Ecouter le live sur Galère  Discutez avec les autres auditeurs de radio galère : 
 Archives par animateur[trice]     Créer un contenu     Forum

 

Agrégateur de flux

Denis Lambert est relaxé

Infos Mille babords - 16. juillet 2015 - 19:08

Merci pour votre soutien pour la pétition : "Pour que la solidarité ne devienne pas un crime !"

Ce jour Denis Lambert était convoqué devant le Tribunal correctionnel de Perpignan pour répondre de faits d'aide au séjour d'étrangers en situation irrégulière. Votre forte mobilisation, ainsi que celle de nombreuses associations, partis, syndicats, n'ont pas été vaines !

De façon exceptionnelle, le procureur de la république a pris la parole en début d'audience afin d'indiquer que la nature des faire reprochés à Denis ne lui semblait pas pouvoir entraîner de poursuites judiciaires et a indiqué que le parquet se désistait de toutes ses réquisitions. Dans ces conditions, le tribunal se retirait pour délibérer et ne pouvait qu'annoncer, 5 minutes plus tard, la relaxe de Denis Lambert.

Le caractère surréaliste des faits reprochés n'a pas échappé à ce procureur, qui a bien compris que si le ridicule ne tuait pas, il pouvait faire très mal....

Nous voilà donc renforcés dans notre action quotidienne d'assistance aux sans-papiers, même si la vigilance demeure, comme dans cette situation, de mise !

La solidarité n'est pas un vain mot !

Le Collectif des Sans-papiers de Perpignan

À Perpignan, campagne de défense pour un militant antiraciste, membre du comité de soutien du collectif des sans papiers accusé d'avoir hebergé des sans papiers. C'est un exemple de plus de la criminalisation des militants et un avertissement sinistre au collectif des sans papiers qui existe ici depuis 2ans.
Signer la pétition

A la fin de l'été 2014, un grand nombre de familles déboutées du droit d'asile ont été obligées de quitter rapidement les structures d'hébergement dans lesquelles elles logeaient et se sont retrouvées brutalement à la rue.
Ces familles, membres du Collectif des Sans-Papiers de Perpignan, ont été prises en charge par un comité de soutien composé d'associations, syndicats, partis et citoyens.

Le comité de soutien a alors lancé un appel aux bonnes volontés pour reloger ces familles dans la détresse. C'est alors qu'une famille arménienne composée du couple parental et de deux enfants en bas âge (3 et 6 ans) s'est retrouvée chez un contact du Réseau Education Sans Frontières, Denis L., où elle est restée depuis.

La famille en question était en réexamen de sa demande d'asile, avait reçu un rejet de l'OFPRA depuis plusieurs mois et attendait la décision de la Cour Nationale du Droit d'Asile. A la suite d'un contrôle inopiné de la PAF, il leur a été notifié par la préfecture de Perpignan une obligation de quitter le territoire français et une assignation à résidence dans un hôtel. En effet le recours à la CNDA n'est pas suspensif en cas de réexamen.

A la suite de ces mesures, Denis L. a été convoqué dans les locaux de la PAF où il a été placé en garde à vue pendant 36 heures, subissant un long interrogatoire orienté pour le pousser à reconnaître qu'il tirait un avantage de cet hébergement (nourriture, travaux ménagers...) !
Déféré devant le Procureur de la République il lui a été signifié une citation à comparaitre en correctionnelle pour aide au séjour irrégulier.

Or le délit d'hébergement des sans papiers n'existe plus depuis janvier 2013 (modification des articles L622 1-2-3-4 du CESEM).
Les interrogatoires de police et la comparution devant le procureur ont tourné autour d'"avantages en nature". La volonté était manifeste : lui faire avouer que c'était le cas, jusqu'à l'ubuesque question "qui faisait la vaisselle ?" ou "mangiez-vous ensemble ?" Denis L. n'a à l'évidence jamais demandé la moindre contrepartie.

Au final, un procès aura bien lieu le 15 juillet 2015 à 14h au tribunal correctionnel de Perpignan.
Devant une procédure si scandaleuse qui vise à faire de la solidarité un délit et à intimider les citoyens qui ne peuvent se résoudre à l'indifférence devant la détresse des personnes et le danger encouru par des enfants, nous appelons toutes les associations et organisations à se mobiliser, au niveau local et national, pour la défense de Denis L et des principes qui inspirent son action.

