Ecouter le live sur Galère  Discutez avec les autres auditeurs de radio galère : 
 Archives par animateur[trice]     Créer un contenu     Forum

 

Agrégateur de flux

Cercle de Silence

Infos Mille babords - 9. août 2014 - 11:30

de 11 h 30 à 12 h
afin de protester contre l'enfermement des étrangers, les conditions de cet enfermement et les expulsions quotidiennes que nous constatons au mépris total des droits fondamentaux de la personne.

Nous rappelions il y a un mois, à l'occasion de notre dernier cercle de silence, le sujet qui fait consensus parmi les dirigeants politiques de l'Europe à savoir la lutte contre ceux qui abuseraient des dispositifs de protection sociale.

David Cameron ne s'est hélas pas distingué des autres dirigeants en annonçant le 29 juillet dernier un "durcissement du système migratoire [...] pour donner la priorité aux Britanniques". Il s'agit en fait de restreindre les aides sociales aux immigrés et notamment aux immigrés européens, alors même que toutes les études indiquent que ces immigrés du Vieux Continent viennent au Royaume-Uni pour travailler et non pour bénéficier des allocations sociales.

Ainsi, on retrouve partout dans les pays les plus riches de la planète cette hantise de l'immigration, y compris lorsqu'elle vient de pays qui sont très proches, intégrés dans le même système économique et politique.

La préférence nationale exprimée par la Maire d'Aix-en-Provence dans un récent Conseil municipal, pour s'opposer à toute mesure d'accueil humanitaire des Roms vivant dans le Pays d'Aix, s'inscrit tout à fait dans ce climat détestable qui gangrène notre société.

L'espoir ne peut venir que de la mobilisation des citoyens. Nous devons faire comprendre que le rejet de l'autre signe la négation de toutes les valeurs de l'humanisme.

Venez nombreux au prochain cercle de silence, samedi 9 août à 11h30, aux Allées provençales.

Rappel : Le Cercle de Silence d'Aix-en-Provence est composé de citoyen (ne)s et de membres engagés individuellement au sein de divers mouvements et associations qui le soutiennent :
ACAT Aix, AIX-SOLIDARITE, AJC Amitié Judéo-Chrétienne Aix, AMNESTY International Aix, ASTI d'Aix-Marseille, ATMF Pays d'Aix, ATTAC Pays d'Aix, CADTM Aix, CCFD-Terre Solidaire Aix, CIMADE Pays d'Aix, EMMAUS Cabriès, ENTRAIDE de l'ERF l'Eglise réformée de France Aix, FPPA Féminin Pluriel en Pays d'Aix, FRATERNITE FRANCISCAINE Aix, JRS France (Accueil Jésuite des Réfugiés) LDH Ligue des droits de l'homme Aix, MAIS International, OMI Missionnaires OBLATS Aix, PASTORALE DES MIGRANTS Aix, RELAIS ST DONAT, REPAIRE DU PAYS D'AIX, RESISTER Aujourd'hui, RESF13, SECOURS CATHOLIQUE Aix, SAF Syndicat des Avocats de France Aix.

Bulletin électronique n°167 - Samedi 9 août 2014

Infos Mille babords - 9. août 2014 - 11:17
SOMMAIRE
Décisions de la Banque centrale européenne (BCE)
chez cadtm.org" style='height:100px;width:100px;' height='100' width='100'>


// Super Mario Draghi pour les banquiers

par Eric Toussaint - 7 août

La BCE a annoncé le jeudi 7 août 2014 qu'elle maintenait les
mesures adoptées à la réunion du 5 juin 2014. Elle fait cela
dans un contexte d'échec (...)
href="http://cadtm.org/Super-Mario-Draghi-pour-les"
title="Super Mario pour les banquiers">Lire la suite



Mali - Néo-colonialisme
chez cadtm.org" style='height:100px;width:100px;' height='100' width='100'>


// Mali
Le CADTM Afrique dénonce le Traité néo-colonial de défense et de coopération militaire entre la France et le Mali

par CADTM Afrique - 7 août

Communiqué de Presse La France, après avoir méthodiquement mis
au point son plan d'occupation militaire du Mali, vient
d'obtenir la signature d'un (...)
href="http://cadtm.org/Le-CADTM-Afrique-denonce-le-Traite"
title="Le CADTM Afrique dénonce le Traité néo-colonial de
défense et de coopération militaire entre la France et le
Mali">Lire la suite


Banque mondiale - FMI
chez cadtm.org" style='height:100px;width:100px;' height='100' width='100'>


// Série : Les 70 ans de Bretton Woods, de la Banque mondiale et du FMI (Partie 4)
SUNFED versus Banque mondiale

par Eric Toussaint - 31 juillet

Ne disposant pas de Plan Marshall réservé à l'Europe,
plusieurs pays du Tiers Monde ont proposé au cours des années
1950 la création d'un nouvel organe (...)
href="http://cadtm.org/SUNFED-versus-Banque-mondiale"
title="SUNFED versus Banque mondiale">Lire la suite


chez cadtm.org" style='height:100px;width:100px;' height='100' width='100'>


// Série : Les 70 ans de Bretton Woods, de la Banque mondiale et du FMI (partie 5 )
Pourquoi le Plan Marshall ?

par Eric Toussaint - 5 août

La Banque mondiale, comme son appellation d'origine l'indique
(Banque internationale pour la reconstruction et le
développement), avait deux (...)
href="http://cadtm.org/Pourquoi-le-Plan-Marshall"
title="Pourquoi le Plan Marshall ?">Lire la suite


Argentine - Fonds vautours
chez cadtm.org" style='height:100px;width:100px;' height='100' width='100'>


// Elliott Management a racheté des crédits défaillants à Bankia et Santander
Les fonds vautours qui dépècent l'Argentine se jettent sur l'Espagne

par Jérome Duval, Fatima Fafatale - 30 juillet

Le fonds vautour NML Capital, qui avec d'autres, maintient
l'Argentine au bord de la suspension de paiement, est déjà en
train de dévorer la charogne (...)
href="http://cadtm.org/Les-fonds-vautours-qui-depecent-l"
title="Les fonds vautours qui dépècent l'Argentine se
jettent sur l'Espagne">Lire la suite


Agriculture et souveraineté alimentaire - Banque mondiale
chez cadtm.org" style='height:100px;width:100px;' height='100' width='100'>


// « Doing Business » et « Benchmarking Business of Agriculture » : même combat !

par Yao Desiré - 28 juillet

Le rapport « Doing Business » (« Faire des affaires ») est une
publication phare de la Banque mondiale depuis son lancement
en 2002. Ce rapport est (...)
href="http://cadtm.org/Doing-Business-et-Benchmarking"
title="« Doing Business » et « Benchmarking Business of
Agriculture » : même combat !">Lire la suite


Traque des familles Roms expulsées de Plombières

Infos Mille babords - 9. août 2014 - 10:37

Depuis l'expulsion du boulevard de Plombières et passées les quelques nuits d'hôtel qui ont suivi, la situation des familles expulsées laissées sans solution n'a cessé de se dégrader.

