Ecouter le live sur Galère  Discutez avec les autres auditeurs de radio galère : 
 Archives par animateur[trice]     Créer un contenu     Forum

 

Agrégateur de flux

L’OMS se félicite de l’élan mondial en faveur de la lutte contre l’hépatite virale

Actualités OMS - 23. juillet 2014 - 11:00
À l’occasion de la Journée mondiale contre l’hépatite, qui sera célébrée le 28 juillet prochain, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) se félicite des récents progrès accomplis dans la lutte contre l’une des maladies les plus graves. Des millions de personnes dans le monde contractent les virus A, B, C, D et E de l’hépatite, responsables de pathologies aiguës et chroniques du foie. L’hépatite virale entraîne près de 1,4 million de décès chaque année.

«L’hépatite virale est une maladie assez négligée depuis plusieurs années», dit le Dr Margaret Chan, Directeur général de l’OMS. «Mais aujourd’hui, nous commençons à constater qu’elle suscite davantage d’intérêt et qu’un nouvel élan est en train de naître pour la combattre», a-t-elle ajouté.

Gaza : Rassemblements et manifestation

Infos Mille babords - 22. juillet 2014 - 21:43

voir l'article de la Marseillaise pour la journée de mercredi
http://www.lamarseillaise.fr/analyses-de-la-redaction/dossier-du-jour/30325-des-sanctions-comme-solution

Marseille : samedi 26 juillet à 15 h
Manifestation en solidarité avec la résistance du peuple palestinien
départ Vieux Port
À l'appel du Réseau Palestine 13
et la participation de nombreuses associations, partis et syndicats

Aix en Provence : mercredi 23 juillet à 18 heures
Rassemblement de solidarité avec le peuple palestinien
Allées provençales, côté Rotonde, 13100
lire l'appel et voir les signataires :
http://www.millebabords.org/spip.php?article26463

Marseille : mercredi 23 juillet à 19 h 30
Rassemblement en solidarité avec la résistance du peuple palestinien
Sur le Vieux Port
à 21 heures partage et échanges, et rupture du jeûne, pour celles et ceux qui le souhaitent.
À l'appel du Réseau Palestine 13
et la participation de nombreuses associations, partis et syndicats

Assemblée Générale du Collectif IntermittentEs et Précaires Marseille (CIP)

Infos Mille babords - 22. juillet 2014 - 19:00

29 bd Lonchamp - 13001 -
M° 1 Les Réformés - Tram 2 National

- L'agenda / , , , ,

Mille Bâbords pendant la pause estivale

Infos Mille babords - 22. juillet 2014 - 11:11

Pendant la pause estivale, les permanences du local de Mille Bâbords sont temporairement interrompues.

La prochaine permance aura lieu le lundi 1er septembre 2014, de 14H à 17H amorçant ainsi la reprise des permanences d'ouverture du local et de la médiathèque de Mille Bâbords les lundi et jeudi.

La réunion de coordination de rentrée aura lieu le jeudi 28 août 2014 à 19H30
et tous les jeudi à la même heure.

Continuez à publier vos articles, vos rendez-vous à paraître dans l'agenda, les réservations du local etc. l'activité sur la toile internet ne s'arrête pas !
Vous pouvez nous contacter pour tout renseignement sur : contact chez millebabords.org

Rassemblement de soutien à deux salariées du Merlan

Infos Mille babords - 22. juillet 2014 - 10:45

Non aux sanctions et aux licenciements au Théâtre du Merlan,
il est temps de changer de direction !

Alors que nous attendons l'appel à candidature et la nomination de la nouvelle direction du Théâtre du Merlan scène nationale à Marseille, le 4 juillet 2014, le Merlan scène nationale envoie deux convocations à « un entretien préalable à une sanction pouvant aller jusqu'au licenciement » à deux salariées du Merlan, dont l'une est déléguée du personnel titulaire.
La convocation de la deuxième salariée est associée d'une mise à pied à titre conservatoire.

Alors que les entretiens préalables à une sanction pouvant aller jusqu'au licenciement se sont tenus le mardi 15 juillet, mardi 22 juillet 2014, le Conseil d'Administration du Théâtre se réunit, et l'un des points porté à l'ordre du jour est : les projets de sanctions concernant ces salariées.

Pour mémoire, il leur est reproché de ne pas s'être présentées à la « proposition de réunion » pour « décider ensemble » ce que deviendrait la soirée de départ annulée (en soutien du mouvement des intermittents) de Nathalie Marteau, ancienne directrice.

APPEL à un rassemblement de soutien
le mardi 22 juillet à 10h45, sur le parvis du Théâtre du Merlan,
Centre Urbain, avenue Raimu 13014 Marseille

Venez nombreux(ses)

Section SYNPTAC-CGT du Merlan, scène nationale
Communiqué du 20 juillet 2014

La lettre des giménologues • Juillet 2014

Infos Mille babords - 20. juillet 2014 - 23:25

Photo
Alain Pecunia en 1965



Les amis des giménologues publient
Ombres et hombres
article 610

Les amis des giménologues publient
Trois libertaires français dans les prisons franquistes
L'HISTOIRE D'ALAIN PECUNIA, BERNARD FERRI ET GUY BATOUX
Article de Steven Forti publié dans la revue Atlántica XXII, mai 2014
article 609

Les amis des giménologues publient
La Société du Bien-être d'Agustín García Calvo
Paru en 2014 aux Éditions Le pas de côté
article 608

Les giménologues, juillet 2014

Gaza : silence, on assassine !Solidarité avec le peuple palestinien

Infos Mille babords - 20. juillet 2014 - 15:30

Envoyé par un participant de la manifestation, Saïd B.

« Israël assassin, Hollande complice »

" Ce qui rend le crime possible, c'est l'inqualifiable complicité occidentale et c'est l'impunité accordée à Israël".

La manif à Marseille : http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/07/19/plusieurs-milliers-de-marseillais-defilent-pour-demander-l-arret-de-l-intervention-militaire-israelienne_4460132_3224.html

Mais ça a bougé dur dans de nombreuses villes d'Europe : http://www.francetvinfo.fr/monde/proche-orient/israel-palestine/en-images-manifestations-pro-palestiniennes-partout-en-europe-des-heurts-a-paris_651185.html

Ailleurs dans le monde, je ne sais pas trop.

Mais, mais, mon sentiment d'hier : on n'arrivera pas à les arrêter !!!
Mais pourquoi ce soutien indéfectible des grandes puissances à cet État ? Il y gagnent quoi en fait ? C'est sans doute parmi les réponses à trouver...
Un morceau d'explications sans doute sur : http://blog.mondediplo.net/2014-07-15-Hollande-Fabius-les-errements-de-la-diplomatie

Mais même quand l'ONU se prononce contre des actes d'Israël, ça ne sert à rien (http://www.monde-diplomatique.fr/2009/02/A/16775) ; alors que faire maintenant ?
C'est désespérant...


Appel du collectif Palestine 04 pour l'urgence de la Paix et du Droit
Rassemblement Samedi 19 juillet 10 h porte de la Saunerie, 04100 Manosque
Halte au massacre du peuple palestinien !
Le droit international doit être respecté

Au mercredi 16 juillet 2014, le bilan du bombardement israélien contre Gaza est de 2239 bombardements, 202 morts, 1400 blessés, 585 maisons détruites, 66 écoles, 5 équipements de santé... Coté israélien on compte 13 civils blessés et un mort suite aux tirs de roquettes...
Une nouvelle fois le pouvoir israélien déclenche un déluge de feu sur Gaza, au prétexte de tirs de roquettes, mais avec pour objectif réel de mettre fin au gouvernement palestinien d'entente nationale, condition pourtant nécessaire à tout progrès vers une paix juste et durable dans l'intérêt des peuples Israélien et Palestinien et pour la paix dans le monde.
Devant cette situation dramatique, les gouvernements occidentaux, dont celui de la France, se contentent une nouvelle fois de "dénoncer l'engrenage de la violence" sans condamner le responsable de cette nouvelle tragédie et appelant seulement le gouvernement israélien "à la retenue".
Dans un message à Netanyahu, François Hollande va jusqu'à lui exprimer sa totale solidarité !

Dénonçons cette passivité coupable de nos gouvernants !
Exigeons des engagements concrets de la France au sein du Conseil de Sécurité de l'ONU !

Lire la suite : http://www.millebabords.org/spip.php?article26446


Appel du Réseau Palestine Bouches-du-Rhône
Nous étions des milliers à manifester le 12 juillet dans les rues de Marseille. Soyons encore plus nombreux.
Samedi 19 juillet à 15 h
Point de départ la manifestation au Vieux-Port

Après la Cisjordanie en 2002, le Sud-Liban en 2006 et déjà Gaza en 2008-2009 puis en novembre 2012, le gouvernement israélien s'est lancé sciemment dans un nouveau massacre.

