Ecouter le live sur Galère  Discutez avec les autres auditeurs de radio galère : 
 Archives par animateur[trice]     Créer un contenu     Forum

 

Agrégateur de flux

« L'Aventure »

Infos Mille babords - 13. février 2016 - 19:00

PARCOURS DE MIGRANTS

L'AVENTURE
Documentaire de Grégory Lassalle, 2014, 52 min.
« L'Aventure » est le nom donné par des Africains au périple qu'ils entreprennent pour migrer en Europe.
Fin 2011, trois jeunes Ivoiriens – Loss, Madess et Moussa – entrent clandestinement en Europe par la frontière gréco-turque. Ils veulent continuer leur route vers l'ouest mais l'accord Dublin 2 de l'Union Européenne les oblige à rester dans le premier pays par lequel ils sont arrivés en Europe, en l'occurrence la Grèce... Grégory Lassalle a suivi, caméra à l'épaule, le quotidien de leur vie en Grèce en explorant la manière dont ils s'adaptaient à cette nouvelle situation et organisaient leur départ vers l'Europe de l'ouest.

La projection sera suivie d'une discussion collective avec le réalisateur et le collectif Cévennes sans frontières. Face à « la distinction opérée entre “réfugiés” et “migrants économiques” », ce collectif souhaite s'« organiser avec les exilé.e.s, lutter contre les frontières et affirmer ensemble la liberté de irculation et d'installation pour tous ». Il se réunit régulièrement, à la bibliothèque infokiosque de St Jean du Gard (152 grand rue).

Pour joindre le collectif : cevennessansfrontieres chez riseup.net
Blog : http://cevennessansfrontieres.noblogs.org

laretive chez riseup.net

« La fronde Nasa - tierras tomadas »

Infos Mille babords - 12. février 2016 - 19:00

Il y sera question de la Libération de la Terre-Mère dans le Cauca - Colombie.
Un petit extrait en avant gout :
https://vimeo.com/130802922

Le synopsis du film :
Ce documentaire réalisé en mars 2015 nous amène sur les terres libérées par les autochtones Nasa du sud de la Colombie.
En décembre 2014, fatiguéEs d'attendre la mise en application d'accords signés par le gouvernement, les Nasa décidèrent en assemblée communautaire l'action directe libérant les terres de leurs ancêtres industrialisées par l'un des plus riches du pays.
Malgré les menaces de paramilitaires (extrême droite), les communautés affrontent les anti-émeutes et autres mercenaires pour pouvoir semer les terres.

avril 2015, 44min, Amandine D'Elia

Le Verfügbar aux Enfers - une opérette à Ravensbrück

Infos Mille babords - 12. février 2016 - 18:00

Le Collectif La Réplique et Les Souffleuses de Chaos ont le plaisir de vous inviter à découvrir une étape de travail de la prochaine création des Souffleuses de Chaos (création prévue en novembre 2016 au Théâtre Marni, Bruxelles) :

Le Verfügbar aux Enfers - une opérette à Ravensbrück

texte écrit en déportation par Germaine Tillion (entrée au Panthéon en 2015)

Sur la piste jonchée de cheveux tondus d'un cirque macabre à l'humour grinçant, 4 comédiennes chantent et dansent pour défier la mort et la barbarie.

21 octobre 1943, Germaine Tillion est déportée à Ravensbrück pour acte de résistance.
En octobre 1944, grâce à la solidarité de ses camarades et bien que l'acte d'écriture soit puni de la peine de mort, elle se livre à un véritable tour de force : écrire. En effet, persuadée que l'humour et la compréhension de leur univers sont les derniers remparts contre la déshumanisation, elle décrit, dans une opérette sans concession, les conditions de vie des déportées : Le Verfügbar aux Enfers.

Projet soutenu par : le Bureau International de la Jeunesse, le Théâtre Marni, le Centre Culturel Les Riches-Claires, Le Centre Culturel de Rebecq, Le Centre Culturel d'Engis, la Maison de la Création, le Théâtre Marie-Jeanne, la Meson, le Collectif La Réplique, la Fondation pour la Mémoire de la Déportation, la Fondation Auschwitz, les Parsifools Asbl.