 Pas une seule journée n'a passé sans que la police ne vienne les déloger du moindre bout de terre où elles se sont posées. Jour et nuit elles sont pourchassées et la police a reçu des instructions de ne leur laisser aucun répit jusqu'à ce qu'elles quittent la ville. 

Cette décision ne peut être admise dans une république démocratique en réponse à une situation de détresse sur le territoire français en plein mois caniculaire comme connaît la ville de Marseille.



Ces personnes ne sont pas nouvelles sur le territoire, certaines sont là depuis plusieurs années et ont inscrit leurs enfants à l'école. Il est inadmissible de laisser à la rue sans toit et sans soin des familles entières, avec des nourrissons et des personnes âgées sans qu'aucune solution ne leur soit proposée.

Nous, les associations et bénévoles, depuis des années à leur coté, dénonçons cette situation humanitaire dramatique et intolérable.

Nous demandons à la ville de Marseille, la Région et l'Etat de venir en aide à ces personnes et de ne pas détruire le travail réalisé par les associations.

Nous demandons que soit mis à disposition un terrain et des conditions sanitaires acceptables pour recevoir ces familles et permettre aux associations de faire leur travail de scolarisation et d'accompagnement social vers les organismes spécialisés. 

Nous dénonçons la politique qui est menée à leur encontre, qui a tout d'une politique discriminatoire et qui génère pour la population dans son ensemble de graves risques de troubles à l'ordre public auxquels sont exposés des enfants et des personnes innocentes.

 Nous dénonçons le manque de respect qui leur est attribué et l'agressivité d'une politique sécuritaire qui coûte plus cher à la ville que ne coûterait la mise en place de solutions à long terme comme proposées par les associations depuis des années.

 Devant cette traque continue et l'absence totale de réponse face à la situation humanitaire dramatique que connaissent ces familles (quelques soixante personnes et une vingtaine d'enfants) laissées sans toit et sans soin, nous demandons la mise en place de solution d'urgence pour répondre à ce scandale humanitaire. 

Encore une fois, les bénévoles et associations se proposent de faire les médiateurs dans la gestion d'un terrain mis à disposition pour accueillir ces familles afin que ces personnes aient enfin accès à des soins et à l'opportunité d'inscrire leurs enfants à l'école dans des conditions décentes. 

Encore une fois, nous répétons que la Ville de Marseille a la capacité d'accueillir ces personnes librement et dignement.

Les familles sont en détresse, inquiètes pour leur avenir. Elles doivent pouvoir continuer à faire leur travail de récupération et de vente sur les marchés ou au ferrailleur pour nourrir leurs enfants. Quant à la rentrée des enfants scolarisées, comment va-t-elle pouvoir se faire dans de telles conditions ?

En ce mois d'août 2014 où nous célébrons la mémoire des Gitans déportés dans les camps de concentration en août 1944, il nous est intolérable d'assister à un tel acharnement dans le déni des droits fondamentaux.

Nous demandons à la population et au voisinage de bien vouloir pardonner les gênes occasionnées et de bien comprendre que ces familles ne sont nullement les seules responsables de la misère qui les accompagne. Nous demandons que la ville de Marseille et la Région cessent cette politique discriminatoire et accordent enfin un terrain en mettant à disposition les fonds européens attribués à cette occasion.

 Nous sommes présents à leur coté pour répondre à vos questions, démonter ensemble les préjugés qui nous font vivre dans l'ignorance les uns des autres et chercher ensemble des solutions.



NOUS APPELLONS A UN RASSEMBLEMENT LE DIMANCHE 10 AOÛT
A 16 H SOUS L'OMBRIERE DU VIEUX-PORT

NOUS COMPTONS SUR VOTRE COMPREHENSION ET VOTRE SOLIDARITE,
PAR AVANCE MERCI

Cette action est menée par l'Ambassade Roumaness, Arte Chavalo, Action pour la vie et tous les bénévoles impliqués auprès des migrants

Projection : " If a tree falls"

Infos Mille babords - 8. août 2014 - 20:00

Une soirée projection placée sous le signe de l'écologie radicale et de la convergence des luttes !

Vendredi 8 août 2014 nous vous proposons une soirée placée sous le signe de l'écologie radicale et de la convergence des luttes, avec la projection de :

« If A Tree Falls : a story of the ELF (Earth Liberation Front) »
"Si un arbre tombe : L'histoire de l'ELF (Front de Libération de la Terre)"

Un documentaire américano-britannique produit et réalisé par Marshall Curry et Sam Cullman, sorti en juin 2011.
L'ELF (Earth Liberation Front ou Front de Libération de la Terre) est groupe de radicalistes écologistes, selon le FBI, dont le but est de préserver l'environnement en engageant des actions de sabotage contre des 'entreprises de bois' américaines.

Ensuite nous pourrons discuter des relations avec les autres luttes, comme avec le mouvement pour la Libération Animale par exemple ou encore des luttes contre l'exploitation humaine et créer des échanges au cours de cette discussion.

Début de la projection 20H30
En version originale, sous-titrée en français
Ouverture des portes à 20H.

Stand et infokiosque,
Snack vegan et boissons sur place.

Prix libre (prix de soutien conseillé : 4€)

= Evénement facebook associé =

Plus belles les luttes

Infos Mille babords - 8. août 2014 - 11:58

Juste avant de partir en congés, notre dernier reportage avec les salariés d'Air France Marseille qui étaient avec leurs autres collègues des autres escales nationales en grève de 24 heures. C'est la colère qui l'emporte aujourd'hui dans toutes les escales d'Air France qui sabre l'emploi à la hache depuis des années et qui cause de graves problèmes de conditions de travail, des angoisses, des stress… Mais surtout qui met au chômage des centaines de salariés. C'est notre 172e épisode…

PS : dès la rentrée grande bataille pour l'adhésion à notre association. Nous vous proposons à titre individuel une adhésion à 10 euros, et à titre collectif un minimum de 150 euros, ou 300 euros ou plus pour les collectifs qui peuvent faire mieux. Une adhésion sui comptera pour l'exercice 2015. On compte sur vous pour nous permettre de continuer à jouer notre rôle de promotion des luttes sociales.

Retrouvez toute l'actualité sur notre site internet http://www.plusbelleslesluttes.org

Vers la fin de l'impunité politique d'Israël ?

Infos Mille babords - 8. août 2014 - 10:47

Un cessez-le-feu de 72 heures a été accepté hier par le Hamas. Cette trêve signe un peu de répit dans le rythme effréné des affrontements sanglants. La France à l'image des grands pays occidentaux s'est fait d'une grande discrétion sur le sujet. Rony Brauman, ancien Président de MSF, critique la position « pro-israélienne » de la diplomatie française et envisage la fin de l'impunité pour les agissements de l'État hébreu.

Marianne : Après un long silence, François Hollande, Laurent Fabius et Arnaud Montebourg ont exprimé, ce lundi, des propos très virulents pour qualifier l'opération menée par Israël dans la bande de Gaza. Comment expliquez-vous une prise de conscience si tardive de la part de la diplomatie française ?