En 9 jours de bombardements sur Gaza, il y a déjà 213 mort-e-s, dont 28 femmes, 50 enfants, 34 personnes âgées. Leur seul tort : habiter à Gaza devenu une cage coupée du reste de la Palestine.
Ce qui rend le crime possible, c'est l'inqualifiable complicité occidentale et c'est l'impunité accordée à Israël.
La « justice » internationale n'a jamais poursuivi les dirigeant-e-s civil-e-s et militaires israéliens malgré les armes interdites, la population massacrée, les enfants tués ou estropiés. Le gouvernement des États-Unis continue de soutenir Israël à bout de bras. L'Union Européenne continue de permettre aux produits israéliens, notamment ceux des colonies, d'inonder sans taxe les marchés européens. François Hollande, reniant toutes ses promesses, réaffirme son soutien à Netanyahu et exige des Palestiniens qu'ils capitulent et renoncent à leurs droits.

Ces dirigeants sont complices. C'est leur attitude qui explique le carnage à l'œuvre.
La résistance palestinienne et la solidarité internationale continuent.
Israël se présente aujourd'hui comme victime alors que la violence première est l'occupation, la colonisation, l'apartheid et le nettoyage ethnique qui continue depuis 1948.

Ce n'est pas un conflit entre Israël et le Hamas, mais un conflit entre une puissance occupante et un peuple occupé. Les Palestiniens, comme tous les peuples de la planète, ont le droit à la légitime défense et à la résistance jusqu'à l'aube de la justice, de la liberté et de la victoire.

Nous étions des milliers à manifester le 12 juillet dans les rues de Marseille. Soyons encore plus nombreux.
SAMEDI 19 JUILLET à 15 H
Point de départ la manifestation au Vieux-Port

ARRÊT IMMÉDIAT DES BOMBARDEMENTS SUR GAZA !

ARRÊT DES AGRESSIONS ET RÉPRESSION BARBARE EN CISJORDANIE ET À JÉRUSALEM-EST !

LEVÉE DU BLOCUS ILLÉGAL DE GAZA !

LIBÉRATION DE TOUS LES PRISONNIERS POLITIQUES PALESTINIENS !

BOYCOTT, DÉSINVESTISSEMENT ET SANCTIONS CONTRE ISRAËL !

Réseau Palestine Bouches-du-Rhône

Silence... ON COULE...

Infos Mille babords - 20. juillet 2014 - 15:30

Nous,
salariés de l'association SPES,
organisons une conférence de presse le Mardi 22 Juillet à 14 h 30
devant la Préfecture de Marseille

Nous invitons à cette occasion tous nos partenaires de l'action sociale, salariés, cadres,
membres du conseil d'administration, usagers, responsables politiques, financeurs, à
venir soutenir cette démarche et témoigner de l'utilité des missions de nos différents
services ( CHRS Athènes, CHRS Claire Joie, lieu d'accueil RSA, service Justice, Point
d'Accès aux droits ) sur l'ensemble du territoire marseillais.

En ces temps difficiles et incertains pour notre association,
nous avons aujourd'hui, plus que jamais,
besoin de votre soutien.

Les salariés du SPES.


6 juillet 2014

Silence... ON COULE...

L'ensemble du secteur social est mis à mal, et une fois de plus, tout ceci participe au processus de précarisation de la population que nous rencontrons chaque jour.

De nombreux CHRS* ont déjà fermé leurs portes. On nous demande d'accueillir toujours plus avec beaucoup moins !!!!

Lequel sera le prochain ????

La menace pèse sur le CHRS Claire Joie…
[13006]

Nous rencontrons actuellement des graves difficultés financières liées à une baisse de financement considérable et impactant directement sur l'accueil en CHRS de 20 jeunes femmes en grande précarité.

Travailleurs sociaux, usagers des dispositifs MOBILISONS NOUS !!!!!

N'attendons plus,
Refusons collectivement cette dictature économique, qui déshumanise le travail social.

IL EST URGENT DE RÉAGIR !

Nous avons, au cours de ces nombreuses années, travaillé main dans la main afin de proposer, à chaque fois que cela a été possible, des solutions adaptées à la problématique de chacune.

Aujourd'hui, plus que jamais nous avons besoin de votre aide !!!

Nous sollicitons votre soutien au travers de toute forme de témoignage permettant de mettre en exergue l'utilité de notre mission de service public commune. C'est tout un secteur qui est menacé,
Nous sommes tous concernés. Merci de nous adresser vos témoignages qui nous seront précieux dans le combat que nous menons.

« Il vient une heure où protester ne suffit plus : après la philosophie, il faut l'action. »
Victor Hugo, les Misérables.

N'hésitez pas à nous contacter equipe.clairejoie chez spes13.fr / 04 91 37 70 71
Vous l'aurez compris nous sommes dans l'urgence, merci de réagir vite !!

*Centre d'hébergement et de réinsertion sociale

Nous, animales, briserons vos silences.

Infos Mille babords - 20. juillet 2014 - 5:48

http://www.millebabords.org/IMG/jpg/collectifdu8mars.jpg

NOUS, ANIMALES

Nous, animales, venons d'être interditEs de manifester.

Nous, animales, qui tentons d'apporter nos soutiens à Gaza,
Nous, animales, qui trouvons si peu de moyens de le faire,
Nous, animales, répriméEs dans nos appels au boycott,
Nous, animales, diffaméEs chaque jour par le gouvernement, le CRIF, la
LDJ, les journalistes,
Nous, animales, dont des frères sont emprisonnés pour avoir porté un
keffieh et osé contester la légitimité de la présence de la violente LDJ
dans nos rues.

Nous animales, que craignons-nous ?
Des sanctions financières pour les plus précaires
Les crimes policiers
Le retrait de nos droits de résidence en France
Les incidences de notre solidarité sur le racisme que nous subissons déjà.

Et on agite nos craintes. On espère que cette peur nous fera rester muettes et résignées pour assister au nettoyage ethnique des palestinienNEs en silence.
Cette injonction au silence et à la passivité ne date pas d'aujourd'hui : elle nous a souvent conduitEs à rester immobiles face à la colonisation de nos proches et de nos esprits.
Cette injonction est politique.
Cette injonction est insoutenable.

Nous, animales, nous n'en pouvons plus.
Nous, animales, quand nous n'en pouvons plus nous sommes de parfaitEs
barbares : nous, animales, nos paroles ne sont pas mesurées.

Nous, animales, quand nous brisons le silence, quand nous défions
l'injonction, nous sommes incapables de manifester pacifiquement.
Nous, animales, refusons de rester calme.
Nous, animales, refusons de tendre encore l'autre joue.

Nous, animales, combien de « féministes » nous regardent les yeux ronds.
Elles, humaines, déconcertées, arguant que cette cause divise les femmes
et n'est pas celles de toutes mais seulement celles des palestiniens.
Elles, humaines, qui n'ont aucune communauté et nous reprochent la nôtre.
Elles, humaines, nous trouvent évidemment « violentes » et, elles, comme
les autres, nous rappellent, à nous, animales, ce qui est « humain ».

Nous animales, appelons toujours au boycott des produits israéliens,
Nous animales, appelons à notre tour nos amiEs. museléEs à être avec nous demain, dans la rue, en solidarité avec les gazaouites et l'ensemble des peuples occupés, colonisés, animalisés.

Nous, animales, briserons vos silences.

Vendredi 18 juillet 2014.

https://www.facebook.com/Collectif8MarsPourToutes?fref=ts

Atteintes à la liberté d'expression

Infos Mille babords - 19. juillet 2014 - 19:30

En interdisant la manifestation prévue le 19 juillet à Paris en faveur des droits du peuple palestinien notre gouvernement est-il en train d'inventer une exception française pour ce qui concerne la liberté d'expression ?

On peut le craindre lorsque l'on rapproche l'exploitation qui a été faite des incidents en marge de la manifestation du 13 juillet à Paris (dont la responsabilité incombe clairement à la Ligue de Défense Juive), les déclarations gouvernementales rapportées par la presse, et les interdictions ou tentatives des autorités administratives d'interdire les rassemblements ou manifestations à Nice, à Paris ou ailleurs, qui étaient appelés en réaction à l'agression israélienne contre la population de Gaza.

Faut-il le rappeler ? Nous ne tolérons pas, nous ne tolérerons jamais, que des paroles ou des actes antisémites dénaturent nos actions pour le droit international, pour les droits nationaux du peuple palestinien, contre la politique israélienne et les crimes commis par l'État d'Israël.

La loi française condamne et réprime les propos et les actes antisémites : c'est très bien ainsi. Mais tout ce qui va au-delà de la simple application de cette loi, sous couvert de lutte contre l'antisémitisme ou contre une supposée "importation du conflit israélo-palestinien en France", comme les circulaires Alliot-Marie/Mercier qui ne sont toujours pas abrogées, ou les limitations du droit de manifestation, constituent des atteintes insupportables à la liberté d'expression. La seule expression autorisée, dans l'avenir, serait-elle celle qui est formatée par les communiqués du gouvernement israélien, de son armée, de son ambassade en France et de ses relais habituels ? Il est inadmissible de s'abriter derrière de tels arguments pour empêcher des manifestations pacifiques demandant l'application du droit international et l'arrêt de bombardements sur une population civile.