Distribution en cours.

entrée gratuite, réservations au 06 89 62 53 23
durée : 15 minutes

Parking gratuit sur place
Possibilités de transport en commun
bus lignes 49 et 52 arrêt "Friche Belle de mai"
Le site internet de la Friche -> http://www.lafriche.org/fr/
Comment s'y rendre -> http://www.lafriche.org/fr/infos-pratiques

Soirée du RESF Ouest Étang de Berre

Infos Mille babords - 12. février 2016 - 16:00

16h : ouverture des portes, ateliers enfants, crêpes, atelier « paroles de militant(e)s » (animé par Nadia Bendjilali)…
18h : Réunion RESF : point sur la vie de l'association, point sur les familles, préparation du prochain festival « les Bienvenus »
19h : Réunion publique RESF-LDH-Collectif Solidarité Roms : actualité des politiques migratoires. Hommages à Fati et Liliane.
20h30 : Restauration-buvette sur place. Collecte pour des familles sans-papiers de Martigues (enfants des écoles R. Rolland, Collège P. Eluard et Lycée Langevin).
21h : Concert : Christian PACCOUD

Un énième massacre commis par l'Etat fasciste turc à Cizre : 20 personnes brûlées vives

Infos Mille babords - 12. février 2016 - 9:19

« Nous risquons de mourir brûlés à tout moment »
Derya Koç, militante du HDP réfugiée dans un des immeubles bombardés par les forces turques

Les forces turques se sont livrées hier à une autre exécution de masse à Cizre, ville assiégée depuis deux mois. Des tirs d'obus sur un immeuble dans le sous-sol duquel 40 civils étaient réfugiées ont fait au moins 20 morts.

Derya Koç, ancienne Coprésidente de la section locale du HDP, dans le district de Milas, qui fait partie des personnes réfugiées dans l'immeuble visé, a réussi à établir un contact téléphonique au cours duquel elle a tenu ces propos : “La situation est extrêmement critique. Près de 20 personnes réfugiées dans le sous-sol ont été brûlées vives. Il ne reste à présent plus que 20 personnes vivantes dans l'immeuble. Ils [les forces étatiques] continuent à tirer sur nous. Nous risquons de mourir brûlés à tout moment. Nous avons besoin d'aide. L'immeuble a été frappé il y a une heure, ce qui a causé la mort des autres personnes dans le sous-sol. Nous sommes actuellement 20 survivants, mais nous sommes tous blessés. L'immeuble dans lequel nous sommes réfugiés est actuellement encerclé par les chars. Je dois maintenant raccrocher. Il n'y a pas de réseau. Ils nous encerclent.”

Les noms des personnes réfugiées dans l'immeuble en question sont les suivants : Derya Koç, Lokman Bilgiç, Murat Kekin, Sinan Kaya, İbrahim İvrendi, Fırat Malgaz, Orhan Tunç, Meryem Akyol, Mürsel Dalmış, Star Öztürk, Murat Tunç, Abdülselam Turgut, Fatma Demir, Emel Ayhan, Mesut Özer, Abdullah Özgür, Agit Aydın, Barış Gasir, Sahip Edip, et une personne appelée Ferhat dont le nom de famille n'est pas connu.

Trois jours auparavant, 60 civils ont été tués à l'arme chimique.

Il y a trois jours, les forces de sécurité turques ont bombardés deux immeubles dans lesquels étaient réfugiés des blessés, tuant près de 60 personnes. Selon les sources locales, ces personnes ont été tuées à l'arme chimique.

- Nous demandons que la Turquie soit jugée pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité.
Nous appelons à la mobilisation contre l'Etat fasciste turc et à la solidarité avec le peuple kurde

11/02/2016

Conseil démocratique kurde en France
info @c dkf.fr

Lire le communiqué en version PDF ici :

PIED DE BICHE un film en cours de réalisation et autres documentaires sur les frontières

Infos Mille babords - 11. février 2016 - 19:30

2,5 millions de logements vides, autant d'imaginaires à inventer…

Dans un contexte où les élus passent leur temps à tenter de convaincre nos contemporains du "besoin de cohésion nationale", où l'on stigmatise toute pensée divergente d'autogestion, où les canaux de diffusion de la démocratie présentent les squatteurs comme des assistés paresseux, ce film va être un film-tract, un "pied de biche" enfoncé à un endroit précis des imaginaires.



PIED DE BICHE est un film documentaire fait dans des lieux squattés et autogérés, avec les personnes qui rendent possible ces espaces d'utopies joyeuses et rigoureuses. L'idée est de mettre en avant le positionnement radical des habitants et habitantes des « Tanneries » et des « Lentillères ». Je veux montrer ce dont ces personnes sont capables ainsi que la somme de travail, de doutes et de franches rigolades que cela représente, combien ces gens sont drôles, admirables, inventifs et déterminés à travers les choix de vies qu'ils ont adopté et les actions qu'ils mènent.

Tout en réalisant des films de commande pour vivre, je réalise sans me payer des films documentaires depuis 8 ans sur les thématiques des frontières, des migrants et des violences qui leur sont faites au nom de l'Europe. Ces films, sélectionnés en festivals, vus de nombreuses fois sur internet et traduits en 4 langues pour certains, ont eu plus qu'un effet de documentation. Du fait de leur diffusion sur internet, ils ont pendant un temps ralenti l'utilisation des gaz lacrymogène à titre « préventif » contre les migrants à Calais, ont servi de preuves dans une saisine du défenseur des droits contre les violences policières et ont participé au fait que plus de personnes s'impliquent à Calais. Je voudrais maintenant me rémunérer pour continuer à faire des films qui questionnent notre rapport au monde.