Pour tout contact :
collectifsanspapiers66 chez gmail.com
gabsllesta chez gmail.com

http://www.educationsansfrontieres.org/article52728.html

Peña, Marseille ne te reçoit pas

Infos Mille babords - 16. juillet 2015 - 17:46

Le 14 juillet 2015, François Hollande reçoit avec les honneurs le président mexicain Enrique Peña Nieto. Un véritable camouflé pour les droits humains quand on sait qu'au Mexique, les morts et les disparus se comptent par milliers. Les chiffres parlent d'eux-mêmes : 160 000 morts, 23 000 disparus, 98 journalistes assassinés. Évidemment, les quarante-trois disparus d'Ayotzinapa ne sont pas au programme des tractations financières des deux chefs d'états. Un seul mot d'ordre « Silence ». Parce que la vente de cinquante hélicoptères made in France est plus importante que le respect des droits humains. Parce qu'un contrat de deux milliards d'euros ne se refuse pas. Du cynisme à l'état pur avec tapis rouge et petits fours !

Le 15 juillet, un énorme drapeau mexicain trône sur la façade de la mairie de Marseille, au côté de celui de la France. Une visite express à Marignane sur le site Airbus Helicopters puis à Marseille pour inaugurer une plaque Gilberto Bosques, consul du Mexique qui a sauvé des milliers de vies pendant la Seconde Guerre Mondiale. Une figure du « Juste » que monsieur Peña Nieto n'hésitera pas à récupérer pour démontrer son « humanisme » et poursuivre ses négociations politico-commerciales. Et enfin, un petit survol en hélicoptère au-dessus des calanques pour promouvoir le super Puma, fleuron de l'industrie française.

À Marseille, Monsieur Peña Nieto sera attendu de pied ferme. Le matin même, un petit groupe jettera du sang aux pieds du drapeau mexicain pour ne pas oublier que ce président-là est un assassin en puissance. Pour souvenir, en 2006, il était gouverneur de l'état de Mexico et c'est lui qui a orchestré la brutale répression d'Atenco. Aujourd'hui à la tête du pays, il n'hésite pas à afficher publiquement son mépris pour la douleur des parents d'Ayotzinapa. Il reste indifférent à leurs suppliques et jamais il n'a diligenté la moindre enquête sur la responsabilité de l'armée dans le massacre des étudiants de l'école rurale. Pendant que son pays hurlait « Crime d'état », monsieur Peña Nieto voyageait en Chine. Un président qui se révèle plus un VRP qu'un défenseur des droits de son peuple à vivre en sécurité.

Mais les Mexicains de Marseille et d'autres individus outrés par cette visite ont décidés de se rappeler à son bon souvenir. Une centaine de personnes défileront pacifiquement du vieux port au fort Saint-Jean. Une marche blanche où les robes et les t-shirts sont symboliquement rouge du sang des victimes de ce régime autoritaire. Certains ont les masques des calaveras mexicaines, pour symboliser la mort qui rôde autour de cette rencontre d'affaire. D'autres arborent le portrait des quarante-trois disparus. En tête, une banderole où il est marqué « Peña Nieto assassin, Hollande complice ». Des dizaines de policiers en vélo entourent la manifestation, ils essaient d'empêcher les collages, sans succès. La manifestation se poursuit au cri de « Zapata vive, la lucha sigue » , au fort Saint Jean, les CRS bloquent la route. Impossible d'approcher du MUCEM. Rien ne doit déranger ce petit dîner entre amis dans un restaurant cinq étoiles.

Une Mexicaine prend la parole face à la seule femme CRS du peloton, un masque de calavera sur le sommet du crâne. Elle crie sa douleur face un pays qui sombre dans la violence et les morts arbitraires. Des larmes dans la voix mais une détermination sans faille pour que les armes ne soient plus la seule voix qui se fasse entendre au Mexique.

