Ecouter le live sur Galère  Discutez avec les autres auditeurs de radio galère : 
 Archives par animateur[trice]     Créer un contenu     Forum

 

Agrégateur de flux

« Enfant innocent/ Enfant sorcier » avec Tobie Nathan, ethnopsychiatre

Infos Mille babords - 24. mars 2015 - 19:30

cycle sur les Croyances

En Afrique centrale, au Congo, en Angola, au Nigéria, dans une moindre mesure en Sierra Leone, au Bénin… ce sont des enfants — parfois de tout jeunes enfants — qui sont accusés de sorcellerie, jugés lors de véritables procès au sein de communautés évangéliques et accusés d'avoir répandu mort et désolation dans leur famille, leur quartier ou leur village.
On peut chercher des causes, sociologiques, historiques ou politiques à l'irruption de ce phénomène de la modernité africaine : les épidémies et les guerres sans fin, les conflits d'Afrique centrale avec les enfants-soldats, les migrations d'adolescents à la recherche de diamants au Congo Les filles n'ont pas échappé à la métamorphose avec l'émergence de l'image de la femme fatale.
Nous aborderons l'analyse de ce phénomène inquiétant, au point que l'UNICEF y a consacré un rapport1, non seulement à partir des situations locales, mais aussi pour ce qu'il nous révèle de la modification de l'image de l'enfant dans le monde moderne.

Suivie du film « Rebelle » de Kim NGUYEN(2012) en salle Lunel, tarif Institut de l'Image.

universite-populaire-aix chez orange.fr / 06 37 26 91 62
https://sites.google.com/site/universitepopulaireaix/

Assemblée Générale statutaire de Mille Bâbords

Infos Mille babords - 23. mars 2015 - 23:56

Aux adhérentEs individuelLEs et associations adhérentes, aux lecteurs-trices du site

Samedi 11 avril 2015

à 11 heures à Mille bâbords, 61 rue Consolat, 13001

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE STATUTAIRE

Ordre du jour

Renouvellement du CA

Bilan financier

Bilan moral et d'orientation
Discussion sur l'avenir de Mille Bâbords.
Un texte sera présenté d'ici l'AG.

Un Apéro Général prolongera la discussion.

Nous rappelons que les AG sont décisionnelles et que seulEs les adhérentEs à jour de leur cotisation peuvent participer au vote des points de l'ordre du jour.

Les attentats des 7, 8 et 9 janvier 2015 à Paris : de l'émotion à l'action

Infos Mille babords - 23. mars 2015 - 20:00

ou « Et maintenant qu'est-ce qu'on fait ? » ou quelles réflexions devons-nous avoir après ces évènements ?

Plusieurs questions :

Comment l'État nous protège – t - il (ou non) des menaces terroristes ?
Comment les médias nous informent - ils(ou non) de la « réalité » ?
Sur le conflit latent que la société française entretient avec (ce qu'elle appelle) ses « minorités ».
Comment les processus de « ghettoïsation » détruisent - ils les liens sociaux et sociétaux ?

avec Laurent Mucchielli, directeur de recherche au CNRS (Lames) et enseignant à l'université d'Aix-Marseille, fondateur de l' Observatoire régional de la délinquance et des contextes sociaux(ORDCS)

universite-populaire-aix chez orange.fr / 06 37 26 91 62
https://sites.google.com/site/universitepopulaireaix/

Présence de solidarité au Tribunal pour un père de famille arrêté et placé en détention

Infos Mille babords - 23. mars 2015 - 15:00

Encore une arrestation et un placement en rétention pour un père de famille arménien arrêté mercredi dans le métro.
Débouté de l'asile, de sa demande étranger malade, il a reçu une OQTF [obligation de quitter le territoire français] en juillet 2014, son recours au TA a été rejeté en janvier.
Aubaine pour la préfecture, qui veut l'expulser vers l'Arménie.

Leur fille de 4 ans et demi est scolarisée à l'école maternelle la Capelette Mireille Lauze (Marseille 10ème), où son petit frère sera scolarisé à la rentrée prochaine.

Le recours au tribunal administratif contre le placement en rétention de ce père aura lieu lundi à 14 h.

Présence de solidarité au Tribunal pour la liberté de M. Nazoiri

Infos Mille babords - 23. mars 2015 - 11:15

M. NAZOIRI, comorien présent en France depuis 2004, subi l'acharnement de la préfecture depuis maintenant plus de 3 mois ! 43 jours au CRA en janvier/février, suivis d'un mois de prison à Luynes pour « refus d'embarquement », puis de nouveau la case CRA depuis 25 jours…

Il passe devant le JLD [Juge des libertés et de la détention] (TGI 49-51 bd Ferdinand de Lesseps 13014, Métro Bougainville) lundi 23 mars à 10h15. Sa femme et les enfants de celle-ci (scolarisés à l'école Felix Pyat 13003), dont M. NAZOIRI s'occupe, espèrent très fort qu'il retrouvera enfin la liberté à cette occasion.

Soyons nombreux au JLD pour le soutenir.

Pour que vive La Marseillaise

Infos Mille babords - 23. mars 2015 - 9:30

La Marseillaise passe devant le tribunal, ce lundi, pour examiner les offres de reprise. Les ami(e)s de La Marseillaise doivent se retrouver nombreux devant le tribunal.

Devant le tribunal de commerce
2, rue Emile Pollak
13006 - Marseille
Lundi 23 mars à 8h30

Enseigner Castoriadis & Vidéographie

Infos Mille babords - 22. mars 2015 - 21:01

À la suggestion de certains de nos abonnés, nous lançons une nouvelle rubrique du site web Cornelius Castoriadis/Agora International : Enseigner Castoriadis. Nous invitons tous les étudiants, tous les professeurs, tous les enseignants et tous les militants qui ont reçu un enseignement sur Castoriadis ou ont enseigné la pensée de Castoriadis à créer une page web pour notre site web CC/AI. Ces pages serviront de points de départ pour partager ces expériences avec d'autres personnes. Lire la suite ICI.