Cette envie de réalisation part de la lecture d'un texte : « CHRONIQUES DU PIED DE BICHE ». Un point de vue subjectif sur une expérience de 15 ans de vie en squat. Il est lisible par là :
https://infokiosques.net/IMG/pdf/pieddebiche.pdf

Les gens que je filme semblent tout savoir faire. Et cela inspire le respect. Ils squattent, « mais ce n'est pas une fin en soi, c'est un outil pour lutter (…) » disait l'un d'eux en 1997, un outil qui leur permet de s'emparer d'un maximum d'aspects de leur vie.

PIED DE BICHE un film en cours de réalisation et autres documentaires sur les frontières

Infos Mille babords - 11. février 2016 - 19:30

2,5 millions de logements vides, autant d'imaginaires à inventer…

Dans un contexte où les élus passent leur temps à tenter de convaincre nos contemporains du "besoin de cohésion nationale", où l'on stigmatise toute pensée divergente d'autogestion, où les canaux de diffusion de la démocratie présentent les squatteurs comme des assistés paresseux, ce film va être un film-tract, un "pied de biche" enfoncé à un endroit précis des imaginaires.



PIED DE BICHE est un film documentaire fait dans des lieux squattés et autogérés, avec les personnes qui rendent possible ces espaces d'utopies joyeuses et rigoureuses. L'idée est de mettre en avant le positionnement radical des habitants et habitantes des « Tanneries » et des « Lentillères ». Je veux montrer ce dont ces personnes sont capables ainsi que la somme de travail, de doutes et de franches rigolades que cela représente, combien ces gens sont drôles, admirables, inventifs et déterminés à travers les choix de vies qu'ils ont adopté et les actions qu'ils mènent.

Tout en réalisant des films de commande pour vivre, je réalise sans me payer des films documentaires depuis 8 ans sur les thématiques des frontières, des migrants et des violences qui leur sont faites au nom de l'Europe. Ces films, sélectionnés en festivals, vus de nombreuses fois sur internet et traduits en 4 langues pour certains, ont eu plus qu'un effet de documentation. Du fait de leur diffusion sur internet, ils ont pendant un temps ralenti l'utilisation des gaz lacrymogène à titre « préventif » contre les migrants à Calais, ont servi de preuves dans une saisine du défenseur des droits contre les violences policières et ont participé au fait que plus de personnes s'impliquent à Calais. Je voudrais maintenant me rémunérer pour continuer à faire des films qui questionnent notre rapport au monde.

Cette envie de réalisation part de la lecture d'un texte : « CHRONIQUES DU PIED DE BICHE ». Un point de vue subjectif sur une expérience de 15 ans de vie en squat. Il est lisible par là : https://infokiosques.net/IMG/pdf/pieddebiche.pdf

Les gens que je filme semblent tout savoir faire. Et cela inspire le respect. Ils squattent, « mais ce n'est pas une fin en soi, c'est un outil pour lutter (…) » disait l'un d'eux en 1997, un outil qui leur permet de s'emparer d'un maximum d'aspects de leur vie.

Atelier de philosophie

Infos Mille babords - 11. février 2016 - 19:00

Atelier de recherches collectives sur les alternatives politiques, sociales, écologiques, culturelles…

L'objectif de cet atelier est non seulement de permettre à chaque participant d'expliquer ses idées au sujet des alternatives possibles, d'en discuter, d'échanger, mais aussi d'approfondir tous ces éléments par une recherche collective poursuivie tout au long de l'année.

Une synthèse des résultats de ces investigations, discussions, approfondissements pourra être rédigée à l'issue de ce processus d'élaboration commune pour servir à d'autres groupes travaillant sur ces questions.

universite-populaire-aix chez orange.fr
www.universitepopulairedupaysdaix.com

Dénoncer les massacres commis par l'État turc au Kurdistan !

Infos Mille babords - 11. février 2016 - 17:29

à Marseille manifestation à l'appel du Centre Communauté Démocratique Kurde à 16 heures devant la préfecture.


Il y a deux jours, dans la ville assiégée de Cizre, 60 civils blessés ont été massacrés par l'armée turque dans le sous-sol d'un immeuble où ils étaient réfugiés dans l'attente de secours.

Aujourd'hui, on apprend que 20 autres civils ont été brûlés vifs dans le sous-sol d'un autre immeuble.

Depuis deux mois, l'Etat turc se livre dans la ville de Cizre, tout comme dans les villes de Sur et de Silopi, à un véritable nettoyage ethnique contre le peuple kurde.

