Ecouter le live sur Galère  Discutez avec les autres auditeurs de radio galère : 
 Archives par animateur[trice]     Créer un contenu     Forum

 

Agrégateur de flux

« Survivre et Vivre, critique de la science, naissance de l'écologie »

Infos Mille babords - 25. septembre 2014 - 12:00

Nous invitons Céline Pessis, chercheuse en histoire des sciences et des techniques,
pour la parution de l'ouvrage qu'elle a coordonné :
Survivre et Vivre, critique de la science, naissance de l'écologie
Éditions L'Echappée, 2014

jeudi 25 septembre 2014 à 12 h (horaire exceptionnel*)

« Dans l'après 68, Survivre et Vivre, mouvement de scientifiques critiques, dénonce la militarisation de la recherche et l'orientation mortifère du développement technoscientifique... Ces « objecteurs de recherche » sont des acteurs de premier plan dans l'émergence du mouvement écologique français...
Ils participent à l'essor du mouvement antinucléaire. »

Quelque 40 ans plus tard, que reste-t-il de cette « expérience charnière » ? En quoi peut-elle nous aider dans nos réflexions et nos luttes actuelles, en particulier contre l'industrie nucléaire, qui constituait pour Survivre et Vivre « le point d'orgue de la société technicienne » ?

Bonne écoute !

*Retrouvez « La Demi Heure Radio-active »,
émission animée par le Collectif Antinucléaire 13 sur Radio Galère
les 2ème et 4ème mardis du mois, à 14h15 en direct et le jeudi en rediffusion de 12 h à 12 h 30
ou en réécoute sur www.radiogalere.org
et toutes nos émissions depuis juin 2011 à réécouter à partir de notre blog
www.collectifantinucleaire13.wordpress.com

Journée mondiale du coeur: réduire les apports en sel permet de sauver des vies

Actualités OMS - 25. septembre 2014 - 11:00
Pour la Journée mondiale du cœur, qui se tiendra le 29 septembre, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) appelle les pays à prendre des mesures contre la consommation excessive de sel en mettant en œuvre les recommandations OMS concernant la diminution des apports en sodium visant à réduire le nombre de personnes souffrant de maladies cardiaques et d’AVC et, en conséquence, de sauver des vies.

Les maladies non transmissibles, y compris les maladies cardiaques et les AVC, représentent les causes principales de décès prématuré au XXIe siècle. L’Organisation mondiale de la Santé appuie les gouvernements dans la mise en œuvre du Plan d’action pour la Stratégie mondiale de lutte contre les maladies non transmissibles, qui fixe neuf cibles à l’échelle de la planète, dont l’une consiste à réduire en termes relatifs les apports en sel de 30% d’ici 2025.

« We Feed the World » de Erwin Wagenhofer

Infos Mille babords - 24. septembre 2014 - 20:00

Attac Marseille et le Centre Culturel de Luminy proposent au cours de cette année un cycle cinéma sur le thème « Agriculture et Alimentation » avec la projection le Jeudi 24 septembre à 20h00 la projection du film de Erwin Wagenhofer :
WE FEED THE WORLD
Durée : 96 minutes
Date de sortie : 25 Avril 2007

Synopsis : chaque jour à Vienne, la quantité de pain inutilisée, et vouée à la destruction, pourrait nourrir la seconde plus grande ville d'Autriche, Graz... Environ 350 000 hectares de terres agricoles, essentiellement en Amérique latine, sont employés à la culture du soja destiné à la nourriture du cheptel des pays européens alors que près d'un quart de la population de ces pays souffre de malnutrition chronique. Chaque Européen consomme annuellement 10 kilogrammes de légumes verts, irrigués artificiellement dans le Sud de l'Espagne, et dont la culture provoque des pénuries d'eau locales...

Avec We Feed the World, le documentariste Erwin Wagenhofer propose aux spectateurs un regard sur l'agriculture mondiale moderne. En passant par la Roumanie, l'Autriche, le Brésil, la France et l'Espagne, son enquête se focalise sur la manière dont est fabriqué ce qui arrive dans notre assiette. Il montre que la domination du Nord sur le Sud est prégnante. Comment est-il possible qu'en Afrique l'on achète des produits européens ou asiatiques comme le poulet thaïlandais ? Le réalisateur présente une face peu connue de la mondialisation : en achetant un poulet industriel, on contribue au défrichement de l'Amazonie car le Brésil déforeste pour cultiver le soja qui sert à nourrir les volailles élevées en batterie (90 % de la production de soja du Brésil sont exportés). Le documentaire souligne également la différence entre industrie agroalimentaire et petite exploitation. We Feed the World adopte un style « coup de poing » visant à éveiller les consciences1.

Le film se déroule dans les plaines agricoles d'Autriche, à Concarneau en France, à Almeria en Espagne, à Braila en Roumanie, dans le Mato Grosso.

Le film s'achève par une interview du PDG de Nestlé, Peter Brabeck-Letmathe.

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Et on pourra un peu causer après sur le thème de l'action individuelle et de l'action collective ainsi que sur les formes d'actions qui restent à inventer ensemble...

L'actualité de la révolution de 1848

Infos Mille babords - 24. septembre 2014 - 19:00

Rectificatif : Le début de la séance est bien à 19 heures (et non à 21 h comme cela avait été annoncé dans le dernier envoi de Cette semaine).

Dates : les mercredis 24 septembre, 1er, 15, 22 et 29 octobre, 5 novembre ; de 19 à 21 heures.

Lieu : Théâtre Toursky, 16 Promenade Léo Ferré, 13003 Marseille (métro National).

Ouvert à tous et gratuit, sans inscription (mais il est recommandé de suivre tout le cycle). Conformément à l'esprit de l'Université populaire, chaque séance comporte un exposé d'un peu plus d'une heure, le reste étant consacré à la discussion, à l'échange d'idées ou aux extensions souhaitées par le public.