Rony Brauman : D'après mes informations, huit jours avant leurs déclarations François Hollande et Laurent Fabius ont rencontré des représentants d'ONG présentes à Gaza. Suite à cet entretien où il a été question des crimes et de la violence de l'armée israélienne, le président de la République et le ministre des Affaires étrangères, ont fait part à ces associations de leur indignation. Ils se sont estimés « baladés » par le discours du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou. Je ne sais pas pourquoi il leur a fallu autant de temps pour s'exprimer sur le sujet mais leurs dernières déclarations ne sont pas le fruit d'un revirement idéologique mais d'une prise de conscience progressive à la tête de l'État.

La première réaction de François Hollande après le début du conflit a été l'apport de son soutien à Israël. Depuis il a tempéré sa position mais il semble très lié à cet État, quelles en sont les raisons ?

François Hollande est issu de la SFIO de la IVème République. Celle qui était favorable à l'Algérie Française. Et ça ne vous aura pas échapper mais Israël mène une politique très agressive sur ce plan-là. Alors le Président Hollande n'est pas un néocolonial mais il doit garder au fond de lui un sentiment particulier pour cette période. L'Etat hébreu symbolisait à l'époque pour la gauche la démocratie et la liberté. François Hollande en bon atlantiste entretient ce lien avec l'État hébreu mais quand il trinque et chante avec Benjamin Netanyahou, une personnalité très à droite de notre extrême droite, c'est plus un réflexe qu'une réflexion. En clair : on soutient Israël parce qu'on l'a toujours fait. Sans distinction.

Les agissements d'Israël dans la bande de Gaza avec des tirs dans des écoles, hôpitaux ou sur des enfants n'ont pas fait sourciller les grands dirigeants occidentaux, plus occupés à prendre des sanctions contre la Russie. Cette inaction est-elle un signe pour Israël qu'il peut agir en toute impunité ?

Oui,tant qu'il n'y aura aucune sanction, ni mesures de contrainte, ça ne pourra pas être autrement. On sait très bien qu'il n'y aura aucune enquête, ni saisie de la Cour Pénale Internationale. En dépit des violentes attaques de Netanyahou et de la presse israélienne contre Obama dans le passé, celui-ci a été incapable d'élever la voix depuis le début du conflit. En revanche, je pense que ces agissements ne resteront pas sans conséquence. La fréquentation d'Israël devrait diminuer et le mouvement de boycott né après 2009 gagnera sans doute de l'ampleur avec les dernières actions de l'armée israélienne dans la bande de Gaza. Je n'étais personnellement pas favorable à cela, mais il est très difficile de le critiquer aujourd'hui. L'Espagne a aussi suspendu ses livraisons d'armes vers Israël. C'est insignifiant en terme de quantité mais très symbolique. On peut noter aussi le cas de la Grande Bretagne où le Parlement a été très dur contre la complaisance de Cameron. Ce sont des petites choses mais qui sonnent le glas de l'impunité politique d'Israël. A mesure que les États ferment les yeux sur la politique d'Israël, les populations ou/et parlementaires de l'opposition secouent les dirigeants face à cette inaction. Il n'est pas impossible d'assister à des sanctions internationales à terme. Une chose est sûre ce mouvement ne viendra pas des États-Unis, un pays paralysé par un Congrès d'une sympathie quasi-hystérique à l'égard d'Israël. Sans parler du poids de l'AIPAC (Comité américain pour les Affaires publiques israéliennes), le lobby israélien qui est bien plus puissant que ce que l'on connaît en France par exemple. On peut très bien envisager la rupture des accords d'association entre Bruxelles et Tel Aviv.

D'une manière plus générale, quel regard portez-vous sur la diplomatie française depuis le début du conflit au Proche-Orient ?

Elle a été très largement pro-Israélienne, les termes employés par les Français reprenaient les codes de la communication israélienne comme : « Israël doit assurer sa sécurité ». Les dirigeants français se sont efforcés de renvoyer le Hamas et Israël dos à dos comme si nous assistions à un combat à armes égales. Jamais, la situation antérieure à celle du conflit et entre autres le blocus imposé par Israël n'a été évoqué. Les Français ont préféré ignorer les revendications légitimes du peuple palestinien tout en portant une adhésion à la politique israélienne. Quand Hollande s'est rendu en Israël devant la Knesset en novembre dernier, il a réussi l'exploit de ne jamais prononcer l'expression « droit international ». C'est navrant et tellement contradictoire avec notre histoire où l'on revendiquait le droit des palestiniens. La seule chose positive à tirer de cette boucherie c'est peut être le redressement de la diplomatie française !

Déclaration de l’OMS sur la réunion du Comité d’urgence du Règlement sanitaire international concernant la flambée de maladie à virus Ebola en Afrique de l’Ouest en 2014

Actualités OMS - 8. août 2014 - 10:18
La première réunion du Comité d’urgence convoquée par le Directeur général au titre du Règlement sanitaire international (2005) [RSI 2005] pour la flambée de maladie à virus Ebola en 2014 s’est tenue par téléconférence le mercredi 6 août 2014 de 13 heures à 17h30 et le jeudi 7 août 2014 de 13 heures à 18 h 30 (heure de l’Europe centrale).

Les membres et conseillers du Comité d’urgence se sont réunis par téléconférence les deux jours.1 Les États Parties suivants du RSI (2005) ont participé à la séance informelle de la réunion le mercredi 6 août 2014: Guinée, Libéria, Nigéria et Sierra Leone.

soirée en hommage à Charlie Bauer

Infos Mille babords - 7. août 2014 - 20:00

20 h : Projection de « Marathonien de L'espoir » (Martin Monge-2006-60 min)
21 h : Interventions : Charlie, sa vie, ses luttes avec :
— Jean-Marc Rouillan (Prisonnier politique)
— Yves Peyrat (Prisonnier politique, militant antifasciste)
— Des Amis et proches de Charlie
22 h 30 : Concerts :
— Première ligne (Rap alternatif et militant / 93 indépendant)
— Original Tonio/Spit ( Rap Paris)
— Altè : (Rap /Marseille)

Stands militants sur place. Prix libre

Commémoration des Bombardements nucléaires sur le Japon

Infos Mille babords - 6. août 2014 - 18:00

Prise de parole
Liaison en direct avec la délégation française à Hiroshima

Lire l'appel du Mouvement de la Paix
http://www.millebabords.org/IMG/pdf/6_aout_2014.pdf

L’OMS convoque des experts pour un examen éthique du traitement expérimental contre le virus Ebola

Actualités OMS - 6. août 2014 - 14:01
Au début de la semaine prochaine, l’OMS convoquera un tableau d’experts en matière d’éthique médicale pour étudier la possibilité de recourir à un traitement expérimental dans le cadre de la flambée de virus Ebola en cours en Afrique de l’Ouest. Il n’existe actuellement aucun médicament ou vaccin homologué contre ce virus, mais plusieurs options expérimentales sont en cours de mise au point.

Le traitement récent de deux membres du personnel médical de l’ONG Samaritan Purse avec un médicament expérimental amène à se demander si ce médicament, qui n’a jamais été testé et dont l’innocuité pour l’homme n’a pas été démontrée, devrait être utilisé dans le cadre de la flambée et, compte tenu des quantités extrêmement limitées dont on dispose pour ce produit, à qui il devrait être administré si l’on venait à l’employer.

