Ecouter le live sur Galère  Discutez avec les autres auditeurs de radio galère : 
 Archives par animateur[trice]     Créer un contenu     Forum

 

Agrégateur de flux

Une urgence dans l’urgence: soigner ceux qui survivent à Ebola

Actualités OMS - 7. août 2015 - 11:00
Tout le monde se réjouit quand les personnes qui ont survécu à la maladie à virus Ebola quittent l’unité de traitement d’Ebola. Pourtant, cette sortie n’est que le début d’un long et difficile parcours pour recouvrer la santé.

De nouvelles études montrent que les survivants éprouvent très souvent de sévères douleurs articulaires, des problèmes oculaires entraînant parfois une perte de la vision dans certains cas, une asthénie prononcée, des céphalées, une faculté de concentration réduite et des difficultés au niveau de leur santé mentale après avoir guéri de la maladie à virus Ebola.

Déclaration d'Istanbul : Rompons le blocus contre la révolution Syrienne

Infos Mille babords - 6. août 2015 - 23:47

Avec le peuple de Syrie : à bas Al Assad, l'État Islamique et les intervention impérialistes
Istanbul, le 12 juillet 2015

En mars 2011, dans le cadre de la vague révolutionnaire qui a éclaté au Moyen-Orient, les travailleurs, les jeunes et les paysans syriens sont massivement descendus dans les rues contre le régime dictatorial de Bachar Al Assad. Ce dernier a répondu aux manifestations pacifistes par une répression féroce : emprisonnements, torture, barils d'explosifs et armes chimiques largués sur des quartiers populaires. Quatre ans plus tard, le peuple paie au prix fort sa lutte pour la liberté : plus de 300 000 morts, dont 95 % ont été tués par les forces d'Al Assad. Le nombre de blessés, de détenus et de disparus est encore inconnu mais il pourrait s'élever à plus d'un demi-million au total. De plus, le nombre de détenus est estimé à plus de 200 000 et il est probable qu'en réalité il y en ait plus. Des milliers de villes et de villages ont été détruits, plus de 11 millions de personnes ont été obligées d'abandonner leur logement, dont 4 millions qui ont dû se réfugier hors du pays. Ces chiffres effroyables montrent les souffrances causées par ce régime sanguinaire, qui utilise tout son arsenal mortel contre son propre peuple dans le seul but de se maintenir au pouvoir. C'est ce même régime qui a imposé des politiques néolibérales contre les travailleurs, les jeunes et les paysans pauvres. Mais le fait que la résistance contre cette machine sectaire et de haine de classe se poursuive, est un indicateur de la détermination du peuple. La preuve de cette situation est l'activité des comités et des conseils locaux et les manifestations dans les zones libérées ou encore l'activité sur les réseaux sociaux. Nous saluons en particulier le rôle joué par les femmes qui ont participé à la révolution dès le premier jour et qui joueront un rôle clé dans la vie politique d'une Syrie libre et démocratique.

La révolution syrienne ne doit pas seulement faire face aux atrocités du régime. Elle doit aussi faire face à l'intervention et au projet réactionnaire de l'État Islamique (EI – Daech en arabe), qui est apparu comme une force étrangère en Syrie pour détruire la révolution. L'EI a bénéficié du financement et des armes de l'Arabie Saoudite et du Qatar et de l'aide de la Turquie qui ouvre ses portes à l'entrée des combattants. Les affrontements entre l'EI et le régime ont été très rares, alors que Bachar a instrumentalisé les fondamentalistes comme une force de frappe contre la révolution : Al Assad a vidé ses prisons des djhadistes pour les remplir d'étudiants, de jeunes, de chômeurs, d'opposants, de paysans, de travailleurs, de blogueurs, de femmes, de journalistes et de militants de gauche et des Droits de l'Homme. Le développement de Daech est aussi une conséquence des armes que les États-Unis ont laissées dans la région et des résultats catastrophiques de leur politique.

La révolution syrienne traverse une situation très critique. Sur le plan militaire, le régime recule et ne contrôle plus qu'un tiers du territoire. Son existence dépend de l'aide fournie par l'Iran et ses milices, qui se transforment peu à peu en une force d'occupation avec une forte présence de généraux iraniens dans l'armée syrienne. La fragmentation de l'élite dirigeante du régime s'accélère.

En tant que militants, intellectuels et organisations de gauche en Syrie, dans les pays arabes, en Turquie, en Europe et en Amérique Latine, qui appuyons la lutte des peuples et leurs révolutions, nous déclarons que :

1. Nous soutenons la lutte héroïque du peuple syrien, qui, malheureusement, est restée isolée face à la machine assassine du régime. Nous dénonçons le silence ou la complicité ouverte d'une partie de la gauche internationale, qui se positionne du côté du régime et qui est responsable de cet isolement. Cette réalité a aggravé encore davantage la situation de ceux qui luttent en Syrie pour la liberté et la justice sociale : il s'agit d'une trahison que l'histoire ne pardonnera pas. Nous soutenons la leçon de lutte et de résistance populaire : malgré toutes les difficultés, les masses en Syrie continuent à exiger la dignité, le travail, le pain et la liberté. Le peuple kurde a participé à la révolution depuis le début, étant donné que ses droits étaient bafoués à l'image de ceux de tous les Syriens, et sans aucun doute, la victoire de la révolution supposera la conquête de ses droits démocratiques.