La situation sécuritaire et humanitaire dans ces villes s'empire d'heure en heure. De nombreuses personnes sont réfugiées dans les sous-sols d'immeubles, attendant en vain d'être évacuées. Elles risquent d'être exécutées à tout moment ou de mourir de mort lente en raison des privations. L'Etat turc bloque tout : secours, nourriture, eau, électricité,…

Si nous ne dénonçons pas ces massacres aujourd'hui, demain il sera trop tard !

Unissons nos voix contre l'État fasciste turc !

Brisons le silence coupable de la France et de l'Europe !

Conseil démocratique Kurde en France
Jeudi 11 février 2016


http://www.kedistan.net/2016/02/11/nantes-manif-kurde-reprimee-terroristes/

En France aussi, les Kurdes deviennent « terroristes » ?

Malgré le silence médiatique en France sur les massacres de Cizre, même si ça et là, timidement la presse écrite s'interroge en copier collés, il y a eu des rassemblements à l'initiative de la diaspora kurde, de ses nombreuses organisations de société civile (France Kurdistan, Conseil Démocratique Kurde entre autres…), soutenus ici et là par des collectifs ou des délégations de partis dits de gauche de la gauche. Et même si ces manifestations ou rassemblements n'ont pas dépassé en nombre un cadre militant, elles étaient indispensables pour dénoncer ici les complicités voyantes des gouvernements européens avec le commanditaire principal de ces crimes de guerre contre les populations au Kurdistan Nord.

Nous ne pouvons citer tous les rassemblements. A notre connaissance, à Gonesse, Antibes, Bayonne, Metz, Rennes, Toulouse, Montpellier, en Alsace, à Bordeaux, Nantes et bien d'autres ailleurs qui ne nous ont pas été signalés, se sont rassemblées plusieurs milliers de personnes depuis une semaine. Qui, pour occuper un consulat turc, qui, pour bloquer le départ d'un avion turc dans un aéroport, faire un sit in dans un lieu public symbolique de « justice »… Et bien sûr dans d'autres pays européens, et même aux USA.

En de nombreux endroits il y a eu des répressions policières, Etat d'urgence oblige, mais de façon majeure, en deux endroits, le gouvernement français a fait du zèle.

A Paris, ce sont plusieurs appels cette semaine, qui ont mobilisés successivement des centaines de personnes, jusqu'à un millier parfois. Ces rassemblements se sont heurtés à un mur policier et ont subi dispersion et gazages. Les intérêts de la Turquie en France sont bien protégés.

Dans une conférence de presse depuis, des personnes qui avaient été arrêtées lundi ont témoigné des injures racistes et sexistes dont elles ont été victimes de la part des « protecteurs des citoyens » tant chéris en ce moment.

Mais comme c'est à côté de chez nous (l'équipe logistique de Kedistan), nous voudrions un peu nous arrêter sur les « terroristes » de Nantes.

De quoi parlons nous exactement… D'une riposte légitime et indignée, de manifestations de colère contre des assassinats, qu'un tribunal finira par qualifier un jour de « crimes de guerre » ou de « crimes contre l'humanité ». Nous parlons aussi d'une guerre contre des civils, menée à coup de slogans « génocidaires » proférés par les forces armées et les mercenaires qui la mènent. Nous demandons des comptes sur le silence européen qui accompagne ces crimes, et les accusations de « terrorisme » portées contre les victimes et celles et ceux qui les dénonce. Et dans le cas où cela ne suffirait pas, allez donc voir sur les réseaux sociaux ce qui circule aujourd'hui, preuves de crimes et tortures commis contre des femmes à Cizre et ailleurs par les mercenaires…

Lire la suite avec les vidéos sur :
http://www.kedistan.net/2016/02/11/nantes-manif-kurde-reprimee-terroristes/

« Radioactivité, faibles doses et production d'ignorance »& « Nucléaire et Effets génétiques, Forum de Genève 2014 »

Infos Mille babords - 11. février 2016 - 16:41

Notre émission du 12 janvier 2016 :
« Radioactivité, faibles doses et production d'ignorance »

https://youtu.be/5zmQuoigIwc

De nombreuses études ont été menées sur les conséquences de l'exposition à des faibles doses de radioactivité de millions de personnes autour de Tchernobyl et des effets plus ou moins similaires ne manqueront pas d'être observés à Fukushima.
Études et rapports sur ses effets restent largement ignorés du public et même du corps médical. Ces connaissances sont pourtant primordiales pour comprendre la dangerosité de l'industrie nucléaire et pour la combattre.
Pourquoi et comment est-il encore possible d'ignorer cette réalité ?