Vidéographie Castoriadis http://www.agorainternational.org/videography.html

Nous lançons la rubrique « Vidéographie Castoriadis » pour le site Cornelius Castoriadis/Agora International qui nous a été suggérée par certains de nos abonnés.
Toutes les vidéos disponibles en ligne faisant référence à Cornelius Castoriadis et/ou Socialisme ou Barbarie seront recensées par ordre alphabétique selon leur URL, quelle que soit la langue. La (les) principale(s) langue(s) pour chaque référence vidéographique apparaîtr(a)(ont) suite de l'URL, sous la forme habituelle de deux lettres majuscules la symbolisant comme par exemple "EN" pour l'anglais, "ES" pour l'espagnol, "FR" pour le français, "PT" pour le portugais, etc.
Nous remercions nos abonnés ainsi que tout lecteur ou spectateur de bien vouloir nous transmettre d'éventuelles vidéos concernant Castoriadis et/ou S. ou B. Cette page web sera mise à jour régulièrement.
La Vidéo Castoriadis de 2004, aimablement créée par Marc Guignard pour le site Cornelius Castoriadis/Agora International, est toujours disponible ici http://www.agorainternational.org/video.html


MISES À JOUR BIBLIOGRAPHIQUES/WEBOGRAPHIQUES/VIDEOGRAPHIQUES, MARS 2015
http://www.agorainternational.org/fr/bibliographies.html

Des nouvelles de 3 pères d'élèves enfermés au centre de rétention de Marseille

Infos Mille babords - 22. mars 2015 - 20:03

24 mars au soir

M Djefaflia a été libéré par le juge de la cour d'appel d'Aix, qui a tenu compte de sa fille, de son dossier scolaire. Résultat étonnant pour un JLD, mais il est libre et va retrouver Linda. L'équipe du collège Longchamp va continuer à le soutenir, maintenant il faut qu'il soit régularisé !

Par contre, et malgré le soutien des enseignants de l'école Félix Pyat et de ses proches qui entouraient Mme, M Nazoiri a été expulsé, de Marignane à Roissy dans un avion "privé" ont dit les policiers. Il doit décoller actuellement vers les Comores.

Insupportable, cette chasse aux sans papiers doit cesser.

23 mars au soir par Bernadette (Resf)

M Kertechian était convoqué à deux audiences aujourd'hui : JLD ce matin, sur la régularité de son arrestation et TA cet après midi, contre son placement en rétention.
Il a gagné sur toute la ligne : la juge des libertés a retenu la nullité soulevée par son avocate sur la procédure d'arrestation ce matin (délais trop longs), et le juge du tribunal administratif a annulé son placement en rétention par la préfecture, reconnaissant que cette mesure était disproportionnée. Il a condamné celle-ci à lui verser 500€ pour ses frais de procédure. Même si il serait sorti du CRA de toutes façons, c'est un résultat important pour lui et les autres, la rétention étant, d'après les textes européens, une mesure exceptionnelle !
M Kertechian a pu retrouver sa famille ce soir. La solidarité autour d'eux va se poursuivre jusqu'à leur régularisation.

Par contre M Nazoiri a été maintenu en rétention, par la juge des libertés, il peut être expulsé à tout moment.

M Djefaflia, toujours au CRA, a fait appel de son maintien en rétention. Il est convoqué demain matin mardi 24 mars à 9h30 devant la Cour d'appel d'Aix.

Continuons à manifester notre soutien à ces hommes en écrivant ou téléphonant à la préfecture des Bouches du Rhône.

Trois autres hommes avaient présenté des recours au tribunal administratif : tous ont été rejetés, malgré des présences en France depuis des années, du travail, des bulletins de salaire, des compagnes, une vie...


Le 14 mars, une centaine de personnes se rassemblaient devant le centre de rétention de Marseille pour dénoncer des expulsions récentes de pères d'enfants scolarisés et l'enfermement de M. DJEFAFLIA (algérien) et M. NAZOIRI (comorien), pères d'élèves également.
M. DJEFAFLIA et M. NAZOIRI sont toujours privés de liberté, leurs enfants privés de leur pères, leurs femmes de leur mari.

Il faut malheureusement ajouter désormais l'enfermement de M. KERTECHIAN, arménien, dont la fille de 4 ans est scolarisée à la maternelle Capelette Mireille Lauze (Marseille 10ème).
M. KERTECHIAN passe lundi 23 mars à 14h devant le tribunal administratif (27 cours Pierre Puget 13006) qu'il a saisi contre son placement en rétention.
Soyons nombreux à témoigner de notre soutien à l'occasion de cette audience.

M. NAZOIRI, comorien présent en France depuis 2004, subi lui aussi l'acharnement de la préfecture depuis maintenant plus de 3 mois ! 43 jours au CRA en janvier/février, suivis d'un mois de prison à Luynes pour « refus d'embarquement », puis de nouveau la case CRA depuis 25 jours…
Il passe devant le JLD (TGI 49-51 bd Ferdinand de Lesseps 13014, Métro Bougainville) lundi 23 mars à 10h15. Sa femme et les enfants de celle-ci (scolarisés à l'école Felix Pyat 13003), dont M. NAZOIRI s'occupe, espère très fort qu'il retrouvera enfin la liberté à cette occasion.