Et à chaque fois que Peña Nieto fera une apparition, en France, en Europe ou sur le sol mexicain, il y aura toujours des hommes et des femmes pour lui rappeler qu'il n'est qu'un simple président aux mains sales. Le mépris du commerce n'arrivera jamais à faire taire la douleur d'un peuple blessé.

Marseille, 16 juillet 2015

(texte : Traba / photos : patxi beltzaiz)

Voir aussi sur le site de contre-faits (avec plus de photos) :
http://www.contre-faits.org/spip.php?article126

La Canarde sauvage n° 6

Infos Mille babords - 16. juillet 2015 - 17:33

Numéro 6
À paraître sous le cagnard de juillet…
http://lacanardesauvage.free.fr/spip.php?article52

Pis surtout, être intelligent…

Comme les plus finauds d'entre vous l'auront remarqué, la plupart des titres de nos éditos reprennent les paroles d'un chanteur [1]. Faut dire que ça nous inspire. Hé non, on n'est pas intelligents, not' cerveau est plus vitulin [2] qu'einsteinien : nous ne sommes pas un beau magazine d'alternative sociale, tout beau, tout propre. Plutôt craspouille et braillarde, La Canarde, avinée, bête et méchante… et la canicule n'arrange rien, on passe à la bière et aux vins de fruits.
Notre seule ligne éditoriale : emmerder les bigotEs de tout poil et chier dans les bégonias : alors si vous connaissez une bourgeoise bêcheuse qui en a un pot, filez-nous l'info, on a toujours une petite offrande à lui laisser. Et n'attendez rien de mieux de cet hiver, on passera aux alcools forts, aux esprits de vin : faut dire que le notre s'est évaporé depuis tout petiot.

Abonnez-vous à La Canarde sauvage http://lacanardesauvage.free.fr/spip.php?article34
et vous recevrez en plus de la collection complète 1 jeu de fléchettes avec les trombines des éluEs du conseil départemental du 04 (toujours utile pour vos démarches administratives et pour rire en famille !)

Au sommaire :

Ah ça ira, les socialauds à la lanterne !
Spoliation des communs, dette et désastre écologique
Radio mon cauchemar (feuilleton)
On veut un bar ouvert le soir
La république Aubagne !
Les brèves du numéro.http://lacanardesauvage.free.fr/spip.php?breve50
Très-craint des Alpes : le déjà bien décoré Michel Sappin...
Les dessins du numéro (voir ci-dessous). Merci aux dessinateurs et anonymes à qui nous les avons empruntés…

MAN
MUTIQ
GIZ

Tous les articles sont mis en ligne au moment de la parution du numéro suivant.

Retrouvez La Canarde dans votre café ou sur les marchés de Forcalquier, Reillanne, Manosque, etc.http://lacanardesauvage.free.fr/spip.php?article7
Demandez-nous le PDF pour lire le journal & aider à sa diffusion...

http://lacanardesauvage.free.fr/

Cercle de Silence

Infos Mille babords - 16. juillet 2015 - 17:30

Les Cercles de Silence regroupent des citoyens de tous horizons

de 17 h 30 à 18 h 30

Marche de las calaveras

Infos Mille babords - 15. juillet 2015 - 18:30

Marche des calaveras

Performance, psychomagie, marche, mais faut venir…
vêtu-e-s de blanc, taché-e-s de de rouge, avec ta tête de mort ou ton masque et la pancarte que tu veux.

Lien vers l'événement facebook ICI

MERCREDI 15 JUILLET 2015 GRÈVE GÉNÉRALE EN GRÈCE !

Infos Mille babords - 14. juillet 2015 - 10:30

ΤΕΤΑΡΤΗ 15 ΙΟΥΛΙΟΥ 2015
ΓΕΝΙΚΗ ΑΠΕΡΓΙΑ ΣΤΗΝ ΕΛΛΑΔΑ !
Σας καλούμε σε όλη την Ευρώπη να κάνετε το ίδιο.

ΟΧΙ στη λιτότητα που δολοφονεί, στην Ελλάδα και αλλού.
Να μην ζήσουμε σαν δούλοι !