Présentation

La Révolution de 1848, que certains historiens n'hésitent pas à qualifier de "révolution oubliée", n'a pas une place de choix dans notre historiographie. Elle est dépourvue de l'auréole glorieuse de la Révolution de 1830 ("les Trois Glorieuses") dont la liberté guidant le peuple de Delacroix est devenu l'emblème. Révolution oubliée ? peut-être parce que recouverte par l'avènement de la République, sans doute parce qu'écrite par les vainqueurs.

Interroger la Révolution de 1848, c'est essayer de redonner la parole aux vaincus, en questionnant le processus révolutionnaire par lequel la "classe la plus nombreuse et la plus pauvre" (selon l'expression de Saint-Simon, en 1822) est entrée dans l'histoire comme sujet politique.

C'est essayer de faire surgir les espoirs qu'une révolution rend possibles, c'est aussi inscrire ce moment historique de confrontation dans plus de trente ans d'expériences ouvrières, d'effervescence intellectuelle et politique.

La Révolution de 1848 est à situer dans la dynamique de 1830 qu'elle veut reprendre et achever, une "révolution escamotée" - les insurgés de 1848 auront cet escamotage bien présent à l'esprit - qui ouvre cependant une période de politisation et permet la prise de parole à des groupes jusqu'alors invisibles ou inaudibles, la parole ouvrière, la parole des femmes.

Le peu de gloire qui frappe la Révolution de février 1848 tient sans doute au fait qu'elle ait tourné court. La République, une fois proclamée République légale par les premières élections au suffrage "universel" (masculin), a évolué très vite vers le conservatisme et la remise en cause des acquis des deux mois de la République démocratique et sociale (du 24 février 1848, République proclamée, au 4 mai 1848, république instituée). Cette deuxième République, née pourtant d'une Révolution pleine de ferveur humanitaire, de volonté de changer les conditions de vie des plus pauvres, d'une effusion de fraternité sans précédent, ("l'illusion lyrique") s'est livrée à la répression féroce de l'insurrection ouvrière : en juin 1848, elle mitraille le peuple qui l'a portée au pouvoir.

Nous tenterons d'éclairer cet apparent paradoxe qui se présente comme un retournement complet, de montrer comment ce durcissement réactionnaire a ouvert un boulevard au coup d'Etat de Napoléon III.

Interroger la Révolution de 1848, c'est aussi l'inscrire dans un mouvement révolutionnaire européen "le printemps des peuples", répétition de la première révolution européenne de 1830.

Que retenir alors de 1848 : l'universalité du suffrage, l'abolition de la peine de mort en matière politique, la suppression de l'esclavage, la reconnaissance du droit au travail, l'apprentissage de la République ?

Au delà de cet héritage, les enjeux politiques de 1848 se posent en des termes qui ressurgissent dans l'histoire conflictuelle de notre temps : telle est l'actualité de 1848.

Marseille Brésil : le combat des « sans-terre » pour une agriculture paysanne alternative à l'agro-business

Infos Mille babords - 24. septembre 2014 - 19:00

Projection d'un documentaire brésilien : Lutar sempre (30 mn/ VO ST)
Conférence/ débat avec Rosana Cebalho Fernandes, membre de la coordination nationale du Mouvement des Sans Terre du Brésil, membre de la coordination de l'École Nationale Florestan Fernandes/ Monique Murga, membre de France Amérique Latine Toulouse, présidente du Comité des Amis du Mouvement des Sans Terre de France

Le Brésil, ce n'est pas que le foot !
On l'a bien vu lors de la dernière coupe du monde qui n'a pas empêché syndicats et mouvements sociaux brésiliens de continuer à exiger des moyens pour la santé, l'éducation, les transports, le logement et la réforme agraire…..

Au cœur des luttes, le Mouvement des travailleurs ruraux sans terre (MST) dénonce les méfaits de l'agro-industrie, remet en cause les choix de développement de la sixième force économique mondiale, questionne le modèle « Lula/ Roussef », se bat pour la justice sociale, occupe des terres pour y construire une vie
digne et « rendre visibles les invisibles... »

À l'approche de l'élection présidentielle d'octobre,
quel bilan tirer des combats des « sans-terre » ?
Quelles solidarités construire entre ici et là-bas ?

Réunion publique sur l'ouverture d'un potager communautaire

Infos Mille babords - 24. septembre 2014 - 18:00

18 h : réunion publique sur l'ouverture d'un nouveau projet - Le jardin communautaire de Luminy
Un nouveau jardin est en cours de construction sur Luminy, un lieu pédagogique ouvert à tous où les dernières techniques d'agro-écologie et de permaculture sont testées sur plus de 2000m² de jardin méditerranéen.

Si vous avez envie de passer un moment les mains dans la Terre, tester une technique de pousse ou planter un arbre, si vous souhaitez construire une cabane autonome ou chercher un système de récupération d'eau de pluie, si vous voulez dessiner une portion de ce jardin ou mettre en pratique les conseils de professionnels, si vous voulez venir arroser deux fois par semaine ou juste pique-niquer avec vos amis, rejoignez-nous en haut du campus et prenez part à ce projet qui se lance juste cette année !

En parallèle : réunion d'information et inscriptions à la distribution de paniers bio tous les jeudis sur Luminy. Tarifs préférentiels pour étudiants et jeunes actifs.

À 20 heures, Ciné-club d'Attac Marseille et le Centre culturel de Luminy :
« We Feed the World » de Erwin Wagenhofer
voir la présentation :
http://www.millebabords.org/spip.php?article26621

CNT - Solidarité Ouvrière : bulletin confédéral n°13

Infos Mille babords - 24. septembre 2014 - 11:13

Le bulletin confédéral n°13 (septembre 2014) est disponible.

Ce numéro est consacré aux luttes contre la sous-traitance dans l'hôtellerie, à l'occasion de la sortie en salle du film documentaire "on a grévé" de Denis Gheerbrant* qui raconte une grève victorieuse dans ce secteur en 2012.