M. DJEFAFLIA a subi une tentative d'expulsion le 19 mars à l'aéroport de Marignane. Il a finalement été ramené au centre de rétention, au grand soulagement de sa fille scolarisée au collège Longchamp (13001) et des enseignants mobilisés de cet établissement scolaire. Mais son calvaire n'est pas terminé puisque le JLD (juge des libertés et de la détention) a décidé le 21 mars de prolonger la rétention de M. DJEFAFLIA de 20 jours. Il peut de nouveau être expulsé à tout moment. La vigilance est donc de mise…

Sans attendre, le RESF vous invite à interpeler la préfecture au sujet de ces trois pères d'élèves, soutenus par les établissements scolaires de leurs enfants.
Téléphone : 04 84 35 40 00
Préfet michel.cadot chez bouches-du-rhone.pref.gouv.fr
Directeur de cabinet du préfet : vincent.berton chez bouches-du-rhone.gouv.fr
Secrétaire général : louis.laugier chez bouches-du-rhone.gouv.fr

Vous pouvez même dire ce que vous pensez de cette politique qui brise des vies de familles au niveau ministériel, et même plus haut :

Ministère de l'Intérieur :
Téléphone : 01 49 27 49 27 (standard, demander le Cabinet du Ministre)
Fax : 01 40 07 13 90 (Directeur de Cabinet)
E-mail : bernard.cazeneuve chez interieur.gouv.fr
Secrétaire général : michel.lalande chez interieur.gouv.fr
Directeur de cabinet : pierre-antoine.molina chez interieur.gouv.fr
Chef de cabinet : gabriel.kunde chez interieur.gouv.fr et sec.chefcab chez interieur.gouv.fr
Conseiller Immigration : raphael.sodini chez interieur.gouv.fr

Services du Premier Ministre :
Téléphone : 01 42 75 80 00
Premier ministre : premier-ministre chez pm.gouv.fr
Chef de cabinet :
sebastien.gros chez pm.gouv.fr
Cheffe de cabinet adjointe : stephanie.bes chez pm.gouv.fr

Présidence de la République :
Secrétaire général : jean-pierre.jouyet chez elysee.fr
Directrice de cabinet : sylvie.hubac chez elysee.fr

Réseau Education Sans Frontières 13
resf13 chez no-log.org 06 31 32 48 65
61 rue Consolat 13001 Marseille
www.educationsansfrontieres.org

Stages d'autodéfense pour femmes Riposte

Infos Mille babords - 22. mars 2015 - 10:30

La première journée du stage d'autodéfense Riposte avait été initialement programmée le dimanche 22 mars. La date est reportée : voir ci-dessous.

*samedi 28 et dimanche 29 mars
*samedi 30 et dimanche 31 mai

de 9h30 à 17h
dans les locaux du Planning Familial 13

La participation aux 2 journées est nécessaire.

CONTENU DU STAGE :

Le but de l'autodéfense pour femmes est d'acquérir des moyens de se
défendre,
de PRÉVENIR les agressions, de prendre conscience de sa force et de
(re)prendre CONFIANCE EN SOI.

Suivre le cours RIPOSTE c'est :

- S'encourager à RIPOSTER lors de harcèlements ou d'agressions,
qu'elles soient physiques, verbales, psychologiques ou sexuelles, par
des proches ou des inconnus.

- Pratiquer des TECHNIQUES PHYSIQUES ET VERBALES simples et efficaces
par le biais de discussion,
de mises en situation et de jeux de rôle.

- Apprendre à SE PROTÉGER dans une ambiance coopérative et
chaleureuse avec d'autres femmes
(une animatrice pour un groupe de 10 à 14 participantes).

- S'AFFIRMER au quotidien, se sentir plus libre et plus confiante.

Se concentrer sur ce que l'on PEUT faire, et non sur ce que l'on ne
peut pas faire.

Cette forme d'autodéfense est adaptée à toutes, quel que soit votre
âge et votre condition physique.

Les animatrices se sont formées avec des formatrices spécialisées
dans l'autodéfense pour femmes et sont diplômées de la méthode
RIPOSTE, issue du programme ACTION du Centre de Prévention des
Agressions de Montréal.

TARIFS :

Parce que nous voulons que nos stages soient accessibles à toutes,
nous proposons une fourchette de prix selon les revenus.
Merci de nous écrire pour plus d'informations à ce sujet.

ACCÈS :

Le stage se déroulera dans les locaux du Planning Familial 13 :

106, boulevard National
13003 Marseille
Tram 2 arrêt National,
Métro 1/2 arrêt Saint Charles,
Bus 33/34 arrêt National Guibal

CONTACTS :

Pour s'inscrire ou pour toute information sur les stages ;
Pour s'informer, soutenir, adhérer à l'association :

e-mail : latrousseaoutils13 chez gmail.com
tel : 06 37 50 95 82

Des stages adaptés pour adolescentes et pour femmes ayant des limitations
fonctionnelles physiques peuvent être proposés. De plus, si vous faites
partie d'une association, d'un organisme ou autre, et que vous souhaitez
organiser un stage dans ce contexte, c'est possible.
N'hésitez pas à nous contacter !

Fukushima - Émission spéciale antinucléaire

Infos Mille babords - 21. mars 2015 - 22:39

La centrale de Fukushima est-elle "sous contrôle" ? De l'eau contaminée est-elle encore rejetée dans l'océan Pacifique ? Quels sont les effets sanitaires de la catastrophe ? Quel est le rôle de l'Etat, des organisations internationales censées protéger les populations ? Quel est le rôle du lobby nucléaire international ? Quel est le sort réservé aux réfugiés et comment les populations sont-elles encouragées à revenir en territoires contaminés ? Plus généralement est-il possible de se soumettre à cette "condition nucléaire" en attendant la prochaine catastrophe ?