Ceux qui se prétendent pompiers en proclamant vertueusement qu'ils ne veulent pas "importer le conflit israélo-palestinien en France" ne sont-ils pas les pires incendiaires lorsqu'ils confondent sciemment la lutte contre l'antisémitisme et le soutien à la politique criminelle de l'État d'Israël, ou lorsqu'ils cèdent aux pressions de Nétanyahou dans leur prise de position ?

Le Collectif National pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens [1] demande :
l'application pleine et entière du droit constitutionnel de manifester en France,
une enquête impartiale et indépendante sur les incidents de la rue de la Roquette
la dissolution de la LDJ, groupe ultra-violent d'extrême-droite, déjà interdit aux États-Unis.
et toujours l'abrogation des scandaleuses circulaires Alliot-Marie / Mercier


5 questions d'un témoin visuel sur la construction des événements de la rue de la Roquette. Lettre ouverte à François Hollande.
Par Onzième Dom

Paris, vendredi 18 juillet 2014

Monsieur le Président de la République,

C'est entendu, les hordes mahométanes ont déferlé sur Poitiers en 732 de l'ère commune & sur la synagogue de la rue de la Roquette dimanche dernier, 13 juillet 2014. Concernant Poitiers, il est à noter que Charles Martel, un lointain prédécesseur de votre actuel Premier ministre, profita de l'occasion pour affermir son pouvoir puis usurper quelques années plus tard la fonction de votre lointain prédécesseur (un certain Thierry IV, bien oublié de la grande histoire) : à bon entendeur... Concernant la synagogue de la rue de la Roquette, le nom de cette artère, probablement tiré d'un végétal se consommant en salade, ne devrait pas inciter à en raconter (des salades).

En effet, je puis témoigner, ayant été présent sur les lieux, que la version des faits qui a conduit à l'émoi national ainsi qu'à l'interdiction par votre gouvernement d'une manifestation pour la paix entre Israël & Palestine, demain samedi 19, pose (au moins) cinq questions.

Question n°1. Pourquoi parler
de « centaines d'assaillants » ?

J'étais rue de la Roquette au moment & à l'endroit exacts de la confrontation entre vingt ou trente éléments perturbateurs (peut-être issus d'une autre manifestation pour la paix entre Israël & Palestine qui venait de s'achever à quelques dizaines de mètres de là, place de la Bastille) & une bonne cinquantaine de membres de la LDJ ou du Betar, assurant un service d'ordre ou bien plutôt de désordre - nous y reviendrons - de la synagogue précitée. Toutes les vidéos tournées, ainsi probablement que le rapport de la police qui a fini - nous y reviendrons aussi - par arriver, attestent ou devraient attester du faible nombre d'assaillants. Dès lors, pourquoi gonfler ce nombre ?

Question n°2. Pourquoi occulter l'imprudence
des responsables de la synagogue ?

Alors que la date, l'heure & le parcours de cette manifestation étaient déjà connus, la synagogue de la rue de la Roquette, située à quelques dizaines de mètres de son point d'arrivée, n'a rien trouvé de mieux à faire que d'organiser, à l'heure même de son arrivée, un événement intitulé « Israël on t'aime ! Grand rassemblement de soutien ». Or, chacun sait que la fin d'une manifestation est souvent le moment choisi par des éléments perturbateurs échappant au contrôle de ses organisateurs pour se livrer à des actes de violence : dès lors, il est imprudent & pour tout dire irresponsable sinon provocateur d'avoir choisi l'heure & le lieu même de la fin de cette manifestation pour organiser, en quelque sorte, une contre-manifestation, susceptible d'agir comme un chiffon rouge sur l'esprit de tels éléments.

Question n°3. Pourquoi occulter
les provocations de la LDJ ?

Si le sens de la responsabilité de ladite synagogue peut ainsi être mis en cause, que dire de celle de la LDJ qui avait pour sa part, dans ces conditions, lancé un appel parallèle à cette contre-manifestation ? Cette organisation, qui n'est pas spécialement réputée pour être un cercle de réflexion, a accumulé les provocations les jours précédents sur les réseaux sociaux, invitant les participants à la manifestation à venir l'affronter... devant la synagogue. Peu après 18 h. 00, revenant moi-même de cette manifestation (que je quittai, précisément, par la rue de la Roquette, n'étant pas au courant de la contre-manifestation organisée par la synagogue & par la LDJ), j'ai constaté un attroupement d'individus agités devant la synagogue, qui ne cessaient de courir vers un sens ou vers l'autre, hurlant sporadiquement « Kadima ! » (« En avant ! », en hébreu) ou « Palestine, Palestine, on t'encule ! » (sic) alors même qu'aucun groupe de manifestant ne se montrait encore à l'horizon. Craignaient-ils qu'il n'en arrive ou l'espéraient-ils ? Dans les minutes ayant immédiatement précédé l'affrontement (survenu peu avant 19 h. 00), les membres ou sympathisants de la LDJ (dont l'un au moins se masquait le visage d'un foulard tête-de-mort semblable à celui ayant provoqué récemment un scandale dans l'armée française) ont ainsi multiplié les provocations verbales d'aussi loin qu'ils le pouvaient, face aux quelques manifestants qui commençaient de quitter la manifestation & empruntaient tout naturellement la rue de la Roquette (laquelle leur permettait de se rendre au métro Voltaire, la station Bastille ayant été fermée par la police). En outre, selon des membres du service d'ordre de la manifestation (que j'ai parcourue de bout en bout dans une ambiance pacifique sans entendre un seul slogan antijuif), les sbires de la LDJ n'auraient cessé de provoquer les participants de cette manifestation, tout au long de son parcours & en particulier place de la Bastille, les invitant à les suivre vers la rue de la Roquette ou vers le Marais, également situé à proximité.

Ainsi, au lieu de se faire discrète & de tout faire pour limiter les incidents (ce qui est une base de la sécurité qu'elle proclame rechercher), bien loin d'agir comme une protection ou comme un service d'ordre pour la synagogue ou pour le quartier juif historique du Marais, la LDJ a délibérément agi comme un « service de désordre » ou comme un « aimant à violences » pour ces deux lieux (au risque qu'en effet il n'arrive quelque chose de fâcheux aux habitant/e/s du Marais ou aux personnes se trouvant dans la synagogue de la rue de la Roquette). Dans quel but ? Celui de justifier l'interdiction de prochaines manifestations pour la paix & de museler la société civile française, celle-là même qui vous a porté à la présidence de la République & qui est aujourd'hui choquée par la violence de l'État d'Israël envers une population civile captive, ne pouvant échapper à ses bombes, sujette à une véritable vengeance collective allant outre la loi du talion ?

Question n°4. Comment expliquer
l'arrivée tardive de la police ?

En de telles conditions, de 18 h. 00 environ jusqu'à la fin de l'affrontement finalement survenu peu avant 19 h. 00, alors qu'il était comme on l'a vu inévitable qu'une partie des manifestants passe devant la synagogue puisque la rue de la Roquette est l'une des artères qui rayonnent de la place de la Bastille, terme de la manifestation, il n'y avait que cinq ou dix agents de police devant cette synagogue. Pourquoi ? Les renforts étaient-ils si loin ? Que nenni, puisqu'ils sont arrivés rapidement & en nombre après que l'affrontement redouté (espéré ?) eut éclaté : les quelques vidéos qui circulent & montrent des policiers chargeant (aux côtés de la LDJ...) quelques individus esseulés se déroulent en réalité à la toute fin de cet affrontement, lequel n'a pas duré plus de dix minutes en sa phase la plus intense (si l'on exclut la demi-heure l'ayant suivie d'un jeu du chat & de la souris entre les CRS & quelques jeunes du quartier finalement repoussés au nord de la place Voltaire).

Question n°5. Comment expliquer
la couverture partiale de la presse ?

Dans les heures & jours qui ont suivi, la presse a fort peu couvert les quatre heures de manifestation pour la paix qui s'étaient déroulées de façon pacifique & sans débordement entre Barbès & la Bastille, se focalisant au contraire sur les dix minutes de violence de rue survenue dans ces conditions à l'issue de cette manifestation, en-dehors de son trajet comme du contrôle de ses organisateurs. Pourquoi ?

Mercredi 16, alors que Mme Mouna Ben Aïssa, journaliste de France 24, s'efforçait à l'antenne & preuves à l'appui de démontrer que cette violence n'était pas survenue par hasard mais avait au contraire été construite par la LDJ sinon par les responsables de la synagogue eux-mêmes, elle s'est vue brutalement, avec une vulgarité & un machisme rarement vus, interrompue par son collègue M. Raphaël Kahane. Pourquoi ?