À l'initiative du COIN (COllège International du Nucléaire), s'est tenu à Paris, le 9 novembre 2016, un colloque sur ces questions. Nous vous en proposons quelques extraits ainsi que quelques commentaires qu'ils nous ont inspirés.


Notre émission du 26 janvier 2016 :
« Nucléaire et Effets génétiques, Forum de Genève 2014 »
invitée Alison Katz, Independent WHO

https://youtu.be/8Cr9oWXeSQU

À l'initiative de l'association Independent WHO, s'est tenu à Genève, en novembre 2014, un colloque intitulé "Forum scientifique et citoyen sur les effets génétiques des rayonnements ionisants".
Nous reprenons ici les grands thèmes abordés durant ce Forum :
Les effets les plus graves de la radioactivité sur la santé, dont les effets génétiques, sont connus depuis les années 1920. Comment les travaux touchant à ce sujet ont-ils pu être écartés au fil des années ?
Nous reprenons les points les plus marquants des interventions du Forum : effets mutagènes des faibles doses de radioactivité ; les conséquences biologiques des faibles doses depuis l'ADN jusqu'aux écosystèmes ; les études sur les effets génétiques sur les papillons après Fukushima...
Politique d'ignorance et d'incertitude mise en place par l'"establishment" nucléaire par l'intermédiaire de l'autorité internationale de la santé, l'OMS.


« La Demi Heure Radio-active »
émission animée par le Collectif Antinucléaire 13 sur Radio Galère
88.4 fm à Marseille ou sur www.radiogalere.org
les 2ème et 4ème mardis du mois, à 14h15 en direct
et le jeudi en rediffusion de 12h à 12h30

ou en réécoute sur www.radiogalere.org/

et toutes nos émissions depuis juin 2011 à réécouter à partir de notre blog
https://collectifantinucleaire13.wordpress.com/

contact chez resistons.lautre.net

Manifestation urgente !

Infos Mille babords - 11. février 2016 - 16:00

Manifestation urgente !

L'Etat turc continue, de nouveaux massacres ont eu lieu !

Après avoir massacré 60 civils, dimanche 7 février 2016, dans des sous-sols d'immeubles à Cizre alors que ces personnes avaient besoin d'aide médicale. Ils ont utilisé des bombes chimiques pour les tuer.

Soyons nombreuses et nombreux à manifester aujourd'hui à Marseille !

Centre Communauté Démocratique Kurde à Marseille.

COLLECTIF NOS QUARTIERS ONT BESOIN DE L'ESPACE CULTUREL BUSSERINE

Infos Mille babords - 11. février 2016 - 10:00

Malgré l'annonce du Sénateur Maire des 13ème et 14ème arrondissements, dans la presse, au Conseil d'Arrondissements du jeudi 4 février 2016 et au Conseil Municipal du 8 Février 2016, de ne pas fermer l'Espace Culturel Busserine, le collectif Nos Quartiers ont besoin de l'Espace Culturel Busserine apprend qu'une équipe de déménageurs viendra Jeudi 11 Février à 10 heures.

La Mairie réaffecte le personnel de l'équipement en mairie tout en l'engageant à l'Espace Culturel Busserine sur une programmation réduite, l'accueil des associations et des écoles, les spectacles de fin d'année.
La présence du personnel de l'ECB sur l'équipement est indispensable pour assurer une mission qui prend en compte les usagers, les artistes, les associations, écoles....Ce déménagement et cette réaffectation sonnent de fait le glas de l'action de cet établissement culturel de proximité.

Le collectif Nos Quartiers ont besoin de l'Espace Culturel Busserine vous invite à rejoindre le rassemblement pour protester contre la présence des déménageurs ce jeudi 11 février à 10h, sur le parking de l'Espace Culturel Busserine.

PETITION
Bravo et Merci : Grâce à vous, ce sont maintenant plus de 2200 soutiens qui ont été enregistrés sur change.org.et bien d'autres encore avec la formule papier.
La pression ne doit pas baisser : Continuez à signer et faire signer à l'adresse suivante :
https://www.change.org/p/m-ravier-maire-des-13-14eme-arrdts-de-marseille-nos-quartiers-ont-besoin-de-l-espace-culturel-busserine

Voir aussi : http://www.millebabords.org/spip.php?article28823

Communiqué du Collectif Nos quartiers ont besoin de l'espace culturel Busserine

Infos Mille babords - 10. février 2016 - 20:02

Malgré l'annonce du Sénateur Maire des 13ème et 14ème arrondissements, dans la presse, au Conseil d'Arrondissements du jeudi 4 février 2016 et au Conseil Municipal du 8 Février 2016, de ne pas fermer l'Espace Culturel Busserine, le collectif Nos Quartiers ont besoin de l'Espace Culturel Busserine apprend qu'une équipe de déménageurs viendra Jeudi 11 Février à 10 heures.