A réécouter, partager, diffuser
https://youtu.be/ryPJhme7DtE

De 17h à 18h : les aspects techniques de la catastrophe et ses effets sanitaires, avec Roland Desbordes, président de la CRIIRAD (Commission de Recherche et d'Information Indépendantes sur la RADioactivité), et Kolin Kobayashi, journaliste indépendant.
De 18h à 19h : les déplacements de population et la notion de radio"protection, avec Cécile Asanuma-Brice, chercheur en sociologie urbaine, associée au Centre de Recherche de la Maison Franco-Japonaise de Tokyo et au laboratoire Clersé-Université de Lille, et Yves Lenoir, Président de l'association des Enfants de Tchernobyl-Belarus.
De 19h à 20h : le nucléaire, outil de soumission ; la "condition nucléaire", avec Thierry Ribault, chercheur au CNRS, co-auteur de "Les Sanctuaires de l'Abîme", 2012, et Jean-Jacques Delfour, philosophe, auteur de "La Condition Nucléaire", 2014

Des textes de nos intervenants :
https://lejournal.cnrs.fr/articles/a-fukushima-la-population-est-dans-une-situation-inextricable, par Cécile Asanuma-Brice
http://www.pauljorion.com/blog/2015/03/13/fukushima-cogerer-lagonie-par-nadine-et-thierry-ribault/#more-73924
http://echoechanges-echoechanges.blogspot.fr/2015/03/quatre-ans-apres-fukushima.html, par Kolin Kobayashi

Cette émission a été animée par Radio Galère à Marseille, Radio Libertaire à Paris, Radio Zinzine en Provence ;
diffusée en direct sur Sud Radio à Toulouse, Radio Sainte-Affrique, Radio Vassivière ; et rediffusée sur Radio Bartas
à Florac, l'Echo des Garrigues à Montpellier, Radio Escapades à Saint-Hippolyte du Fort, et Radio Larzac

Toutes les émissions du Collectif Antinucléaire 13 sur Radio Galère depuis quatre ans à réécouter
sur https://www.youtube.com/playlist?list=PL539E6BFB01244F14&feature=view_all

Saïd Bouamama et Saïdou de Z.E.P. relaxés. L'AGRIF déboutée

Infos Mille babords - 21. mars 2015 - 21:46

Le jugement est enfin prononcé. Les juges ont estimé que la plainte pour « injures raciales » et « provocation à la haine raciale » contre les « Français blancs dits de souche » était injustifiée.

Nos deux camarades sont relaxés.

Les motivations du jugement précisent que la catégorie dite « Français de souche » ne recouvre aucune réalité légale, historique, biologique ou sociologique. Ils ajoutent également que la « blancheur » n'est pas une composante juridique de la qualité de Français. Il s'agit bien d'une victoire, et en ces temps de régression généralisée, nous pouvons tous en être fiers.

Cette victoire, nous la devons aux milliers de militantes et de militants qui se sont mobilisés pour nous soutenir en recueillant des signatures pour la pétition, en créant des comités de soutien, en organisant des actions de solidarité, en étant massivement présents le jour du procès dans l'enceinte et à l'extérieur du tribunal, ou devant les autres tribunaux dans plusieurs régions. L'AGRIF fait appel et nous avons donc encore besoin de votre soutien et de votre mobilisation. D'ores et déjà, une première leçon peut déjà être tirée :

La lutte paye et la solidarité est une arme précieuse pour les dominés.

Merci à toutes et à tous

Restons insolents face aux inégalités et aux dominations.

Saïd Bouamama - Saïdou de Zone d'Expression Populaire - Devoir d'Insolence

livre Devoir d'insolence :
http://www.zep-lesite.com/v02/Nique_la_France.pdf
https://www.facebook.com/devoirdinsolence

plus d'infos/historique :
http://www.millebabords.org/spip.php?article27317

Aix-Marseille Université bâillonne la voix de la solidarité avec la Palestine - Halte à la censure !

Infos Mille babords - 21. mars 2015 - 21:17

Depuis 2011, à la Faculté des Lettres Langues et Sciences Humaine - Centre Schuman Aix-Marseille Université, se tiennent, dans le cadre de la Semaine de la Solidarité avec la Palestine, de nombreux événements visant à faire connaître le patrimoine et la culture de la Palestine, où les étudiants ont l'occasion – pendant 3 jours - de discuter et échanger en toute liberté. C'est un événement étudiant international qui se déroule – depuis 2005 - dans plus de cent universités dans le monde y compris en France.

Cette année, pour la 5ème édition, l'Union Générale des Étudiants de Palestine a proposé, avec le soutien de Génération Palestine, un projet en deux événements : Une exposition photographique en coopération avec ActiveStills, et la projection du film « Jerusalem : The East Side Story », de Mohammed Alatar.

Toutefois, deux jours avant la tenue de la 5ème édition de la Semaine de la Solidarité avec la Palestine, nous avons reçu un bref mail de la direction de l'université (ALLSH), prétextant la mise en place du « dispositif vigipirate », pour nous interdire « en aucun cas » la tenue de cette manifestation !

Cher-e-s étudiant-e-s, cette décision est clairement une atteinte à notre liberté d'expression et à la vie démocratique et culturelle de l'université. Sans aucune raison valable et sans même prendre contact avec nous, la direction a fait le choix de la censure.

Malgré la pression qu'on a subi les quatre années précédentes, nous avons toujours réussi par le dialogue à avoir l'accord de l'université. Mais cette année et depuis l'agression militaire israélienne sur Gaza, les tentatives de censure et de restrictions se multiplient.

Une lettre a été envoyée au secrétariat de la direction afin de demander des explications, mais elle est restée sans réponse.

La décision de la direction est scandaleuse et incompréhensible ; l'université qui est censée être un lieu d'échange de dialogue, de réflexion et d'ouverture vers l'extérieur, semble ne porter aucun intérêt à la culture palestinienne, et n'hésite pas à bloquer n'importe quel événement en rapport avec la Palestine.

En février dernier, la conférence d'un professeur palestinien de l'Université de Beir Zeit, co-organisée avec l'UEC a été bloquée. Et la semaine dernière encore, à l'Université Paris 8 Saint-Denis, une conférence organisée par le Collectif Palestine Paris 8 qui avait pour objectif d'informer les étudiants sur la politique d'apartheid de l'État israélien à l'égard des Palestinien-ne-s a été censurée.