De tout ceci, Monsieur le Président de la République, témoin des faits s'étant déroulés rue de la Roquette ce dimanche 13 juillet entre 18 h. 00 & 19 h. 30, heure à laquelle je suis rentré chez moi, je retire le sentiment d'une manifestation outrancièrement minorée par la presse & la police, d'une provocation du service d'ordre de la synagogue (en réalité composé essentiellement de la LDJ & du Betar, deux organisations peu connues pour leur pacifisme) passée sous silence par la presse & largement tolérée par la police, d'une manifestation fondatrice aussi car l'État français pourra difficilement continuer à ignorer la colère d'une partie importante de sa population face à la politique palestinienne de l'État d'Israël & face à son propre aveuglement quant à cette politique. La question palestinienne n'est pas une simple question de politique étrangère : de la même façon que la dignité bafouée des populations noires d'Afrique du Sud retentissait en France lorsqu'il s'agissait de dénoncer en France la politique d'apartheid de l'Afrique du Sud, la dignité bafouée des populations palestiniennes retentit partout où vivent des personnes attachées aux droits humains.

Alors que votre gouvernement a interdit, sur des bases aussi litigieuses voire aussi ostensiblement biaisées, la manifestation pour la paix prévue demain samedi 19, je souhaite que vous puissiez intervenir auprès de votre Premier ministre & de son ministre de l'intérieur & leur demander de rendre sa liberté d'expression à la société civile. En cet espoir, je vous prie d'agréer, Monsieur le Président de la République, l'expression de mon accablement.

https://www.facebook.com/notes/onziemedom/261107394082366


[1] Agir Contre le Colonialisme Aujourd'hui (ACCA) - Alliance for Freedom and Dignity (AFD) - Alternative Libertaire (AL) - Américains contre la guerre (AAW) - Association des Travailleurs Maghrébins de France (ATMF) - Association des Tunisiens en France (ATF) - Association France Palestine Solidarité (AFPS) - Association Nationale des Elus Communistes et Républicains (ANECR) - Association pour la Taxation des Transactions financières et pour l'Action Citoyenne (ATTAC) - Association pour les Jumelages entre les camps de réfugiés Palestiniens et les villes Françaises (AJPF) - Association Républicaine des Anciens Combattants (ARAC) - Association Universitaire pour le Respect du Droit International en Palestine (AURDIP) - Campagne Civile Internationale pour la Protection du Peuple Palestinien (CCIPPP) - Cedetim / IPAM - Collectif des Musulmans de France (CMF) - Collectif Faty Koumba - Collectif interuniversitaire pour la coopération avec les Universités Palestiniennes (CICUP) - Collectif Judéo-Arabe et Citoyen pour la Palestine (CJACP) - Collectif Paix Palestine Israël (CPPI Saint-Denis) - Comité de Vigilance pour une Paix Réelle au Proche-Orient (CVPR PO) - Comité Justice et Paix en Palestine et au Proche-Orient du 5e arrt (CJPP5) - Ensemble - Europe Ecologie les Verts (EELV) – Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives (FTCR) - Fédération Syndicale Unitaire (FSU) - Gauche Unitaire (GU) - Génération Palestine - La Courneuve-Palestine - le Mouvement de la Paix – les Alternatifs - les Femmes en noir - Ligue des Droits de l'Homme (LDH) - Ligue Internationale des Femmes pour la Paix et la Liberté, section française de la Women's International League for Peace and Freedom (WILPF) (LIFPL) - Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples (MRAP) - Mouvement Jeunes Communistes de France (MJCF) - Mouvement Politique d'Emancipation populaire (M'PEP) - Organisation de Femmes Egalité – Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) - Parti Communiste des Ouvriers de France (PCOF) - Parti Communiste Français (PCF) - Parti de Gauche (PG) - Participation et Spiritualité Musulmanes (PSM) - Une Autre Voix Juive (UAVJ) - Union des Travailleurs Immigrés Tunisiens (UTIT) - Union Générale des Etudiants de Palestine (GUPS-France) - Union Juive Française pour la Paix (UJFP) - Union Nationale des Etudiants de France (UNEF) - Union syndicale Solidaires

Picnic vegan partagé sur la plage !

Infos Mille babords - 19. juillet 2014 - 18:30

Suite au dernier pique-nique partagé, le ressenti collectif était de ne pas s'arrêter là ... c'est chose faite :

Samedi 19 juillet 2014, vous êtes convié-e-s à (partir de) 18h30 à un pique-nique vegan partagé.
Soirée conviviale en perspective pour se retrouver - ou en profiter pour se rencontrer , échanger et se régaler…

Venez nombreuxses et invitez vos ami-e-s !
Pensez également aux personnes de votre entourage qui seraient intéressé-e-s de découvrir la cuisine végane (et le militantisme aussi peut-être) ; c'est une bonne occasion.

Le pique-nique se déroulera sur la plage du Prophète.

En bus : 83 arrêt Le Prophète.

Le principe reste inchangé :
Chacun-e apporte un plat sucré (et) ou salé, végétalien (sans viande, poisson, crustacés, produits laitiers, œufs, miel, graisse animale, gélatine), une boisson et les met en commun.

Pensez à venir avec vos assiettes, verres et couverts !
De grandes nappes à poser sur le sable seront aussi les bienvenues.

Évènement facebook associé


Quelques liens vers des sites de recettes de cuisine vegan
Il y a de quoi faire, pour tous les goûts, pour tous les temps que nous avons (ou pas) à consacrer à la cuisine et pour toutes les compétences !
Du plus simple et rapide, jusqu'au plus raffiné et toujours sans cruauté :

"Lili's Kitchen" => http://liliskitchen.com/
"PIGUT Petites Idées pour Grandes Utopies" => http://pigut.com/
“Absoluty Green” => http://absolutegreen.blogspot.fr/
"VeganWIZ" => http://www.veganwiz.fr/
“100% Végétal” Happy vegan cooking => http://www.100-vegetal.com/
"Tambouille et Délices" => http://www.tambouilleetdelices.fr/
"Recettes véganes" => http://recettes.vegan.fr/index.php
"Cuisinez végétalien" => http://www.cuisinez-vegetalien.net/

ALARM - Association pour la Libération Animale
Site internet : http://alarm-asso.fr/
Contact : contact chez alarm-asso.fr

Gaza : silence, on assassine !Solidarité avec le peuple palestinien

Infos Mille babords - 19. juillet 2014 - 15:00

Après la Cisjordanie en 2002, le Sud-Liban en 2006 et déjà Gaza en 2008-2009 puis en novembre 2012, le gouvernement israélien s'est lancé sciemment dans un nouveau massacre.

En 9 jours de bombardements sur Gaza, il y a déjà 213 mort-e-s, dont 28 femmes, 50 enfants, 34 personnes âgées. Leur seul tort : habiter à Gaza devenu une cage coupée du reste de la Palestine.
Ce qui rend le crime possible, c'est l'inqualifiable complicité occidentale et c'est l'impunité accordée à Israël.
La « justice » internationale n'a jamais poursuivi les dirigeant-e-s civil-e-s et militaires israéliens malgré les armes interdites, la population massacrée, les enfants tués ou estropiés. Le gouvernement des États-Unis continue de soutenir Israël à bout de bras. L'Union Européenne continue de permettre aux produits israéliens, notamment ceux des colonies, d'inonder sans taxe les marchés européens. François Hollande, reniant toutes ses promesses, réaffirme son soutien à Netanyahu et exige des Palestiniens qu'ils capitulent et renoncent à leurs droits.

Ces dirigeants sont complices. C'est leur attitude qui explique le carnage à l'œuvre.
La résistance palestinienne et la solidarité internationale continuent.
Israël se présente aujourd'hui comme victime alors que la violence première est l'occupation, la colonisation, l'apartheid et le nettoyage ethnique qui continue depuis 1948.

Ce n'est pas un conflit entre Israël et le Hamas, mais un conflit entre une puissance occupante et un peuple occupé. Les Palestiniens, comme tous les peuples de la planète, ont le droit à la légitime défense et à la résistance jusqu'à l'aube de la justice, de la liberté et de la victoire.

Nous étions des milliers à manifester le 12 juillet dans les rues de Marseille. Soyons encore plus nombreux.
SAMEDI 19 JUILLET à 15 H
Point de départ la manifestation au Vieux-Port

ARRÊT IMMÉDIAT DES BOMBARDEMENTS SUR GAZA !

ARRÊT DES AGRESSIONS ET RÉPRESSION BARBARE EN CISJORDANIE ET À JÉRUSALEM-EST !

LEVÉE DU BLOCUS ILLÉGAL DE GAZA !

LIBÉRATION DE TOUS LES PRISONNIERS POLITIQUES PALESTINIENS !

BOYCOTT, DÉSINVESTISSEMENT ET SANCTIONS CONTRE ISRAËL !