Les luttes des refugié-e-s en Europe

Infos Mille babords - 5. août 2014 - 19:30

Après la marche pour la liberté de Strasbourg à Bruxelles en mai/juin 2014, une personne du groupe « Lampedusa in Hamburg » et des soutiens aux luttes des refugiées se lancent dans une tournée d'information et d'échange entre ces différentes luttes.

Faisant l'expérience de la marche pour la liberté, nous avons bien réalisé qu'il est important que ces mouvements se connectent toujours plus pour faire passer les informations sur les différentes luttes, de créer une transparence dans différents pays
pour nous unir contre ce système qui tue et qui essaye de s'éterniser malgré toute la résistance.

Comme nous avons fait la connaissance de beaucoup de personnes formidables durant cette marche, nous avons pris cette opportunité pour élargir notre réseau de contacts, en essayant maintenant de nous connecter avec ceux qui n'ont pas eu l'occasion de participer à la marche.

On vous invite à nous retrouver pour des discours en solidarité avec tous et toutes ces refugié-es qui subissent pendant des années et des années de la répression dans les camps des refugiés, dans la rue, qui subissent l'isolement, l'emprisonnement, les expulsions, les déportations et la mort dans la mer méditerranéenne tout comme au long des frontières de la forteresse Europe.

Mardi 5 août 2014 à 19.30h à l'infokiosque 38, rue Clovis Hugues, Marseille

Rassemblement pour la Paix

Infos Mille babords - 5. août 2014 - 18:00

STOP AU MASSACRE
IMPOSONS LA PAIX
DANS LE RESPECT DES DROITS DU PEUPLE PALESTINIEN !

Chaque jour qui passe la situation au moyen orient devient de plus en plus intolérable. De partout dans le monde, les forces de paix, se mobilisent pour contrer cette escalade meurtrière et réclamer l'arrêt des massacres perpétré par l'armée Israélienne, qui ont déjà fait plus de mille morts à ce jour.

Nous exigeons :
L'arrêt des massacres par un cessez le feu immédiat et un retrait sans condition des troupes israéliennes de Gaza,
La protection des populations civiles durement touchées par l'attaque militaire israélienne,
Le respect des résolutions de l'O.N.U. permettant la construction d'une paix juste et durable et la protection des peuples israéliens et palestiniens,
La levée du blocus économique et humain de Gaza,
Une intervention de la France et de l'Union Européenne qui condamne sans équivoque cette guerre disproportionnée et inhumaine et qui exige l'application du droit international,
Une protection internationale par des forces de paix de la population de Gaza et du peuple palestinien.

NE LAISSONS PAS CES CRIMES CONTINUER !

RASSEMBLEMENT POUR LA PAIX
le Mardi 5 Août 2014 à 18 h00
place de l'hôtel de ville
devant le XX°

Premiers signataires : collectif Istres pour la Palestine , Mouvement pour la Paix , NPA, Association la murette, nouvel horizon, Association Musulman d'Istres, ...

Appel
http://www.millebabords.org/IMG/pdf/2014-08-02_rassemblement.pdf

Une traque sans relâche sous un soleil de plomb et dans le plus grand silence ...

Infos Mille babords - 3. août 2014 - 12:13

Situation alarmante pour les populations Roms de la région marseillaise et au-delà.

Des conditions déplorables, une traque orchestrée par l'Etat français, ses collectivités territoriales et les forces du désordre sans relâche et surtout sans solution !

En 2012, un collectif réquisitionne un bâtiment vide le 91 avenue de Plombières.

Un an plus tard lors de l'expulsion du 91 avenue de Plombières, aucune solution durable et décente n'a été prise par la ville et les institutions et ce malgré la traditionnelle promesse devant les caméras le 23 juillet 2013, lancée entre-autres par la préfète à l'égalité de chances, qui n'est rien d'autre qu'une policière en fonction déguisée, l'égalité donc mais pas pour tout le monde.

Les familles sont de nouveau en errance dans les rues de Marseille, sous un soleil de plomb, il n'y a pas qu'en hiver que les conditions de vie sont dures, en été elles sont même plus difficiles : la chaleur, le manque d'eau, les orages courts mais violents, ajouté à la traque sans relâche qu'elles subissent, mais en été les yeux et les esprits sont tournés vers les vacances, la mer ...

Installées dans un terrain vague en face du 91, les familles n'y sont pas délogées, les murs sont hauts, les portes opaques, cachées au yeux de tou.te.s.
Elles y resteront un an jour pour jour, avant que la saison des expulsions ne batte sont plein et réussisse à les jeter à la rue une fois de plus dans le plus grand silence le 24 juillet 2014 au petit matin, démolissant leur village de fortune : ce qu'on appelle aussi bidonville.

Aujourd'hui strictement aucune solution pour ces familles, elles marchent en quête d'une place publique, d'un parc public, d'un terrain public, parfois pour quelques heures, puis pour une nuit, les forces du désordre les délogeant au petit matin.
Des lieux publics mais pas pour tout le monde...

Une poignée de personnes se relaie et voient la situation se dégrader, plus de collectif, ni de mobilisation effective, la résignation des familles à déambuler, fatiguées, assoifées.

Des familles amenées à disparaître dans le silence le plus total avec la complicité des institutions françaises, des forces du désordre, de la préfecture et de la mairie.

Quelle société sommes-nous pour refuser de VOIR ?

AUCUNE PERSONNE N'EST ILLEGALE !
ROM AVEC OU SANS-PAPIERS, MIGRANTE, PAUVRE ... !DES LOGEMENTS POUR TOU.TE.S !
AVEC OU SANS AUTORISATION INSTITUTIONNELLE, TOUT DE SUITE ! SOLIDARITÉ ET ACTIONS CONCRÈTES AVEC LES POPULATIONS EN DIFFICULTÉ !

Pat, militant et solidaire.

Grand Cabaret Cirque

Infos Mille babords - 2. août 2014 - 21:30

21h30 Acrobates, jongleurs, trapézistes et autres étoiles volantes, sautantes, dansantes vous feront vibrer le long d'un spectacle spécialement créé pour cette soirée et éclairé musicalement par "L'Orchestre du Filament", groupe de musiciens locaux, aussi sympathiques que virtuoses et Créatifs.

23h30 un Concert : Les Bohémian Bétyars

Bohème : personne joviale, désinvolte et insouciante, menant une existence précaire, peu soucieuse des conventions sociales. Betyàr : désigne, au 18ème-19ème siècles, un brigand exclu de la société, puis un personnage populaire héroïque, aujourd'hui c'est un gars qui suit sa destinée.