2. Nous condamnons l'intervention de tous les gouvernements régionaux et internationaux qui sont hostiles à la révolution syrienne car le triomphe de cette dernière donnerait un nouveau souffle d'espoir aux peuples du Moyen-Orient, du Maghreb et au-delà. L'Iran (par le biais du Hezbollah) et la Russie ont mis au service du régime un force militaire sans laquelle ce dernier ne pourrait pas survivre. La Turquie et les pays du Golfe (en particulier l'Arabie Saoudite et le Qatar) ont soutenu les forces fondamentalistes pour transformer le conflit en guerre civile sectaire et contrôler l'avenir du pays après la chute du régime. Les forces impérialistes des États-Unis et d'Europe sont engagées dans une campagne de bombardements en Syrie comme en Irak qui renforce les schémas de réaction djihadiste, et, en même temps, a pour objectif de « blanchir » Bachar sur la scène internationale « face au danger islamiste ». Cette situation répond aussi aux intérêts d'Israël, avec qui le régime maintient un lien étroit pour garantir la stabilité de la région et protéger sa frontière nord. La connivence des forces du régime avec l'EI (Daech) pour écraser la résistance des réfugiés de Yarmouk n'est que le dernier exemple de la collaboration objective du régime de Damas avec l'État sioniste.

3. Nous condamnons l'EI (Daech) et les autres forces fondamentalistes telles que Jaysh al-Islam ou le front Al Nosra qui font en sorte d'imposer leur pouvoir réactionnaire et extrêmement violent contre les aspirations de libération, en même temps qu'ils séquestrent et torturent des militants et des leaders de la révolution.

4. Nous affirmons qu'il n'y a pas de solution politique qui inclue le régime pour atteindre les objectifs des masses mobilisées pour la construction d'une Syrie libre, démocratique et qui garantisse la justice sociale. Ce sont ces masses qui doivent décider du destin de leur propre lutte.

5. Nous dénonçons l'Europe forteresse qui condamne à mort des milliers de réfugiés, dont beaucoup de Syriens qui fuient les massacres et qui n'ont d'autre solution que celle de risquer leur vie en Méditerranée, qui est devenue la plus grande fosse commune du monde : les « parias de la mar » se noient ou deviennent les esclaves du XXIe siècle dans une Europe frappée par la crise économique. En plus de la tragédie humanitaire, il s'agit fondamentalement d'un problème politique.

6. Nous savons que la lutte en cours en Syrie est une expression de l'exigence de liberté et de justice sociale qui existe au niveau mondial. Cette lutte fait partie d'une vague révolutionnaire internationale déclenchée par la profonde crise capitaliste de 2008, qui a impliqué une offensive de l'impérialisme et de la bourgeoisie contre les intérêts des travailleurs, des jeunes et des pauvres. La lutte contre les effets de la crise capitaliste ne peut pas être séparée de la lutte contre les dictatures. Le destin de la révolution syrienne est lié à celui des luttes populaires en Irak, au Bahrein, en Egypte, en Tunisie, en Libye, au Yémen, et d'autres pays où la jeunesse, les travailleurs et les paysans se sont révoltés contre l'oppression et la misère. Le destin de la révolution syrienne est aussi lié à la lutte des Palestiniens qui résistent à l'occupation depuis 1948. Et au-delà du Moyen-Orient, la révolution syrienne fait écho aux mouvements en Amérique Latine et en Europe contre le néo-libéralisme, comme le « non » tranchant des travailleurs et de la jeunesse en Grèce contre l'austérité et la dictature de la dette.

7. Nous soutenons les comités locaux, les conseils révolutionnaires et les groupes humanitaires qui travaillent sur le terrain, et les brigades indépendantes de l'Armée Syrienne Libre qui luttent contre le régime et les groupes fondamentalistes. Nous soutenons aussi les groupes de gauche en Syrie afin qu'ils se renforcent et qu'ils puissent protéger et approfondir la révolution pour que cette dernière atteigne ses objectifs initiaux. Cependant, le triomphe de la révolution en Syrie, ouvrirait un nouveau chemin dans toute la région et au-delà, au profit des luttes des travailleurs et des masses populaires.

Nous nous engageons à :

1. Confirmer notre soutien et organiser notre activité afin de contribuer à révéler la réalité de la révolution, de renforcer son efficacité et de fournir tous les efforts possibles pour sa victoire

2. Diffuser cette déclaration par tous les moyens possibles.

3. Impulser une campagne autour du mot d'ordre « Rompons le blocus contre la révolution Syrienne »
Commémorer le second anniversaire du Massacre du quartier de la Ghouta du 21 août 2013, à travers l'organisation de réunions publiques dans les pays où nous intervenons
Organiser une semaine de solidarité internationale avec le révolution syrienne entre le 5 et le 11 octobre de cette année
Lancer une page web/facebook pour partager les informations et les matériels

4. Nous avons constitué un Comité de Coordination pour mettre en marche cette campagne et organiser de futures initiatives

