Ecouter le live sur Galère  Discutez avec les autres auditeurs de radio galère : 
 Archives par animateur[trice]     Créer un contenu     Forum

 

Agrégateur de flux

« Fruitvale Station » de Ryan Coogler

Infos Mille babords - 30. janvier 2015 - 19:00

19h auberge espagnole
20h30 proj.

FRUITVALE STATION, Ryan Coogler, 2013, 85 min.

Dealer, taulard, puis chômeur, Oscar Grant est un père attentionné pour sa petite fille de 4 ans et il est bien décidé à se construire un avenir serein... Mais Oscar Grant est un jeune noir vivant à San Francisco.
C'est cette vie et cette condition que Ryan Coogler nous invite à suivre et à approcher dans ce premier long métrage, jusqu'à ce soir du 31 décembre 2008 où Oscar prend le métro jusqu'à la station Fruitvale où interviennent des agents de police.

Inspiré de faits réels, Fruitvale Station est un plaidoyer touchant contre les violences policières aux États-Unis et leur dimension raciste. La mort d'Oscar Grant provoqua plusieurs nuits d'émeutes qui ne sont pas sans rappeler l'important mouvement de contestation qui a actuellement lieu aux États-Unis suite à une série de meurtres perpétrés par la police.

Agenda rouge de la résistance chilienne

Infos Mille babords - 30. janvier 2015 - 19:00

AGENDA ROUGE DE LA RÉSISTANCE CHILIENNE réunit plusieurs textes de l'auteur, Serge Pey (né en 1950, « enfant de l'immigration et de la guerre civile espagnole » comme il se définit lui-même (www.sergepey.fr)), écrits entre le 5 octobre 1974, jour de l'assassinat du dirigeant du MIR (Mouvement de la gauche révolutionnaire) chilien, Miguel Enriquez1, et 1986. Leur point commun est de constituer des poèmes de circonstances, tant ils ont partie lié aux événements, et plus spécifiquement à l'histoire de la lutte anti-Pinochet au Chili. L'agenda de 1978 de la résistance chilienne, édité par le MIR, et sur les pages duquel, au jour le jour, Serge Pey dessine, note des maximes, des réflexions concernant les affinités entre poésie et révolution, reprend des citations (dont plusieurs de l'Internationale situationniste) et écrit de courts poèmes, qui parfois se suivent et se répondent, représente de manière la plus évidente cette poésie de circonstance. Il s'agit dans ce cas-ci d'un exercice de style, d'une expérience, mais dont les résultats ne sont pas toujours au rendez-vous. Cependant, c'est l'ensemble de ses poèmes qui cherchent à s'inscrire dans le quotidien de cette lutte.
Serge Pey écrit comme on tient un journal de bord où se croisent les noms, les lieux, où l'on tente de mettre en lumière les rencontres, les questions, quelques faits divers, entre rituels, hasards et habitudes, qui s'avèrent autrement significatifs : les propos anti-anarchiste d'une actrice saoule dans un bar (p. 317) ; l'inquiétante interrogation sur « que faire des bourreaux » (p. 327) ; l'évocation de Floridor (p. 337 et suivantes) ou celle d'Amanda :
Mais le journal peut prendre un tour plus prosaïque et allusif. À la date du 21 février, il écrit : « Le visage s'efface lentement derrière la main. Le lit absent / un verre sale / compter les anciens bruits / de la maison / mon enfant ».
L'auteur écrit moins une histoire que contre celle-ci, contre cette histoire faite de silences, d'ordres du jour, moralisant et normalisant les heures, effaçant le combat…… Extrait du compte rendu de Frédéric Thomas pour le journal DISSIDENCE


Serge Pey est né en 1950 dans une famille ouvrière du quartier de la cité de l'Hers à Toulouse. Enfant de l'immigration et de la guerre civile espagnole, son adolescence libertaire fut traversée par la lutte antifranquiste et les mouvements révolutionnaires qui secouèrent la planète. Militant contre la guerre du Vietnam, il participa activement aux événements de mai et juin 1968.

Parallèlement à son engagement politique, il découvrit très tôt la poésie et les voix de fondation qui transformèrent sa vie. De Lorca à Whitman, de Machado à Rimbaud, de Villon à Baudelaire, de Yannis Rítsos à Elytis, d'Alfred Jarry à Tristan Tzara, des troubadours à Antonin Artaud, des poésies chamaniques à celle des poésies visuelles et dadaïstes… Il commence alors la traversée d'une histoire de la poésie contre la dominance française des écritures de son époque.
C'est au début des années soixante-dix que Serge Pey inaugure son travail de poésie d'action et expérimente, dans toutes ses formes, l'espace oral de la poésie. En 1975 il fonde ÉMEUTE puis en 1981 les éditions TRIBU.
Coopérative d'édition à la distribution nomade, TRIBU a publié sous sa direction des auteurs comme Bernard Manciet, Jean-Luc Parant, Gaston Puel, Rafaël Alberti, Dominique Pham Cong Thien, le Sixième Dalaï Lama, Allen Ginsberg, Ernesto Cardenal, Armand Gatti, Henri Miller… Il fut l'éditeur de Jaroslav Seifert prix Nobel de littérature en 1984. Dans Les funambules de Prague, réalisé avec son ami Karel Bartocek, il donna à lire en France des auteurs comme le philosophe Karel Kosik ou Vaclav Havel. Maître de conférence à l'université de Toulouse-le Mirail, Serge Pey dirige le séminaire de poésie action du CIAM. Créateur de situations, il rédige ses textes sur des bâtons avec lesquels il réalise des scansions, ses performances et les rituels de ses installations. Poète de la rupture des frontières de l'art, plasticien, théoricien et critique, il explore les phénomènes de ritualisation du langage dans la pratique orale du poème.