ΜΑΖΙ ΜΑΣ ΚΙΝΗΤΟΠΟΙΗΘΕΙΤΕ ΓΙΑ
ΠΑΝΕΥΡΩΠΑΙΚΗ ΓΕΝΙΚΗ ΑΠΕΡΓΙΑ !

MERCREDI 15 JUILLET 2015
GRÈVE GÉNÉRALE EN GRÈCE !

Nous vous appelons partout en Europe à faire de même.

OXI

NON à l'austérité qui assassine, en Grèce comme ailleurs.
Ne vivons plus comme des esclaves !

AVEC NOUS, MOBILISEZ-VOUS POUR LA
GRÈVE GÉNÉRALE EUROPÉENNE !

C'est maintenant que nous avons besoin de vous : grève, manifestations, rassemblements, concerts, débats... tout ce que vous pouvez. Vous avez été de plus en plus nombreux à nous soutenir, de jour en jour, en France et dans le monde entier. Mais ce mercredi 15 juillet, c'est vital pour nous et c'est crucial pour vous. La Grèce est votre passé, elle est aussi votre avenir. Il est temps de dire NON (OXI) tous ensemble à ces dirigeants européens tyranniques, pour la solidarité, la liberté et la dignité. GRÈCE GÉNÉRALE !



Victoire du NON
par Yannis Youlountas

[Résultats définitifs : 61,31 % des suffrages.]

Une victoire plutôt serrée, mais une belle victoire malgré l'immense propagande partout en Grèce et ailleurs (voir les détails en suivant les liens).

Un résultat à confirmer dans les prochaines minutes.

Les premières estimations :
NON : 49,5% à 54,5%
OUI : 45,5% à 50,5%

Pour suivre cette actualité, du côté de la contre-information :
http://blogyy.net
ou http://jeluttedoncjesuis.net
ou https://www.facebook.com/yyoulountas

Une pensée pour Angela et sa bande. Les premières réactions se préparent...

Merci à tou-te-s de votre soutien ! Na min zisoumé san douli !

Y.Y. dimanche 19 heures

À l’échelle mondiale, toujours peu de personnels soignants et de moyens financiers pour la santé mentale

Actualités OMS - 14. juillet 2015 - 2:52
Dans le monde, près d’une personne sur 10 souffre d’un trouble mental, mais seulement 1% des agents de santé travaillent dans le domaine. Près de la moitié de la population mondiale vit dans des pays où l’on compte moins d’un psychiatre pour 100 000 personnes.

Il existe d’énormes inégalités en termes d’accès aux services de santé mentale selon l’endroit où l’on vit. En moyenne dans le monde, il y a moins d’un agent de santé spécialisé pour 10 000 habitants selon l’édition 2014 de l’Atlas de la santé mentale (Mental Health Atlas 2014) de l’Organisation mondiale de la Santé, publié aujourd’hui. Dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, ce taux tombe en dessous de 1 pour 100 000 habitants, alors qu’il est de 1 pour 2000 dans les pays à revenu élevé.

Bal contre la Répression

Infos Mille babords - 13. juillet 2015 - 19:00

Voir le tract :

La crise financière. Un business plan pour les banques ?

Infos Mille babords - 13. juillet 2015 - 10:00

* Attention le 14 juillet altermondialiste aura lieu cette année le lundi 13 juillet.

Plus d'infos sur JournArles
http://www.journarles.org/spip.php?article922

Intensification du contrôle de la recherche d'emploi : À quand le bracelet électronique pour les chômeurs ?

Infos Mille babords - 12. juillet 2015 - 22:44

Le conseil d'administration de Pôle emploi a adopté mercredi 20 mai le déploiement de 200 conseillers pour le contrôle des chômeurs. Ces 200 contrôleurs seront choisis parmi le personnel en nombre déjà insuffisant. Ce projet de généralisation et d'intensification du contrôle des chômeurs est présenté ce jour jeudi 9 juillet 2015 au Comité Central d'Etablissement de Pôle emploi.

UN CONTROLE INUTILE ET INIQUE : PERTE D'ARGENT ET MARKETING POLITIQUE !