Cette prise de position est choquante, et nous ne l'accepterons pas, quelles que soient les intentions de l'université car rien ne peut justifier cette interdiction, sachant que plus d'un millier des étudiants de l'université ont déjà signé la pétition - lancée fin janvier - pour le jumelage d'AMU avec une université en Palestine.

Nous dénonçons cette politique qui bâillonne la liberté d'expression et la diversité au sein de l'université ! Nous exigeons de la direction de l'Université Aix-Marseille de revenir sur sa décision d'interdire la semaine de la Solidarité avec la Palestine !

L'Union Générale des Étudiants de Palestine en France (GUPS Aix-Marseille)
Mars 2015

Premiers signataires :

Génération Palestine Europe - l'Union des Étudiants Communistes - Comité Inter-universitaire de Coopération avec les Universités Palestiniennes (CICUP) - Association des Etudiants Musulmans d'Aix-en-Provence - Action Antifasciste Marseille – Collectif Nosotros – Jeunes NPA 13 - l'Union Juive Française pour la Paix - Campagne BDS France …

Loi sur le renseignement : la dictature, c'est maintenant

Infos Mille babords - 21. mars 2015 - 21:08

Le 19 mars 2015, Manuel Carlos Valls, premier ministre à temps partiel, VRP du parti socialiste pour les élections de ce week-end et les suivantes présente son Patriot Act à la sauce Française. Profitant des attentats terroristes qui ont traumatisé le pays en janvier 2015 et de l'éphémère regain de popularité qu'elle a suscité pour eux, Valls, Hollande et les socialistes nous pondent une nouvelle loi dont le principal objectif est de mettre tout le monde sous surveillance. Un projet de loi calqué sur le Patriot Act Le Patriot Act. Cette loi géniale sortie un mois à peine après les attentats du 11 septembre 2001 et qui a permis aux services de renseignements américains d'écouter la planète entière et d'enfermer des centaines de personnes sans aucun jugement. Outil dont rêve n'importe quel apprenti dictateur et qui a permis au FBI de recueillir illégalement des données personnelles de centaines de milliers d'américains. Cette loi était prévue à l'origine, pour : « Unir et renforcer l'Amérique en fournissant les outils appropriés pour déceler et contrer le terrorisme ». Devinez ce que nous dit Valls pour présenter son projet de loi ? Il a pour objectif de « donner aux services les moyens à la hauteur des défis auxquels notre pays est confronté ». Dans la présentation donc, mais aussi sur le fond, les objectifs, les moyens et l'absence totale de contrôle judiciaire, le projet de loi des socialistes est une escroquerie de plus qu'ils tentent de nous vendre comme le remède absolu contre le terrorisme alors que tous les événements démontrent que la surveillance de masse n'a jamais fait baisser le risque terroriste Qui est visé ? Selon Valls, ce sont uniquement les communications des terroristes qui sont visées. Il y a juste un petit problème. Si Valls et sa police politique connaissaient les terroristes et savaient où ils se trouvent, il n'y aurait pas besoin d'une loi supplémentaire. Donc Valls nous ment. Si on regarde le projet de loi, 7 cas sont énoncés : - La sécurité nationale - Les intérêts essentiels de la politique étrangère et l'exécution des engagements européens et internationaux de la France - Les intérêts économiques et scientifiques essentiels de la France - La prévention du terrorisme - La prévention de la reconstitution ou du maintien de groupement dissous en application de l'article L. 212-1 du code de la sécurité intérieure - La prévention de la criminalité et de la délinquance organisées - La prévention des violences collectives de nature à porter gravement atteinte à la paix publique. Ce dernier point est un bijou. […]

La suite c'est ici

Appel à participation pour Alternatib'aïoli

Infos Mille babords - 21. mars 2015 - 21:01

Venez nous aider à l'organiser, venez nous aider à bâtir le Marseille et la Région de demain pour nos petites sardines.
Aïoli et faites tourner !!!
Les sardines nous remercieront !

Le festival Alternatib'Aïoli se tiendra à Marseille du 24 au 28 juin avec plusieurs temps forts :
mercredi 24 juin 2015, c'est l'arrivée du Alternatiba Tour, une vélorution et des surprises !
samedi 27 juin, venez au Village des Alternatives au changement climatique, qui se tiendra sur la Canebière et dans les rues autour.
dimanche 28 juin, la Plus Grande Ola du Monde pour le Climat !!!

Venez participer au village des alternatives en proposant une action !

Chacun(e) est invité(e) à proposer une action, une alternative, une animation, pendant le Village ou en amont pour participer à cette mobilisation.
De rues en rues, on pourra ainsi voir quelles sont les moyens concrets permettant dès aujourd'hui à chacun (individus, collectifs, structures, collectivités locales, etc.) de lutter concrètement contre le changement climatique en cours. La rue de la relocalisation, la place de l'agriculture paysanne et durable, celle de l'alternative au tout voiture ou celle du recyclage et de la réparation. Tout cela aura des allures à la fois de mobilisation citoyenne et de fête populaire, d'université géante à ciel ouvert, de salon des alternatives concrètes, des solutions joyeuses, de village convivial, festif et instructif.

Pour prendre part à cette aventure, téléchargez la fiche projet disponible ICI) et renvoyez-la nous complétée avant le 13 avril à prog chez alternatibaioli.org.
Pour toute question, c'est la même adresse !

Venez rejoindre notre équipe de 500 bénévoles !