Le groupe Bohemian Betyars s'est formé à l'aube de l'année 2009, quand le chanteur et le guitarise (électrique) ont eu l'idée, après une soirée passée à boire du vin et de l'eau-de-vie de Pàlhàz qui arrache, de faire de la musqiue ensemble. En fouillant sur les places et dans les bistrots de la ville de Miskolc, ils ont recruté parmi ses filous un violoniste, un saxophoniste, un contrebassiste et un batteur. C'est ainsi qu'a vu le jour le groupe punk speed folk freak de six personnes. Ils ont mélangé l'expérience de musique populaire du violoniste et du contrebassiste avec le son alternatif des autres membres, ils ont versé ça dans un grand chaudron, l'ont allongé avec le dynamisme du punk et du ska et l'ont pimenté avec les mélodies du bassin des Carpates. Au bout de deux heures de cuisson sur feu modéré, la soupe de pierre infalsifiable -dont il est de notoriété commune qu'elle déchire- a été prête. Après quelques mois d'affinage, ils l'ont fait goûter au public de Miskolc. La recette a été approuvée, ainsi, le betyars bohème a pu répandre sa renommée.

Et encore une incroyable Fête pour allumer le matin !!!

avec des DJs surprises de tous les horizons

à l'Amphithéâtre de Grange Neuve à LIMANS (04)
Bar et restauration sur place
Ouverture des portes à 19h00
PAF : 10€ et 8€

Les chiens sont interdits sur le site de la fête Merci !

http://www.zinzine.domainepublic.net/index.php?theurl=evenement.php

Manifestation de solidarité avec le peuple palestinien

Infos Mille babords - 2. août 2014 - 15:00

C'EST SAMEDI 2 AOUT

C'EST A 15H

C'EST AU VIEUX PORT

GAZA, GAZA MARSEILLE VIBRE POUR TOI !


POUR La Fin du blocus illégal, la destruction du mur de l'Apartheid en Cisjordanie, la libération de tous les prisonniers, la fin de l'occupation de la Palestine...

Rassemblement Palestine

Infos Mille babords - 1. août 2014 - 18:00

Les partis et les associations engagés dans un mouvement de solidarité, pour la justice et la paix en Palestine et au Moyen Orient et contre la violence criminelle d'Israël, organisent un rassemblement :

vendredi 1er Août à 18h cours Foch, à Aubagne

avec la participation de Pierre Stambul, de l'UJFP,

(Union juive française pour la Paix).

Soyons nombreux.

Scandale du Merlan

Infos Mille babords - 1. août 2014 - 17:49

http://www.marsactu.fr/culture/une-salariee-du-theatre-du-merlan-licenciee-pour-insubordination-35839.html

Une salariée du théâtre du Merlan licenciée pour insubordination

La nouvelle est tombée dans les boîtes aux lettres, samedi dernier. Convoquée le 15 juillet pour un entretien préalable par le président du théâtre du Merlan, Zora Berriche a appris en ouvrant ce courrier qu'elle était licenciée pour "faute réelle et sérieuse". Au nom du conseil d'administration, le président Alain Vidal-Naquet écrit qu'il considère qu'elle a fait preuve d'insubordination. Cette salariée en charge de la relation aux publics a refusé de se rendre à une réunion ayant pour ordre du jour l'annulation de la soirée de départ de l'ancienne directrice de la scène nationale, Nathalie Marteau en lien avec le conflit des intermittents.

Mise à pied dans la foulée de cette soirée avortée, Zora Berriche est depuis en arrêt maladie. Alors que l'intéressée est pour l'heure injoignable, plusieurs sources indiquent que la direction lui a donné l'ordre de rendre les clefs du théâtre en août sans effectuer sa période de préavis de trois mois. Depuis un premier entretien préalable en 2013 suite à l'annulation d'un projet lié à la capitale culturelle, cette figure militante du grand Saint-Barthélémy avait reçu plusieurs avertissements lié à son franc parler.

Quant à la déléguée du personnel, Patricia Plutino convoquée à la même date, elle écope d'un blâme pour déloyauté envers ses supérieurs. Elle n'avait pas plus honorée de sa présence ladite réunion. Lors de l'entretien, elle avait justifié cette absence par des rendez-vous professionnels extérieurs et produit des attestations en appui. Cela n'a pas suffi à convaincre le président Vidal-Naquet. En mi-temps thérapeutique, la salariée a décidé d'attaquer cette sanction devant les prud'hommes. Dans un communiqué, le syndicat Synpact-CGT demande "la levée des sanctions et la réintégration de leur camarade licenciée". Joint par nos soins, le président n'a pas donné suite à nos appels.

Par Benoît Gilles, le 31 juillet 2014

Voir aussi l'article 26493

Gaza, au delà des chiffres et des mots

Infos Mille babords - 1. août 2014 - 11:30

1110 victimes palestiniennes, dont 90% de civils ; 6550 blessés, 180000 déplacés et à l'heure ou j'écris 53 morts israéliens dont 3 civils. Si l'on recule la perspective et que l'on replace ces massacres dans le contexte plus global de l'agression israélienne sur la bande de Gaza il faut rajouter les chiffres suivants : 7 ans de blocus, plus de 2500 morts coté palestinien, des sanctions économiques, politiques et militaires collectives infligées aux Gazaouis, ce qui au regard du droit international est considéré comme un crime de guerre.

A ce stade du conflit les chiffres sont absurdes, mais plus absurdes encore sont les “excuses” du gouvernement israélien qui continue à parler de “frappes chirurgicales” alors qu'il sait pertinemment que ce terme complaisamment repris par des médias propagandistes est un mythe. Mythe qui, en ce qui concerne la bande de Gaza, confine au ridicule sachant que ce territoire de moins de 400 Km² compte une population de plus de 1,7 millions d'habitants, soit une densité de 4250 habitants au Km². L'une des plus élevée au monde. L'état major israélien ne peut pas ignorer ces paramètres et ne peut se départir de sa lourde responsabilité dans l'étendue du désastre civil et des fameux “dommages collatéraux”.

Tout ça ne tient qu'a la moralité ou plutôt à l'immoralité des responsables politiques et militaires. Le gouvernement israélien est moralement corrompu et ne compte pas en son sein de visionnaires, d'hommes ou de femmes encore capables de faire des concessions et de rechercher une solution politique ! Quel que soit l'état d'indigence de l'autorité palestinienne on ne peut pas lui faire le reproche de ne pas avoir fait les efforts demandés par la communauté internationale. On ne peut pas lui faire le reproche de n'avoir pas répondu en temps et en heure aux exigences du dialogue et de la mise en place du processus de paix. La reconnaissance d'Israël, la démilitarisation du Fatah...en contrepartie de quoi ??? Quid de la décolonisation ? Quid du retour des réfugiés ? Quid des prisonniers politiques palestiniens ???