Pourtant le contrôle des chômeurs existe déjà ! Les demandeurs d'emploi inscrits sont tenus de faire des recherches sous peine d'être radiés et de voir leurs allocations suspendues de quinze jours à six mois en cas de récidive : 13 409 personnes ont été radiées en 2014 pour « insuffisance de recherche d'emploi ». Mais comme le gouvernement, l'Unedic et la Direction générale de Pôle emploi trouvent ce contrôle inefficace, ils ajoutent de la réglementation à la réglementation, dégagent des moyens et assènent un nouveau coup de massue sur la tête des chômeurs !

Mais que veulent-ils faire alors ? Qui veulent-ils rassurer ? A coup sûr, pas le demandeur d'emploi, déjà livré à lui-même quand on sait que l'accompagnement renforcé ne concernera à terme que 460 000 chômeurs alors que le contrôle s'appliquera à tous les inscrits, indemnisés ou non.

La motivation est donc sans rapport avec un meilleur suivi des chômeurs, mais relève d'une collusion avec une opinion publique trompée à qui l'on dit que le chômeur est une charge et un oisif responsable de ne pas avoir d'emploi. Il s'agit de détourner l'attention des véritables responsables de la situation économique et sociale totalement dégradée, à savoir les pouvoirs politiques (gouvernement et élus) et économiques (le patronat).

UN CONTROLE STIGMATISANT ET CRIMINALISANT !

Cette nouvelle mesure met à nouveau en péril les relations déjà tendues entre les conseillers Pôle emploi et les chômeurs. Au lieu d'accompagner les demandeurs d'emploi déjà fragilisés par leurs parcours, ce nouveau gadget imaginé dans des salons ouatés apparaît sous ses véritables traits : une bombe à retardement et une attaque contre les plus précaires !

QUI SONT LES VRAIS FRAUDEURS ?

Avec 100 millions d'euros supposés, la fraude aux allocations chômage représente 0,3 % des 30 milliards d'euros d'allocations versées chaque année et ne concerne que 0,003 % des demandeurs d'emploi indemnisés. Un montant dérisoire à comparer avec la fraude aux cotisations sociales des entreprises, 20 à 25 milliards d'euros selon la Cour des comptes, et l'évasion fiscale, 50 à 80 milliards d'euros... La fraude sociale est bien davantage le fait des employeurs que des salariés, des précaires et des chômeurs !

ENSEMBLE, REJETONS CETTE NOUVELLE ARME DE DISCRIMINATION MASSIVE ! ENSEMBLE, DÉFENDONS NOS DROITS ET GAGNONS-EN DE NOUVEAUX !

Communiqué de la CREA du 09 juillet 2015

Infos Mille babords - 12. juillet 2015 - 22:37
Communiqué de la Campagne de Réquisition d'Entraide et d'Autogestion du 09 juillet 2015

Mercredi 24 Juin 2015, à Toulouse se déroulait, après deux reports, le procès d'un membre de la CREA ayant été interpellé lors de l'expulsion de deux maisons destinées à accueillir plus de 30 personnes (adultes et enfants) en Avril 2014.

Cette expulsion avait abouti à l'arrestation de 4 personnes et de plusieurs membres blessés (dont une personne grièvement par un tir de flash-ball en plein visage). Poursuivi pour violation de domicile et violence sur agent, le verdict a été rendu le jour même : 60 jours-amendes, soit 600€ et 900€ de dommages aux trois policiers plaignants.

Malgré le succès de notre dernier festival anti-répression en janvier, ces derniers mois ont été lourdement chargé en amendes, frais de dossiers administratifs liés aux démarches de régularisations, divers mandats pour des personnes incarcérées en prison ou en centres de rétentions.... Et on a plus d'argent ! Mais bientôt de nouveaux procès, toujours autant de frais de solidarité et plus d'une centaine de personnes de notre réseau expulsés, expulsables ou à la rue !

C'est donc de nouveau que nous faisons appel à votre soutien pour continuer et accroitre sans arrêt cette solidarité. Nous appelons à venir nous rencontrer, s'organiser à nos cotés, remplir de nouveau notre caisse antirépressive par les moyens qui seront les vôtres.

De notre côté, nous préparons une semaine de fête et d'entraide dans divers lieux de la ville pour la rentrée 2015 ! De plus, nous vous invitons à nous faire parvenir des adresses de lieux vides que vous auriez remarqués.