CNT - SO - Bulletin n°13

...........

* Ce film sera diffusé en salle sur Marseille (L'Alhambra) et Port-de-Bouc (Le Mélies) courant octobre. Plus de précisions ultérieurement sur notre site.

CNT - Solidarité Ouvrière - Marseille et 13
N° de téléphone : 06.47.39.72.00
Email : contact13 chez cnt-so.org
calendrier des permanences

Le Dictionnaire des anarchistes

Infos Mille babords - 23. septembre 2014 - 18:00

Avec Françoise Fontanelli, professeur d'histoire, collaboratrice du Maitron des anarchistes/ Dictionnaire biographique du mouvement libertaire francophone
Et Claude Pennetier, historien, directeur du Maitron – Dictionnaire biographique / Mouvement ouvrier. Mouvement social / De 1940 à mai 1968

Marseille Brésil : le combat des « sans-terre » pour une agriculture paysanne alternative à l'agro-business

Infos Mille babords - 23. septembre 2014 - 18:00

Avec Rosana Cebalho Fernandes, membre de la coordination nationale du Mouvement des Sans Terre du Brésil, membre de la coordination de l'École Nationale Florestan Fernandes/ Monique Murga, membre de France Amérique Latine Toulouse, présidente du Comité des Amis du Mouvement des Sans Terre de France

Le Brésil, ce n'est pas que le foot !
On l'a bien vu lors de la dernière coupe du monde qui n'a pas empêché syndicats et mouvements sociaux brésiliens de continuer à exiger des moyens pour la santé, l'éducation, les transports, le logement et la réforme agraire…..

Au cœur des luttes, le Mouvement des travailleurs ruraux sans terre (MST) dénonce les méfaits de l'agro-industrie, remet en cause les choix de développement de la sixième force économique mondiale, questionne le modèle « Lula/ Roussef », se bat pour la justice sociale, occupe des terres pour y construire une vie
digne et « rendre visibles les invisibles... »

À l'approche de l'élection présidentielle d'octobre,
quel bilan tirer des combats des « sans-terre » ?
Quelles solidarités construire entre ici et là-bas ?

Assemblées Générales ESPé

Infos Mille babords - 23. septembre 2014 - 12:30

Cher-e-s collègues stagiaires,

SUR L'EXIGENCE du M2 FAITE AUX STAGIAIREs
Réunion le 23 septembre a aix et marseille

La CGT-Éduc'action avait été reçue en audience par le rectorat et la direction de l'ESPé (École Supérieure du professorat et de l'éducation), vendredi 12 septembre concernant l'obligation faite aux stagiaires de suivre et valider des UE de M2, y compris à ceux déjà titulaires d'un Master 2 ou à ceux qui sont pourtant dispensés de la détention du concours (sortants concours interne, réservés,…).

Pour la CGT-Éduc'action, cette exigence est aberrante et inacceptable. Tout comme est inacceptable, l'insuffisance, voire l'absence d'une véritable formation professionnelle des enseignants répondant aux besoins de chacun-e des stagiaires. Le M2 MEEF ne peut faire office de la formation individualisée nécessaire aux stagiaires.

L'exigence de participer au M2 et du mémoire professionnel crée de fortes inquiétudes sur les conditions de la titularisation pour une grande part des stagiaires, comme sur la charge de travail pendant cette année.

Vous trouverez le compte-rendu de l'audience sur notre site. 2 AGs ont déjà été organisées sur les ESPé d'Aix et de Marseille pour organiser la mobilisation des stagiaires, réunissant une centaine de stagiaires.

La CGT vous invite à 2 nouvelles Assemblées Générales

mardi 23 septembre à 12h30
dans les ESPé d'Aix et de Marseille

pour faire le point après la commission rectorale
qui aura statué sur les obligations de chacun-e

Venez nombreux-ses aux AG

Ces AGs sont intersyndicales

(soutenues par la CGT-Educ'action et le SNES)

Contradictions, conflits, crises, guerres : moteurs et/ou avatars de l'Histoire ?

Infos Mille babords - 22. septembre 2014 - 19:00

L'histoire de l'humanité n'est pas un long fleuve tranquille. Et si la vie portait en germe son contraire : la guerre et la mort ? Que nous apprend une approche polémologique des sociétés, de leur organisation et de leur transformation ? Le sens de l'Histoire ne se nourrit-il-pas de ses contradictions, crises et conflits pouvant conduire à ce mal que certains considèreront nécessaire qu'est la guerre ? Comment briser cet enchainement infernal et tirer le meilleur de ce qui nous divise tout en évitant le pire ? Par un progrès de l'esprit humain mettant la parole à la place des armes ? "Au commencement était le verbe" nous dit la Bible. La violence témoignerait-elle de l'impuissance du verbe ?

Selon une nouvelle étude, il faut agir rapidement pour freiner la propagation exponentielle de la flambée de maladie à virus Ebola

Actualités OMS - 22. septembre 2014 - 11:00
Selon un nouvel article publié dans le New England Journal of Medicine six mois après la première notification à l’OMS de la flambée de maladie à virus Ebola en Afrique de l’ouest, des experts de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et de l’Imperial College de Londres prédisent que, si les mesures de lutte en Afrique de l’Ouest ne sont pas rapidement renforcées, le nombre de cas continuera à augmenter de façon exponentielle et que plus de 20 000 personnes auront été infectées d’ici début novembre.

Dans cet article, afin de déterminer l’ampleur de l’épidémie, de mieux comprendre la propagation de la maladie et de définir ce qu’il faut faire pour renverser la tendance, des épidémiologistes et des statisticiens spécialistes de la santé publique se penchent sur des données dont les plus anciennes concernent le début de la flambée en décembre 2013.