La Mairie réaffecte le personnel de l'équipement en mairie tout en l'engageant à l'Espace Culturel Busserine sur une programmation réduite, l'accueil des associations et des écoles, les spectacles de fin d'année.
La présence du personnel de l'ECB sur l'équipement est indispensable pour assurer une mission qui prend en compte les usagers, les artistes, les associations, écoles....Ce déménagement et cette réaffectation sonnent de fait le glas de l'action de cet établissement culturel de proximité.

Le collectif Nos Quartiers ont besoin de l'Espace Culturel Busserine vous invite à rejoindre le rassemblement pour protester contre la présence des déménageurs ce jeudi 11 février à 10h, sur le parking de l'Espace Culturel Busserine.

PETITION
Bravo et Merci : Grâce à vous, ce sont maintenant plus de 2200 soutiens qui ont été enregistrés sur change.org.et bien d'autres encore avec la formule papier.
La pression ne doit pas baisser : Continuez à signer et faire signer à l'adresse suivante :
https://www.change.org/p/m-ravier-maire-des-13-14eme-arrdts-de-marseille-nos-quartiers-ont-besoin-de-l-espace-culturel-busserine

Voir aussi : http://www.millebabords.org/spip.php?article28823

PIED DE BICHE un film en cours de réalisation et autres documentaires sur les frontières

Infos Mille babords - 10. février 2016 - 19:30

entrée prix libre en soutien au film.

2,5 millions de logements vides, autant d'imaginaires à inventer…

Dans un contexte où les élus passent leur temps à tenter de convaincre nos contemporains du "besoin de cohésion nationale", où l'on stigmatise toute pensée divergente d'autogestion, où les canaux de diffusion de la démocratie présentent les squatteurs comme des assistés paresseux, ce film va être un film-tract, un "pied de biche" enfoncé à un endroit précis des imaginaires.



PIED DE BICHE est un film documentaire fait dans des lieux squattés et autogérés, avec les personnes qui rendent possible ces espaces d'utopies joyeuses et rigoureuses. L'idée est de mettre en avant le positionnement radical des habitants et habitantes des « Tanneries » et des « Lentillères ». Je veux montrer ce dont ces personnes sont capables ainsi que la somme de travail, de doutes et de franches rigolades que cela représente, combien ces gens sont drôles, admirables, inventifs et déterminés à travers les choix de vies qu'ils ont adopté et les actions qu'ils mènent.

Tout en réalisant des films de commande pour vivre, je réalise sans me payer des films documentaires depuis 8 ans sur les thématiques des frontières, des migrants et des violences qui leur sont faites au nom de l'Europe. Ces films, sélectionnés en festivals, vus de nombreuses fois sur internet et traduits en 4 langues pour certains, ont eu plus qu'un effet de documentation. Du fait de leur diffusion sur internet, ils ont pendant un temps ralenti l'utilisation des gaz lacrymogène à titre « préventif » contre les migrants à Calais, ont servi de preuves dans une saisine du défenseur des droits contre les violences policières et ont participé au fait que plus de personnes s'impliquent à Calais. Je voudrais maintenant me rémunérer pour continuer à faire des films qui questionnent notre rapport au monde.

Cette envie de réalisation part de la lecture d'un texte : « CHRONIQUES DU PIED DE BICHE ». Un point de vue subjectif sur une expérience de 15 ans de vie en squat. Il est lisible par là : https://infokiosques.net/IMG/pdf/pieddebiche.pdf

Les gens que je filme semblent tout savoir faire. Et cela inspire le respect. Ils squattent, « mais ce n'est pas une fin en soi, c'est un outil pour lutter (…) » disait l'un d'eux en 1997, un outil qui leur permet de s'emparer d'un maximum d'aspects de leur vie.

FUKUSHIMA

Infos Mille babords - 10. février 2016 - 19:00

Pierre Fetet : Né en 1961. Instituteur à Epinal, passionné par l'archéologie. Suite à la catastrophe nucléaire de 2011, il crée « Le blog de Fukushima » afin de diffuser plus d'informations que n'en donnent les médias traditionnels. Auteur de
centaines de billets sur l'actualité de Fukushima durant ces 5 dernières années, son blog devient une référence de documentation. En 2012, il coordonne, contribue et publie en ligne la traduction française du résumé du rapport d'enquête du Parlement japonais sur la catastrophe nucléaire. En 2014, il participe à la préparation et à l'accompagnement du voyage de Naoto Matsumura en Europe avec l'association « Le dernier homme de Fukushima à Fessenheim ». En 2015, il publie en ligne un essai sur l'explosion du réacteur n°3 de Fukushima Daiichi.

