2016 !

Follow this event page for updates on the tour :
https://www.facebook.com/events/743591055781577/?active_tab=highlights

Presentation : Animal Resistance, Solidarity, and Liberation
Since its inception in late 2014, No New Animal Lab grew into the largest grassroots animal liberation campaign in the United States. Drawing from the history of pressure campaigns such as SHAC and built on a foundation of horizontal networking, tactical diversity, and radical coalition building and solidarity politics, No New Animal Lab has become the vehicle for the resurgent U.S. animal liberation movement after decades of repression and cooptation. This presentation will focus on this specific history and how it has shaped the organizing model of No New Animal Lab, and the campaign will serve as a case study for a more effective and uncompromising movement for animal liberation in the United States. This presentation will provide a lens into the current state of the movement, critiquing the internal and external barriers that we face and outlining a unique path forward to help realize animal liberation.

Planète sans visa fait sa rentrée

Infos Mille babords - 16. septembre 2016 - 10:00

Planète sans visa fait sa rentrée et a besoin d'un coup de main : personnes motivées et matos.

on fait un petit déj (tardif) aux tables de la plaine à 10h vendredi 16 septembre.

Planète sans visa, en lien avec le CSM13 El Manba, est un collectif de personnes motivées pour assurer des cours de français, plus en mode autodéfense linguistique qu'orthographe/conjugaison/grammaire. L'idée est d'aider les personnes qui souhaitent apprendre le français, ou renforcer leur niveau, pour être plus autonomes dans des situations de la vie quotidienne : se présenter, aller chez le médecin, remplir un formulaire, se déplacer en ville, etc.

AVIS AUX MOTIVéES : nous cherchons à renforcer l'équipe afin de ne pas s'épuiser et pouvoir offrir un maximum de créneaux horaires dans la semaine ; rejoignez nous ! Pas besoin d'avoir forcement un diplôme ou de l'expérience, on fait ça collectivement.

Plusieurs axes peuvent être envisagés pour apprendre une langue : théâtre, musique, radio, langue des signes et bien d'autres !

D'autre part nous appelons à une collecte de stylo, cahier, dictionnaire français ou bilingue, ardoise, feutre véléda.

Enfin, nous cherchons aussi des lieux susceptibles d'accueillir le collectif pour assurer des cours (plus ou moins régulièrement) ou des projections ou des moments à construire ensemble.

A noter que face à une quasi non mixité mec "de fait", il y a des cours non-mixtes meuf, si vous connaissez des personnes que ça peut intéresser ...

Nous organisons une rencontre informelle autour d'un café aux tables de la plaine le vendredi 16 septembre à 10h (du matin !).

sinon vous pouvez contacter le CSM13 El Manba par mail, et on vous répondra.

des FLEristes.

Mouvement de grève reconductible des femmes de chambre de l'appart'city Euromed

Infos Mille babords - 15. septembre 2016 - 23:30

A partir du jeudi 15/09, la majorité des femmes de chambre assurant le nettoyage de l'appart'city Euromed, pour le compte du sous-traitant SAMSIC, entrent dans un mouvement de grève reconductible pour le respect de leurs droits et de leur dignité, l'amélioration des conditions de travail et de rémunération.

Luttes locales et lutte globale...
Le choix de la date du 15/09, journée de mobilisation nationale contre la loi Travail, pour partir en grève est plus que symbolique. Ce n'est pas non plus un hasard si les conflits se multiplient dans ce secteur clef de l'économie marseillaise ces derniers mois. Comme c'est souvent le cas dans la sous-traitance hôtelière, les patrons n'ont pas attendu El Khomri pour casser les droits des travailleurs- euses et pratiquer le dumping social. C'est aussi en multipliant les luttes locales que nous mettront en échec cette loi inique.
Nous dénonçons de nouveau des pratiques illégales : paiement à la tâche, c'est à dire à la chambre ; « oublis » systématiques du paiement des heures complémentaires et supplémentaires, absence de remboursement transport... Encore une fois nous dénonçons des niveaux de rémunération indignes et l'usage systématique du temps partiel qui confine les salarié-e-s dans la précarité. Encore une fois, face aux revendications légitimes des travailleurs-euses, l'employeur répond par la menace de sanctions disciplinaires !

L'exploitation et le mépris ça suffit ! Seule la lutte paie !

Les salariées revendiquent :
Fin du paiement à la tache et installation d'une machine de pointage pour comptabiliser les heures effectives
Rappel de salaires sur les heures complémentaires et supplémentaires non payées depuis mars 2016
Obtention d'un prime de panier
Obtention d'un treizième mois
Remboursement des titres de transport
Augmentation des mensualités des contrats
Augmentation des qualifications dans la grille conventionnelle
Intégration des personnels en CDD et régularisation des contrats
Roulement des jours de repos
Annulation des sanctions et procédures disciplinaires antérieures à la grève
Respect des personnels par les encadrants et des droits syndicaux

.................................
Télécharger le communiqué au format pdf
.................................
Un piquet de grève aura lieu chaque matin à partir de 09h00 devant
l'hôtel (118/120 rue de Ruffi). Venez les soutenir !

.................................
Une caisse de grève est mise en place pour soutenir financièrement le mouvement sur la durée : https://www.lepotcommun.fr/pot/o1rhortp
.................................

CNT-SO Nettoyage

Projection (20H) : "Carnisme" + débat

Infos Mille babords - 15. septembre 2016 - 18:30

CARNISME / PROJECTION d'une CONFERENCE filmée de Mélanie Joy

Melanie Joy enseigne la psychologie et la sociologie à l'Université du Massachusetts à Boston. C'est à elle que l'on doit la définition du concept de « CARNISME » dont elle parle dans son livre « Why we love dogs, eat pigs and wear cows » (Pourquoi nous aimons les chiens, mangeons des cochons et portons de la vache).

Lors de cette conférence (en version sous-titrée en français), Melanie Joy nous démontrera, clairement, simplement, combien le carnisme est une idéologie de violence et de domination, qui prosélyte la consommation de « viande » en la faisant passer pour normale, « naturelle » et nécessaire. Ce système conditionne également les individu-e-s à ne pas s'interroger sur la nécessité (qui n'en est pas une) de cette consommation.

Pas de questionnement. Pas de connaissances.
PAS DE CHOIX.

Les perceptions des gens envers la chair des animaux consommés sont faussées et l'empathie est bloquée. Le lien de causalité animal vivant – mise à mort – « viande » est connu mais comme nié, enterré, dans l'esprit des gens. Il faut un effort pour faire à nouveau la connexion et cela est souvent vécu comme un douloureux réveil à l'empathie, à l'ouverture de la conscience sur la notion fondamentale de justice.

Pour subsister, cette idéologie doit donc faire oublier l'horreur, cacher les lieux d'élevages concentrationnaires et les abattoirs. Implanter des images de poulets heureux d'être bientôt mangés ou de vaches broutant paisiblement dans un pré. Il faut soulager la conscience de la consommatrice et du consommateur.
Si ces personnes visionnent des images de maltraitance ou de mise à mort, elles ont toutes les peines du monde à les supporter. Elles préféreront alors souvent le déni, ne pouvant se résoudre à accepter cette terrible vérité, et à se voir comme les complices du plus grand des massacres existant sur cette terre.

La vérité est complexe. Les consommateurs-trices sont également victimes du carnisme. Le mensonge est le rouage central de ce système violent et dominant. On nous conditionne dès l'enfance à manger des animaux non humains, sans que l'on sache ce que c'est. On nous fait croire que sans chair animale, produits laitiers, oeufs, etc., nous ne pouvons pas survivre… Ce qui est FAUX.