Déclaration de l’OMS sur la deuxième réunion du Comité d’urgence du Règlement sanitaire international concernant la flambée de maladie à virus Ebola en Afrique de l’Ouest en 2014

Actualités OMS - 22. septembre 2014 - 10:18
La deuxième réunion du Comité d’urgence convoquée par le Directeur général au titre du Règlement sanitaire international (2005) [RSI 2005] concernant la flambée de maladie à virus Ebola en 2014 en Afrique de l’Ouest s’est tenue par correspondance électronique du 16 au 21 septembre 2014, avec la participation des membres et des conseillers du Comité.1.

Les États Parties suivants du RSI ont fait le point sur la flambée d’Ebola et en ont donné une évaluation, y compris concernant les progrès accomplis dans la mise en œuvre des recommandations temporaires du Comité d’urgence :2 Guinée, Libéria, Sierra Leone, Nigéria et Sénégal.

Rassemblement contre la profanation du monument érigé à la mémoire des résistants du Groupe Manouchian

Infos Mille babords - 21. septembre 2014 - 17:00

« Parce qu'à prononcer vos noms sont difficiles ... » (L'Affiche Rouge)

« Vous aviez vos portraits sur les murs de nos villes
Noirs de barbe et de nuit hirsutes menaçants
L'affiche qui semblait une tache de sang
Parce qu'à prononcer vos noms sont difficiles
Y cherchait un effet de peur sur les passants

Nul ne semblait vous voir français de préférence ... »

(L'Affiche Rouge, Louis Aragon – musique de Léo Ferré)

envoyé par Association Jean Zay en Provence

Voir l'article de La Marseillaise :
http://www.lamarseillaise.fr/marseille/faits-divers-justice/31435-marseille-le-buste-de-manouchian-a-nouveau-profane-par-des-neo-fascistes
extrait :
En juin déjà, le buste de Missak Manouchian, commandant FTP-MOI, résistant communiste fusillé avec ses camarades par les nazis au Mont-Valérien, avait été affublé anonymement d'une croix gammée.

Le 6 septembre, c'est cette fois en plein jour et à visage découvert qu'un groupuscule néo-fasciste, le Mouvement national-Nouvelle aurore, s'en est pris au monument. Très fiers d'eux, les nazillons ont publié sur Internet deux jours plus tard une vidéo de leur profanation dans laquelle ils ont pris soin de se rendre non-identifiables.
On peut y entendre le chef de cérémonie dénoncer le « terrorisme » du groupe Manouchian qui a notamment exécuté « un Français, Julius Ritter, qui était responsable de la main d'oeuvre française. Un bon français qui n'avait rien demandé. » Pour mémoire, il s'agit de l'officier SS allemand qui coordonnait en France le service du travail volontaire.
Avec autant d'amour pour la langue française que pour la grande histoire, il poursuit : les FTP-MOI ne regroupaient « que des juifs, des Arméniens et des Zhongrois » (sic). à ses côtés un agité éructe : « Manouchian grosse merde on veut pas de ça à Marseille ! »
[…]

Un rassemblement est prévu ce dimanche 21 à 17h, Boulevard Charles-Livon, Marseille 7e

Anarchist Black Cross Marseille Fest

Infos Mille babords - 21. septembre 2014 - 16:00

Samedi 20/09

16H : Atelier d'écriture de lettres aux prisonnier.e.s
Squat Mazagran - Entrée libre
20H : Concert à La Salle Gueule (8 rue d italie)- prix libre -
The chemist and the Acevities /// anarcho-surf /// Dijon
http://thechemistandtheacevities.bandcamp.com/
Milenrama /// Anarchopunk /// Espagne
http://milenrama.bandcamp.com/music
Compagnie KTA /// Punk à texte /// Marseille
http://kta-cie.e-monsite.com/

Dimanche 21/09

16H : Projection du documentaire "Ivan à la mémoire de notre amie"
Le Molotov - Entrée libre
18H : Débat "Drôle de France" par la compagnie KTA
La Salle Gueule (8 rue d italie) - Entrée libre
20H : Knocking on vegan's doors - Repas vegan en soutien à l'ABC.
La Salle Gueule (8 rue d italie)- prix libre

anarchistblackcross-mars.antifa-net.fr

la rencontre de Rezé - soutien et solidarité avec la lutte du Testet dans le Tarn

Infos Mille babords - 21. septembre 2014 - 13:41

Ce samedi 20 septembre 2014, une centaine d'habitants de l'agglomération nantaise, de la zad et d'autres communes de l'ouest, se sont réunis à Rezé pour développer une action publique, ouverte et commune contre les nouvelles formes de répression et pour la défense des libertés publiques, avec le soutien d'une quinzaine de collectifs et d'organisations en lutte contre le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.
(voir l'appel avec la liste à jour des premiers signataires en bas de message).
Plusieurs chantiers collectifs ont été ouverts, nous en donnerons prochainement des nouvelles.

MAIS NOUS ADRESSONS D'ABORD UN MESSAGE DE SOUTIEN ET DE SOLIDARITÉ AUX HABITANTS DU SUD-OUEST ET D'AILLEURS EN LUTTE CONTRE LA DESTRUCTION ABSURDE DE LA ZONE HUMIDE DU TESTET DANS LE TARN.

http://tantquilyauradesbouilles.wordpress.com

ARRÊTONS LE MASSACRE ET LES VIOLENCES.
MÉNAGEONS LE TERRITOIRE, MÉNAGEONS LA SOCIÉTÉ.
TANT QU'IL Y AURA DES BOUILLES*, IL N'Y AURA PAS DE BARRAGE !

Le groupe d'organisation, en accord avec les participants de la réunion de samedi.
contact : col.reze.contre.aeroport.nddl chez riseup.net

*bouilles : terres ou prairies humides.