Le 10 février 2016, le blogueur rappellera les circonstances de la catastrophe de mars 2011. Il expliquera comment, depuis la Lorraine et sans connaître le japonais, il peut rassembler des informations que ne diffusent pas les grands médias. Il exposera les conséquences de la catastrophe en termes de rejets dans l'environnement et d'effets sur le vivant en général. Il parlera aussi de la désinformation orchestrée par l'opérateur Tepco et les autorités japonaises, mais aussi des canulars qui circulent régulièrement sur le web. Il terminera sa conférence sur l'actualité et exposera la possibilité d'un accident similaire à la centrale nucléaire du Tricastin. Enfin la parole sera donnée aux auditeurs pour répondre à leurs questions et débattre de la situation.

Organisateur : Association Les Amis de Richard Martin

Rencontre avec des Zadistes

Infos Mille babords - 10. février 2016 - 19:00

Le mercredi 10 février à partir de 19h dans la salle Dum'art à Gap (14 Av Commandant Dumont),

des occupant-e-s de la ZAD (Zone à Défendre) de Notre-Dame-des-Landes viennent témoigner et discuter avec nous des actualités et perspectives de la lutte contre l'aéroport mais aussi des alternatives en actes construites là-bas depuis l'appel à occupation de 2008 :
une occasion rêvée d'entendre un son de cloche différent des médias traditionnels, et directement de la bouche de celles et ceux qui vivent et luttent sur place !

Quelques pistes de discussions (à compléter bien sûr selon nos envies le jour J) :
– infos sur les récents procès contre les habitant-e-s et paysan-ne-s historiques de la zone,
– état des lieux des menaces d'expulsions prochaines et par conséquent des réactions à préparer en cas d'expusion,
– réflexions sur le futur partage des terrains repris à Vinci,
– pratiques collectives (agricoles, artisanales…) dans les fermes et sur les terres occupées
– tentatives de sortie concrète de l'économie marchande
– etc.

Nous voulons que cette soirée soit aussi l'occasion de nous organiser entre les comités locaux du Buëch et de Gap (tous les 2 en sommeil ces derniers mois) pour passer rapidement et efficacement à l'action en solidarité avec la ZAD.

Une journée nationale d'actions est déjà annoncée pour le 27 février, à nous de voir ce que l'on peut faire ici…

Faites tourner l'info et venez nombreux-ses !

Des membres des comités locaux de soutien à la ZAD de la vallée du Buëch et de Gap

***********

PS 1 : Pour info, ils-elles seront également en infotour le 11 février à Puy Sanières (05200) (en lien avec la lutte contre les lignes très haute tension en Haute-Durance)

PS 2 : pour plus d'infos, ci-dessous le texte de présentation de l'infotour 2016 des occupant-e-s de la ZAD


Aux comités de soutien, Aux ami-e-s ou curieux,

Depuis quelques semaines, gouvernement et porteurs de projets se succèdent dans les médias pour annoncer le début prochain du chantier d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes. Pour toutes celles et ceux qui ont lutté depuis des années contre ce projet, ces déclarations et la campagne de dénigrement qui les accompagne résonnent comme des menaces, mais aussi comme un nouveau défi pour le mouvement de lutte.

Au côté des habitant-e-s historiques de la ZAD et de tous les groupes, organisations, membres du mouvement de lutte, nous, qui sommes « nouveaux occupant-e-s » de la ZAD ne cessons de refuser la fatalité et l'impuissance. Nous sommes déterminés à continuer à construire et habiter ce qui nous semble aujourd'hui une expérience sociale, politique et écologique inouïe.

C'est pour en parler de vive voix que nous nous tenons à votre disposition pour venir intervenir dans des réunions publiques que vous organiseriez par chez vous. Controns la propagande médiatique des porteurs du projet et multiplions partout les occasions de diffuser un autre son de cloche !

Durant ces échanges, nous pourrons débattre de l'histoire de la lutte contre l'aéroport, en nous concentrant sur ce qui se construit de si particulier sur la ZAD depuis 2008 et l'appel à occupation. Nous pourrons évoquer les réalisations, les perspectives concrètes et les enjeux politiques du mouvement d'occupation.

Enfin, nous aborderons l'avenir du territoire que nous défendons ensemble. Nous réfléchirons sur notre stratégie dans le cas d'une tentative de démarrage de travaux, et surtout, nous parlerons de l'avenir commun que nous souhaitons porter pour obtenir l'abandon du projet d'aéroport dans les mois qui viennent.

La discussion sera illustrée par de nombreuses photos, brochures et nous pouvons également fournir des affiches pour appeler à ces réunions.