Réseau Palestine Bouches-du-Rhône


Collectif Nosotros

En solidarité avec le peuple palestinien nous appelons à se rassembler :
Mercredi 16 juillet, 21h, veillée au Vieux Port
Samedi 19 juillet, 15h, rassemblement sous l'ombrière au Vieux Port

collectifnosotros chez gmail.com
https://www.facebook.com/collectif.nosotros?fref=ts
https://www.facebook.com/LeCineClubSocialPopulaireEtAntifasciste?fref=ts

Résistons Ensemble, numéro 132, juillet-août 2014

Infos Mille babords - 19. juillet 2014 - 11:21

Voici en pdf, le No 132, JUILLET AOUT 2014, du petit journal mobile recto-verso A4
RÉSISTONS ENSEMBLE du réseau contre les violences policières et sécuritaires.
Il est destiné à être photocopié et à être diffusé localement, si le journal
vous plaît. Vous êtes invitEes à participer à son élaboration, à sa rédaction,
à se joindre à l'équipe de rédaction. Nous attendons vos contributions,
propositions, critiques ...

à bientôt.
L'équipe de réaction

Pour télécharger ce bulletin mis en page au format pdf :
http://resistons.lautre.net/spip.php?article541

sommaire
' ' ' ' ' ' ' ' ' ' ' '

Des lueurs tenaces

Cette fois-ci ça commence à sentir mauvais
« Lynchage d'un jeune Rrom : ce drame doit servir d'ultime alerte ! »
Expulsions des campements de Rroms

[ R I P O S T E S ]
À Besançon, Millau, Paris

[ C H R O N I Q U E D E L ' A R B I T R A I R E ]
Police, justice, prison : la réponse de l'État aux questions sociales
« L'État m'a tabassé, il a fait son travail »
Calais : évacuations, rafle, enfermements, expulsions et tirs de carabine
À Lille comme ailleurs, reste pauvre et ferme ta gueule !
Défoulements racistes à l'occasion des matchs de L'Algérie
Une répression dans l'indifférence

http://www.millebabords.org/IMG/pdf/re132-juillet-2014.pdf

Petit journal antinucléaire sur l'actualité de Fukushima et d'ailleurs

Infos Mille babords - 19. juillet 2014 - 11:14

Le nucléaire « sûr » n'existe pas

Les études de santé publique font exploser le mythe de la “sécurité” des centrales nucléaires.

Un article du Japan Times du 2 juillet 2014
Par souci de sécurité, des enfants jouent dans un bac à sable à l'intérieur d'une maternelle à Koriyama, à quelque 50 km de la centrale nucléaire de Fukushima No. 1. Suite à la catastrophe nucléaire de 2011, la municipalité recommande que les enfants de 3 à 5 ans limitent le temps passé dehors à 30 minutes par jour. Les restrictions ont été levées en 2013, mais la plupart des maternelles de la région continuent de s'y tenir car les parents restent inquiets. |

Par souci de sécurité, des enfants jouent dans un bac à sable à l'intérieur d'une maternelle à Koriyama, à quelque 50 km de la centrale nucléaire de Fukushima No. 1. Suite à la catastrophe nucléaire de 2011, la municipalité recommande que les enfants de 3 à 5 ans limitent le temps passé dehors à 30 minutes par jour. Les restrictions ont été levées en 2013, mais la plupart des maternelles de la région continuent de s'y tenir car les parents restent inquiets.

À l'attention de Toshimitsu Motegi, ministre de l'Économie, du Commerce et de l'Industrie

Monsieur le Ministre,
La catastrophe persistante de Fukushima No. 1 n'a pas réussi à faire disparaître le dernier mythe concernant les centrales nucléaires au Japon, qui veut que même en l'absence d'un accident majeur, une centrale nucléaire en fonctionnement normal soit sûre.
Cependant la réalité, maintenant vérifiable, est que cette affirmation est fausse, au moins pour les gens qui vivent à proximité de la centrale.

Dès 2007, l'Office Fédéral Allemand de Protection contre les Radiations (BfS) a publié les résultats d'une recherche approfondie intitulée « Taux de cancers chez les enfants vivant près de centrales nucléaires ». Cette étude concernait 1 592 enfants atteints de cancer et 4 735 témoins vivant aux alentours de 16 sites nucléaires allemands.
Sur chacun des 16 sites, l'étude a révélé que plus les enfants de moins de cinq ans habitaient près d'une centrale, plus leur risque de développer un cancer était élevé. Un rayon de 5 km correspondait au risque maximum, soit 60 %. Soixante-dix-sept enfants vivant dans un périmètre de 5 km autour d'une centrale nucléaire se sont avérés avoir un cancer, un chiffre considérablement plus élevé que les 48 qu'on pourrait attendre d'un calcul statistique.
Pour ce qui est des leucémies, l'augmentation de risque était de 120 pour cent : 37 cas au lieu des 17 attendus.

En d'autres termes, dans un périmètre de 5 km, 29 enfants (dont 20 avaient une leucémie) souffraient d'un cancer tout simplement parce qu'ils vivaient là. Il y avait en tout 275 cas supplémentaires de cancer par rapport à ce qu'on aurait pu attendre statistiquement aux endroits concernés.

Même en fonctionnement normal, les centrales nucléaires émettent constamment des éléments radioactifs dans l'atmosphère et dans l'eau de refroidissement. Les cancers en excès chez les enfants vivant près d'installations nucléaires démarrent probablement au stade embryonnaire, stade durant lequel l'embryon est extrêmement radiosensible. C'est le moment où les cellules prolifèrent à grande vitesse et sont bien plus vulnérables que dans les phases de croissance ultérieures, plus stables. Les cellules endommagées prolifèrent facilement, ouvrant la voie aux cancers et autres maladies.

D'autres études ont été menées en Grande-Bretagne et aux États-Unis avec des résultats similaires, voire encore plus inquiétants.

En 2006, une agence de conseil en environnement a produit, en collaboration avec la télévision galloise S4C, un rapport fondé sur des entretiens avec les personnes qui vivaient à proximité de la centrale nucléaire de Trawsfynydd, au nord du Pays-de-Galles. Les chercheurs ont concentré leur étude sur près de 1 000 personnes ayant vécu dans trois communautés proches de la centrale nucléaire entre 1996 et 2005.
L'incidence des cancers (tous types) chez les femmes de moins de 50 ans était selon le rapport 15 fois supérieure à la moyenne nationale.
En outre, les femmes de 50 à 61 ans étaient cinq fois plus touchées par le cancer du sein que les femmes de cette tranche d'âge en général.
Globalement, l'étude révélait un risque de cancer (tous types) multiplié par deux par rapport aux taux moyens de cancer en Angleterre et au Pays-de Galles.

En ce qui concerne les États-Unis, le 20 mars dernier, le Cape Cod Times a publié le témoignage en justice de Richard Clapp, qui fut directeur du Bureau du registre des cancers du Massachusetts à partir de 1980.
Ce dernier a déclaré devant la justice : « Durant les deux premières années [de son mandat], nous avons trouvé un excès de leucémies à Plymouth et dans les villes voisines de la centrale nucléaire de Pilgrim. Parmi les gens qui vivaient et qui travaillaient près de la centrale, le taux de leucémie était multiplié par quatre. »

Le 4 mars, le Cal Coast News faisait état d'une récente étude menée par le World Business Academy, un cercle de réflexion à but non lucratif, sur la centrale nucléaire de Diablo Canyon dans le comté de San Luis Obispo, en Californie.
Selon cette étude, chez les personnes vivant dans un rayon de 25 km autour de la centrale, le taux d'incidence de plusieurs cancers, notamment ceux de la thyroïde, du sein et les mélanomes, était sensiblement plus élevé que la normale. De plus, depuis le démarrage de la centrale de Diablo Canyon au milieu des années 1980, le comté de San Luis Obispo est passé d'un taux d'incidence de cancer relativement bas à un taux d'incidence élevé, ce que reflètent les 738 diagnostics supplémentaires de cancer établis entre 2001 et 2010. L'incidence de cancer dans le comté de San Luis Obispo County qui était inférieure de 0,4 % à la moyenne californienne a dépassé la moyenne de 6, 9 % ; c'est celui des 20 comtés de Californie du sud où l'incidence de cancer est la plus élevée. Quand Diablo Canyon est entré en fonctionnement, les cancers de la thyroïde et les cancers du sein chez les femmes ont aussi sensiblement augmenté.
Mais ce qui est peut-être le plus inquiétant, depuis la mise en service de Diablo Canyon, c'est que chez les tout-petits et chez les enfants et adolescents, la mortalité due aux cancers a considérablement augmenté. L'incidence des mélanomes a explosé pour passer de 3,6 % à plus de 130, 2 % au-dessus du taux d'incidence de l'État de Californie. Le comté a désormais le taux le plus élevé de tous les comtés californiens.

Les rapports dont on vient de parler démontrent une fois de plus le fait scientifiquement établi qu'il n'existe pas de dose de radiation, si minime soit-elle, qui soit sans danger, étant donné que les éléments radioactifs dangereux s'accumulent constamment dans notre corps.

Par conséquent, chaque fois que le gouvernement japonais donnera l'autorisation de redémarrer un réacteur nucléaire, les habitants vivant dans un rayon de 25 km seront à nouveau soumis à un risque accru de contracter des maladies mortelles.