En réalité, Israël ne veut pas la paix ! Et c'est en toute conscience et en toute lucidité que j'écris ces mots. La stratégie, de longue date, de l'état hébreu est de maintenir en permanence un conflit de “basse intensité” dans la région ; un conflit qui alterne entre périodes d'accalmies et pics de violences aveugles et d'agressions disproportionnées ! Cette tension permanente imposant un “status quo” favorables aux israéliens, dans la logique inexorable du “fait accompli”. Aussi, dans l'optique des responsables israéliens cet état de fait peut se traduire ainsi : Puisqu'il n'y a pas de “négociation ou d'accord nous continuons le blocus, les spoliations, les frustrations et les humiliations collectives. Systématiquement Israël récuse les interlocuteurs palestiniens successifs ( Fatah, FPLP, FDLP, OLP et aujourd'hui Hamas) pour continuer sa guerre coloniale ! Ce sont d'une part les contingences politiques internes d'Israël et les enjeux géopolitiques d'autre part qui imposent la rythmique macabre de cette tragédie ! Les histoires de défense des citoyens et du territoire israélien ne sont que des prétextes pour occulter un plan de conquête de Gaza, L'évacuation des colons de Gaza peut, à l'aune des opérations militaires israéliennes qui s'ensuivirent, être lue, non pas comme un signe de bonne volonté mais plutôt comme une précaution pour protéger les colons des bombardements à venir et laisser une plus grande marge de manoeuvre à l'armée d'occupation israélienne. Parce qu'il faut aussi décrypter cette succession d'opérations militaires pour ce qu'elles sont : une tentative d'annexion pure et simple de la bande de Gaza. Les ressources en gaz et en pétrole au large de Gaza “valent” bien ces milliers de morts, dans la conception ultracynique que se fait du conflit le gouvernement de coalition Israëlien. Coalition largement dominée par la droite et l'extrême droite israélienne ( Likoud et Israël Beytenou…). Rappel qui n'est pas vain si l'on veut honnêtement comprendre que la société israélienne à abandonné tout espoir d'une paix “juste et durable” en mettant au pouvoir des dirigeants qui n'ont comme perspective que l'annihilation de la Palestine.

Pour ne pas être trop long et éviter les redites que d'autres dans leurs billets auront largement évoquées, je vais articuler la suite de mon papier en 6 points qu'il me semble utile d'aborder. Au delà de l'émotion, de la douleur et de la compassion naturelle que nous éprouvons à l'égard de toutes les victimes, il y'a des arguments, des postures, des mensonges qui ne deviennent pas vérités à force d'être répétés et des décisions ou des indécisions politiques autour desquels le débat citoyen est nécessaire.

1- Dos à Dos ???

c'est un réflexe que de renvoyer dos à dos les protagonistes de ce conflit. Un réflexe creux, facile, démagogique et qui dénote au mieux une méconnaissance totale de la question, au pire une malhonnêteté intellectuelle criminelle ! Peut on parler de guerre ? Peut on parler de conflit ? Peut on parler d'Israël contre le Hamas ? La réponse à toutes ces questions est Non, Non et encore Non ! Si l'on parle de massacre et de crimes de guerre nous nous rapprochons de la réalité. Il suffit de faire un rapide état des lieux des “forces” en présence : d'un coté un état libre, souverain, soutenu par les USA et l'UE, doté d'une armée professionnelle de plusieurs dizaines de milliers d'hommes, pouvant compter sur la mobilisation quasi instantanée de centaines de milliers de réservistes. Une armée lourdement équipée de chars, de bulldozers, d'hélicoptères, d'avions, de bateaux de guerre, de drones, de missiles conventionnels et non conventionnels (chimique, phosphore blanc etc.), de moyens de communications et de propagande “high tech”, d'un mur de séparation, de miradors et d'un bouclier antimissiles et anti-roquettes quasi impénétrable (Iron Dome). Une armée qui grâce à la générosité du contribuable américain et des consommateurs non averti de la planète se targue d'être la 3ème ou la 4ème au monde !

En face un mouvement, le Hamas, qui au delà de sa couleur politique et de la nécessaire réactualisation de son discours et de sa charte, n'en demeure pas moins un mouvement palestinien de résistance nationale...et c'est ainsi qu'il est perçu ! Comment en serait il autrement puisqu' Israël n'a eu de cesse de discréditer l'autorité palestinienne et les mouvements qui se sont déjà engagés dans les négociations politiques et diplomatiques avec l'état hébreu ? Le Hamas et sa branche armée dont les effectifs ne peuvent rivaliser avec l'armée d'occupation. Le Hamas et son armement minimaliste au regard de l'arsenal israélien, le Hamas, ses roquettes Qassam artisanale et ses missiles Grad à la pointe de la technologie militaire au début des années 60. Le Hamas et sa communication incompréhensible pour le public occidental. Le Hamas et ses tunnels que l'état major israélien fait mine de découvrir. Ses tunnels par lesquels transitent des armes, mais surtout des vivres, des médicaments et qui permettent aux gazaouis de survivre à un blocus cruel, suffocant et interminable. Peut on à l'aune de ces considérations établir, de prés ou de loin, une quelconque symétrie ?

2- Les imprécateurs, Les médias et le terrorisme intellectuel…

A dessein, dans le rapide inventaire de l'armement j'ai parlé des moyens de communication. Et dans ce domaine aussi Israël peut compter sur son”savoir faire” : les journalistes embarqués, qui au contact humain des troupes israéliennes qui les acceuillent, perdent toute objectivité, tout esprit d'indépendance ! Des conférences de presse régulières, cadrées, policées dans lesquelles les prises de paroles sont préparées, chaque mot soupesé, chaque argument travaillé, analysé. Chaque élement de langage martelés pour imposer une sémantique et un cadre de débat polémique favorable aux intérêts israélien !

Que l'état major israélien soit dans la désinformation et la manipulation, c'est hélàs aussi son rôle. Mais que les médias “mainstream” soient à ce point serviles et acquis à la cause injuste de l'armée israélienne, est révélateur d'une dérive professionnelle inquiétante. Lorsque les bandeaux sur-incrustés au bas de l'écran des chaînes d'information continue reprennent dans leur intégralité les communiqués de l'armée israélienne, où est l'objectivité ? où se trouve le travail journalistique de confrontation des versions et de recoupement des témoignages ? Le gouvernement israëlien dispose aussi de “puissants relais intellectuels” partout où les opinions publiques comptentt. En France il y ‘a des figures tutélaires, soutiens indéfectibles aux exactions criminelles de Moshe Dayan ou d'Ariel Sharon, de Tsvi Pili ou de Benjamin Netanyahou. Parmi ces personnalités il y'a des philosophes sans concept, grandiloquents et futiles, emphatiques ad nauséam et prêts à toutes les compromissions morales et intellectuelles lorsqu'il s'agit de défendre Israël...quoiqu'Israël fasse ! Il y'a aussi des académiciens agités et névrosés qui lisent la société française par le prisme unique de leur “fidélité” à l'état hébreu. Des intellectuels qui se complaisent dans les imprécations et les anathèmes lancés à la face de toutes celles et ceux qu'ils identifient comme pro palestiniens réels ou supposés. Des intellectuels qui accréditent et instrumentalisent la notion d'antisémitisme plongeant sciemment la société française dans l'inquiétude et la perplexité. Luttant contre une conception toute particulière du communautarisme en ne ciblant dans leurs diatribes que les arabo-musulmans. Des intellectuels qui travaillent quotidiennement à conforter le complexe de Massada plutôt que d'essayer d'apaiser le débat et tisser des passerelles pour expliquer qu'il ne s'agit pas d'un conflit religieux et que les juifs de France ont eux aussi le droit d'être du coté de la justice et du droit international ! Des intellectuels qui justifient l'injustifiable, qui qualifient l'inqualifiable et qui soutiennent l'insoutenable !!! Qui osent, malgré le bilan hallucinant dresser des parallèles ignominieux entre les bombardements de Gaza et ceux de Dresde ! L'histoire les jugera pour ce qu'ils ont été, pour ce qu'ils auront dit et écrit ! Il contribuent en tout cas à l'hystérisation du débat et à la neutralisation des positions qui empêche toute recherche de compromis ou de solution.