500 bénévoles pour organiser tout ça ! Nous sommes déjà plus de 100, plus que 400 volontaires à trouver d'ici fin mai pour organiser Alternatiba à la sauce Marseillaise.
Toute aide est la bienvenue, avant, pendant et après l'événement, petite, moyenne ou grande. Les postes à occuper sont multiples et à diverses échelles : responsable d'un espace thématique ou d'un stand, le service, la cuisine, l'animation de l'espace enfant, la tenue de stands d'information, la maintenance technique, l'installation ou le démontage, la décoration, l'équipe volante, etc. Parmi ces bénévoles, nous avons besoin d'aide dès aujourd'hui alors n'hésites pas à venir soutenir et renforcer les équipes en rejoignant des commissions existantes et en création (logistique, communication, bénévoles, programmation, groupe thématique…).

Si tu veux en faire partie, tu peux remplir directement ce formulaire, nous te contacterons le plus vite du possible. Si tu as des questions, n'hésites pas à nous contacter à cette adresse benelove chez alternatibaioli.org
Parles-en à ta famille, tes amis, des collègues de travail… pour nous aider à diffuser l'appel à Bénévoles, c'est par ici.

Ce Village s'inscrit dans une démarche nationale et européenne en vue d'une mobilisation massive d'ici la COP 21 (Conférence des Parties de la Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques). L'enjeu est clair : réduire radicalement les émissions de gaz à effet de serre pour ne pas franchir les seuils dangereux, voire irréversibles de réchauffement et de déstabilisation du climat.

Agriculture paysanne, énergies renouvelables, relocalisation de l'économie, consommation responsable, circuits-courts, partage du travail et des richesses, finance éthique, défense des biens communs comme l'eau, la terre ou les forêts, souveraineté alimentaire, solidarité et partage, réparation et recyclage, réduction des déchets, transports doux, éco-rénovation, lutte contre l'étalement urbain et l'artificialisation des sols, aménagement du territoire soutenable, sensibilisation à l'environnement, etc. : les alternatives existent, elles ne demandent qu'à être renforcées, développées, multipliées ! Mieux : ces alternatives construisent une société plus agréable à vivre, plus conviviale, plus solidaire, plus juste et plus humaine. Lutter contre le dérèglement climatique n'est pas forcément une contrainte mais plutôt un élan formidable sur lequel l'avenir peut se construire.


Les Sardines vous remercient !

Meeting-débat en solidarité avec Georges Abdallah

Infos Mille babords - 21. mars 2015 - 21:00

Collectif Marseille-PACA pour Georges Abdallah
FUIQP – Radio Galére – Rouges Vifs – UJFP – Cri13

Avec Saïd Bouamama (Les figures de la révolution africaine) et Youssef Boussoumah (Georges Ibrahim Abdallah figure de la résistance libanaise et palestinienne)
Diffusion du film Wahdon en présence de la réalisatrice Norma Marcos (Hommage à Françoise Kesterman, militante de la cause palestinienne, tuée lors d'une opération en pleine mer contre l'armée isréalienne)
En vidéo conférence avec la famille de Georges Abdallah au Liban

Le combat de Georges Abdallah est le nôtre

Le jeudi 26 février 2015, la chambre d'application des peines de la Cour d'Appel de Paris a rendu un verdict qui rejette la nouvelle demande de libération conditionnelle de Georges Ibrahim Abdallah.

Face à l'acharnement de l'Etat, à l'amnésie et à la lâcheté politique, il faut rappeler sans relâche qui est le révolutionnaire Georges Ibrahim Abdallah. Il se définit comme un combattant communiste arabe qui a porté les armes au début des années 1980 pour la liberté du Liban et de la Palestine. Il est un prisonnier politique enfermé en France depuis plus de 30 ans. C'est à notre connaissance un des doyens des prisonniers politiques dans le monde avec Mumia Abu Jamal et Leonard Peltier, détenus quant à eux aux Etats-Unis dans la « plus grande démocratie du monde ».

Georges Ibrahim Abdallah a été arrêté en 1984 et jugé en 1987 par la première Cour spéciale Anti-Terroriste pour « complicité » concernant des actions anti-impérialistes menées suite aux agressions répétées et à l'invasion de son pays, le Liban, par l'Etat colonial sioniste en 1978 et 1982. Selon le droit français, Georges Ibrahim Abdallah est libérable depuis 15 ans. En 2012, une décision de justice favorable à sa libération a été barrée par le golpiste Manuel Valls, alors Ministre de l'Intérieur et des Cultes, lié de son propre aveu « de manière éternelle à la communauté juive et à Israël ». Pourquoi dans le cas de Georges Abdallah, la libération est-elle conditionnée par un accord préalable du Ministre de l'Intérieur ? En quoi l'expulsion de Georges Ibrahim Abdallah dans son pays d'origine constitue t-il un « trouble à l'ordre public en France » ? Pourquoi son dossier judiciaire est-il depuis le début entaché de très graves manipulations barbouzardes et médiatiques (reconnues d'ailleurs par le procureur et le chef des services secrets de l'époque) sans qu'il y ait eu une révision du procès ? La réponse à toutes ces questions tient à une donnée très simple : les Autorités politiques françaises refusent sa libération et assument un déni de droit car elles exigent d'un prisonnier politique qu'il abjure et trahisse son combat anti-impérialiste.

Les Autorités françaises ne cachent même plus ce motif purement politique. La Cour d'Appel de Paris a remis sur la table deux arguments supplémentaires pour son nouveau refus : l'absence « d'excuses et de regrets » concernant les actions menées par les FARL (Fractions Armées Révolutionnaires Libanaises) et l'absence d'indemnisation aux familles des victimes : les Autorités Françaises demandent donc à Georges Abdallah un acte de contrition politique ainsi que des
« réparations » financières à verser aux ayant-droit, soit aux proches de Yacov Barsimantov et de Charles Robert Ray, respectivement responsables du Mossad et de la CIA, les services secrets des USA et de l'Etat colonialiste d'Israël. La vengeance d'Etat continue de s'abattre sur ce combattant communiste arabe qui refuse de renier son engagement pour la libération des peuples.