Rappel de l'appel pour les libertés publiques et des premiers signataires


Appel aux citoyens, organisations et collectifs du mouvement anti-aéroport
et à tous ceux et toutes celles qui défendent les libertés publiques

La manifestation historique du 22 février (50 000 manifestants à Nantes) a été l'occasion d'une nouvelle étape dans la répression du mouvement anti-aéroport.
Interdiction de manifester, nombreuses blessures, graves mutilations, mensonges et manipulations médiatiques, surveillance policière, condamnations arbitraires de jeunes à partir de dossiers vides : un seuil inacceptable à été franchi.
Loin d'être uniquement des condamnations individuelles, cette répression policière et judiciaire cible l'ensemble du mouvement contre l'aéroport et son monde.
Elle s'attaque aussi à d'autres mouvements sociaux, ici et ailleurs.
C'est notre manque de réaction collective, publique et unitaire, qui rend possible ce nouveau seuil dans la répression.

C'est pourquoi nous lançons cet appel à nous réunir le 20 septembre prochain à 14 heures, salle Jean Jaurès, (40, rue Jean Jaurès) à Rezé, en vue d'engager des actions communes, publiques et unitaires, de tout le mouvement : nous sommes tous et toutes en liberté provisoire.

Signez et faîtes signer cet appel, diffusez-le et venez participer à la réunion du 20 septembre.

Liste des premiers signataires

Collectif de Rezé
Comité du Pays de Retz
Comité de soutien Sud-Loire/Vertou
Zadist
Collectif Bon Pied Bon Œil
Comité Notre-Dame-des-Landes La Roche-sur-Yon
Collectif de soutien Bigouden contre le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes
Collectif Nantais Contre l'Aéroport
Collectif Non à l'aéroport Saint-Herblain
Collectif vigilance aéroport NDDL Pays de Redon et de Vilaine
Saint-Herblain à Gauche Toute
Comité de soutien à Enguerrand
Comité de soutien du pays de Ploërmel
OBSLAB, observatoire-laboratoire de la démocratie locale
Collectif lochois et du sud Touraine contre le projet d'aéroport
Comité Maison de la Grève de Rennes
Collectif du pays de Vannes contre le projet d'aéroport
Collectif des Naturalistes en lutte
+ signatures individuelles

Contre l'abattage des cèdres de Forcalquier… PIQUE-NIQUE

Infos Mille babords - 21. septembre 2014 - 12:00

Le PIQUE-NIQUE, initialement prévu le 14, aura lieu dimanche 21 septembre à 12 h.

En effet, se tiendront justement les 20 et 21 les journées européennes du patrimoine, dont le thème est cette année : « Patrimoine culturel, patrimoine naturel », thème qui « ouvre résolument le champ du patrimoine (monuments historiques, espaces protégés ou domaines naturels abritant du patrimoine) ».

Pas de doute, nous allons, toutes et tous, ouvrir résolument ce champ !

règle du jeu : chacunE amène un plat ou une boisson (et ses couverts), à partager avec d'autres convives.

collectifcedres chez orange.fr

http://04.demosphere.eu/files/import-images/resized-72e437343c288a601384ad32596ea662.png

Lettre ouverte aux députés et sénateurs à propos de la répression des mouvements sociaux

Infos Mille babords - 20. septembre 2014 - 22:47

Mesdames, Messieurs les député-es et sénateurs,

Vous êtes sollicité-e-s pour examiner ce 18 septembre, en procédure d'urgence, un projet de loi censé renforcer la lutte anti-terroriste en France. A cette occasion, nous nous adressons à vous, en tant que citoyens, militants, associations, collectifs ou syndicats engagés contre le projet d'aéroport de Notre Dame des Landes.

Depuis plus de trente ans, des lois anti-terroristes ont été votées en France, (la dernière en décembre 2012) sous le sceau de l'urgence et de l'exception permanente, militarisant parfois l'espace public (plan Vigipirate) et érodant les libertés publiques. La Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) - arrêt Klass c. Allemagne _1978 - rappelle : « Consciente du danger inhérent à pareille loi de surveillance, de saper, voire de détruire, la démocratie au motif de la défendre, la Cour affirme que les États ne sauraient prendre, au nom de la lutte contre l'espionnage et le terrorisme, n'importe quelle mesure jugée par eux appropriée » *

Ce projet de loi joue sur l'émotion, avec comme porte d'entrée commode la lutte contre les réseaux islamistes. Le droit français a une conception très large des actes de 'terrorisme', incluant de nombreuses infractions aux biens, alors que la conception onusienne met au cœur du terrorisme les attaques délibérées et indéterminées contre les civils avec l'intention de tuer. Le projet introduit ainsi la notion d'« entreprise individuelle terroriste » et crée un délit d'intentionnalité, il octroie des moyens étendus pour des écoutes et l'intrusion dans les ordinateurs privés, permet d'isoler des individus en les assignant à résidence dans des lieux reculés ou encore permet de faire fermer les sites d'information indépendante sous prétexte de contenu "séditieux" en poursuivant ceux et celles qui les consultent. Le glissement vers le Code Pénal d'infractions relevant traditionnellement du droit de la presse, déjà largement entamé, permettra l'assimilation d'écrits revendicatifs, contestant l'organisation sociale ou l'ordre établi, à des actes de terrorisme ou à l'apologie du terrorisme Son application pourrait servir à museler demain encore davantage toutes les formes de contestations sociales, touchant l'ensemble de la population.

Comme acteurs de la lutte contre l'aéroport de Notre Dame des Landes, nous savons de quoi nous parlons lorsque nous refusons l'augmentation et le durcissement d'outils liberticides. Notre mouvement fait face à une répression continue avec des dizaines de procès au cours des dernières années, des peines de prison, interdictions de territoire et amendes, blessures nombreuses et mutilations définitives par les armes de la police, extension de l'utilisation du fichage et de la vidéosurveillance. Ces mesures se sont encore intensifiées ces derniers mois.

L'arsenal sécuritaire, renforcé sous le précédent gouvernement s'est banalisé : extension incontrôlée du fichage génétique ; pénalisation systématique du refus de prélèvement ADN ; délit de participation à un attroupement armé, cette résurgence aggravée de la loi anti-casseurs qui criminalise les manifestations ; utilisation de la DGSI comme police politique pour désigner des coupables et étayer les procédures d'inculpation, mais sans que la défense puisse accéder aux sources.