Signatures

Salameh Kaileh. Journaliste syro-palestinien et auteur marxiste arabe
Yasser Munif. Activiste syrien et co-fondateur de la Campagne Globale de Solidarité avec la Revolution Syrienne
Yassin al-Hajj Saleh. Écrivain syrien
Mansur Attassi. Plate-forme de Gauche Démocratique, Syrie. * sauf sur le point faisant référence au rôle de la Turquie et des pays du Golfe
Adeed Nassar. Mouvement de Gauche, Liban
Miguel Sorans. Secrétariat International de l'Unité Internationale des Travailleurs – Quatrième Internationale (UIT-QI)
Görkem Duru. Parti de la Démocratie Ouvrière, Turquie (UIT-QI)
Cristina Mas. Lutte Internationaliste, État Espagnol (UIT-QI)
Johannes Waardenburg, Groupes de Solidarité Active avec les Syriens, Italie.
Raoul Guzman. Groupe Socialiste Internationaliste, France
Kosaro, KRD-UIT-QI, Allemagne

Rassemblement en mémoire de toutes les victimes des armes de destruction massive

Infos Mille babords - 6. août 2015 - 18:00

6 aout 2015 : 70e cérémonie commémorative des bombardements atomiques d'Hiroshima et Nagasaki

Nous évoquerons les actions à mener pour qu'enfin en France s'instaure l'indispensable débat sur les armes nucléaires et sur la responsabilité de notre pays dans l'insécurité du monde.
Vous trouverez en pièce jointe la déclaration du mouvement de la Paix à ce sujet.

Meuse et Tarn, deux rendez-vous en août 2015

Infos Mille babords - 5. août 2015 - 19:10

Notre émission du 28 juillet 2015 :

Ce mois d'août ont lieu deux rencontres importantes :

Du 1er au 11 août à Bure dans la Meuse et

les 28, 29 et 30 août, à Saint -Victor dans le Tarn

à réécouter sur le lien suivant : https://youtu.be/zuaD6QPAgR4

Du 1er au 11 août à Bure dans la Meuse, contre le projet CIGEO d'enfouissement des déchets nucléaires ;
pour l'arrêt du nucléaire, et pour renforcer les liens et les réseaux.
Un membre du groupe médias nous présente le camp.
Voir aussi toutes les informations sur https://campvmc.noblogs.org/

Les 28, 29 et 30 août, à Saint -Victor dans le Tarn, contre un projet de méga transformateur ;
contre le grand marché de l'électricité que l'on nous prépare ; et parce que les énergies renouvelables ne se substituent pas au nucléaire, mais bien qu'elles s'y ajoutent.
Toutes les informations sur https://douze.noblogs.org/ans

Bonne écoute !


« La Demi Heure Radio-active »
émission animée par le Collectif Antinucléaire 13 sur Radio Galère
88.4 fm à Marseille ou sur www.radiogalere.org
les 2ème et 4ème mardis du mois, à 14h15 en direct
et le jeudi en rediffusion de 12h à 12h30

ou en réécoute sur www.radiogalere.org/

et toutes nos émissions depuis juin 2011 à réécouter à partir de notre blog
https://collectifantinucleaire13.wordpress.com/

Alexandre Marius Jacob, 34 777anarchiste, cambrioleur et bagnard ...

Infos Mille babords - 1. août 2015 - 19:00

Cette « intervention » théâtrale évoquant certains éléments de la vie de Alexandre Marius Jacob a été écrite à partir d'archives et de témoignages.
Cette intervention théâtrale se présente sous la forme de quatre tableaux ponctués de chants :
Elle débute par l'évocation du suicide programmé de Jacob.
Ensuite, est présenté le procès de 1905 à Amiens des « Travailleurs de la nuit », le groupe de cambrioleurs anarchistes dont Jacob avait été l'initiateur et le principal organisateur.
Le troisième tableau concerne le bagne de Guyane où Jacob passa dix-neuf années.
Enfin le quatrième tableau, à partir du témoignage imaginaire d'un enfant, enregistré et restitué par un amplificateur, revient sur le suicide de Jacob. Les paroles de l'enfant reposent sur les récits de personnes ayant vécu la scène évoquée.

à emprunter à la Rétive :

* Alexandre Jacob, l'honnête cambrioleur, Jean-Marc Delpech
* Travailleurs de la nuit, Marius Jacob
* Écrits, Marius Jacob

Déclaration de Jacob lors de son procès : Pourquoi j'ai cambriolé ?
http://www.non-fides.fr/?Pourquoi-j-ai-cambriole

Un aperçu du parcours de Jacob sur cette vidéo :
http://www.dailymotion.com/video/x18airl_alexandre-marius-jacob-et-les-travailleurs-de-la-nuit_shortfilms

laretive chez riseup.net

« Wadjda »

Infos Mille babords - 31. juillet 2015 - 19:00

19h auberge espagnole, 20h30 proj.

Wadjda, film de Haifaa Al-Mansour, 2012, 98 min.
En VO arabe sous-titrée français

Wadjda a douze ans. Elle vit dans la banlieue de Riyad et va à l'école de filles. Avec ses baskets, son voile mal ajusté et son abaya dévoilant son jean, Wadjda écoute du rock et ne rêve que d'une chose : s'acheter le beau vélo qui lui permettra de faire la course avec son ami Abdallah.
Mais en Arabie Saoudite, les femmes n'ont pas le droit de conduire – sa mère doit recourir à un chauffeur pour se rendre au travail – et les vélos sont réservés aux garçons car ils constituent une menace pour la vertu des jeunes filles. Wadjda se voit donc refuser par sa mère la somme nécessaire à cet achat. Déterminée à trouver l'argent par ses propres moyens, elle décide alors de participer au concours de récitation coranique organisé par son école, avec pour la gagnante, la somme tant désirée.