Mais même en ayant accès à des informations rétablissant la vérité, on peine à y croire, tellement cela remet en cause le fondement même de notre identité, de notre société.
Les repères sont bouleversés, les habitudes remises en cause. Les actes ne sont plus en accord avec les valeurs (ce que l'on appelle « dissonance cognitive »). Tradition, famille, culture, souvenirs, affectif, convivialité, rapport aux autres, rapport à l'alimentation, rapport au vivant… Tout est à déconstruire et à reconstruire.

C'est à ce moment-là qu'on peut choisir soit de se réfugier dans le déni, soit de décider de ne plus considérer les animaux comme les aliments qu'ils ne sont pas et de refuser toutes formes d'exploitation animale.

La libération animale passe – aussi – par la libération des humain-e-s des geôles mentales érigées par une société dont les principaux outils de domination sont les dictats implantés dans les esprits dés le cri primal.


LIEU => L'EMBOBINEUSE . 11, boulevard Bouès - 13003 Marseille

OUVERTURE DES PORTES à 18H30

PROJECTION à 20h00 (durée - 1h00)
DISCUSSION / DEBAT / QUESTIONS OUVERTES après la projection

STAND et infokiosque
BUFFET vegan et boissons sur place à prix libre (on miamera avant la projection !)

ENTRÉE A PRIX LIBRE en soutien à l'ALARM et à l'organisation du Festiv'ALARM IVème édition.


Inscrivez-vous également sur la page événementielle facebook du Festiv'ALARM dans sa globalité, pour suivre toutes les infos ICI


Page événementielle facebook covoiturage et hébergement militant solidaire ICI


Cercle de Silence

Infos Mille babords - 15. septembre 2016 - 17:30

de 17 h 30 à 18 h 30

attention : Le cercle de silence du mois de septembre à Marseille aura lieu comme d'habitude le troisième jeudi du mois, donc bien le jeudi 15 septembre.

Pour l'abrogation de la loi Travaille !

Infos Mille babords - 15. septembre 2016 - 11:00

Journée de mobilisation pour l'abrogation de la loi Travaille !

Malgré plusieurs mois de mobilisations, de manifestations et de grèves, des jeunes, des salarié-es, des précaires, des chômeur-euses, des Nuit Debout, le gouvernement a fait « adopter » la loi travail cet été, en recourant à un énième 49-3. A nous de la faire retirer, comme le CPE !

Plus de cent décrets devront être adoptés d'ici la fin de l'année, et certains sont déjà en cours d'adoption, comme celui sur le barème indicatif des indemnités prud'homales en cas de
licenciement abusif (issu de la Loi Macron) : les infractions commises par les employeurs sont maintenant tarifées !

Pour l'ensemble des dispositions, Solidaires s'engagera dans la bataille juridique en lien avec les autres organisations syndicales. Ces recours concerneront notamment le primat de la négociation d'entreprise au détriment des conventions collectives et de la loi, sur les sujets de l'emploi, de l'organisation et du temps de travail, des heures supplémentaires...

La loi travail a été promulguée le 9 août.
Certaines dispositions sont largement connues.
D'autres, plus techniques, constituent aussi des attaques sur les droits. Voici un échantillon :
■ Pour les entreprises de plus de 1000 salarié-es, en cas de transfert d'entreprise dans un PSE, il n'y aura plus d'opposition à ce que le cédant procède à des licenciements. La règle de transfert de tous les contrats est ainsi supprimée.

■ L'accord de branche devient le niveau « par défaut », qui ne peut exister que s'il n'y a pas d'accord d'entreprise. Or, le rapport de force est plus difficile à construire au niveau de l'entreprise. En outre, la durée du travail dans les entreprises de la même branche pourra être organisée de manière tellement différente qu'il sera difficile de connaître ses droits.
■ Renforcement de l'apprentissage avec, en particulier, 10 000 apprenti-es dans la Fonction publique d'État (déjà en cours). Le dispositif ne prévoit aucune reconnaissance d'ancienneté et
n'ouvre aucun droit pour l'accès à la fonction publique après l'apprentissage.

■ La décision unilatérale de l'employeur : La modulation peut se faire de façon unilatérale de l'employeur sur 9 semaines pour les entreprises de moins de 50 salarié-es : autrement dit, des heures sup' non comptabilisées.

LOI TRAVAIL : ABROGATION !
Le 15 septembre tous en grève et en manif !

https://04.demosphere.eu/rv/1476

Loi travail ? Non, merci !

Infos Mille babords - 15. septembre 2016 - 11:00

Salariés du public, salariés du privé, jeunes, lycéens, privés d'emploi, retraités, nous sommes tous concernés !

Après 4 mois de mobilisation intense, le gouvernement a de nouveau sorti le 49-3 en plein été, pour faire passer en force la loi travail.

Les droits de tous les salariés sont violemment impactés par les reculs sociaux imposés par les lois Macron, Rebsamen, le Pacte de responsabilité.

La Loi El Khomri continue le massacre du code du travail, de l'emploi, des salaires… au bénéfice du pouvoir absolu du capital.

70% des français étaient contre le projet de loi et pourtant !!!

En 2006, les mobilisations contre le CPE (Contrat Première Embauche) ont fait reculer le gouvernement. Cette loi n'a jamais été mise en œuvre malgré son adoption.

1

Manifestons jeudi 15 septembre 2016

RDV à 11h00

Place Ladoucette à GAP

0 ans après, nous pouvons en faire autant !

Dans toute la France des mobilisations sont prévues le 15 septembre.

pour gagner l'abrogation de la loi travail afin qu'une minorité ne décide pas de notre avenir et pour que cesse leur mépris !

https://05.demosphere.eu/files/docs/empty-filename.pdf

https://05.demosphere.eu/rv/1008

Journée de mobilisation pour l'abrogation de la Loi travail

Infos Mille babords - 15. septembre 2016 - 10:30

Grève et manifestation

Journée de mobilisation pour l'abrogation de la Loi travail

Voir les différents appels (Vieux Port)

Tract de la CNT 13
http://www.cnt-f.org/sam/Debarrassons-nous-de-la-loi.html

Tract Solidaires 13
http://www.solidaires13.net/wp-content/uploads/2016/09/tract-15-sept-solidaires13.pdf

Tract Cgt 13
http://cgt13.reference-syndicale.fr/2016/08/la-regression-sociale-ne-se-negocie-pas/

Projection + présentation/débat : Stop centrale biomasse Gardanne !

Infos Mille babords - 14. septembre 2016 - 19:00

C'est un autre événement qui se rajoute au Festiv'ALARM et c'est la convergence des luttes qui est mise à l'honneur, notamment avec une lutte locale : la centrale à biomasse de Gardanne !

C'est en 2012 à Gardanne, dans les Bouches-du-Rhône, que le groupe E.ON a entrepris la reconversion de la centrale à charbon en centrale Biomasse, une source d'énergie dite « verte », dite « renouvelable », pour le coût pharaonique de 1,4 milliard d'euros.
En réalité, le projet est une véritable catastrophe écologique, détruisant l'environnement en gaspillant les ressources pourtant déjà mise à mal (1 arbres sur 5 est utile au fonctionnement de la centrale), étant même trop "gourmand" en ressources pour se contenter des forêts alentours et devant importer ses "matières premières" des forêts d'autres régions françaises et d'Europe.

Présentation et diffusion d'un film présentant le projet et ses impacts sur la biodiversité, ses implications, suivi d'un échange/débat.