Le combat de Georges Ibrahim Abdallah est le nôtre. Nous continuons à nous battre pour sa libération et pour ses idées. Car son combat pour la liberté des peuples et pour un monde débarrassé de l'exploitation nous concerne tous. Soutenir Georges Ibrahim Abdallah, c'est s'opposer aux guerres impérialistes et à leurs prétextes fallacieux. Ce combat internationaliste concerne la plus grande question politique de notre temps et de toute l'histoire humaine : la question de la guerre et de la paix. Nous avons devant nous deux types de guerres qui interagissent et nous devons prendre position sur ces guerres car il n'y a aucun moyen d'échapper à ce monde. D'une part, la « guerre perpétuelle contre le terrorisme » déclarée par la Communauté Internationale des Etats Impérialistes, une guerre pour le contrôle militaire du monde et le monopole sur les ressources, et d'autre part, la guerre sociale, intérieure, non déclarée, entre les grands propriétaires de capitaux et les dépossédés. Prendre position pour les damnés de la terre, ici et là-bas, dans les pays dévastés par les prétendues « guerres justes », c'est commencer par refuser les idées de l' « Empire du Bien » et de comprendre les enjeux réels de la situation.

Car un bushisme mental s'est emparé de la France depuis les attentats de janvier comme il s'était emparé des Etats-Unis après le 11 septembre 2001. Le bushisme mental se résume à une proposition : « nous sommes les bons, ils sont les mauvais, défendons nos valeurs ». Il faudrait commencer par voir à quoi mène ou a mené concrètement l'unanimité « anti-terroriste », là-bas pour les peuples opprimés du Moyen-Orient et ici pour les classes populaires dans la métropole. La cible de l'anti-terrorisme ce n'est pas seulement l'Irak, l'Afghanistan ou la Syrie, mais ce sont aussi les libertés démocratiques et les luttes contre l'oppression sociale en France. L'impérialisme doit convaincre la population que sa protection exige la guerre extérieure et des mesures d'exception intérieures. Pour cela, il faut présenter les peuples opprimés et la population issue de la colonisation comme une menace globale, intérieure et extérieure. Sur ce point Malcolm X nous a averti : « Méfiez-vous des médias. Si vous n'êtes pas vigilants, les médias arriveront à vous faire détester les gens opprimés et aimer ceux qui les oppriment ».

L'affaire Abdallah révèle à sa manière ce que la France cache par de nombreux filtres idéologiques : sa politique de domination des peuples, des minorités opprimées et des dépossédés. Georges Abdallah est un prisonnier de cette politique. C'est un otage de l'impérialisme. On trouve ici le secret de l'acharnement de l'Etat à son encontre : il est un symbole de la résistance contre la colonisation au Proche-Orient. Une colonisation qui n'est pas le seul fait de Washington ou de Tel Aviv mais qui implique Paris en première ligne. L'ancien pouvoir colonial français qui exerçait au XXème siècle toute sa tutelle sur le Liban et la Syrie renoue avec sa politique de la canonnière et prétend par des bombardements sauvages et terroristes faire reculer le terrorisme au Moyen-Orient et prévenir ses retombées en Europe. De plus, en se nourrissant du racisme anti-arabe rebaptisé islamophobie, le capitalisme prédateur parvient pour son plus grand profit à diviser et à semer la confusion au sein des classes populaires.

Ne nous trompons pas de combat à l'heure des appels à l'Union Nationale sous les plis du drapeau national et sous les ordres de l'Etat. Le problème n'est pas la menace qui pèse sur la liberté, fut-elle celle de critiquer les religions, le problème c'est l'aveuglement devant la violence de l'impérialisme et de l'ordre capitaliste. Le problème c'est l'acquiescement à une rhétorique de guerre nourrie par la défense de la « civilisation libérale ». Le cas de Georges Ibrahim Abdallah concerne d'une façon plus claire qu'il ne semble la répression des luttes. Il est un miroir grossissant de ce que la démocratie capitaliste réserve à tous les damnés de la terre qui n'acceptent pas l'ordre inégalitaire ici ou dans le reste du monde.

Collectif Marseille-PACA pour Georges Abdallah

libéronsgeorgesabdallah chez yahoo.fr / 06 84 57 20 67

Ensemble contre tous les racismes et le fascisme. L'égalité ou rien !

Infos Mille babords - 21. mars 2015 - 15:00

Attac 84, CIP Avignon, MRAP Vaucluse, UJFP 84, Solidaires 84, Solidaires-Justice 84, Sud Culture 84, Sud Education 84, Sud PTT 84, Unirs 84, Ensemble pays d'Avignon, NPA, PCF84, PCOF 84, PG 84

appellent à manifester massivement dans les rues d'Avignon
Ensemble contre tous les racismes et le fascisme. L'égalité ou rien !

Des manifestations à Paris et dans plusieurs villes de France et du monde
Plus d'une centaine d'organisations signataires de l'appel

Aimez la page facebook afin de diffuser dans vos réseaux
https://www.facebook.com/pages/Antiracisme21mars/1067895136559817

Le 21 mars prochain nous appelons à manifester pour la journée mondiale contre le racisme.

Cela prendra place dans un contexte marqué par l'attaque de Charlie Hebdo suivi de l'attentat antisémite de la porte de Vincennes. Nous condamnons ces meurtres et nous refusons que cela soit utilisé pour banaliser l'islamophobie et renforcer les politiques d'État racistes et liberticides.

Nous refusons que cela soit utilisé pour légitimer les théories d'un « choc des civilisations » qui dressent des populations les unes contre les autres en raison de leur religion réelle ou supposée.

Nous condamnons l'islamophobie et l'antisémitisme et toutes les formes de racisme comme nous condamnons les stigmatisations contre les quartiers populaires. Nous refusons les actes négrophobes. Nous refusons la chasse aux migrantEs et aux Rroms et les limitations à la liberté de circuler.