Film touchant et léger, Wadjda nous fait cependant découvrir le carcan étouffant dans lequel sont maintenues les femmes dans une société où la domination masculine est établie en règle absolue.

laretive chez riseup.net

Un vaccin efficace contre le virus Ebola est à portée de main

Actualités OMS - 31. juillet 2015 - 15:00
Les résultats d’une analyse intérimaire de l’essai clinique de phase III concernant l’efficacité du vaccin Ebola VSV-EBOV (Merck, Sharp & Dohme) en Guinée montrent que ce vaccin est très efficace.

Le Conseil de surveillance et de sécurité des données - – organe indépendant composé d’experts internationaux –, qui a procédé à cette étude, a recommandé de poursuivre cet essai. Les résultats préliminaires des analyses de ces données provisoires sont publiés aujourd’hui dans la revue britannique The Lancet.

La répression de l'État Turc à l'encontre du peuple kurde et de toute personne solidaire ne faiblit pas !

Infos Mille babords - 29. juillet 2015 - 22:10

La répression de l'État Turc à l'encontre du peuple kurde et de toute personne solidaire ne faiblit pas !

En 6 jours : c'est plus de 600 frappes aériennes qui ont touché quasi-uniquement des cibles Kurdes, même des zones d'habitations civiles ont été touchées dans les régions du Kurdistan irakien. Le gouvernement d'Erdogan et sa police a également arrété plus de 1,000 personnes ces derniers jours, parmis elles, une écrasante majorité de Kurdes, de courant politiques divers, dissidents de l'autorité en place.

Cependant la résistance par les unités de défense du peuple, YPG et YPJ ainsi que de l'armée Syrienne Libre (FSA) dans l'Ouest du Kurdistan (au Rojava notamment) continue et acquiert des victoires remarquables. La ville de Sirrin située au Sud de Kobanê a été libérée lundi dernier, elle était jusqu'alors utilisée par l'organisation terroriste de Daesh comme une base militaire, c'est une défaite signifiante.

Au même moment, différents quartiers et zones stratégiques contrôlés par Daesh, à Hasaka, était encerclés par les unités YPG et YPJ, les 'Forces Assyrian-Syriac' et 'al-Sanadid Arab Forces' et cette zone devrait être libérée prochainement.

Ces victoires ont alerté l'État Turc qui a alors attaqué les positions YPG et YPJ et FSA, tentant d'affaiblir la résistance et ses alliés. La Turquie veut clairement faciliter la tâche à Daesh, face à la résistance kurde et de ses alliés.

(Info tirés et retranscrits à partir du communiqué du Congrès National du Kurdistan, version en anglais ICI)

Continuons à dénoncer les actes sanglant de l'État Turc, de Daesh et de tous leurs complices internationalement...

La France complice ? Des intérêts et relations économiques à préserver ?

En France, voici la déclaration du ministre des affaires étrangères Laurent Fabius (20 juillet 2015) :
« Je condamne avec la plus grande fermeté l'attentat suicide qui a frappé la ville turque de Suruç et qui a fait de nombreux morts et blessés.
Dans ces circonstances très douloureuses, j'exprime mes condoléances aux familles des victimes et ma solidarité aux autorités et au peuple turcs.
La France se tient aux côtés de la Turquie dans cette épreuve, qui montre à nouveau l'importance de notre coopération dans la lutte contre l'extrémisme et le terrorisme. »

On trouve sur le lien suivant les intérêts et secteur d'échanges indutriels, économiques entre la France et la Turquie.
Source ICI

Le trompe l'oeil et les oeillères doivent tomber et la solidarité internationale s'organiser et agir le plus efficacement possible.

La manifestation d'aujourd'hui à Marseille a rassemblé plus de 2 000 personnes qui sont parties de la Plade des Mobiles en haut de la Canebière, la foule a descendu la Canebière en passant par le Vieux Port et poursuivant par la rue Paradis jusqu'au Consulat Général de la Turquie de Marseille situé au 363 Avenue du Prado.

En cas de doute d'une éventuelle complicité de l'État français avec l'État Turque il suffisait d'observer l'énorme dispositif policier mis en place : des dizaines de camions CRS, des barrières errigées, la BAC présente etc.… (voir photos)

La critique internationale contre la collaboration ouverte entre Daesh et le gouvernement de l'AKP doit s'élever pour condamner les attaques contre les Kurdes, en Turquie et au Kurdistan d'Irak.

La mobilisation internationale de solidarité doit quant à elle s'accroître et faire pression sur les États et organisations complices de la Turquie et de Daesh, telle que La France, l'OTAN , contrairement à la mascarade annoncée dans les médias nationaux, prétextant un lutte contre le terrorisme, un mot utilisé à outrance qui a perdu son sens en permet de condamner toute dissence au pouvoir des États en place. Le PKK n'est pas une organisation terroriste mais la résistance !