L'ALARM est solidaire et partie prenante de cette lutte :
Les forêts et espaces naturels doivent rester exempts de toute exploitation humaine,
Contre l'abattage et la destruction de ces lieux de vie pour les animaux de toutes espèces, protégées ou pas,
Contre la déforestation pour le profit.

Pour chaque arbre, pour chaque animal : écologie radicale !

Lire l'appel à un rassemblement contre la centrale, pour plus de liens et d'informations

Lieu de la diffusion : L'Embobineuse, 11Boulevard Bouès, 13003 Marseille

Ouvertures des portes à 19H

Début de la soirée présentation et projection : 20H

Entrée à PRIX LIBRE en soutien à l'ALARM et au festival
(Adhésion à l'Embobineuse)

Stands, boissons et bouffe vegan à prix libre sur place.

Ateliers : écriture aux prisonnier.e.s, étal de bouquins, goûter vegan etc...

Infos Mille babords - 14. septembre 2016 - 14:00

LES ATELIERS DU FESTIV'ALARM

Les ateliers pour cette IVème édition du Festiv'ALARM seront au nombre de QUATRE et les pitchoun-e-s sont aussi concerné-e-s !

ATELIER 1 :

ATELIER D'IMMERSION EN RÉALITÉ VIRTUELLE PAR LA 3D
Pour adultes et enfants

Philippe, avec son casque 3D, propose une animation assez exceptionnelle, et offrira par le choix de diverses vidéos, de plonger en immersion totale dans divers lieux, avec divers individus non-humains, dans des ambiances allant de la plus légère à la plus lourde.

Au choix, les participant-e-s pourront admirer des animaux vivant dans leur milieu naturel en toute liberté, presque sentir le doux museau d'une biche qui vient vous renifler, presque toucher la trompe d'un éléphant curieux… Ou bien décider de plonger dans les coins les plus sombres de l'exploitation animale pour en découvrir la cruelle réalité (avec notamment la vidéo de l'association Animal Equality, tournée dans un élevage de cochons).

Ce dernier point mérite que nous pensions toustes à inviter des personnes que nous aimerions sensibiliser ou aider à ouvrir sa conscience sur le bien fondé de la libération animale !

ATELIER 2 :

ATELIER D'ÉCRITURE AUX PRISONNIER-E-S POLITIQUES
Cet atelier sera animé - en autre - par Patrick.

De nombreuses personnes sont actuellement en prison pour activités politiques ; militant-e-s, activistes vegan pour la libération animale, l'environnement, luttes sociales, etc.

Une liste des différentes affaires en cours et des personnes à soutenir, dont nous avons connaissance, sera à disposition.
La liste ne sera pas exhaustive et nous vous invitons à partager des infos sur d'autres personnes emprisonnées pour activités politiques.
Cet atelier d'écriture permettra aux personnes qui souhaitent écrire d'avoir les outils nécessaires pour le faire : conseils divers, règlementation, traduction de leur texte (en anglais par exemple).

Nous invitons toutes personnes à partager leur expérience également.

Apportons notre soutien à ces personnes et montrons-leur que nous ne les oublions pas !
Contre la répression de nos mouvements !
Solidarité avec les personnes emprisonnées !

ATELIER 3 :

ATELIER « ÉTAL DE BOUQUINS MILITANTS », à consulter sur place

Nous possédons toutes et tous des bouquins « phares » dans nos bibliothèques, des livres et des auteur-e-s qui nous ont profondément marqué-e-s, ou tout simplement aider à avancer sur les chemins de nos convictions et de nos combats militants.

Une grande table sera donc réservée pour cet « étalage » et chaque participant-e pourra consulter chaque ouvrage sur place et repartir avec des références.

Droits des animaux, Libération animale, militantisme, essais en sociologie et en psychologie, livres pour les enfants, etc.

L'ALARM ne se limitant pas à combattre l'exploitation des animaux non humains et luttant également contre toutes formes de domination, d'oppression et de discrimination, cet atelier sera aussi le point qui nous permettra de mettre en focus les autres luttes, humaines, sociales.

ATELIER 4 :

COIN LECTURE, DESSIN, COLORIAGE JEUNESSE (3 – 12 ans)
Cet atelier sera animé - en autre - par Etienne.

« Des livres illustrés du roman à la BD seront à consulter sur place, à écouter et regarder dans un coin douillet. »

Si vous n'avez pas d'enfants, pensez à ceux de vos ami-e-s ou contacts et INVITEZ-LES à cet événement qui leur est en partie dédié (certaines vidéos 3D les intéresseront aussi) !


Horaires des ateliers : de 14h00 à 18h00

Un GOÛTER VEGAN sera servi aux petit-e-s et grand-e-s en milieu d'après-midi (prix libre).

ENTRÉE À PRIX LIBRE en soutien à l'ALARM et à l'organisation du Festiv'ALARM

=================================================
Page événementielle facebook du Festiv'ALARM 2016 dans sa GLOBALITÉ ICI
=================================================
Site internet de l'ALARM ICI

Le sujet connaissant, pratique et esthétique : le sujet connaissant (1/3)

Infos Mille babords - 13. septembre 2016 - 19:00

Le sujet connaissant
« Tous les hommes désirent naturellement savoir », affirme Aristote, en Métaphysique, A, 1.
Mais c'est surtout une phrase que l'on entend souvent et qui renvoie à une expérience commune. On peut penser, entre autres exemples, à l'enfant qui spontanément demande comment et pourquoi les choses sont – ou plus simplement fonctionnent – ainsi et non autrement. Qu'est-ce qu'être rationnel ? Quels sujets théoriques sommes-nous ? Pourquoi cherchons-nous sans cesse à organiser notre expérience ? Au fond, en quel sens la connaissance constitue-t-elle un horizon fondamental de notre existence ?

accueil 18 h 30 - début des cours 19 h

La CAisse de SOlidarité des COpains Copines remet le couvert !

Infos Mille babords - 13. septembre 2016 - 12:00

L'idée de la CASOCO est assez simple, on souhaite s'organiser collectivement au niveau financier pour répondre aux besoins que l'on a dans nos vies actuelles sans dépendre d'une quelconque institution mais plutôt mettre en place des formes d'entraide qui pourront servir à concrétiser des idées individuelles et collectives, ou encore soutenir financièrement des personnes et des idées que l'on a envie d'aider (achats d'outils en commun, impressions d'affiches à coller dans nos rues et champs, culture de fruits et légumes...)

Venez le mardi 13 septembre, ce sera l'occasion de papoter de ce principe d'entraide micro-locale qu'on expérimente et qu'on appelle aussi "tontine" entre deux plats de légumes !

Lien entre savoirs et choix de société

Infos Mille babords - 12. septembre 2016 - 19:00

Séance d'ouverture lundi 12 septembre à 19h à la salle BOUVAIST à la Cité du livre.

Pistes bibliographiques pour cette séance :

DERATHE Robert, Jean-Jacques Rousseau et la science politique de son temps, Paris, Ed. Vrin, Coll. Bibliothèque d'Histoire de la Philosophie, 1979, 492 pages.
En prêt à la bibliothèque Méjanes : http://www.citedulivre-aix.com/citedulivre/spip.php?article43
ROUSSEAU Jean-Jacques, Discours sur l'origine de l'égalité parmi les hommes, Du contrat social, Paris, Ed. Flammarion, Coll. GF Philosophie , 2011, 302 pages.
Sur place à la bibliothèque Méjanes : http://www.citedulivre-aix.com/citedulivre/spip.php?article43
JAURES Jean, Histoire socialiste de la Révolution Française, 8 tomes.Paris, Librairie de l'humanité, 1928.
En ligne, sur Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5458931g/f2.image
Sur place à la bibliothèque Méjanes : http://www.citedulivre-aix.com/citedulivre/spip.php?article43
CASTORIADIS Cornélius, L'institution imaginaire de la société, Paris, Ed. Seuil, Coll. Points Essais, 1999, 540 pages.