Nous refusons toute restriction à nos capacités de résister aux politiques antisociales au nom d'une « union nationale ». Nous refusons de nous résigner à la montée de l'extrême-droite qu'elle prenne la forme du Front national, des groupes ouvertement fascistes et agressivement islamophobes ou/et antisémites. Nous dénonçons les gouvernements qui ont renforcé la chasse aux sans-papiers, le quadrillage des quartiers populaires et qui contribuent pleinement à la montée du racisme et des idées réactionnaires, notamment homophobes et sexistes.

À cela nous opposons notre volonté de vivre ensemble et notre exigence d'égalité des droits et de justice sociale.

C'est pourquoi le 21 mars nous manifesterons ensemble en France et dans tous les pays du monde contre le racisme et contre le fascisme. Pas de discours, l'égalité ou rien !

Nous exigeons :
la fin des contrôles au faciès,
l'arrêt des démantèlements de camps de Rroms,
le retrait des lois racistes dirigées contre les MusulmanEs,
le retrait des lois liberticides et sécuritaires,
la régularisation de touTEs les sans-papiers avec une carte de séjour de 10 ans,
la fermeture de Frontex, des centres de rétention et la liberté de circulation et d'installation,
le droit de vote des étrangers.

Parce que notre indignation n'est pas sélective, nous n'oublions pas, aux côtés des victimes des attaques de Charlie Hebdo et de l'Hyper-Cacher, les milliers de migrantEs disparuEs en Méditerranée et ailleurs, les victimes des violences policières dans nos quartiers ainsi que Rémi Fraisse, manifestant tué par la police. Nous n'oublions pas les mortEs de Gaza, de Homs, du Nigéria ou de Kobané et toutes les victimes de la guerre comme nous n'oublions pas les victimes de la violence d'extrême-droite. C'est en leur mémoire que nous appelons à descendre massivement dans la rue le 21 mars prochain.

Facebook/antiracisme21mars

Salon anticolonial - Remise de prix

Infos Mille babords - 21. mars 2015 - 15:00

À partir de 14h, les associations organisatrices et amies de la semaine anticoloniale seront présentes à la Dar Lamifa et proposeront des discussions et jeux en plus de leurs table de presse. Choix de livres par la librairie Transit.

18h : présentation du livre lauréat du prix du livre anticolonialiste 2015 : L'Empire des Hygiénistes de Olivier Lecour Grandmaison (Fayard), en présence de l'auteur et de Gisèle Felhendler, porte parole de la semaine anticoloniale et antiraciste de Paris.

21h30 - Clôture + concert de Djhalekt groupe de reggae du Gard.
Tout le programme ici :
http://semaine-anticoloniale-et-antiraciste-marseille.over-blog.com/

Au pied de l'arbre dans le cadre de Ciné Cité Philo 2015 : Les Croyances

Infos Mille babords - 21. mars 2015 - 11:30

Philosophie pour les enfants (8 à 10 ans)

Les enfants échangeront sur leur définition de la croyance.

Réservation au 04 42 91 78 18

universite-populaire-aix chez orange.fr / 06 37 26 91 62
https://sites.google.com/site/universitepopulaireaix/

Karnaval de la Plaine-Noailles 2015

Infos Mille babords - 20. mars 2015 - 22:31

Le Karnaval INDEPENDANT de "La Plaine-Noailles" fêtait cette année sa 16éme édition et ce fut une de ses plus belles réussite.

Une météo désastreuse annoncée et le souvenir de la répression du karnaval 2014 par les flics-mercenaires de Valls et Gaudin nous faisaient craindre le pire quand à la participation des carnavaliér-es.

Il n'en fut rien, bien au contraire : Nous avons battu les records d'affluence depuis les 16 ans d'existence de ce carnaval.

Au moins 2000 joyeux-ses carnavaliér-es battaient en brèche la météo et la politique sécuritaire de Valls et consorts ; les flics-mercenaires de Valls, cette année se sont fait très discrets.

Une belle victoire des joyeuses énergies populaires contre les sinistres contrôles et répressions des pouvoirs.

Zéro flic = zéro incidents ; la preuve que quand l'autogestion de tels événements par la population concernée se fait, la police se ridiculise par son inutilité.

Photo 1

Cette version du Carnaval 2015 s'est voulue internationale. Il n'était pas rare d'y entendre parler et "musiquer" italien, anglais, Cap-Verdien, Breton, Ch'ti. Normal : des batucadas, chorales et autres fanfares étaient venues de Milan, Londres, Dunkerque, Lille, Brest, etc.

En conclusion, belle victoire des idées libertaires contre les liberticides Valls et Gaudin !

Que viva la Plaine !

Quelques photos en bonus et plein de bises à tou-tes les participant-es :

Photo 2 Photo 3 Photo 4 Photo 5

Quetzalcoatl, 16 mars 2015

« Acta non verba » documentaire de Hazem

Infos Mille babords - 20. mars 2015 - 21:00

Du renouveau de l'antifascisme à travers les luttes.

Voilà comment Hazem, le réalisateur, présente son projet :

II n'est pas facile d'expliquer pourquoi et comment j'ai mener ce projet de documentaire, et j'ai longtemps hésité sur la manière de le faire.
Au départ, Acta non verba est né de plusieurs constats : celui de la montée des extrêmes droites en Europe, de leur renouvellement théorique et de leurs nouveaux visages ; celui aussi du désarroi de la gauche, de notre immobilisme et de tout ce qui nous coupe des réalités du monde qui nous entoure.
La mort de Clément Méric fut un vrai choc pour moi, tout comme son traite- ment médiatique. Je me suis rendu compte à cette occasion à quel point nous étions mal compris et mal organisés…

La suite ici :
http://equitablecafe.org/

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

DESIGN DARK ELEGANCE | PORTED FOR DRUPAL 6 | ADAPTE PAR: JEREMY BASTIDE