Nous connaissons la même répression que les faucheurs d'OGM, les militants de la Confédération Paysanne en lutte contre la ferme-usine des 1000 vaches , les militants anti-pub, les étudiants anti-CPE, les sans-papiers.... Les dispositifs répressifs en recrudescence, loin de toucher seulement les mouvements sociaux, sont aussi utilisés quotidiennement contre les populations précarisées et dans les quartiers défavorisés pour asseoir les politiques libérales et l'injustice sociale.

Ce partage de la répression ne saurait nous étonner puisque nous partageons l'engagement dans le combat contre la destruction du vivant et des formes de solidarité sociale, contre l'accaparement des biens communs, contre des choix politico-industriels dictés par la recherche illimitée du profit, au mépris des travailleurs-euses, paysan-ne-s et habitant-e-s. Nous refusons le traitement que nous valent nos actions collectives, faites parfois de colère ou inspirées par la détresse, parfois de démonstrations aussi pacifiques que symboliques. Nous dénonçons un usage étendu d'armes dites « non létales » qui éborgnent ou blessent gravement de plus en plus régulièrement les manifestant-e-s. Puis sur le plan pénal les procédures hâtives : garde- à-vue, fichage génétique, déferrement et comparution immédiate. Nous dénonçons cette justice expéditive que nous subissons, génératrice d'emprisonnement, désastreuse pour les droits de la défense, qui cherche avant tout à faire des exemples et à briser notre détermination, en vain. Nous appelons en ce sens tous les mouvements émancipateurs à s'unir contre la répression et à lui donner des réponses toujours plus larges et fortes, en premier lieu en continuant à lutter sans se laisser intimider.

Nous sommes solidaires en ce sens de celles et ceux qui, dans le Val de Susa, luttent contre la ligne à grande vitesse Lyon-Turin et qui sont aujourd'hui très largement désignés comme terroristes par le gouvernement italien. Cinq d'entre eux sont menacés là-bas d'une vingtaine d'années de prison à ce titre. Nous sommes fiers de nos engagements et refusons que ce même type de procédés puisse arriver ici et être utilisé un jour contre nous.

Mesdames et Messieurs les députés, nous vous demandons donc de refuser le vote de cette loi, qui sous couvert de lutte anti-terroriste, veut mettre en place des dispositifs pénaux extrêmement dangereux. Nous vous appelons à refuser d'appuyer cette surenchère sécuritaire qui menace toujours, toujours plus les actes et pensées contestataires, ainsi que l'ensemble des libertés publiques.

Premières signatures :
Membres (locaux ou nationaux) de la coordination des opposants au projet d'aéroport à Notre Dame des Landes :
ACIPA
ADECA
AEI (Alliance Ecologiste Indépendante)
Attac France
Ensemble !
Union Départementale Solidaires
Confédération Paysanne 44
Mouvement des Objecteurs de Croissance
Rezé à Gauche Toute
Solidarités Ecologie

Comité Anti-Répression Issu de la Lutte Anti-aéroport.
Des Occupant-e-s de la Zad

Personnes, élu-e-s ou ancien-ne-s élu-e-s
Belaud Agnès
Billet François
Burckel Christine
Denigot Gilles
Giroire Pierre
Guist'hau Elisabeth
Lebouteux Geneviève
Leparoux Thérèse
Loirat Isabelle
Mengant Michèle
Quéraud Didier
Testard Jacques
Trotté Philippe
Verchère Françoise
Bertrand Vrain

Changement d'adresse de Pôle Emploi Où comment Pôle emploi se moque des chômeurs

Infos Mille babords - 20. septembre 2014 - 22:19

Il aura fallu attendre 15 jours pour que Pôle Emploi se décide enfin à communiquer aux usagers les nouvelles coordonnées de leur agence. L'agence de la Joliette a fermé ses portes début septembre sans que les chômeurs en soient informés. Combien d'usagers se sont retrouvés devant les portes closes, avant que Pôle Emploi se décide à communiquer sur le transfert de l'agence le 8 septembre dernier ?

Voici le message reçu par texto ou par mail le 18 septembre, soit dix jours après le transfert.

Voici le message reçu.

Depuis le 8 septembre 2014, le traitement de votre dossier d'indemnisation est pris en charge par l'agence de services spécialisés de Marseille Belle de Mai. Une équipe d'experts a été constituée au sein de cette agence pour centraliser le traitement des demandes d'allocations des professionnels du spectacle résidant en PACA.

Ainsi, pour l'envoi de vos pièces complémentaires et pour toute correspondance concernant l'indemnisation, veuillez noter cette nouvelle adresse :

Agence de services spécialisés Marseille Belle de Mai - Equipe spectacle - 26 rue Jobin 13003 Marseille

Vous pouvez également accéder à l'ensemble de nos services à distance :

sur www.pole-emploi.fr et www.pole-emploi-spectacle.fr,
au 3949 (selon le service, appel gratuit ou de 0,11€ TTC depuis un poste fixe, hors éventuel surcoût opérateur).

À noter donc que cette agence spécialisée s'occupe du traitement des intermittents de toute la région PACA. Si vous êtes intermittents à Nice, votre interlocuteur est à Marseille, ce qui facilite l'accès à vos droits bien évidemment.

A noter aussi qu'il n'y a plus de numéro direct comme à Joliette, et qu'il faut de nouveau passer par le 3949, ce qui augure quelques galères et des heures perdues en perspectives. Vous pouvez aussi vous amuser à chercher à contacter votre agence par le biais du site de pôle Emploi. Là encore celui qui y arrive est vraiment très fort, mais reconnaissons que la plupart abandonne avant.

Enfin Pôle Emploi ne communique pas de mail pour les joindre directement.

Mais toutefois en insistant un peu nous avons réussis à obtenir le mail suivant.

spectaclemarseille.13218 chez pole-emploi.fr

A faire circuler sans modération.