De nombreux événements sont à venir à Marseille, comme dans d'autres villes de France et au-delà, des appels sont aussi lancés :

Appel de l'Initiative Anarchiste : https://paris-luttes.info/appel-a-solidarite-de-nos-3628
Appel à manifester à Paris (27 juillet) : https://paris-luttes.info/appel-a-manifester-le-lundi-27-3638
Des représentant.e.s du Parti Démocratique des peuples HDP manifestent devant le Parlement européen à Bruxelles : http://www.rtbf.be/info/monde/detail_turquie-des-kurdes-manifestent-devant-le-parlement-europeen-a-bruxelles?id=9042276

Solidarité et action internationale !

Pat, membre de Mille Bâbords présent sur place.

Photo de la manifestation, mercredi 29 juillet 2015

Ici et là-bas, même combat !

Infos Mille babords - 29. juillet 2015 - 19:00

Salut à tous !

Le mercredi 29/07 à 19h devant les grilles du parc Longchamp, côté fontaines aura lieu un rassemblement en soutien à la ZAD de Notre Dame Des Landes et aux collectifs qui luttent contre la construction d'un parking au parc Longchamp, ici et là-bas, même combat !

C'est l'été et on a tous très envie d'aller à la plage, mais hélas eux ne nous attendent pas, et il est important de montrer à la mairie, à l'État et à Vinci et ses acolytes, que nous ne voulons décidément pas de leur monde de béton et de rage...

Pour que ce soit presque aussi agréable que la plage, n'hésitez pas à apporter à boire et à manger !

Ce rassemblement se veut citoyen et pacifiste.

En prime pour ceux qui auront eu le courage de lire ce texte jusqu'au bout une petite créa sonore style deux minutes du peuple, sur le mode écolo ! :
https://soundcloud.com/ecolosound/revolusol

A mercredi !

Réunion collectif Marseille avec les Grecs

Infos Mille babords - 29. juillet 2015 - 18:00

Local de Solidaires 13
29 Boulevard Longchamp 13001

- L'agenda /

Demande de moratoire sur les expulsions des familles vivant en bidonvilles

Infos Mille babords - 28. juillet 2015 - 22:03

Le vendredi 24 juillet 2015, le nouveau Préfet à l'égalité des chances, Yves ROUSSET a présidé une réunion de la commission en charge de l'insertion par le logement des familles vivant en bidonvilles (COPIL). Après un large tour d'horizon destiné à l'information du nouveau préfet, les associations et organismes présents ont à nouveau exposé les difficultés auxquelles ils sont confrontés et les limites d'application de la circulaire du 26 août 2012 censée permettre une mise à l'abri de ces familles.

Le Préfet a indiqué que trois nouveaux sites, regroupant plus de cinquante familles, allaient faire l'objet, dans les tout prochains jours, d'une évacuation en raison des risques d'insécurité déclarée. Il était annoncé en cours de réunion que la police procédait au même instant à l'expulsion d'un premier groupe de familles boulevard National. A ces 15 familles à nouveau à la rue s'ajoutent celles qui ont dû quitter en urgence leurs cabanes détruites par un incendie le matin même.

Les représentants des associations ont mis en cause le caractère d'urgence de ces décisions en prenant pour exemple la précédente évacuation de la caserne Masséna qui ne leur paraissait pas justifiée. L'absence de solution d'hébergement pour ces familles est contraire à la circulaire interministérielle et n'est pas acceptable.

Dans ces conditions, les associations partenaires de la commission depuis sa création et qui ont apporté leurs connaissances des familles et leur savoir-faire dans l'aide à leur insertion sociale et professionnelle ont réclamé un moratoire sur ces expulsions dans l'attente de solutions appropriées à chaque cas. Cette position est conforme à celle adoptée à l'échelon national par le collectif Romeurope et le collectif des associations unies.

En l'absence d'un engagement en ce sens de la part des pouvoirs publics, les représentants associatifs décident de ne plus prendre part à ces réunions dans l'attente de nouvelles propositions de la part de l'État et de la mairie de Marseille garantissant la mise à l'abri de toutes les familles actuellement à la rue ou menacées d'expulsion.

Marseille le 28 juillet 2015

Signataires : AMPIL, Fondation Abbé Pierre, HAS, Médecins du Monde, Paroles vives, Rencontres tsiganes, Secours catholique

Rencontres avec des jeunes Palestiniens

Infos Mille babords - 28. juillet 2015 - 18:00

Le collectif Istres pour la Palestine recevra du 27 au 30 Juillet, un groupe de jeunes Palestiniens . Venez les rencontrer, partager un moment avec eux , leur témoigner votre soutien . Deux soirées en prévision :

Le 28 Juillet à 18h à la salle LCR du Prépaou, projection d' un film témoignant de leurs conditions de vie, des oppressions et des violences dont ils sont victimes, de la situation dans leur ville d' origine : Hébron (Al Khalil) occupée et divisée en 3 parties , suivi d'un témoignage de la part des jeunes.

Le 29 Juillet à partir de 18h30, rdv sur la place des magnans pour une soirée culturelle franco palestinienne. Au programme : démonstration de Nakba, danse folklorique palestinienne, barbecue, concert de Zoulouzbek band ….

Différents partenaires se sont associés à notre collectif dans ce projet : l' association la murette, l 'association car t'y es libre, l' A.M.I, FUIQP et le groupe BDS Ouest Etang de Berre.