3- Antisémitisme et cause palestinienne, la fausse équation !

Je fais partie avec mes camarades de ceux que l'on qualifie très rapidement de “pro-palestinien”, comme pour souligner la partialité de notre jugement et le peu de crédit à accorder à nos arguments. J'aimerais expliquer encore une fois à quel point les gens se leurrent en croyant à la thèse du conflit religieux. D'autres l'ont mieux dit et mieux expliqué que moi et il n'est pas utile d'être un spécialiste de l'histoire d'Israël ou de la Palestine pour comprendre rapidement que dès que l'on dépassionne le débat et qu'on aborde cliniquement, froidement les données de cet interminable conflit, une seule vérité tangible apparaît aux yeux de l'observateur : le continuum colonial. L'expropriation, la spoliation, l'annexion de territoires et la violence illégitime d'un état oppresseur à l'égard d'un peuple opprimé ! Et c'est en ce sens que je me sent pro-palestinien, pas parce qu'ils sont arabes comme moi ou majoritairement musulmans comme moi ! Mais plutôt à l'instar des millions de personnes qui manifestent pour le respect des droits des palestiniens, je ne peut supporter l'injustice et la violence contre des populations civiles. Je ne peux supporter ces images de mères qui pleurent et ces enfants assassinés ! Et parce qu'a mes yeux il n'y a aucune cause, aucune peur, aucune raison politique qui puisse justifier la mort des innocents !!! J'ai pleuré et je pleure encore la mort de toutes les victimes du terrorisme qu'il soit le fait d'un individu comme à l'école Ozar-Attorah ou le fait d'un état comme à Gaza ! Chaque enfant qui meure assassiné par la folie d'une idéologie ou la rage vengeresse d'un gouvernement est une défaite pour l'humanité ! Chacune de ces vies fauchées est une damnation collective !

Et c'est en cela que la corrélation entre soutien à la Palestine et antisémitisme est malhonnête et sournoise !Les organisateurs et les militants se rassemblent sur la base de mots d'ordre clairs ! Des mots d'ordre politique ! Qui gênent le gouvernement français en le mettant face à ses responsabilités et qui gênent les extrémistes de tous bords parce que ces slogans ne laissent aucune place à l'équivoque ! D'ailleurs il faut bien comprendre que dans ces cortèges il y'a des personnes de toutes les couleurs, de tout âges, de toutes obédiences ; Des musulmans, des chrétiens, des athées, des bouddhistes, des animistes, des gens qui croient et d'autres pas, unis sous la bannière de la justice et du droit ! Dans ces cortèges, n'en déplaise aux représentants auto-proclamés de la communauté juive de France, il y'a des juifs. Qui sont non seulement les bienvenus, mais qui sont de par leur présence et leur courage affiché, la définition même des mots Honneur de l'humanité !

4- La double allégeance des binationaux et le lien indéfectible à Israël…

Dans ce contexte hexagonal extrêmement tendu, il y'a toujours des irresponsables et des apprentis sorciers, toujours hélas ! Mais paradoxalement c'est aujourd'hui au sommet de l'état français que se trouvent les boutefeux ! Le communiqué de soutien sans nuance de l'Elysée à Netanyahou, invoquant le droit d'Israël à se défendre relevait d'une stupidité pathétique ! Quel étrange urgence a poussée notre président actuel à encourager les criminels de guerre à redoubler d'effort dans leur oeuvre dévastatrice ? Quelle réflexion inachevée à poussé notre désormais inénarrable François Hollande à dégainer aussi vite son soutien plein et entier à Israël sans un mot pour les victimes palestiniennes, sans un mot pour leur familles ?

Mais pire encore les déclarations et les sermons de Monsieur Valls, qui en bon pompier pyromane accuse à tour de bras les manifestants d'importer le conflit dans nos rues. Endoctriné ou plutôt gouroutisé par les théories des imprécateurs dont j'ai déjà parlé plus haut, Monsieur le premier ministre de la République Française ne nous épargne aucun raccourci, aucun amalgame. Mélangeant allégrement la menace antisémite (pourtant clairement identifiée) aux manifestations de soutien au peuple de Gaza. Malaxant l'histoire à sa guise en nous faisant accroire que ces rassemblements citoyens et humanistes étaient peuplés de lecteurs assidus des thèses d'Edouard Drumont, d'afficionados de Charles Maurras ou d'adorateurs de Brasillach et de Céline… Comme en écho à la polémique putride soulevée récemment par la présidente du FN au sujet des binationaux Mr Valls désigne à la vindicte publique les tenants du “nouvel antisémitisme”. Et qui désigne t'il ? La jeunesse des quartiers populaires majoritairement issue des immigrations post coloniales. Une jeunesse qu'il cible fréquemment, qu'il déteste apparemment et qu'il accable de tous les maux assurément ! Mon propos n'est pas ici de nier qu'une partie de cette jeunesse est désorientée par la crise démocratique (dont il est un des grands contributeurs) et les discours de Soral et Dieudonné. Mais comment ne pas se poser la question des signaux que vous envoyez constamment à cette jeunesse en lui expliquant qu'elle est tout juste tolérée, que si elle est discriminée c'est parce que c'est dans l'ordre des choses et que si elle a le tord de s'identifier de près ou de loin à une autre jeunesse opprimée (toutes proportions gardées), elle commet en cela un crime de lèse République. Oui Mr le Président et Mr le 1er Ministre “qui touche à un juif, touche à la France !”, vous devriez juste rajoutez que “qui touche à un français, touche à la France !” qu'il soit juif, musulman, catholique, protestant, athée ou agnostique. C'est vous qui instaurez un sentiment de traitement différencié ! Lorsque vous parlez de la lutte contre les jeunes égarés qui parlent ou partent pour “le Djihad” vous avez raison ! Lorsque Mme Le Pen jette l'opprobre et la suspicion sur les binationaux Franco-maghrébin en les accusant de n'être pas loyaux envers la France, à rebours de tout ce que l'histoire de ce pays aurait pu lui apprendre, lorsqu'elle sous entend leurs “double allégeance” et évoque à mots couverts “une cinquième colonne”. N'était il pas de votre devoir de défendre cette jeunesse aussi, qui jusqu'a preuve du contraire est une jeunesse française qui souffre et qui va encore souffrir !