Union Régionale Fédérale des syndicats CGT du spectacle
23, bd Charles Nedelec -13003 Marseille
Pour plus d'info
http://www.spectaclecgtpaca.free.fr/

La lettre d'infos de Questions de Classe(s)

Infos Mille babords - 20. septembre 2014 - 21:48

Avec cette lettre de rentrée le site Questions de classe(s) reprend ses activités, en particulier sa lettre hebdomadaire qui rassemble les nouvelles publications du site. N'hésitez pas à poster vos informations, analyses, rendez-vous et commentaires :
http://www.questionsdeclasses.org/

Au sommaire de cette lettre d'info

Billets de Une
La sélection de la rédac
La photo de Une
Classes en question(s), les entretiens de Q2C
Questions de clic(s), sites & blogs
Les nouveautés sur le site

J'ai fait ma rentrée...
J'ai 73 ans. J'ai fait la rentrée. Avec mon petit-fils. En maternelle. Tout s'est bien passé, on n'a pas pleuré. D'autres pleuraient. Des enfants pleurent en arrivant à l'école le premier jour. Je les ai vus, c'est vrai. Mais pourquoi ? On se demande : pourquoi pleurent-ils alors qu'ils ne savent même pas ce que c'est que l'école. Ils n'y sont jamais allés… Mais ils en ont entendu causer. Par les frères, les sœurs, les parents… tu verras à l'école, fini les caprices, il faudra obéir à la maîtresse sinon tu seras puni, il faudra bien écouter, ne pas bouger tant qu'il ne t'a pas été permis de bouger, ne pas crier, ne pas chanter si ce n'est pas l'heure de chanter et il faudra bien écouter, ne pas regarder par la fenêtre les arbustes jouer avec le vent, écouter, sinon… Ils en ont entendu causer. Et ils ont pleuré. Et puis ils se sont calmés tout de même. Ils ont fait des connaissances, des copains et des copines, certains pleuraient d'autres pas. Ils se sont dit leur nom et ils se sont bien amusés tout de même, (...)

Lire la suite

Nestor Romero

Nous vous rappelons aussi que Q2C dispose à présent d'une page Facebook (facebook.com/questions.declasses), nous vous invitons à nous y rejoindre et à la faire connaître à vos contacts.

À bientôt et bonne rentrée à toutes et tous

Questions de classe(s)


Les billets de Une

L'avenir en numérique
14 septembre 2014 par Irène Pereira
Avec le développement de l'école numérique dans le primaire et le secondaire et des MOOCs dans le supérieur, il est nécessaire de commencer à mener une réflexion de fond sur les conséquences à moyen (...)

lire en ligne

Dans les tourbillons
7 septembre 2014 par Jean-Pierre Fournier
Une rentrée tourbillonnante, comme à l'habitude : tout le monde y croit, tout le monde s'active, les bonnes résolutions (et les traditionnels communiqués-marronniers) fusent de partout. La nomination (...)

lire en ligne

À quand un Manifeste de la révolution éducative ?
3 septembre 2014 par Thomas Pagotto
Souvent, en France, quand une manifestation d'enseignants a lieu, on peut lire des pancartes « Jules (Ferry), reviens, ils sont devenus fous ! ». Pourtant, si nous en sommes là aujourd'hui, c'est (...)

lire en ligne


La sélection de la rédac

Chaque semaine, le collectif d'animation choisit, parmi les articles postés sur le site, quatre textes qu'il souhaite mettre en avant...

Une nouvelle aventure : « dire le travail »
18 septembre 2014 par Questions de classe(s)
« Direletravail » : une belle initiative qui se lance et que nous relayons avec plaisir et curiosité.... Voir aussi l'entretien accordé par Patrice Bride au site Questions de classe(s) Extrait de la (...)

lire en ligne

Le manuel d'histoire fédéral
15 septembre 2014 par Questions de classe(s)
Alors que Le Monde diplomatique vient de publier un « Manuel critique d'histoire » nous avons souhaité mettre en perspective cette initiative avec une autre, qui date elle des années 1930, celle du (...)

lire en ligne

Egalité filles garçons : Les fiches pratiques de la Maep de Paris
14 septembre 2014 par Questions de classe(s)
Coordonné par Joce Le Breton, « ce dossier vise à apporter des éléments de réflexion, des ressources pédagogiques, des outils pratiques à ceux et celles qui souhaitent conduire des actions de lutte (...)

lire en ligne

Avons-nous besoin des intelligents ?
11 septembre 2014 par Questions de classe(s)
Sur le site Autre futur un texte de Pierre Bance qui nous donne à réfléchir... Le mouvement social demande aux intellectuels de contribuer utilement à la réflexion révolutionnaire en lui apportant des (...)

lire en ligne


La photo de Une

L'école des réacs contre l'égalité
7 septembre 2014 par Questions de classe(s)
Chaque année, la ville de Puteaux – deuxième ville la plus riche de France en budget par habitant – fait une grande distribution de fournitures scolaires aux enfants. Le choix des couleurs des (...)

lire en ligne


Les entretiens de Q2C

« Dire le travail », entretien avec Patrice Bride
19 septembre 2014 par Questions de classe(s)
À l'occasion du lancement du projet « Dire le travail », nous avons interrogé l'un de ses animateurs, Patrice Bride, pour qu'il nous présente cette initiative... Questions de classe(s) - Comment (...)

lire en ligne

Entretien autour du stage « Pédagogies alternatives et syndicalisme » (2 & 3 oct. 2014)
9 septembre 2014 par Questions de classe(s)
Les 2 et 3 octobre, le syndicat Sud Éducation Créteil organise un stage syndical « Pédagogies alternatives et syndicalisme » (voir la présentation ici). L'un de ses animateurs, Pascal Diard, a accepté (...)

lire en ligne


Sites et blogs : questions de clique(s)