Pour nous rencontrer et s'organiser avec nous : AG tous les jeudis à 18h à La Chapelle (Métro : Compans-Caffarelli)

Pour nous envoyer de l'argent : Pot Commun de la CREA :

https://giftit.lepotcommun.fr/pot/dynfo4zt

Tout pour Tou.te.s

Pouvoir au Peuple !

Clôture du Festival Images Contre nature

Infos Mille babords - 12. juillet 2015 - 21:00

Le collectif 360° et même plus a été invité par le festival "Images contre nature" à programmer les séances d'ouverture et de clôture du festival pour la deuxième année consécutive

21h : BRÛLE LA MER

de Nathalie Nambot et Maki Berchache
(France, 2014, 75', couleur, format tournage : Super8 et 16mm, format projection : Fichier numérique)

"Brûle la mer" se tient au croisement paradoxal entre l'énergie vive d'une révolution en cours, l'élan d'un départ vers l'Europe, et la violence d'un accueil refusé. Le film guette ce qui constitue la trame sensible d'une existence à un moment de rupture. Ce qu'il y a d'infime, de plus commun, loin de l'exotisme, mais hanté par le rêve, comme un appel. Il ne s'agit pas d'un documentaire sur l'émigration ou la révolution, c'est un essai sur la liberté ou plutôt de liberté : une tentative d'évasion réelle et fictive auquel la fabrication d'un film participe, prenant part de ce processus d'émancipation : brûle la mer, les frontières, les lois, les papiers…

> Rencontre et discussion avec Nathalie Nambot à l'issue de la projection

Camping No TAV au Val de Suse

Infos Mille babords - 12. juillet 2015 - 17:26

L'été de lutte No TAV continue avec le camping résistent qui se tiendra à Venaus (Val de Suse, Italie) du 18 au 26 juillet 2015. Il y aura beaucoup d'initiatives, des débats, des concerts et de moments de relax pour nous préparer à une autre saison de lutte.

Voilà le programme (il y aura probablement de variations) :

http://notavfrance.noblogs.org/post/2015/07/10/programme-du-camping-no-tav-au-val-de-suse-venaus-du-18-au-26-juillet/

L’OMS présente des plans pour financer un nouvel objectif sanitaire mondial et permettre à tous de vivre en bonne santé

Actualités OMS - 10. juillet 2015 - 10:40
L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) appelle les pays à tendre vers la couverture sanitaire universelle et à élargir les investissements internationaux pour financer le développement et obtenir ainsi un effet démultiplicateur. Cet appel intervient alors que les dirigeants mondiaux vont bientôt participer à la Troisième Conférence internationale sur le financement du développement, qui se tiendra à Addis-Abeba, pour examiner les moyens de financer les nouveaux objectifs de développement durable (ODD), qui doivent être présentés à New York en septembre 2015.

«La meilleure manière pour les pays de progresser vraiment vers la réalisation du nouvel objectif sanitaire mondial est de tendre vers la couverture sanitaire universelle», dit le Dr Margaret Chan, Directeur général de l’OMS.

Premières conclusions après le séquençage génétique du nouveau cas d'Ebola au Libéria

Actualités OMS - 10. juillet 2015 - 3:27
Le 29 juin 2015, un nouveau cas de maladie à virus Ebola a été identifié au Libéria, 50 jours après l’interruption de la transmission active le 9 mai. Depuis lors, on a identifié un groupe de cas, tous localisés à Nedowein dans le comté de Margibi. Pour l’instant, la maladie à virus Ebola a été confirmée par des tests de laboratoire pour 5 personnes.

Dans le cadre des investigations sur la source de ce nouveau groupe d’infections, des échantillons ont été prélevés sur la première personne chez qui le virus Ebola a été mis en évidence et envoyés au laboratoire national de référence libérien pour procéder à un séquençage génétique. Les analyses de ces échantillons ont montré que le virus est génétiquement semblable à ceux qui avaient infecté de nombreuses personnes dans le comté de Margibi il y a plus de 6 mois, fin 2014.