MAUREL Christian, La culture, pour quoi faire ?, Saint Denis, Ed. Edilivre, avril 2016, 138 pages.

universite-populaire-aix chez orange.fr
www.universitepopulairedupaysdaix.com

Assemblée de lutte de rentrée + projection

Infos Mille babords - 11. septembre 2016 - 18:00

C'est la rentrée !
Pour voir ce dont on a envie, se retrouver ou se rencontrer, s'organiser et aussi pour préparer la manif du 15 Septembre... on a tout à voir ensemble !
Rencard sur les tables de la plaine


Rdv ce dimanche aux tables pour discuter tou-te-s ensembles de la rentrée du mouvement et se (re)rencontrer. Ramène à manger (en mode "auberge espagnole") parce que ça creuse !

Après ça une projection de "Sous les pavés la rage" , documentaire de Taranis News, financé via CrowdFunding sur le mouvement social contre la loi travail à Paris, suivi de "Alors c'est qui les casseurs ?", du collectif de vidéastes Actividéo (bande annonce : https://www.youtube.com/watch?v=o1NSgeu-7_Y ) pour se remettre dans l'ambiance.

https://www.facebook.com/events/298680067172681/

WE de résistance contre l'actuelle construction d'une ligne Très Haute Tension

Infos Mille babords - 11. septembre 2016 - 10:00

Dimanche 11 septembre 2016

10 heures : Rando pylône avec pique-nique sous les lignes.

15 heures : Assemblée de vallée.

19 heures 30 : Marche au flambeau sur le tracé de la THT.

https://notht05.noblogs.org/
notht05 chez riseup.net

« Patrie et progrès » - Quelques rappels sur le parcours politique de l'actuel Tuteur des musulmans de France.

Infos Mille babords - 11. septembre 2016 - 9:30

Lire cette article sur le site de "Les mots sont importants"

Ce n'est pas seulement une imposture, mais bien une offense, un crachat, que constitue la création, par l'actuel gouvernement socialiste, d'une Fondation destinée à « encadrer » l'Islam de France. Pas seulement une atteinte caractérisée au principe de laïcité, défini précisément comme séparation des autorités religieuses et politiques, mais aussi une réactivation de la logique coloniale de mise sous tutelle. Odieuse en soi, cette institution l'est un peu plus encore lorsqu'on apprend qu'elle est présidée par un non musulman – ce à quoi jamais ce gouvernement n'aurait osé penser, même une seconde, pour des Juifs ou des Chrétiens. Quant au choix de la personne, on pouvait, je pense, difficilement faire plus offensant. Un mâle évidemment, évidemment blanc, richissime évidemment, quasi-octogénaire évidemment, qui n'a jamais brillé, c'est le moins qu'on puisse dire, par son intérêt pour l'Islam ni même son respect pour les musulman-e-s. Les lignes qui suivent ne sont pas exhaustives, mais elles nous rappellent quelle sale espèce d'homme politique est aujourd'hui « en charge des affaires mahométanes ».

Les deux premiers actes posés par l'actuel Commandant des Fidèles ont suscité, à juste titre, des réactions de consternation, d'indignation et de dégoût : un appel à la « discrétion », dans la plus pure tradition coloniale, et une diatribe racialiste immonde sur la ville de Saint-Denis, prétendument occupée par « 135 nationalités » tandis qu'une seule – la française – aurait tout bonnement « disparu ». L'absence complète de rappel à l'ordre, du côté de son autorité de tutelle, à savoir la présidence de la république, nous confirme qu'il ne s'agit pas là d'un « impair », d'une « maladresse » ou d'un « dérapage », mais bien d'un choix politique absolument assumé. Pour quiconque connait le dénommé Jean-Pierre Chevènement, ce qui est le cas du président de la République qui le côtoie depuis quatre décennies, on ne pouvait tout simplement pas attendre, de sa part, d'autres propos.

Jean-Pierre Chevènement en effet est sans conteste l'un des plus acharnés sinon le plus acharné des entrepreneurs de morale raciste républicaine du demi-siècle passé. Il débuta dans un groupuscule d'énarques élitistes et pro-Algérie française – nommé « Patrie et Progrès » – et trois décennies plus tard, en 1989, il fut le premier, à gauche, à stigmatiser les collégiennes voilées et partir en croisade pour leur bannissement de l'école publique, à une époque – lointaine et oubliée – où la majorité des socialistes, et notamment Ségolène Royal, Lionel Jospin, Jack Lang, Julien Dray, soutenaient au contraire que l'école était pour tous et toutes, et qu'il était « exclu d'exclure ».

Notre national-républicain incarna ensuite, entre 1997 et 2002, la fameuse « réconciliation de la gauche avec la sécurité ». C'est lui qui popularisa le terme de « sauvageons » et organisa la mise en spectacle apocalyptique et ininterrompue de « l'insécurité » sur la scène politique pendant presque cinq ans de ministère de l'Intérieur (et de ce fait prépara le triomphe de Jean-Marie Le Pen le 21 avril 2002). C'est lui qui à l'automne 2001 fédéra pour sa campagne présidentielle des gens comme Paul Marie Couteaux et Florian Philipot (passés depuis chez Marine Le Pen), Max Gallo (passé chez Sarkozy) sans oublier Natacha Polony, un certain Michel Houellebecq et un certain Eric Zemmour. Tous ces gens ont alors soutenu publiquement sa candidature, tout comme un certain Alain Soral, qui a eu ces mots :

« Chevènement pour mon parcours personnel est une sorte de sas. Je n'aurais jamais pu me rapprocher du FN directement ».

On se contentera, pour finir, de quelques rappels.

Février 1997. Jean-Pierre Chevènement affirme dans Le Monde : « L'immigration est absorbable à petites doses ».

Octobre 1997. Congrès de Villepinte. Lionel Jospin et Jean-Pierre Chevènement font de « la sécurité » une priorité. Le député RPR Patrick Devedjian se félicite d'une « grande victoire idéologique de la droite ».

Décembre 1997. A propos de la mort d'Abdelkader Bouziane, abattu par la police alors qu'il est en fuite, le ministre de l'Intérieur Chevènement cautionne la thèse infondée de la « légitime défense ».

4 mai 1998. Publication d'une lettre de Jean-Pierre Chevènement à Lionel Jospin, demandant de mettre fin à la « double compétence » du juge pour enfants. Le ministre de l'Intérieur écrit : « La double compétence contribue à brouiller l'image de ce magistrat, tantôt juge de la pathologie familiale, proche de l'assistant social, tantôt juge répressif. (...) Cette confusion des rôles est néfaste à l'égard des mineurs dépourvus de repères les plus élémentaires et auxquels il convient d'offrir des représentations plus structurantes ». Cette demande, qui suscite un tollé chez les juges et les éducateurs, est finalement rejetée par le Premier Ministre.

8 Juin 1998. Réunion du Conseil de Sécurité Intérieure et annonce d'une politique de « fermeté ». Dans Le Monde, l'escroc Alain Bauer, PDG d'une société privée de conseil en sécurité, AB Associates, 1 millions de francs de chiffre d'affaire pour un seul salarié (lui-même), salue le gouvernement, qui a « enfin reconnu honnêtement et courageusement l'existence de l'insécurité ». Le ministre de l'intérieur Chevènement lui commande un rapport sur l'insécurité et l'organisation de la police.