Entretien avec G. Chambat : l'école du FN et des réac-publicains
29 juin 2014 par François Spinner, Questions de classe(s)
Questions de classe(s) - Peux-tu expliquer la genèse de ton blog « l'école des réac-publicains » ? Grégory Chambat – Même si cela fait déjà longtemps que je travaille sur les discours réactionnaires (...)

lire en ligne

Acrimed, site de critique des médias
10 mai 2014 par Grégory Chambat Questions de clique(s)
Acrimed a besoin de votre soutien. Nous les avions interrogé il y a quelques mois, nous reproduisons ici cet entretien et nous vous tiendrons au courant... En attendant vous pouvez visiter leur (...)

lire en ligne


Nouveaux articles en ligne sur Q2C

Soirée Education aux Universités populaires du Toursky
19 septembre 2014 par Questions de classe(s)
le lundi 29 septembre au théâtre Toursky, à partir de 19h L'EDUCATION A L'ECOLE au service de qui , de quoi ? Ce forum éduc-actif, accueilli par le Théâtre Toursky, Richard Martin et (...)

lire en ligne

Comment éduquer à l'égalité des sexes dans la petite enfance et l'enfance ?
19 septembre 2014 par Questions de classe(s)
1er octobre 2014, 9 h.-17 h. (Amphi B7, Université Charles-de-Gaulle-Lille 3). Journée d'études organisée par l'Équipe NoREVES (Normes de genre et Réception de la Valeur Égalité des Sexes) dans le cadre (...)

lire en ligne

Solidarité avec les étudiants de Lyon 2 condamné-e-s !
19 septembre 2014 par Questions de classe(s)
Nous faisons aujourd'hui appel à votre solidarité financière, étudiant-e-s, enseignant-e-s, famille, ami-e-s, compagnon-nes de lutte, d'aventure ou d'infortune, afin d'aider collectivement nos camarades (...)

lire en ligne

Vulnérabilité contre précarité - KroniKs des Robinsons 525 et Graines d Orties du 18 septembre 2014
19 septembre 2014 par Laurent Ott
Vulnérabilité contre précarité Publié le 12 septembre 2014 par intermedes Pour Bertrand Ravon, dans son dernier ouvrage collectif (Vulnérabilités sanitaires et sociales, éditions PUR, 2014) , la (...)

lire en ligne

La collection : L'école au quotidien
19 septembre 2014 par Questions de classe(s)
Découvrez les ouvrages CGé dans la collection : L'école au quotidien éditée aux Éditions Couleur Livres. La collection fait écho aux préoccupations et aux pratiques des acteurs de terrain : enseignants, (...)

lire en ligne

Des mineurs étrangers sans toit dans le 20e : est-ce possible ?
19 septembre 2014 par Questions de classe(s)
Ci-dessous le lien vers un article concernant la situation critique des lycéens mineurs étrangers qui sont de plus en plus nombreux à se retrouver à la rue. Ce soir -vendredi 19 septembre-, l'asso (...)

lire en ligne

L'école est attaquée par les réactionnaires, menacée par les renoncements et étouffée par l'austérité
19 septembre 2014 par Fédération Sud éducation
Déclaration de la Fédération des syndicats SUD éducation au CSE du 18 sept 14 Madame la Ministre, Notre déclaration, à l'occasion de ce premier Conseil supérieur de l'éducation depuis votre (...)

lire en ligne

Programme trimestriel de l'Université populaire d'Arcueil
17 septembre 2014 par Questions de classe(s)
Voici le programme trimestriel de l'Université populaire d'Arcueil. Elle reprend ses travaux lundi 6 octobre, à 20 h, à anis Gras (55 avenue Laplace, à Arcueil). L'entrée est libre, gratuite, sans (...)

lire en ligne

Les « cons-de-souche » ça doit bien exister aussi
17 septembre 2014 par Questions de classe(s)
Contrainte d'inscrire à l'école des enfants de parents étrangers qu'elle avait refusés, la maire UMP de Montauban a dénoncé mardi cette décision, en affirmant que « les Montalbanais de souche ne veulent (...)

lire en ligne

Ça dérape ! Quand Michel Onfray fait dans la philosophie de comptoir
17 septembre 2014 par Questions de classe(s)
En réponse aux dérapages de Michel Onfray : « Et si, à l'école, au lieu de la théorie du genre et de la programmation informatique , on apprenait à lire, écrire, compter, penser ? » ou encore : Il (...)

lire en ligne

le communiqué de la mairie de Paris suite au licenciement de Jean-Jacques Hazan
16 septembre 2014 par Valérie Guiffrey
Je ne résiste pas au plaisir de partager avec vous la nouvelle ! Comme une sensation étrange de déjà vu...mais bon ! Bis répétita...me tromperai-je ? ça valse depuis le début de la mandature ! Pas (...)

lire en ligne

A l'école des compétences De l'éducation à la fabrique de l'élève performant
15 septembre 2014 par Invité
[Compétence] « Donnez-moi un point d'appui, et je soulèverai le monde éducatif ». A l'école des compétences – De l'éducation à la fabrique de l'élève performant Par Angélique del Rey Dans une (...)

lire en ligne

À travail égal, salaire... ?
14 septembre 2014 par Questions de classe(s)
Le site Vousnousils rapporte dans sa lettre hebdo les conclusions du document de l'OCDE « Regards sur l'Education », publié ce 9 sep­tembre, selon lequel les ensei­gnants du pri­maire fran­çais sont (...)

lire en ligne

Vidéo Comprendre le zapatisme
14 septembre 2014 par Questions de classe(s)
Le Zapatisme en 15 questions. Pour en savoir un peu plus sur le Zapatisme... Vidéo des compas de Veredas autonomas, sous-titrée en français là : http://youtu.be/gsBkKJ_A3fw Depuis 20 ans, avec une (...)

lire en ligne

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

DESIGN DARK ELEGANCE | PORTED FOR DRUPAL 6 | ADAPTE PAR: JEREMY BASTIDE