Au contraire, vous contribuez à son exclusion du cadre national en essayant de l'empêcher d'exprimer son soutien à Gaza ! Mais buvons ensemble le calice jusqu'a la lie, ni vous, ni Mme Le Pen ne parlez des binationaux Franco-Israéliens qui choisissent d'aller accomplir ce qu'ils estiment être leur devoir dans l'armée d'occupation israélienne ! Quid de cette question Mr le 1er Ministre ? Je connais déjà votre réponse, vos déclarations sont claires et vous protestez publiquement et fréquemment de la sincérité du lien qui vous lie indéfectiblement, selon vos propres mots, à Israël ! Laissez moi vous dire à quel point, en tant que citoyen français, je suis choqué par ces déclarations. Que celles ci soient proférées dans le cadre d'une visite officielle en Israël, pourquoi pas, nous aurions pensé qu'il s'agissait d'un exercice de style diplomatique. Mais ici et maintenant, pourquoi Mr le 1er Ministre ??? Qui importe le conflit si vous même vous prenez politiquement fait et cause pour un des belligérants ???

5- De la criminalisation du syndicalisme à la criminalisation politique…

L'arrivée de François Hollande au pouvoir avait été ressentie comme un soulagement pour beaucoup, tant les années Sarkozy avaient divisées les français. Pourtant, si la Gauche se réjouissait de cette victoire, l'héritage que notre président laissera à cette même Gauche sera l'Histoire d'un cataclysme, d'une abdication, un renoncement à soi et aux valeurs qui l'auront porté jusqu'a l'Elysée. Bien pire que Guy Mollet qui n'avait pas voulu voir le sens de l'Histoire et qui avait renoncé à l'espoir du progrès condamnant la Gauche à 25 années d'opposition. Hollande vient avec l'aide de Valls de trucider son camp, en crachant sur ses discours et ses promesses de campagne. En tournant le dos à celles et ceux qui l'ont élu ! Il a rajouter à sa pusillanimité, la lâche inconséquence de son soutien aveugle au gouvernement Israélien, lors même que celui ci se faisait bourreau de populations civiles ! Avec votre 1er ministre vous voulez désormais criminaliser l'expression politique, après que Sarkozy ait criminalisé l'action syndicale. C'est, à n'en pas douter, une dérive liberticide ! Je tiens ainsi à témoigner de mon soutien et de celui de mes camarades à Alain Pojolat ! Laissez moi vous dire, Monsieur le Président, que votre mandat est une douleur et que, en tant qu'homme de Gauche, j'ai mal de vous voir piétiner ce qui était, hier encore, le socle des valeurs et des convictions que nous partagions...Vous aurez beau déposer des gerbes au “Café du Croissant” et invoquer Jaurés, rien n'y fera vous vous êtes condamné aux oubliettes de l'histoire et vous condamnez la Gauche à des décennies d'opposition. Plus rien n'est sauf, pas même l'honneur ! Vivement 2017 que vous disparaissiez politiquement...advienne que pourra !

6- Marseille et ses élus, toujours à la pointe du déshonneur, toujours à contresens de l'Histoire !

Quelques mots à l'endroit des élus qui ont participé à la manifestation “de soutien à Israël” qui s'est tenue dimanche dernier à Marseille. Au delà de l'indécence de ce rassemblement, comment expliqueront ils leur présence à cette ineptie partisane ? Messieurs Gaudin et Guérini, dire que nous sommes surpris serait faux, vous ne nous décevez jamais. Chaque occasion est bonne pour vous vautrer dans la honte, sans retenue. En tant que citoyens nous ne vous avons pas demandé de venir soutenir par votre présence ou par un mot le peuple martyrisé de Gaza...Non nous ne vous l'avons pas demandé et nous ne vous le demanderons jamais, parce que vous êtes incapable de discerner une cause juste, d'une implication inique ! Vous êtes incapables de reconnaître le droit et la justice là où elle se trouve ! Vous en êtes incapables parce que dans votre quotidien vous ne les pratiquez pas. Avec mes camarades je vous laisse comparaître au tribunal de vos consciences respectives, si toutefois vous en avez une. La prochaine fois osez la neutralité, vous ne pouvez pas faire pire que ce que vous avez déjà réalisé tous les deux avec l'aide de vos subordonnés, .

Espoirs et conclusion

Texte long et peut être “cacochyme”, mais il est à la mesure de mon affliction et de l'émoi dans lequel je me trouve ! J'espère que, bien plus qu'une énième trêve, les dirigeants israéliens reviendront à la raison et s'engageront véritablement dans la recherche d'une solution politique. A commencer par la levée du blocus, condition préalable à toute négociation : on ne peut pas sérieusement discuter avec celui que l'on étouffe ! J'espère que les responsables israéliens auront le courage et l'audace de comprendre que c'est eux qui font la guerre et que c'est eux qui feront la paix. Celui qui détient la puissance militaire détient aussi la clé des négociations. L'apartheid est tombé en Afrique du Sud de par la mobilisation internationale (condition déjà existante aujourd'hui !), l'activisme des militants de l'ANC et leur implication sincère dans le processus de négociation (ce que fait l'Autorité Palestinienne) et l'arrivée providentielle (et pour l'heure hypothétique) d'un Frederik De Klerk israélien qui saisira le sens de l'histoire et engagera Israël dans des discussions sur un vrai processus de paix qui ne fera pas l'économie du traitement des questions sur le retour des réfugiés, les frontières de 67, la libération des prisonniers politiques palestiniens en commencant par les femmes, les enfants et les leaders politiques de l'envergure de Marwan Barghouti !

Une fois ces conditions réunies, l'Autorité Palestinienne pourra aisément infléchir la position du Hamas et des groupes radicaux qui se trouveront marginalisés par les avancées du processus de paix. Ce sont ces avancées qui garantiront la sécurité d'Israël et de la Palestine ! En guise de conclusion,c'est plutôt un appel que je fais à mes concitoyens qui se disent “amis d'Israël” pour les mettre en garde contre les discours de haine qui leur font croire qu'ils sont en danger et qu'ils sont seuls ici en France et la bas au proche orient. Un mot pour leur dire que les palestiniens sont aussi des hommes et des femmes, qu'ils pleurent des larmes salées, que les mères palestiniennes portent elles aussi leurs enfants neuf mois dans leurs ventres et qu'elles ne peuvent pas plus que d'autres se résoudre à la mort de leurs enfants. Un mot pour dire à mes concitoyens que les histoires de boucliers humains ne sont que des balivernes auxquelles ne croient même pas les états majors qui les diffusent. Aucun père palestinien ne mettra le corps de son enfant sur la trajectoire d'une balle, aucune mère palestinienne ne fêtera la mort d'un enfant israélien ! Un mot pour dire à mes concitoyens “amis d'Israël” d'exercer une pression amicale et salutaire auprès des dirigeants israélien et leur faire comprendre qu'il est temps d'essayer autre chose ! D'oser la paix,une paix juste et durable selon la formule consacrée ! Il est temps de leur dire que le monde n'en peut plus de cette tragédie, de cet Israël qui a peur et de cette Palestine qui meurt !

Mohamed Bensaada
Quartiers Nord/Quartiers Forts

Marseille, le 31 Juillet 2014

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

DESIGN DARK ELEGANCE | PORTED FOR DRUPAL 6 | ADAPTE PAR: JEREMY BASTIDE