Septembre 1998. Une circulaire de Jean-Pierre Chevènement encourage les préfectures à refuser des titres de séjour aux parents et aux conjoints de français ou de résidents réguliers, autrement dit à séparer des familles, et donc à violer la Convention Européenne des Droits Humains, en prétextant que l'atteinte à la vie familiale n'est « pas excessive » par rapport au « but légitime » qu'est « la protection du bien-être économique du pays ».

15 février 1999. Interrogé sur les « bavures » policières mortelles, le ministre de l'intérieur Jean-Pierre Chevènement déclare qu'il y en a « très peu ».

Octobre 2001. À la suite du meurtre d'un policier par Jean-Claude Bonnal, dit « le Chinois », des manifestations de policiers sont organisées pour protester contre le prétendu « laxisme » de la justice et réclamer une révision de la loi Guigou sur la présomption d'innocence. La droite relaye cette revendication, et de très nombreux médias s'alignent sur le discours des principaux syndicats de policiers, selon lesquels « désormais », et « de plus en plus », « les policiers se font tirer comme des lapins ». Jean-Pierre Chevènement reprend également ce discours. À Serge July, qui lui objecte que les statistiques officielles de la police indiquent plutôt une baisse du nombre de policiers tués en service (10 cas en 2001, contre 32 en 1990, et une moyenne de 20 à 25 depuis trente ans), Jean-Pierre Chevènement répond par ces mots désarmants : « Moi, les chiffres, cela ne m'intéresse pas ! ».

Octobre-novembre 2001. Jean-Pierre Chevènement, qui est alors considéré par les sondeurs et les commentateurs comme le « troisième homme » de la future élection présidentielle, multiplie les discours sur « l'insécurité », la « perte des repères » et le nécessaire « rétablissement de l'autorité de l'État ». Il s'en prend aussi aux « bandes ethniques » qui sèment le désordre et la violence dans « nos quartiers ». Dans une tribune publiée en octobre dans Paris-Match, il réagit aux commémorations du crime d'octobre 1961 en déplorant qu'on salisse toujours la France et qu'on ne parle jamais de « l'actif de la colonisation » – et notamment de « l'école républicaine, qui a donné aux peuples colonisés les cadres intellectuels de leur émancipation ». Près d'un an plus tard, dans l'émission Ripostes, sur France 5, il persistera :

« La colonisation est aussi le moment où le continent africain a été entraîné dans la dynamique de l'Histoire universelle ».

Patrie et progrès : la boucle est bouclée.

WE de résistance contre l'actuelle construction d'une ligne Très Haute Tension

Infos Mille babords - 10. septembre 2016 - 18:00

Samedi 10 septembre 2016

18 heures : Présentation du film La neige rouge de sang (36 minutes)
en présence du réalisateur Daniel Daquino.

6 mars 1945, une bataille fait rage entre partisans et l'armée
fasciste en Val Varaita.

21 heures : concert NUSTRES-musique occitane-Val Varaita

Dimanche 11 septembre 2016

10 heures : Rando pylône avec pique-nique sous les lignes.

15 heures : Assemblée de vallée.

19 heures 30 : Marche au flambeau sur le tracé de la THT.

https://notht05.noblogs.org/
notht05 chez riseup.net

À Bure pour l'éternité : La Maison de résistance et ses alternatives au nucléaire

Infos Mille babords - 10. septembre 2016 - 17:00

Le film documentaire À Bure pour l'éternité aborde la problématique du nucléaire avec le projet de stockage des déchets nucléaires à Bure dans la Meuse. Il pose clairement la question de l'environnement, et en filigrane celle du modèle économique et social, que l'on souhaite offrir aux générations qui nous succèderont, en présentant des alternatives au nucléaire existantes.

Après la présentation du projet d'enfouissement des déchets nucléaires les plus radioactifs issus de nos centrales sur le site de Bure, dans la Meuse, le film nous propose une immersion au cœur de la Maison de la résistance, véritable lieu de vie des militants antinucléaires qui construisent chaque jour leur combat contre ce projet, tout en proposant un modèle de vie alternatif : un retour à la terre, aux savoir-faire et aux valeurs de solidarité humaine.

Des témoignages de citoyens engagés et d'experts viennent ponctuer le film, comme Justine et Frank, militants permanents à la Maison de la résistance, Corinne Lepage ancienne ministre de l'Écologie ou bien encore Marc Stenger, évêque de Troyes, spécialiste des questions d'écologie pour l'Église de France.

Au-delà de Bure, le documentaire explore une autre piste avec l'exemple de la commune de Beckerich au Luxembourg, qui a mis en place un système d'auto-suffisance énergétique et de politique participative active des habitants. En concluant ainsi, le film propose une réponse aux enjeux économiques, écologiques et sociaux auxquels est confrontée notre société. Destiné à éveiller les consciences sur le projet de stockage des déchets nucléaires de Bure, il nous laisse entrevoir quelques lueurs d'espoir vers un possible avenir éco-responsable.

Sébastien Bonetti est journaliste au Républicain lorrain depuis plus de 10 ans. Il prête sa plume au journal Fakir, aux magazines Z et Offensive. Il est membre depuis 2012 du collectif Cycl-one, spécialiste de l'audiovisuel à Metz. Il a réalisé À Bure pour l'éternité avec son frère Aymeric, qui a une belle expérience dans l'audiovisuel.

À Bure pour l'éternité réalisé par Sébastien et Aymeric Bonnetti. Zebra films : Mirabelle TV, 2014. 52 minutes. Le DVD coûte 10 euros.
Sur Internet : www.bure-lefilm.fr (on peut y voir la bande annonce).
Contact : téléphone 06 03 60 81 00 ; courriel : bure.film chez gmail.com

Entrée libre

cira.marseille chez gmail.com / http://cira.marseille.free.fr

La 4ème édition du Festiv'ALARM aurait lieu du 14 au 18 septembre 2016 à Marseille !

Infos Mille babords - 10. septembre 2016 - 12:19

A l'instar des Festiv'ALARM éditions I, II et III, l'ALARM prévoit pour cette quatrième année un programme ample, tant dans le fond que dans la forme, où l'apprendre de l'autre, le réfléchir ensemble, le partager de stratégies éprouvées, le converger vers les autres luttes, seront comme les pas d'une partition qui s'enrichira au fil de ces cinq journées de septembre.

Acti-intervenant-e-s, rencontres, conférences, discussions-débats, projection, grande journée vegan'artiste (expos, photographies, peintures, illustrations, dessins, sérigraphies, graf', stickers, BD, confection, etc.), concert - soirée festive, bouffe vegan, ateliers et stands militants ... et encore des surprises qui se réservent.

C'est de nouveau nombreuses et nombreux que nous vous attendons...

PROGRAMME FESTIV'ALARM IVème édition


MERCREDI 14 SEPTEMBRE, de 14h00 à 18h00

LES ATELIERS DU FESTIV'ALARM

Les ateliers pour cette IVème édition du Festiv'ALARM seront au nombre de QUATRE et les pitchoun-e-s sont aussi concerné-e-s !

ATELIER 1 :

ATELIER D'IMMERSION EN RÉALITÉ VIRTUELLE PAR LA 3D
Pour adultes et enfants

Philippe, avec son casque 3D, propose une animation assez exceptionnelle, et offrira par le choix de diverses vidéos, de plonger en immersion totale dans divers lieux, avec divers individus non-humains, dans des ambiances allant de la plus légère à la plus lourde.