Pour terminer, l'Associated Press (AP) vient de publier une enquête montrant que trois-quarts des sites nucléaires commerciaux américains laissent échapper du tritium radioactif, souvent dans les nappes phréatiques, parce que les tuyaux enterrés sont corrodés. Qui plus est, au fur et à mesure que les réacteurs nucléaires américains vieillissent, le nombre et la gravité des fuites ont augmenté, alors même que les autorités de réglementation américaines prolongent les licences de plus en plus de réacteurs.

La suite sur : http://www.vivre-apres-fukushima.fr/

Et en France, c'est mieux peu-être ? Il y a d'autres moyens de produire de l'électricité, arrêtons cette industrie de mort ! STOP - ARRET IMMEDIAT DU NUCLEAIRE !

RassemblementHalte au massacre du peuple palestinien !

Infos Mille babords - 19. juillet 2014 - 10:00

Au mercredi 16 juillet 2014, le bilan du bombardement israélien contre Gaza est de 2239 bombardements, 202 morts, 1400 blessés, 585 maisons détruites, 66 écoles, 5 équipements de santé... Coté israélien on compte 13 civils blessés et un mort suite aux tirs de roquettes...
Une nouvelle fois le pouvoir israélien déclenche un déluge de feu sur Gaza, au prétexte de tirs de roquettes, mais avec pour objectif réel de mettre fin au gouvernement palestinien d'entente nationale, condition pourtant nécessaire à tout progrès vers une paix juste et durable dans l'intérêt des peuples Israélien et Palestinien et pour la paix dans le monde.
Devant cette situation dramatique, les gouvernements occidentaux, dont celui de la France, se contentent une nouvelle fois de "dénoncer l'engrenage de la violence" sans condamner le responsable de cette nouvelle tragédie et appelant seulement le gouvernement israélien "à la retenue".
Dans un message à Netanyahu, François Hollande va jusqu'à lui exprimer sa totale solidarité !

Dénonçons cette passivité coupable de nos gouvernants !
Exigeons des engagements concrets de la France au sein du Conseil de Sécurité de l'ONU !

La France doit agir pour que L'ONU organise une conférence mondiale multilatérale pour la paix juste et durable et la sécurité au Proche-Orient avec pour objectif le respect des résolutions de L'ONU. La coexistence pacifique de 2 états dans les frontières de 1967 avec Jérusalem-Est comme capitale de l'état Palestinien et une juste solution pour les réfugiés en application de la résolution 194 des NU, c'est l'urgence, c'est notre responsabilité.

Pour l'arrêt immédiat des bombardements sur Gaza
Pour l'arrêt de la répression israélienne en Cisjordanie et Gaza.
Pour l'arrêt de la colonisation.
Pour la levée du blocus, illégal et criminel, de Gaza.
Pour des sanctions immédiates contre Israël et la suspension de l'accord d'association jusqu'au respect du droit international.
Pour le soutien au peuple Palestinien et à son gouvernement d'entente nationale.

SAMEDI 19 JUILLET 2014 à 10 h
RASSEMBLEMENT à MANOSQUE
Porte de la SAUNERIE

APPEL du collectif “PALESTINE 04 POUR L'URGENCE DE LA PAIX ET DU DROIT" : ACAT, ACDPP, ADECR, ADM,AFPS 04, CCFD, CFDT, CGT, Confédération Paysanne, EELV, Femmes Solidaires, Forum Civique Européen, France-Cuba, FSU, INDECOSA, LDH, Les Amis de l'Humanité, MAN, Mouvement pour la Paix, PCF, PG, Radio Zinzine, Sud-Education.
Avec le soutien de : Attac 04, Assemblée Citoyenne du Bassin Manosquin...

Pour porter la voix de la Paix et du Droit en Palestine

Infos Mille babords - 18. juillet 2014 - 18:00

En Palestine, seule la justice peut conduire à la paix.

Le colonialisme enfonce l'état d'Israël dans le racisme, la violence et les crimes de guerre.
La colonisation conduit à la révolte légitime du peuple colonisé.
Les responsabilités du conflit ne sont pas partagées. Il n'y a pas d'égalité entre les deux camps. D'un côté un oppresseur surarmé soutenu par les USA et honteusement par l'Union Européenne, de l'autre, le peuple de Palestine qui résiste, écrasé par un rapport des forces disproportionné. Une partie de la population vit dans des « bantoustans », une autre, dans une immense prison à ciel ouvert et enfin pour beaucoup dans l'exil et la pauvreté des camps « provisoires… » à l'étranger. Pourtant cette résistance est vivante, diverse, elle est un haut fait de l'histoire de l'humanité.
Ils n'en viendront pas à bout !
Pour sortir de cette impasse terrifiante, la voie est tracée. Reconnaitre et appliquer les droits fondamentaux du peuple palestinien. Nous ne sommes pas hostiles à Israël, cet état existe, c'est une réalité reconnue par le concert des nations : mais pas sur le dos du peuple palestinien !
Pourquoi l'état d'Israël refuse le déploiement d'une force internationale d'interposition ?
Un jour, les faits convaincront le peuple juif de soutenir le droit et la justice et non de s'en tenir à la loi du peuple fort. L'injustice c'est la guerre, seule la justice peut conduire à la paix.
Les responsables politiques en France, du style Hollande, qui soutiennent sans scrupule Netanyahou et son gouvernement sont des irresponsables, des boutefeux.
Exigeons du gouvernement français la condamnation des crimes perpétrés contre le peuple palestinien et le respect de ses droits. C'est la meilleure manière d'aider Israël et sa population multinationale.
Encourageons et soutenons toutes les initiatives, les rassemblements, même modestes qui porteront la voix de la Paix et du droit.
Interpellons les élus locaux, les députés pour qu'ils prennent position sur ce conflit.
Tout cela contribuera à développer un mouvement de solidarité pour la justice et la paix au Moyen Orient.

Ballon Rouge – 11 juillet 2014

RASSEMBLEMENT A AUBAGNE

VENDREDI 18 JUILLET 2014

A 18 H SUR LE COURS FOCH

POUR PORTER LA VOIX DE LA PAIX ET DU DROIT EN PALESTINE

Déclaration de l’OMS au sujet de M. Glenn Thomas, chargé des médias à l’OMS, qui a perdu la vie sur le vol MH17

Actualités OMS - 18. juillet 2014 - 14:01
Nous avons le regret de vous informer, avec une profonde tristesse, de la disparition d’un de nos collègues de l’OMS dans l’appareil de la Malaysian Airlines qui s’est écrasé hier. Glenn Thomas, du Département Communication, se rendait à la Conférence internationale sur le sida en Australie. Sa sœur jumelle a déclaré qu’il était mort en faisant ce qu’il aimait.

Glenn travaillait pour l’OMS depuis une bonne dizaine d’années. Il était arrivé de la BBC et avait d’abord passé de nombreuses années au service de la communication du Département Tuberculose. Depuis 2012, il avait rejoint l’équipe de l’information à DCO, organisant régulièrement des conférences de presse et travaillant auprès de vous au Palais et d’autres journalistes à promouvoir l’action de l’OMS. Son rire et sa passion de la santé publique resteront dans nos mémoires.

PrisonnierEs politiques : Vengeance d'État contre Libération Totale !

Infos Mille babords - 17. juillet 2014 - 22:34

La répression contre les militantEs pour l'environnement et la libération animale au niveau international s'accroit de plus en plus et de nombreuses personnes sont emprisonnées. Un petit aperçu de la situation.

Les États capitalistes, dans leurs courses folles à la destruction, l'aliénation et la colonisation de la terre, des humainEs et des animaux emportent sur leur passage celles et ceux qui s'y opposent. Que ce soit en Grande-Bretagne, en Italie ou aux USA c'est un climat de “chasse aux sorcières” appelé Green Scare qui est mis en place : on persécute et criminalise les activistes véganEs, qu'illes soient pour la défense de l'environnement ou la libération des animaux et illes sont considéréEs comme terroristes et subissent des peines hallucinantes, où les intérêts des plus grandes mafias capitalistes (pharmaceutiques) et étatiques se mêlent. Face à ce déchaînement de répression, des activistes continuent sans relâche la lutte pour la libération totale.

Leur justice spéciste, misogyne, transphobe et raciste prouve son caractère machiavélique lorsque des personnes aux actions légitimes se retrouvent dans l'illégalité et doublement condamnées, pour leurs idées et pour leur couleur de peau ou leur genre..

Nous soutenons nos camarades emprisonnéEs…
Elles et ils ont commencé la lutte pour la libération totale, continuons le combat !

Si vous souhaitez consulter les sites proposés en lien, nous vous conseillons fortement d'utiliser Tor ou un VPN.

SUEDE :

Le 10 avril 2014, Ebba, une activiste de 22 ans est arrêtée pour des incendies contre un élevage d'animaux destiné à la fourrure. Elle a réalisée cette action sous la bannière ARM, Animal Right Militia, sans que personne ne soit tué ou blessé.Retour ligne automatique
Le 18 juin, sa peine est confirmée : elle est emprisonnée pour 2ans et demi. Un autre militant de 24ans est condamné à la même peine pour les mêmes faits et un troisième militant de 32ans est condamné à 1an et 9mois de prison. Une quatrième personne est libérée mais avec de nombreuses restrictions.Retour ligne automatique
Le 11 juillet, après plusieurs jours de cavale et une recherche d'Interpol, Karl est arrêté et placé en détention.