Une importante épidémie de méningite menace l'Afrique

Actualités OMS - 28. juillet 2015 - 11:30
La grave pénurie de vaccin contre la méningite C, alors que l’Afrique est menacée par une importante épidémie de méningite, risque de limiter sérieusement la capacité mondiale à réduire au maximum le nombre des personnes touchées, ont averti aujourd’hui quatre organisations de santé publique internationales.

La Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR), Médecins sans frontières (MSF), Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) (les 4 organisations, qui constituent ensemble le Groupe international pour l'approvisionnement en vaccin anti-méningococcique (ICG) demandent aujourd’hui aux fabricants de vaccins d’augmenter de 5 millions de doses la production du vaccin contre la méningite C avant le début de la saison de la méningite en janvier 2016.

Soutien à Malik convoqué au Tribunal Administratif

Infos Mille babords - 27. juillet 2015 - 9:30

M. Malik G., né au Sénégal, père de Serigne, enfant français scolarisé en école primaire à Marseille, a été placé en rétention depuis le 22 juillet sur la base d'une OQTF.
Il est convoqué au TA 24 rue Breteuil lundi 27 juillet à 09h30.

Serigne ne doit pas être séparé de son père !
Soyons nombreux pour soutenir Malik.

resf13 chez no-log.org / 06 31 32 48 65
www.educationsansfrontieres.org

Manifestation pour un Kurdistan et un Moyen-Orient en paix

Infos Mille babords - 26. juillet 2015 - 0:48

Suite à l'appel [1] lancé par le Centre Démocratique Kurde à Marseille, c'est plus d'un millier de personnes qui ont défilé de la Place des Mobiles aux Réformés, en descendant la Canebière, jusqu'au Vieux Port, une forte mobilisation de la communauté kurde de Marseille ce samedi 25 juillet 2015.

La figure de la résistance armée des Kurdes de Turquie (PKK) incarnée par Ocalan a déclaré depuis sa prison que le processus de paix entamé avec le gouvernement Turc d'Erdogan et de l'AKP (Parti de la justice et du développement) n'avait pas été accepté et que bien au contraire les attaques s'intensifient toujours plus lourdement contre la résistance kurde.
Le cessé le feu qui avait lieu depuis 2013 vient de se terminer.
C'est une volonté de la Turquie d'étouffer l'expérience politique qui se déroule au Rojava et qui est un espoir pour le Moyen-Orient.

Lire le Communiqué de Presse du 25 juillet 205, du Congrès national du Kurdistan (KNK) suite aux raids aériens menés par l'armée turque contre la guérilla kurde [2] / Photo des zones frappées par les bombardements militaire Turcs [3]

L'Assemblée Populaire Kurde de Marseille a rappelé qu'au cours de l'année 2014 c'est plus de 300 manifestations, de rendez-vous qui ont eu lieu pour soutenir la révolution au Rojava et la résistance du peuple kurde.
Aujourd'hui encore et plus que jamais, elle rappelle que la solidarité et la mobilisation doivent s'intensifier contre l'État fasciste et génocidaire d'Erdogan.
Plusieurs rendez-vous vont être communiqués pour la semaine prochaine, ils seront à consulter sur l'Agenda militant de Mille Bâbords et/ou en s'abonnant à « Cette Semaine » ICI

À noter que la grande marche mondiale pour la paix doit se tenir à Istanbul, en Turquie le 26 juillet 2015 dans un climat très répressif.

Mobilisons-nous et soyons solidaires avec la résistance kurde contre l'État fasciste Turc d'Erdogan et contre la barbarie de Daesh !

Soutien au peuple kurde et la révolution au Rojava !

Pat, membre de Mille Bâbords présent sur place.

Photos de la manifestation pour un Kurdistan et un Moyen-Orient en paix du samedi 25 juillet 2015 à Marseille

[1] Appel pour la manifestation pour un Kurdistan et un Moyen-Orient en paix :
« Le peuple kurde écartelé entre l'Iran, l'irak, la Turquie et la Syrie après avoir lutté des décennies pour sa réunification et son indépendance n'aspire plus qu'à sa reconnaissance et son autogestion.
Ocalan, inspirateur du mouvement de résistance armée (PKK) des Kurdes de Turquie, emprisonné seul dans une île-prison par le gouvernement turc a abandonné l'idée d'une émancipation par les armes. Il a élaboré un nouveau concept, celui du "Confédéralisme démocratique" qui s'expérimente et se développe depuis trois ans au Rojava (au nord de la Syrie). Egalité hommes-femmes, non discrimination ethnique et religieuse, démocratie directe de la base au sommet, promotion et développement d'une économie écologique.
Le gouvernement turc d'Erdogan soutient de plus en plus ouvertement DAESH pour tenter d'éliminer cette expérience incroyablement subversive au Rojava et referme la tenaille en massant des troupes lourdement armées le long de la frontière syrienne pour étrangler économiquement et militairement les Kurdes de Syrie qui eux ne reçoivent pas d'armes.
En même temps il a rompu les négociations avec le leader kurde incontesté Ocalan, qui avaient permis une accalmie avec la guérilla kurde en Turquie. Depuis avril, Ocalan est maintenu dans un isolement complet. Même ses proches ou ses avocats ne peuvent plus communiquer avec lui.
Les élections du mois dernier ont amené le "Parti des Peuples opprimés (HDP)," à entrer en masse au Parlement, bloquant ainsi les rêves mégalomaniaques d'Erdogan.
Celui-ci veut se venger et semble prêt à éliminer toute expression kurde y compris par les armes en s'appuyant sur le nationalisme alors que le peuple Turc aspire aussi à la paix.
LIBERTE POUR OCALAN. RESPECT DE SON DROIT DE S'EXPRIMER.
ARRET DES AGRESSIONS D'ERDOGAN CONTRE LES KURDES ET LES DEMOCRATES DE TURQUIE ET DE SYRIE
Le Centre Démocratique du Kurdistan à Marseille »