Au choix, les participant-e-s pourront admirer des animaux vivant dans leur milieu naturel en toute liberté, presque sentir le doux museau d'une biche qui vient vous renifler, presque toucher la trompe d'un éléphant curieux… Ou bien décider de plonger dans les coins les plus sombres de l'exploitation animale pour en découvrir la cruelle réalité (avec notamment la vidéo de l'association Animal Equality, tournée dans un élevage de cochons).

Ce dernier point mérite que nous pensions toustes à inviter des personnes que nous aimerions sensibiliser ou aider à ouvrir sa conscience sur le bien fondé de la libération animale !

ATELIER 2 :

ATELIER D'ÉCRITURE AUX PRISONNIER-E-S POLITIQUES
Cet atelier sera animé - en autre - par Patrick.

De nombreuses personnes sont actuellement en prison pour activités politiques ; militant-e-s, activistes vegan pour la libération animale, l'environnement, luttes sociales, etc.

Une liste des différentes affaires en cours et des personnes à soutenir, dont nous avons connaissance, sera à disposition.
La liste ne sera pas exhaustive et nous vous invitons à partager des infos sur d'autres personnes emprisonnées pour activités politiques.
Cet atelier d'écriture permettra aux personnes qui souhaitent écrire d'avoir les outils nécessaires pour le faire : conseils divers, règlementation, traduction de leur texte (en anglais par exemple).

Nous invitons toutes personnes à partager leur expérience également.

Apportons notre soutien à ces personnes et montrons-leur que nous ne les oublions pas !
Contre la répression de nos mouvements !
Solidarité avec les personnes emprisonnées !

ATELIER 3 :

ATELIER « ÉTAL DE BOUQUINS MILITANTS », à consulter sur place

Nous possédons toutes et tous des bouquins « phares » dans nos bibliothèques, des livres et des auteur-e-s qui nous ont profondément marqué-e-s, ou tout simplement aider à avancer sur les chemins de nos convictions et de nos combats militants.

Une grande table sera donc réservée pour cet « étalage » et chaque participant-e pourra consulter chaque ouvrage sur place et repartir avec des références.

Droits des animaux, Libération animale, militantisme, essais en sociologie et en psychologie, livres pour les enfants, etc.

L'ALARM ne se limitant pas à combattre l'exploitation des animaux non humains et luttant également contre toutes formes de domination, d'oppression et de discrimination, cet atelier sera aussi le point qui nous permettra de mettre en focus les autres luttes, humaines, sociales.

ATELIER 4 :

COIN LECTURE, DESSIN, COLORIAGE JEUNESSE (3 – 12 ans)
Cet atelier sera animé - en autre - par Etienne.

« Des livres illustrés du roman à la BD seront à consulter sur place, à écouter et regarder dans un coin douillet. »

Si vous n'avez pas d'enfants, pensez à ceux de vos ami-e-s ou contacts et INVITEZ-LES à cet événement qui leur est en partie dédié (certaines vidéos 3D les intéresseront aussi) !


LIEU : MILLE BÂBORDS . 61, rue Consolat - 13 001 Marseille
Horaires des ateliers : de 14h00 à 18h00

Un GOÛTER VEGAN sera servi aux petit-e-s et grand-e-s en milieu d'après-midi (prix libre).

ENTRÉE À PRIX LIBRE en soutien à l'ALARM et à l'organisation du Festiv'ALARM


Deuxième partie

PROJECTION + PRÉSENTATION / DÉBAT : STOP centrale à biomasse !

C'est un autre événement qui se rajoute au Festiv'ALARM et c'est la convergence des luttes qui est mise à l'honneur, notamment avec une lutte locale : la centrale à biomasse de Gardanne !

C'est en 2012 à Gardanne, dans les Bouches-du-Rhône, que le groupe E.ON a entrepris la reconversion de la centrale à charbon en centrale Biomasse, une source d'énergie dite « verte », dite « renouvelable », pour le coût pharaonique de 1,4 milliard d'euros.
En réalité, le projet est une véritable catastrophe écologique, détruisant l'environnement en gaspillant les ressources pourtant déjà mise à mal (1 arbres sur 5 est utile au fonctionnement de la centrale), étant même trop "gourmand" en ressources pour se contenter des forêts alentours et devant importer ses "matières premières" des forêts d'autres régions françaises et d'Europe.

Présentation et diffusion d'un film présentant le projet et ses impacts sur la biodiversité, ses implications, suivi d'un échange/débat.

L'ALARM est solidaire et partie prenante de cette lutte :
Les forêts et espaces naturels doivent rester exempts de toute exploitation humaine,
Contre l'abattage et la destruction de ces lieux de vie pour les animaux de toutes espèces, protégées ou pas,
Contre la déforestation pour le profit.

Pour chaque arbre, pour chaque animal : écologie radicale !

Lire l'appel à un rassemblement contre la centrale, pour plus de liens et d'informations

LIEU : L'Embobineuse, 11 Boulevard Bouès, 13003 Marseille

Ouvertures des portes à 19H

Début de la soirée présentation et projection : 20H

Entrée à PRIX LIBRE en soutien à l'ALARM et au festival

Stands, boissons et bouffe vegan à prix libre sur place.


JEUDI 15 SEPTEMBRE, de 18h30 à 22h30

LE CARNISME / PROJECTION d'une CONFÉRENCE filmée de Melanie Joy

Melanie Joy enseigne la psychologie et la sociologie à l'Université du Massachusetts à Boston. C'est à elle que l'on doit la définition du concept de « CARNISME » dont elle parle dans son livre « Why we love dogs, eat pigs and wear cows » (Pourquoi nous aimons les chiens, mangeons des cochons et portons de la vache).

Lors de cette conférence (en version sous-titrée en français), Melanie Joy nous démontrera, clairement, simplement, combien le carnisme est une idéologie de violence et de domination, qui prosélyte la consommation de « viande » en la faisant passer pour normale, « naturelle » et nécessaire. Ce système conditionne également les individu-e-s à ne pas s'interroger sur la nécessité (qui n'en est pas une) de cette consommation.

Pas de questionnement. Pas de connaissances.
PAS DE CHOIX.

Les perceptions des gens envers la chair des animaux consommés sont faussées et l'empathie est bloquée. Le lien de causalité animal vivant – mise à mort – « viande » est connu mais comme nié, enterré, dans l'esprit des gens. Il faut un effort pour faire à nouveau la connexion et cela est souvent vécu comme un douloureux réveil à l'empathie, à l'ouverture de la conscience sur la notion fondamentale de justice.

Pour subsister, cette idéologie doit donc faire oublier l'horreur, cacher les lieux d'élevages concentrationnaires et les abattoirs. Implanter des images de poulets heureux d'être bientôt mangés ou de vaches broutant paisiblement dans un pré. Il faut soulager la conscience de la consommatrice et du consommateur.
Si ces personnes visionnent des images de maltraitance ou de mise à mort, elles ont toutes les peines du monde à les supporter. Elles préféreront alors souvent le déni, ne pouvant se résoudre à accepter cette terrible vérité, et à se voir comme les complices du plus grand des massacres existant sur cette terre.

La vérité est complexe. Les consommateurs-trices sont également victimes du carnisme. Le mensonge est le rouage central de ce système violent et dominant. On nous conditionne dès l'enfance à manger des animaux non humains, sans que l'on sache ce que c'est. On nous fait croire que sans chair animale, produits laitiers, oeufs, etc., nous ne pouvons pas survivre… Ce qui est FAUX.