Ebba est vegane straight edge, elle aime les sudokus, les magazines vegans ou sur les droits des animaux et les livres, mais aussi les zines de musique punk.

Karl Häggroth
Box 3
70140 Örebro
Sweden

Ebba Olausson
Box 3
701 40 ÖREBRO
Sweden

Pour plus d'infos cliquez ici

Nous n'oublions pas nos camarades de Revolutionära Fronten, groupe antifasciste qui lutte contre la violence néo-nazi, dont plusieurs membres ont été condamnés et purgent une peine de prison.

ITALIE :

Gianluca et Adriano sont deux anarchistes en prison en Italie pour des incendies de banques, magasins de fourrure et attaques de sous-traitants de compagnies énergétiques (exploitation de pétrole).
Placé dans des quartiers pour prisonniers politiques, leur procès devait avoir lieu le 4 juillet. Mais l'état italien a refusé de les mener au tribunal et a voulu utiliser la vidéo-conférence pour leur procès, ce qu'ils ont refusé. Le système de la video-conférence est utilisé contre les prisonniers considérés comme les plus « dangereux », par exemple les membres de la mafia, pour criminaliser et instaurer un sentiment de peur envers ces prisonniers. C'est aussi un moyen de les isoler et de leur empêcher tout contact avec l'extérieur. Depuis, Adriano et Gianluca ont décidé de refuser la vidéo-conférence qui fait de leur procès un spectacle. Le procureur a requit une peine de 9 ans de prison pour Gianluca et 8 ans de prison pour Adriano.

Le procureur de l'affaire, Minisci, est déjà bien connu, car c'est lui qui a mené les arrestations contre des dizaines d'anarchistes après l'émeute du 15 octobre 2011 à Rome (manifestation contre des mesures d'austérité) avec accusation d'association terroriste.
Nous n'oublions pas non plus la vague de répression lancé par le gouvernement et la police en Italie au mois de juin contre le mouvement squat a Turin, aboutissant à l'arrestation de dizaines d'anarchistes, ainsi que les activistes No Tav emprisonnéEs !

Pour plus d'infos cliquez ici ou

Pour leur écrire :

Adriano Antonacci
CC di Ferrara
Via Arginone 327
44122
Italia

Gianluca Iacovacci
Via Casale 50/A
15122 San Michele (AL)
Italia

GRANDE-BRETAGNE :

Debbie est une activiste de la libération animale engagée dans la campagne S.H.A.C (Stop Huntingdon Animal Cruelty), une campagne internationale lancée en 1999 dans le but de faire fermer HLS (Huntingdon Life Science), le plus grand laboratoire de vivisection d'Europe. A l'intérieur de HLS, ce sont 70 000 animaux qui sont retenus prisonniers pour des « expérimentations » qui sont en fait des actes de torture les menant à la mort.

On les appelle les BlackMail3 : Debbie a été accusée, avec Sven et Natasha, des activistes de Hollande, d'avoir incendié plusieurs locaux de Novartis, compagnie pharma multimilliardaire, d'avoir incendié le pavillon de chasse du président de Novartis, Daniel Vasella, et d'avoir volé les cendres de la mère de Vasella dans le caveau familial dans le but des les utiliser pour faire du chantage. Au tribunal il n'a pu être prouvé que Debbie avait commis ces actes et elle a été condamné pour « complot en vue de chantage » envers HLS à 5 ans de prison et à sa sortie 6 ans d'ASBO (Anti Social Behavior Order), c'est à une liberté utra surveillée l'empêchant de voir qui elle le souhaite ou de se déplacer dans certains lieux sous peine de retourner en prison.

Natasha et Sven sont en attente de leur extradition vers la Grande-Bretagne pour y être jugéEs.

Novartis a profité de la condamnation de Debbie et d'une pseudo menace terroriste pour obtenir du tribunal des arrêtés limitant les manifestations devant leurs locaux à un périmètre choisi par eux-mêmes, avec un nombre maximum de 6 personnes, sans megaphone ou sono ni faux-sang.

En septembre aura lieu le procès des SOCPA7, ce sont 7 militantEs pour les droits des animaux accuséEs de manifestations et donc harcèlement contre HLS. Debbie sera à nouveau jugée à ce moment là.

Les Blackmail3 et les SOCPA7 sont deux exemples de procès collectifs qui montrent l'actuelle répression et criminalisation à l'encontre des militantEs pour les droits des animaux en Grande-Bretagne et ce qu'est le Green Scare. Manifester devient un crime et les preuves les plus ténues ou sans véritables fondements sont utilisées pour faire condamner les militantEs à des peines très lourdes. Des campagnes de presse sont lancées par le gouvernement, notamment dans les tabloïds, pour diffamer les militantEs et empêcher tout soutien de la part du public.

La vivisection reste une entreprise de torture et de morts pour des milliards d'animaux (25 animaux meurent par seconde dans les labos dans le monde), mais un marché extrêmement lucratif au niveau mondial qui profite aux grandes filiales pharmaceutiques comme Novartis, Sanofi ou encore Monsanto à travers sa filiale Pfizer (clients de HLS) ainsi que des marques de cosméto comme le groupe l'Oréal ou encore pour l'alimentation comme Unilever.

Pour plus d'infos sur les Blackmail 3 cliquez ici
Pour plus d'infos sur les SOCPA 7 cliquez

Pour lui écrire :

Debbie Vincent
A 5819DE
HMP Bronzefield
Woodthorpe Road
Ashford Middlesex
TW 15 3JZ
Grande-Bretagne

Australie :

Jonathan Moylan, militant environnemental, risque actuellement 10ans de prison pour avoir fait circuler de fausses informations sur des entreprises, leur faisant perdre des millions.
En janvier 2013, il a publié sur internet un article à propos de la banque Australian Stock Exchange, annoncant que celle ci avait décidé d'annuler son crédit de 1, 2 milliards de dollards dans le projet de charbon de Whitehaven pour des raisons éthiques et environnementales. Cela avait chuté les actions de l'entreprise et leur avait fait perdre des centaines de milliers de dollars.Retour ligne automatique
Jonathan Moylan, âgé de 26ans, a plaidé coupable et risque 10ans de prison ou une amende de près de 500 000 dollars.

Pour plus d'informations cliquez ici

USA :

Aux USA le nombre de prisonniers de l'ELF et de l'ALF est le plus élevé, c'est la conséquence de la politique du “Green Scare”.

Marius Mason

Marius Jacob Mason a été condamné à 22ans de prison, une des plus longues peines données à unE militantE du Green Scare. Son comité de soutien voit dans cette affaire une forme de persécution politique, partie intégrante du “Green Scare”. Il a été condamné après avoir reconnu 13 chefs d'accusation dont des incendies et dommages matériels s'élevant à 4 millions de dollars.Retour ligne automatique
En 1999, il est accusé d'avoir incendié un bâtiment de l'université du Michigan pour plus d'un million de dollars de dégâts dans le but de protester contre des recherches sur des organismes génétiquement modifiés (OGM). D'autres dommages, à hauteur de 3millions de dollars ont inclus des attaques de maisons en construction et bateaux appartenant au propriétaire d'un élevage de visons (animaux tués et utilisés pour la fourrure). Il a été trahi par son ex-mari, qui après avoir participé à ces actions a accepté de devenir informateur pour le gouvernement et a trahi, livrant Marius à la police …

Le 7 juillet, nous apprenons que Marius a officialisé sa transition. Celle-ci n'étant pas encore officielle, il est nécessaire de lui écrire à son ancien nom.

Pour plus d'informations sur Marius cliquez ici

Pour lui écrire :ici

Marie Mason #04672-061
FMC Carswell
Federal Medical Center
P.O. Box 27137
Fort Worth, TX 76127
(Texas) USA

Ne mentionnez en aucun cas des actes illégaux dans vos lettres.
Les lettres avec mention d'autres prisonnièrEs “green scare” (prisonnierEs pour les droits des animaux ou l'environnement) peuvent être refusées. Marius Mason a une liste de 100 personne pré-approuvées à qui il peut écrire donc vous ne recevrez pas nécessairement de réponse.
Toutes les lettres doivent être écrites intégralement en anglais (elles doivent pouvoir être lues par l'administration pénitencière) et utiliser un nom et un prénom (pas de surnom). Nous vous conseillons fortement d'écrire le nom du prisonnier et son numéro d'écrous sur toutes les pages car les lettres sont souvent ouvertes et des pages “égarées” facilement.