Le COIT 2015 (Collectif des Occupant-e-s pour l'Info-Tour 2015)

https://alpternatives.org/2016/02/01/rencontre-avec-des-zadistes-le-10-fevrier-a-gap/

Toto et ses sœurs

Infos Mille babords - 9. février 2016 - 21:00
Rencontres Tsiganes en partenariat avec le cinéma lAlhambra vous invitent mardi 9 février à 21h à la projection du film TOTO ET SES SOEURS

La projection sera suivie d'un débat

Film de Alexander Nanau. Roumanie. 2016. 1h34

Au coeur d'une famille rom en pleine désintégration, émerge la figure de Totonel, 10 ans, dit Toto. Avec passion il apprend à lire, écrire et danser. Surtout danser et gagner le grand concours de Hip Hop. Au milieu du chaos ambiant, ses deux soeurs essayent de maintenir le mince équilibre de la famille. Le récit cinématographique d'Alexander Nanau enregistre sans pose, à hauteur d'Homme, la vie de Toto et de cette famille qui manque de tout, sauf d'humour et d'amour.

« La gravité du sujet laissait présager une approche distante et rêche, or le film s'avère vibrant et inattendu. » Première

Forte mobilisation en réaction au massacre d'au moins 60 civils à Cizre + points sur quelques actions qui ont eu lieu par ailleurs

Infos Mille babords - 9. février 2016 - 9:30

Hier plus d'un millier de personnes manifestaient à Marseille, terminant en sitting devant la Commission européenne, suite au massacre de 60 civils à Cizre par l'État turc qui a utilisé des armes chimiques pour les tuer.

Sitting devant la Commission européenne à Marseille / 8 février 2016

Quelques actions dans d'autre villes :

A noter que la mobilisation était internationale, des marches et actions ont eu lieu dans de nombreuses villes à travers le monde à l'appel des kurdes de la diaspora.

A Paris, la manifestation devant le Consulat turc a été violemment réprimée et il y a eu 25 arrestations !

A Strasbourg, les manifestants ont occupé les bureaux de France3 en demandant à ce que les informations sur le génocide kurde soient relayées. La réponse reçue : la rédaction refuse de traiter ce sujet. Face à cette réponse les kurdes ont décidé de ne pas quitter les lieux. La police s'apprétait à les déloger.

A Rennes, les kurdes ont forcés l'entrée du Parlement de Bretagne.

A Bordeaux, occupation des lieux : le drapeau turc du Consulat a été remplacé par drapeau du KCK (Union des Communautés du Kurdistan / Système politique du PKK) et un drapeau du leader kurde Abdullah Ocalan hier matin. Ils sont ensuite allés à l'aéroport pour bloquer un vol vers la Turquie qui a été bien retardé.

De nombreuses actions en Allemagne et notamment à Dusseldorf ou un char du carnaval représentait Erdogan et Daesh se partageant le sang des Kurdes ou encore un avec l'Europe baisant les pieds d'Erdogan.

Plus de photos sur Ibère en Exil ICI

Info via Kurdistan News ICI

Info, photos et videos via Save Kobane ICI


Solidarié Internationale avec le peuple kurde !

Soyons nombreuses et nombreux présent.e.s aux côtés de la communauté kurde lors des prochaines manifestations et actions.

Pat, militant solidaire présent sur place.


Un autre massacre de l'État turc contre les Kurdes
60 civils exécutés avec des armes chimiques
Communiqué du Conseil démocratique kurde en France

Depuis deux mois, l'État turc se livre, sous les yeux du monde entier, à un massacre systématique à Ciziré. Des dizaines de milliers de civils ont été sujets à des bombardements et aux exécutions sommaires dans les rues.

Pendant plusieurs jours, les forces étatiques ont bombardé deux immeubles différents où étaient réfugiés des civils blessés. Au cours de la nuit dernière, ils ont exécuté plus de 60 civils en utilisant des armes chimiques. Les médias du gouvernement de l'AKP (TRT-News) annoncent ces événements comme une victoire.

Face à une résistance considérabl du peuple Kurde, le régime fasciste de l'AKP commet un génocide à Ciziré en utilisant les moyens les plus barbares.

Nous appelons l'Union européenne et les Nations Unies à déclarer d'urgence des sanctions militaires et économiques contre la Turquie !

Nous demandons que la Turquie soit jugée pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité.

Nous appelons à la mobilisation et à la solidarité avec le peuple kurde !

8 février 2016

Conseil démocratique kurde en France
info chez cdkf.fr

La Commune et la voix des femmes

Infos Mille babords - 8. février 2016 - 19:00

La Commune de Paris fut non seulement marquée par une importante participation des femmes mais constitua l'occasion de leur prise de parole en littérature, comme chez Louise Michel, Malvina Blanchecotte et André Léo.

universite-populaire-aix chez orange.fr
www.universitepopulairedupaysdaix.com

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

DESIGN DARK ELEGANCE | PORTED FOR DRUPAL 6 | ADAPTE PAR: JEREMY BASTIDE