Mais même en ayant accès à des informations rétablissant la vérité, on peine à y croire, tellement cela remet en cause le fondement même de notre identité, de notre société.
Les repères sont bouleversés, les habitudes remises en cause. Les actes ne sont plus en accord avec les valeurs (ce que l'on appelle « dissonance cognitive »). Tradition, famille, culture, souvenirs, affectif, convivialité, rapport aux autres, rapport à l'alimentation, rapport au vivant… Tout est à déconstruire et à reconstruire.

C'est à ce moment-là qu'on peut choisir soit de se réfugier dans le déni, soit de décider de ne plus considérer les animaux comme les aliments qu'ils ne sont pas et de refuser toutes formes d'exploitation animale.

La libération animale passe – aussi – par la libération des humain-e-s des geôles mentales érigées par une société dont les principaux outils de domination sont les dictats implantés dans les esprits dés le cri primal.


LIEU : L'EMBOBINEUSE . 11, boulevard Bouès - 13 003 Marseille

OUVERTURE DES PORTES à 18H30

PROJECTION à 20h00 (durée - 1h00)
DISCUSSION / DÉBAT / QUESTIONS OUVERTES après la projection

STAND et infokiosque
BUFFET VEGAN et boissons au bar de l'Embobineuse (on miamera avant la projection !)

ENTRÉE A PRIX LIBRE en soutien à l'ALARM et à l'organisation du Festiv'ALARM IVème édition.

>> Le site de l'Embobineuse


VENDREDI 16 SEPTEMBRE, de 18h30 à 23h00

CONFÉRENCE PAR NO NEW ANIMAL LAB :
Résistance, Solidarité et Libération Animale

“No New Animal Lab” a le plaisir d'annoncer sa toute première tournée européenne !

Après plus d'un an d'organisation et de mise en réseau à travers tous les États-Unis, cette campagne prend le large en direction de l'Europe pour une tournée de conférences, dans le but d'apprendre et d'échanger avec de remarquables groupes locaux militant pour la libération animale.

Des activistes de “No New Animal Lab” feront un stop par Marseille et seront présent.e.s lors du Festiv'ALARM IVème édition pour une conférence et nous donneront un aperçu sur l'état actuel du mouvement pour la libération animale aux États-Unis et discuteront de comment construire un mouvement de transformation, ancré dans la solidarité et la politique radicale pour les animaux.

Thème de la présentation par No New Animal Lab : Résistance, Solidarité et Libération Animale.

Depuis son commencement fin 2014, “No New Animal Lab” (NNAL) est devenue la campagne populaire pour la libération animale la plus importante aux États-Unis. S'inspirant de campagnes historiques telle que SHAC (Stop Hungtindon Animal Cruelty), fonctionnant en réseau de façon horizontale, utilisant des tactiques variées, s'employant à renforcer des coalitions radicales et la solidarité politique, NNAL apparaît comme un moteur dans la renaissance du mouvement pour la libération animale aux États-Unis, ceci après plusieurs dizaines d'années de répression et de cooptation.

La présentation mettra l'accent sur cette histoire particulière et comment cela a façonné le modèle d'organisation de NNAL, et la campagne militante servira de cas d'étude pour construire un mouvement pour la libération animale sans compromis et plus efficace aux États-Unis. Cette présentation nous donnera un coup d'oeil sur l'état actuel du mouvement, ainsi qu'une critique externe et interne des obstacles auxquels nous sommes confronté.e.s et décrira son propre cheminement pour aider à réaliser la libération animale.

OUVERTURE DES PORTES à 18H30

Début de la conférence : 20H + questions/réponses et débat ensuite.
Traduction en français en simultané.

LIEU : MILLE BÂBORDS . 61, rue Consolat - 13 001 Marseille

ENTRÉE A PRIX LIBRE en soutien à l'ALARM et à la tournée de No New Animal Lab
Stands, boissons et bouffe vegan à prix libre sur place !


SAMEDI 17 SEPTEMBRE, à partir de 20h00

TROTSKI NAUTIQUE EN CONCERT – SOIRÉE FESTIVE TOUTE EN MUSIQUE

Cette IVème édition du Festiv'ALARM ne se fera pas sans une note encore plus conviviale, et également festive.

Nous vous invitons donc pour une soirée toute en musique, qui se déroulera à LA SALLE GUEULE.

EN CONCERT : TROTSKI NAUTIQUE
(Lo-fi pop - Et Mon Cul C'est Du Tofu - Paris)

Duo normand parisien de lo-fi pop à géométrie variable. Avec pour noyau dur le dessinateur David Snug (guitare, chant) et Aude (clavier, chant, kazoo), parce que Trotski Nautique respecte la parité. Ce groupe peut être considéré comme le descendant d'une longue lignée de projets musicaux lo-fi menés par Snug.
Les 3 influences : Chris Knox, Nirvana, Daniel Johnston

Et cette géométrie variable musicale parait légère comme ça. Mais en fait non.
Les paroles des chansons paraissent légères comme ça. Mais en fait NON.

A écouter avec un degré planqué en 42ème sous-sol caché sous une trappe de la cuisine (ou de la salle de bains, ou…), trappe elle-même dissimulée sous un tapis qui fait même pas genre !

Et puis…
« Comme on est dans le futur des années 2000 depuis un moment, Trotski Nautique ne vois pas l'intérêt de jouer avec une batterie qui prend toute la place dans le camion, ce qui est bien pratique parce que Trotski Nautique n'a pas de camion et préfère le train. Alors Trotski Nautique joue de la boite à rythme, il suffit d'appuyer sur un bouton et ça envoie le bois comme disent les jeunes. L'avantage de la boite à rythme c'est que Trotski Nautique peux jouer n'importe où, aussi bien au stade de France que dans ta salle de bain. Bob Dylan aussi il peut aussi bien jouer au stade de France que dans ta salle de bain me direz-vous et bien Trotski Nautique est d'accord mais Trotski Nautique aime bien quand ça fait Poum Tchack avec de la caisse claire qui claque.
Trotski Nautique joue généralement des chansons de 1 minute 30 voire 2 minutes parce que plus c'est court et moins c'est long. »

>> Bandcamp de TROTSKI NAUTIQUE
>> Le site de Trotski Nautique
>> La page facebook de Trotski Nautique

Et POUR ANIMER LE RESTE DE LA NUIT que nous placerons sous le signe de la Libération Animale et de l'Antispécisme : PLAYLIST made in ALARM !


OUVERTURE DES PORTES À 20H00

CONCERT À 21H30

LIEU : LA SALLE GUEULE . 8, rue d'Italie - 13006 MARSEILLE

ENTRÉE A PRIX LIBRE en soutien à l'ALARM et à la participation de TROTSKI NAUTIQUE Adhésion à La Salle Gueule (1€) à prévoir.

Punch + Sangria made in ALARM (sans alcool) à prix libre !
Autres boissons du bar de la Salle Gueule sur place.
Pâtisseries vegan.