Kevin Olliff et Tyler Lang

Kevin Olliff (25 ans) et Tyler Lang, sont deux activistes pour la libération animale. Alors qu'ils étaient en voiture, un contrôle routier d'apparence “normal” survint dans une zone rurale de l'Illinois. Tous les deux refusèrent mais malgré tout la police réalisa une fouille du véhicule. Selon la version policière du “matériel suspect” a été découvert comme divers outils et vêtements de camouflage. Toujours selon l'imagination policière, ces outils pourraient être liés à une affaire de libération animale. Ils sont donc accusés d'être en “possession d'outils de cambriolage”. La seule raison pour laquelle la police s'acharne sur eux, c'est que ce sont deux activistes pour les animaux déterminés dans la lutte.Retour ligne automatique
Tyler avait été libéré mais nous apprenons qu'aujourd'hui (le 11 juillet) Tyler a été arrêté à la sortie d'un restaurant et placé en détention.

Pour plus d'informations cliquez ici

Pour écrire à Kevin (Tyler venant juste d'être à nouveau incarcéré, son adresse n'est pas encore disponible) :

Kevin Johnson M42382
Vandalia Correctional Center
P.O. Box 500
Vandalia, IL 62471
USA

Fran Thompson

Fran est une militante écologiste pour le droit des animaux. Elle est actuellement emprisonnée à vie au Nebraska pour avoir eu recours à l'auto-defense face à un agresseur. Alors qu'un homme la harcelait, la suivait et la menaçait de mort, il s'est introduit chez elle en pleine nuit. Elle a alors sorti son arme, a tiré pour se défendre et il est mort. Du fait de ses engagements militants, le procureur lui a refusé de plaider la légitime défense, elle a donc été condamnée pour meurtre au 1er degré.

Peu d'informations ont été trouvées, toute fois on peut lire le soutien de l'Anarchist Black Cross de Denver en cliquant ici

Pour lui écrire :

Fran Thompson #1090915
CCC
3151 Litton Drive
Chillicothe
MO 64601
USA

Walter Bond

Il est un militant vegan straight edge, il purge une peine de 12 ans de prison pour avoir incendié une usine de peaux de mouton à Denver, une usine de cuir à Salt Lake City et un restaurant dans l'Utah.
Le 11 Février 2011, il a été condamné à 5 ans de prison fédérale pour l'incendie de l'entreprise de peau de mouton dans le Colorado et le 13 Octobre 2011, il a été condamné à 7 ans et 3 mois pour l'incendie de l'usine de cuire dans l'Utah. Sa date de sortie prévue est le 14 Avril 2021. En prison, Walter Bond continu d'écrire de nombreux textes sur la libération animale qui sont des repris dans de nombreuses langues.

Nous avions retiré notre soutien à Walter Bond suite à ses positions anti-avortement et homophobe. Suite à une lettre d'excuse de sa part et revenant sur ce qu'il avait déclaré, nous lui réaffirmons tout notre soutien.

Pour plus d'informations cliquez ici

Pour lui écrire :

Walter Bond
37096-013
USP Marion CMU
PO Box 1000
Marion IL 62959
USA

Eric Mc David

Il purge une peine de 20 ans de prison pour un “crime idéologique” ou “crime de pensée”. Il a été arrêté en janvier 2006 (cela faisait parti du projet du gouvernement de “Green Scare”) après avoir été pris pour cible par un indic qui avait préparé un traquenard dans lequel est tombé Eric. Eric a été pris pour cible par l'état pour ses idées politiques, et son affaire est importante pour toutEs celles et ceux qui veulent se révolter.

Pour plus d'informations cliquez ici

Pour lui écrire :

Eric McDavid 16209-097
FCI Terminal Island
Federal Correctional Institution
PO Box 3007
San Pedro, CA 90731
USA

Rebecca Rubin

Rebecca Rubin purge une peine de 5 ans de prison pour incendies, tentative d'incendie et complot en vue de commettre un incendie dans les états du Colorado, de l'Oregon et de la Californie au nom de l'ELF et de l'ALF entre 1996 et 2001. Un des incendie a notamment détruit une station de ski pour 12millions de dollars en 1998. Elle a toujours refusée de donner les noms des autres participants à ces incendies.
En 2006, elle apprend qu'elle est recherchée pour ces incendies et les médias n'hésitent pas à la comparer à Oussama Ben Laden. Elle refuse tout d'abord de se rendre et ne sera arrêtée qu'en 2012 par le FBI.

Pour plus d'informations cliquez ici ou

Pour lui écrire :

Rebecca Rubin #98290-011
FCI Dublin, Federal Correctional Institution
5701 8th Street – Camp Parks
Dublin, CA 94568
USA

Justin Solondz

Il a été arrêté sous de multiples chefs d'inculpations pour des incendies criminels, pour complot et l'usage d'un “dispositif de destruction non enregistré” en 2006. Il est supposé avoir participé à l'incendie de l'université de Washington ainsi qu'à un incendie au Litchfield Wild Hourse et au Burro Corral de Susanville, Californie. Le 20 décembre 2011, il plaide coupable pour un seul “complot” et un chef d'inculpation lié à l'université de Washington. Le 16 mars 2012 Justin a été condamné à 7 ans de prison.

Pour plus d'informations cliquez ici

Pour lui écrire :

Justin Solondz #98291-011
FCI Loretto
Post Office Box 1000
Loretto, PA 15940

Mumia Abu-Jamal et MOVE

En 1981, Mumia, ancien Black Panther et partisan de MOVE a été arrêté et emprisonné pour l'assassinat d'un flic. Il a été condamné à mort, mais est actuellement en attente de nouvelle condamnation suite à une audience du tribunal en 2001.

MOVE est un groupe éco-révolutionnaire mystique qui a mené des actions pour la défense de la nature (wild) et des animaux. Il y a actuellement huit activistes de MOVE qui sont en prison pour 100 ans après avoir été accusés d'avoir participé au meurtre de ce flic en 1979. La neuvième personne, Merle Africa est décédée en prison en 1998.

Pour plus d'informations cliquez ici et

Pour leur écrire :

Debbie Simms Africa (006307)
Janet Holloway Africa (006308)
Janine Philips Africa (006309)

CI Cambridge Springs
451 Fullerton Ave
Cambridge Springs, PA 16403-1238
USA

Michael Davis Africa (AM4973)
Charles Simms Africa (AM4975)

SCI Grateford, PO Box 244
Grateford, PA 19426-0244
USA

Edward Goodman Africa (AM4974)
301 Morea Rd, Frackville, PA 17932
USA.

William Philips Africa (AM4984)
Delbert Orr Africa (AM4985)
SCI Dallas Drawer K, Dallas, PA 18612
USA

Mumia Abu Jamal (AM8335)
SCI Greene, 175 Progress Drive
Waynesburg PA 15370
USA

Dans ce monde qui enferme sans cesse, nous affirmons que toutEs les prisonnierEs sont politiques !Retour ligne automatique
En fRance, nous n'oublions pas non plus nos camarades anarchistes Enguérrand, condamné à 1an de prison suite à la manifestation du 22 février à Nantes contre l'aéroport de Notre-Dame-Des-Landes ! Ainsi que Damien, enfermé pour 2ans et demi pour des incendies !

Pour leur écrire :
DAMIEN CAMELIO
Ecrou n°5057
Centre de détention de Mont de Marsan
Chemin de Pémégnan
BP 90629
40000 MONT DE MARSAN CEDEX

Delanous Enguerrand
Ecrou n ° 59694
Rue de la Mainguais
BP 71636 44316
Nantes CEDEX 3

Nous nous réjouissons aussi de la libération de Victor Hugo Montoya, vegan straight edge qui était emprisonné au Chili pour terrorisme anarchiste. Il a été récemment libéré et nous sommes raviEs de savoir qu'il a pu retrouver sa famille et ses amiEs.

Jusqu'à ce que toutes les cages et toutes les prisons soient vides, jusqu'à ce qu'à la fin des frontières, continuons le combat !

Cet article a pour but de donner une idée des actions et de la répression actuelle autour des questions d'environnements et des droits des animaux. Si d'autres prisonnierEs ou situations nous ont échappées, écrivez nous et elles seront ajoutées à l'article.

Tout l'article (avec liens et photos) sur : https://pantheresenragees.noblogs.org/post/2014/07/12/prisonnieres-politiques-vengeance-detat-contre-liberation-totale/

Partagez, sinon...

Infos Mille babords - 17. juillet 2014 - 19:30

L'entreprise équitable
Pour réconcilier Esprit d'Entreprise et Partage

Qu'elle devra être la place :
de l'investissement ?
des créateurs ?
des salariés ?

* Claude Escarguel est biologiste, créateur et chef d'entreprise.

Il propose de refondre l'entreprise privée basée sur le concept « d'entreprise équitable » et de réconcilier l'esprit d'entreprise et le partage équitable en mettant hors jeu les règles injustes du capitalisme.

Vous pourrez intervenir, débattre, questionner, échanger, partager...

Cercle de Silence

Infos Mille babords - 17. juillet 2014 - 17:30

Les Cercles de Silence regroupent des citoyens de tous horizons

de 17 h 30 à 18 h 30

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

DESIGN DARK ELEGANCE | PORTED FOR DRUPAL 6 | ADAPTE PAR: JEREMY BASTIDE