[2] Communiqué du Congrès national du Kurdistan (KNK) suite aux raids aériens menés par l'armée turque contre la guérilla kurde :
« L'aviation turque bombarde intensivement des positions de la guérilla kurde et des zones d'habitation civile au Sud-Kurdistan (Irak)
La nuit dernière, 24 juillet, des avions de chasse appartenant à l'armée turque ont massivement bombardé des zones où se trouvent des positions de la guérilla kurde ainsi que d'importantes habitations civiles, dans les régions de Qandil, Xakurke, Behdinan, Zap, Gare, Haftanin, Basya, Metina et Avaşin.
Selon des sources locales, ces bombardements auraient fait des morts parmi la population civile ainsi que des dégâts matériels importants.
Cette offensive de grande envergure menée par le gouvernement AKP marque la rupture unilatérale du cessez-le feu qui avait été maintenu jusque-là grâce aux efforts répétés du peuple kurde et de son Leader Abdullah Öcalan. Alors qu'il fait preuve d'une persévérance inouïe pour faire avancer les pourparlers de paix avec l'Etat turc, Abdullah Öcalan subit un isolement carcéral total depuis le 5 avril. Depuis 2013, l'armée turque a mené plusieurs opérations contre les forces de défense kurdes (HPG) alors même que celles-ci étaient en position de cessez-le feu. Cependant, le HPG n'a pas répondu aux provocations. Avec ces derniers bombardements, l'Etat turc a de nouveau déclaré la guerre aux Kurdes et rompu le cessez-le feu.
La Turquie a ajouté un nouvel échelon à sa coopération avec l'organisation terroriste Daesh en Syrie. Soutenant déjà cette organisation dans le but de briser la révolution du Rojava, l'Etat turc frappe aujourd'hui lourdement la guérilla kurde qui résiste contre les gangs de Daesh, et procède par ailleurs à de grandes vagues d'arrestations dans les milieux kurdes en Turquie.
Le Congrès national du Kurdistan (KNK) appelle le gouvernement régional du Kurdistan d'Irak, les partis politiques, les organisations de la société civile et la population du Sud-Kurdistan à s'opposer à l'intervention armée de la Turquie sur leur territoire.
Il appelle également la communauté internationale, l'ONU en particulier, à juger les crimes contre l'humanité commis par Daesh avec la complicité de la Turquie, à Suruc, à Kobanê et dans le reste du Rojava.
25 juillet 2015
Le conseil exécutif du KNK »
Voir le communiqué également
- en anglais : http://www.kongrakurdistan.org/
- en Kurdî : http://www.kongrakurdistan.org/

[3] Carte des villes frappées par les bombardements Turcs

Manifestation pour un Kurdistan et un Moyen-Orient en paix

Infos Mille babords - 25. juillet 2015 - 18:30

POUR UN KURDISTAN ET UN MOYEN-ORIENT EN PAIX.

Le peuple kurde écartelé entre l'Iran, l'irak, la Turquie et la Syrie après avoir lutté des décennies pour sa réunification et son indépendance n'aspire plus qu'à sa reconnaissance et son autogestion.

Ocalan, inspirateur du mouvement de résistance armée (PKK) des Kurdes de Turquie, emprisonné seul dans une île-prison par le gouvernement turc a abandonné l'idée d'une émancipation par les armes. Il a élaboré un nouveau concept, celui du "Confédéralisme démocratique" qui s'expérimente et se développe depuis trois ans au Rojava (au nord de la Syrie). Egalité hommes-femmes, non discrimination ethnique et religieuse, démocratie directe de la base au sommet, promotion et développement d'une économie écologique.

Le gouvernement turc d'Erdogan soutient de plus en plus ouvertement DAESH pour tenter d'éliminer cette expérience incroyablement subversive au Rojava et referme la tenaille en massant des troupes lourdement armées le long de la frontière syrienne pour étrangler économiquement et militairement les Kurdes de Syrie qui eux ne reçoivent pas d'armes.

En même temps il a rompu les négociations avec le leader kurde incontesté Ocalan, qui avaient permis une accalmie avec la guérilla kurde en Turquie. Depuis avril, Ocalan est maintenu dans un isolement complet. Même ses proches ou ses avocats ne peuvent plus communiquer avec lui.

Les élections du mois dernier ont amené le "Parti des Peuples opprimés (HDP)," à entrer en masse au Parlement, bloquant ainsi les rêves mégalomaniaques d'Erdogan.

Celui-ci veut se venger et semble prêt à éliminer toute expression kurde y compris par les armes en s'appuyant sur le nationalisme alors que le peuple Turc aspire aussi à la paix.