Ouverture du Festival Images Contre Nature

Infos Mille babords - 9. juillet 2015 - 20:00

Le collectif 360° et même plus a été invité par le festival "Images contre nature" à programmer les séances d'ouverture et de clôture du festival pour la deuxième année consécutive.


20h : BRIGITTE PAR BRIGITTE

Réalisé par Brigitte Sy (2011 - 30min)

Brigitte Brami, 46 ans, a été condamnée à 15 mois de prison ferme pour harcèlement téléphonique auprès de son psychanalyste. Elle parle de son délit, de sa condamnation, de ses amours homosexuelles, de la prison, de l'écriture...

22h : J'TROUVE PAS MON BLEU / Portrait de Paulie Toxica
Avec : Thibo/Paulie Toxica
Images : Sandrine Salzard
Blabla : Sandrine Salzard, Zouliha des Étoiles, Infidel Castra - (France, 2004, 52', couleur)
Filmé en temps réel, Thibo se transforme, tant bien que mal, en Paulie Toxica. Issu de la scène des pédés et des tapettes radicales francopholles des années 90, début 2000, il nous livre son passé, nous parle du queer, de ses expériences, des luttes, de l'amour, de révolution, des drogues, etc, avec beaucoup de doutes et de sincérité.

> Rencontre et discussion avec Infidel Castra à l'issue de la projection

VIDEODROME 2
49 Cours Julien 13006 MARSEILLE
04 91 42 75 41

Commémoration du début des bombardements sur Gaza

Infos Mille babords - 8. juillet 2015 - 19:30

Le 8 Juillet 2014, le Gouvernement israélien lançait sur la Bande de Gaza, une offensive aérienne, terrestre et navale.
Le Premier Jour, plus de 240 morts palestiniens.

Durant 51 jours, l'armée israélienne a bombardé des habitations civiles, ces écoles, universités, lieux de culte.... et même. des abris de l'ONU, des parcs de jeux pour enfants..... Des quartiers entiers ont été rasés laissant plus de 100 000 personnes sans aucune protection.

Durant 51 jours,l'amée israélienne a testé ses armes sur des Civils...des blessures jusqu'alors inconnues des chirurgiens ont été constatée aux effets dévastateurs sur la population. ...
Elle a Bombardé des Enfants qui jouaient au foot-ball sur la Plage, des ambulances, des journalistes. ..

Les autorités israéliennes, en faisant bombarder les insfrastructures civiles ont volontairement provoqué des coupures d'électricité rendant ainsi impossibles les soins dans les hôpitaux, causant ainsi la Mort de la petite Shayma née prématurément après la mort de sa mère victime elle même d'n bombardement et qui devait rester en couveuse....

Les PALESTINIENS DE Gaza ont vécu l'horreur quotidienne et ceux qui ne sont pas morts, garderont à vie des séquelles physiques ou mentales. ...

VENEZ NOMBREUX
pour montrer QU'ON N'OUBLIE PAS et dire notre exigence de mettre un terme à l'impunité d'un état, l'état israélien, qui ne connait que la violence et la mort pour mantenir la colonisation illégale de la PALESTINE

Voir l'événement facebook ICI

Voir la page facebook de BDS MARSEILLE ICI

Lien vers le site internet de BDS France ICI

« Sur les toits » : Hiver 1972, mutineries dans les prisons françaises

Infos Mille babords - 7. juillet 2015 - 20:30

"Début des années 70 : une série d'évènements fait monter la tension dans les prisons françaises. En réponse au traitement inhumain que leur fait subir l'administration pénitentiaire, les prisonniers de la centrale de Ney à Toul (Lorraine) ouvrent le bal et se mutinent au début du mois de décembre 1971. Les détenus de la maison d'arrêt Charles III à Nancy leur emboitent le pas le 15 janvier 1972 : « Au café », les mutins prennent le contrôle de la prison, située en plein centre-ville, montent sur les toits, depuis lesquels ils interpellent les badauds, communiquent leurs revendications, et résistent à l'assaut des CRS.