>> Page facebook de LA SALLE GUEULE
>> Le site de La Salle Gueule


DIMANCHE 18 SEPTEMBRE, de 16h00 à 21h30

GRANDE JOURNÉE VEGAN'ARTISTE

Expos, photographies, peintures, illustrations, Graf', sérigraphies, stickers, BD, confection, session immersion en 3D parmi des groupes d'individus non humains vivant en liberté, et encore des « surprises ».
Cette journée veut faire la part belle à celles et ceux qui engagent leur travail et leur créativité dans la lutte pour la libération animale et l'ALARM aura le grand plaisir d'accueillir les talents engagés suivants :

1- LAYLA BENABID :

Illustratrice free-lance et autrice jeunesse.
Passionnée par le dessin depuis toute petite, elle a d'abord travaillé dans différents domaines avant de décider de faire de sa passion un métier.
Elle se lance en free-lance en 2010, travaillant l'illustration pour différents publics ainsi que le graphisme.
Fin 2011 elle décide de se lancer dans l'aventure de l'édition jeunesse et se fait rapidement remarquer !
Layla, aussi, est engagée activement dans la lutte contre le spécisme et contre toutes les autres formes de dominations et discriminations envers les humain-e-s et les non humains.

La page facebook de Layla Benabid
Son site

2- ETOILE SAUVAGE :

Etoile Sauvage est une artiste aux talents et supports de communication diversifiés.
Peinture, dessin, « cartes d'animaux (humain compris) mixés », « dessins naïfs inspirés de bouts de paroles de morceaux (anarko-punk-textes-en-francais) sur l'autorité », mini herbiers badgés, confection d'étoiles qui sentent bon la lavande, collages féministes, linogravures, et… Et une série d'œuvres picturales, nommée « Animozité », délivrant des messages clairs et particulièrement forts concernant l'exploitation animale.
S'il faut accrocher une étoile à sa conscience, c'est bien à cette Etoile Sauvage qu'il faut s'agripper !
Libération Animale et Libération Humaine = même combat

La page facebook d'Etoile Sauvage

3- ALEXANDRE BOZIER :

LE photographe de l'instant animal furtif, du mouvement animal qui s'arrête, du monde animal si petit que nos yeux seuls n'arrivent pas à en saisir toute la beauté et l'originalité.
Alexandre, c'est les yeux qui zooment sur l'invisible… En tous cas sur le visible que nous ne pouvons voir. Par ces photographies, il rend possible un concentré d'émerveillement sur ces petites (ou plus grandes) créatures que l'humain-e souvent ne connait pas comme elles méritent de l'être.
Voir les photographies d'Alexandre Bozier, c'est juste ne plus jamais voir une araignée, une coccinelle, une sauterelle, une abeille, une fourmi, une punaise, une mouche, et bien d'autres individus encore, comme auparavant.
Alexandre est également un militant actif pour la lutte contre le spécisme et contre toutes les autres formes de dominations et discriminations envers les humain-e-s et les non humains.

Son site

4- LES SŒURS TERREUR :

Vêtements et accessoires pour bébés, enfants et maman... Dans un esprit punk/rock, originalité assurée !
Esprit punk/rock et originalité… L'esprit qui définit parfaitement les confections vegan des Sœurs Terreur qui font tout de leurs mains.
Baby traveller, turbulettes/gigoteuses, couches lavables, bavoirs, lingettes lavables, sacs, petites sacoches, attache-sucettes, robes, sarouels, etc.
Des tissus doux, écologiques et faciles. Des couleurs et des motifs dont l'originalité ne se trouvent que chez les Sœurs Terreurs.
Nous sommes très heureuxses de les recevoir, ravi-e-s de les accueillir sur ce festival, car ces Sœurs rendent la Terreur créative et elle fiche la paix aux animaux et à la planète !

Leur page facebook

5- BIMBO CRUST CREW :

"Le duo KoaLarve du Bimbo Crust Crew, collectif mystérieux de vandales internationaux. Le BCC ne respecte pratiquement rien ni personne et ne se réfère qu'à ses trois principes dogmatiques de base : "Kill Cops. Go Vegan. Stay Sexy/Ugly (c'est selon, car le standard esthétique n'existe pas !)".
Le BCC est radicalement Anti-spéciste, Queer, Féministe, Anti-autoritaire, Anti-raciste et Anti-fasciste et souhaite faire déferler sa propagande au travers de multiples médiums, que ce soit par le Graf', les stickers, la sérigraphie ou le dessin en général. Les Bimbo Crusts ne sont pas des artistes, ielles les conchient ! Ielles n'aiment que tartiner les murs de leurs dessins d'animaux, insectes et autres démons dégueulasses surenchéris de slogans médiocres mais coriaces !"

6- FLORENCE DELLERIE :

Illustratrice indépendante spécialisée dans les illustrations naturalistes (zoologie, botanique, environnement...), Florence exposera au Festiv'ALARM à Marseille, pour cette Grande Journée VEGAN'ARTISTE !
Illustrations militantes, "fiches infos", cartes postales & stickers, aquarelles originales, book d'illustrations, carnet de croquis et autres surprises.
N'hésitez pas à venir la rencontrer !
Un grand moment de partage et de déconstruction (notamment celle du langage) des pré-requis, des préjugés, des prédigérés, des pré-avalés. Le spécisme et toutes autres formes de dominations et discriminations envers les humain-e-s et les non humains ont de la bile à se faire !

La page facebook de Florence Dellerie
Son site

7- DAVID SNUG :

Avec son petit bonnet et sa barbe rousse, David Snug ne peut pas s'empêcher de dire du mal de ce qui l'entoure. Bien sûr, il a bien quelques marottes : à commencer par l'industrie musicale, mais aussi la télévision, la publicité, le street-art, le chômage, les enfants et Paris dans son ensemble. Publié dans les pages du magazine musical New Noise et depuis peu dans le mensuel So Film, petit à petit, ses petites planches publiées sur son blog se partagent assez sur le ouebe pour mettre du sel sur les plaies de pas mal de consensus mous si mous. Il faut dire qu'il a aussi publié cinq ouvrages chez les Enfants Rouges, un chez Marwanny Comix et un autre chez Même Pas Mal.
David Snug râle tout le temps, son crayon de dessinateur possède plusieurs facettes bien acérées, mais sinon il est très sympa. Et la vie est définitivement trop KURT pour se passer de le rencontrer ! Si on vous le dit !

La page facebook de David Snug
Le blog de David Snug

Œuvres et confections pourront bien évidemment être acquises près des artistes présent-e-s lors de cette journée.

Et n'oubliez pas la session immersion en 3D parmi des groupes d'individus non humains vivant en liberté.
Un casque de réalité virtuelle sera à disposition des participant-e-s… Et donc des minot-e-s aussi !


LIEU : LE MOLOTOV . 3 place Paul Cézanne - 13 006 Marseille

OUVERTURE DES PORTES à 16H00

JUSQU'A 21h30

STANDS et infokiosque
Pâtisseries vegan et boissons sur place

ENTRÉE A PRIX LIBRE en soutien à l'ALARM et à l'organisation du Festiv'ALARM IVème édition.

>> Page facebook du MOLOTOV
>> Le site du Molotov

============================================================
Page événementielle du Festiv'ALARM dans son intégralité
============================================================
============================================================
Page événementielle COVOITURAGE et HÉBERGEMENT militant solidaire
============================================================

**************************************************************

Pour celles et ceux qui n'auraient pas encore participé à l'un des trois Festiv'ALARM déjà déroulés, pour vous faire une petite idée de ce qui pourrait vous attendre, vous pouvez consulter :

le programme de l'édition 2015 du Festiv'ALARM
le retour sur le Festiv'ALARM édition 2014

le programme de l'édition 2013 du premier festival pour la Libération Animale et l'Antispécisme à Marseille


Nota bene : Le Prix Libre reste et restera un point élémentaire d'un esprit d'ouverture et de solidarité dans la lutte pour la Libération Animale que l'ALARM tient à toujours souligner.

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

DESIGN DARK ELEGANCE | PORTED FOR DRUPAL 6 | ADAPTE PAR: JEREMY BASTIDE