LIBERTE POUR OCALAN. RESPECT DE SON DROIT DE S'EXPRIMER.

ARRET DES AGRESSIONS D'ERDOGAN CONTRE LES KURDES ET LES DEMOCRATES DE TURQUIE ET DE SYRIE

Le Centre Démocratique du Kurdistan à Marseille

Tisser des amitiés sans frontières - agir ensemble !

Infos Mille babords - 25. juillet 2015 - 18:00

Des jeunes d'Allemagne, de France et de Serbie se rencontrent à Marseille pour se confronter aux différents visages et formes des discriminations, élaborer ensemble des stratégies d'action et se présenter au public

Certain.e.s participant.e.s ont déjà pris part aux rencontres précédentes (Münster et Belgrade) dans le projet « Les étoiles au delà des frontières », un projet de jeunes Roms et leurs ami.e.s venant d'Allemagne, de France et de Serbie. L'été 2015 un nouveau projet voit le jour avec une première rencontre en France, dont le focus central est la confrontation avec toutes les discriminations (racisme, sexisme, validisme, âgisme,...). Un lien spécifique sera aussi développé vers la discrimination des Roms aujourd'hui et leur persécution pendant la deuxième guerre mondiale en France.

Les jeunes développeront des stratégies d'action contre l'anti-tsiganisme et toutes les formes de discrimination, à travers des ateliers ludiques (théâtre, danse, vidéo) tout en cherchant, cette fois-ci de créer une plus grande visibilité pour le grand public.

Rejoingnez- nous pour une représentation publique au Vieux Port sous l'ombrière samedi 25 juillet 2015 à 18 heures

Ce projet est porté par les associations « L'artichaut » (Marseille), « Balkanbiro » (Münster, Allemagne) et « Vakti-it's time » (Belgrade, Serbie).

Vintimille - À la frontière, au 23 juillet 2015

Infos Mille babords - 24. juillet 2015 - 18:18

Point sur la situation et la lutte des migrantEs en cours à Vintimille, à la frontière franco-italienne.

Vintimille, Ventimiglia, une « frontière ouverte », selon les accords en vigueur dans l'espace Schengen. Pas pour tous…

à lire et écouter sur
http://sonsenluttes.net/?Vintimille-A-la-frontiere-au-23-juillet-2015

http://www.radiogalere.org/node/7512

Soirée de soutien aux UEEH

Infos Mille babords - 23. juillet 2015 - 21:00

/// Soirée de soutien aux UEEH ///
/// UEEH's support party ///

Après la folle soirée de l'année dernière, la Nuit des Etincelles repointe son nez pour te faire bouger dans une ambiance toujours festive, queer, éclectique et féministe ! Il y en aura pour pour tou-t-E-s ! Alors viens remuer tes fesses, user tes baskets et fais péter les paillettes !

After the crazy night of last year, la Nuit des Etincelles comes back to make you dance in an ever festive, queer, eclectic and feminist atmosphere ! There will be something for everyone ! So just come to move your butt and put your sneakers and glitters !

PAF : 3€ + prix libre de soutien


/// Line-up ///

> Kagol'phoniques (chorale féministe de Marseille / chants militants)
https://kagolphoniques.wordpress.com/

> Scène ouverte slam féministe

> Ursulalala (chansons à prétexte / Rock / Marseille)

> Goodjiu (Electro//Moombahton//Kuduro//Trap//Bounce//Twerk / Marseille)
https://soundcloud.com/goodjiu
https://soundcloud.com/baja-frequencia

> Obsyd (Acid Tribe / PACA)
https://soundcloud.com/systemdomz

"Universités d'Eté Euroméditerranéennes des Homosexualités"
Les UEEH sont une manifestation qui promeut les échanges, la transmission et le partage des savoirs dans un espace participatif de vie et de gestion collective, en direction des personnes LGBTQI (Lesbiennes, Gays, BisexuelLEs, Transgenres, Queer et Intersexes). Elles ont à cœur de remplir une mission primordiale d'éducation populaire vers ces communautés.
plus d'infos sur : www.ueeh.net

« Paroles d'égalité - La République à l'école des quartiers populaires »

Infos Mille babords - 23. juillet 2015 - 20:00

Égalité, ségrégation, ghetto, stigmatisation, parentalité, éducation prioritaire... Partagés entre l'auto-censure et l'ouverture du champ des possibles, des parents d'élèves des quartiers Nord de Marseille prennent la parole et nous confient leurs espoirs, craintes, désillusions et attentes vis à vis de l'école de la république.

Découvrez la bande-annonce sur notre site

Projection en plein air, précédée d'un repas collectif le :

Jeudi 23 juillet 2015 à partir de 20h
Stade de football de la Rouguière, 28 Allée de la Rouguière, 13011 Marseille

La projection sera suivie d'un débat.

Ce film est le second volet documentaire d'ACT en matière d'éducation après Le chant des possibles. Vivre et grandir au lycée Nord.

Pour toute projection publique ou dans le cadre d'une formation, merci de nous contacter :

Approches Cultures & Territoires (ACT)
Tél : 04 91 63 59 88 Mél : formations(at)approches.fr

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

DESIGN DARK ELEGANCE | PORTED FOR DRUPAL 6 | ADAPTE PAR: JEREMY BASTIDE