Dans les mois qui suivent les révoltes de Toul et de Nancy, plus d'une trentaine de mutineries vont embraser les prisons françaises, qui n'avaient jamais connu une telle vague de révoltes. Malgré la répression musclée orchestrée par le gouvernement et le discours de la grande presse qui décrédibilise systématiquement les révoltes, le tour de force des prisonniers n'est pas vain. Relayées et défendues par une élite intellectuelle engagée, comme Michel Foucault et Daniel Defert qui fonde le Groupe d'information sur les prisons (GIP), dans un contexte idéologiquement tendu, les mutineries des années 71/72 vont poser pour la première fois les problème des conditions de détention, de la fonction de la prison et du système pénitentiaire français.

Au cœur d'une actualité toujours brûlante autour de l'univers carcéral, d'où ressurgit l'inévitable constat d'échec de la fonction de la prison, le film dépoussière, 40 ans plus tard, cette première grande période de lutte sociale.

En compagnie de ceux qui ont vécu, déclenché, réprimé et défendu ces révoltes :
Les mutins de la prison de Nancy, un ancien surveillant de la prison de Toul, le ténor du barreau parisien Maître Henri Leclerc, le sociologue Daniel Defert, et l'ancien détenu, écrivain et militant anarchiste Serge Livrozet."

Voir la bande-annonce ICI

Entrée en libre accès

adhésion annuelle à l'association : 5€
adhésion de soutien à l'association : 20€

Ouverture de la billetterie 1h avant le début de la séance

Plus d'info sur le site internet du Vidéodrome 2 ICI

Préservation des semences locales et paysannes

Infos Mille babords - 7. juillet 2015 - 19:30

Graine et cinéma avec la Filière Paysanne et l'Annonciade
Films : "Semences buissonnières", de Martina Widmer et Sylvie Seguin
& "Semer l'avenir, les gardiens de la biodiversité" de Gilberto Richiero
exposition « 1001 cartes pour la syrie »

Mardi 7 juillet à partir de 19h30 à l'Equitable café
"Graines et Cinéma", soirée projection et discussions sur la préservation des semences locales et paysannes, avec Filière Paysanne et l'Annonciade
Aujourd'hui, les populations syriennes traversent une crise sans précédent. Au milieu de ce conflit total, l'alimentation est utilisée comme arme de guerre sur les populations civiles par les différents groupes armés (siège alimentaire de zones urbaines, spéculations sur les marchés locaux, blocage des aides, etc).

Depuis deux ans, le réseau local Bustan al Chamstach s'est formé, réunissant de nombreux petits projets agricoles dans tout le pays, potagers urbains, parcelles collectives en campagne, etc. Les projets échangent savoirs-faire et techniques, matériel et idées.

Le réseau a lancé un appel à l'intention des cultivateurs à l'international dans le but de collecter de grandes quantités de semences paysannes ainsi que d'organiser un soutien à distance. Des groupes grecs et allemands ont répondu à l'appel, quatre séminaires de distributions/rencontres/formations ont déjà été organisés dans les zones frontalières à la Syrie. Graine et Cinéma souhaite participer à cet élan, créer une branche française dans ce réseau international.

À l'été 2015, Graines et Cinéma organise une tournée estivale avec le Cinéma Numérique Ambulant (CNA) : 3 mois de cinéma plein air, sur écran géant, dans les communes de 17 départements français du pourtour méditerranéen. La tournée se veut un moyen dynamique de développer le réseau de collecte de semences paysannes de la France vers la Syrie, en s'adressant à la fois aux associations, aux collectivités locales et au grand public.

A Marseille, 2 soirées de projections et discussions, sur la Syrie et les semences paysannes vont avoir lieu, entre la Plaine ( dimanche 5 juillet ) et l'Equitable Café
Graines et cinéma fait appel aux dons de semences paysannes méditerranéennes... A vos graines ! et si vous en avez pas votre présence sera déjà une très très belle graine, essentielle même !

https://www.facebook.com/Grainesetcinema

Pour fêter la victoire du Non-OXI

Infos Mille babords - 7. juillet 2015 - 18:00

Le Collectif Marseille Avec Les Grecs appelle à un rassemblement pour fêter la victoire du NON - OXI sur le Vieux-Port à 18H.

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

DESIGN DARK ELEGANCE | PORTED FOR DRUPAL 6 | ADAPTE PAR: JEREMY BASTIDE