Il a construit une oeuvre considérable depuis le début des années 70, publications multiples de poésies, de théâtre, de performances ou d'œuvres sonores et visuelles…… (SITE DE SERGE PEY)

Soirée Solidaire au bénéfice du Réseau Éducation Sans Frontières

Infos Mille babords - 30. janvier 2015 - 18:30

18 h 30 : Ici Najac, à vous la terre, film de Jean-Henri Meunier
20 h : buffet
21 h : concert Les Potos Acoustiques

film + buffet + concert : 10 €

La République à l'école des quartiers populaires - Parents entre relégation, lutte et dignité

Infos Mille babords - il y a 3 heures 48 min

Film documentaire d'Éric Pinoy et Soraya Guendouz Arab, ACT - eProdvideos

Égalité, ségrégation, ghetto, stigmatisation, parentalité, éducation prioritaire... Partagés entre l'auto-censure et l'ouverture du champ des possibles, des parents d'élèves des quartiers Nord de Marseille prennent la parole et nous confient leurs espoirs, craintes, désillusions et attentes vis à vis de l'école …

Plus d'infos ici

Les Tables de Transit

Présentation du livre « Néapolis » en présence de l'auteur HK

Infos Mille babords - il y a 4 heures 48 min

On connaissait HK pour les textes de ses chansons engagées, il nous revient avec son deuxième ouvrage Neapolis. Son Néapolis évoque sans fard la Palestine. « Néapolis » se veut être le double littéraire de Naplouse (Palestine). À travers son personnage principal, un homme privé de mémoire, HK interroge la nôtre.

Débat suivit d'un show case acoustique et HK et un Saltimbank.

Attentats terroristes, Loi Macron, arrivée de Syriza au pouvoir...

Infos Mille babords - il y a 4 heures 48 min

L'Europe bascule, comment analyser ? Comment pousser pour que cela bascule dans le bon sens ?

On a besoin d'en parler, alors on se retrouve au repère de la rose pour en débattre.

L'existentialisme de Sartre, entre dialectique et phénoménologie (9)

Infos Mille babords - 28. janvier 2015 - 19:00

Héritier critique de la dialectique hégélienne et de la phénoménologie heideggerienne, Jean-Paul Sartre élabore dans L'Être et le Néant une véritable ontologie de la liberté, c'est-à-dire une mise en évidence du fait que la liberté est le mode d'être de la conscience humaine. Pour déployer sa thèse, il place dans une nouvelle perspective les notions philosophiques de phénomène et de négation, de Pour-Soi et de Pour-autrui, par lesquelles se caractérise le rapport de l'individu au monde et à ses semblables. Enfin, il repère dans la mauvaise foi la répugnance à reconnaître sa propre liberté et la tendance à figer dans une essence l'indétermination de l'existence.

Toutes ces notions seront évoquées pas à pas en suivant le déroulement de l'ouvrage, sans qu'aucune connaissance préalable ni aucune lecture exhaustive de l'ouvrage soit nécessaire.

Cycle de 9 séances : les mercredis 12 et 26 novembre ; 3, 10, 17 décembre 2014 ; 7, 14, 21, 28 janvier 2015 ; de 19 à 21 heures.

Ouvert à tous et gratuit, sans inscription (mais il est recommandé de suivre tout le cycle). Conformément à l'esprit de l'Université populaire, chaque séance comporte un exposé d'un peu plus d'une heure, le reste étant consacré à la discussion, à l'échange d'idées ou aux extensions souhaitées par le public.

Les notes et enregistrements des cours sont disponibles au fur et à mesure sur le site www.philosophie-en-liberté.net, ainsi que les archives des cycles précédents.

Pour tout renseignement complémentaire, écrire à :
Annick.Stevens chez numericable.fr

Charlie ou pas Charlie ? Quelles analyses, quelles résistances ?

Infos Mille babords - 28. janvier 2015 - 19:00

Débat autour des textes d'Emmanuel Riondé, Said Bouamama, Mohamed Bensaada, Shlomo Sand ou encore Frédéric Lordon parus ces derniers jours.

Plus d'infos ici

transit.librairie chez gmail.com / www.transit-librairie.org

Les conséquences de l'occupation sur l'éducation en Palestine

Infos Mille babords - 28. janvier 2015 - 18:00

L'émission « Une heure en Palestine » du mercredi 28 janvier sera animée par la GUPS et Génération Palestine.

Nous reviendrons sur "Les conséquences de l'occupation sur l'éducation en Palestine", et la campagne lancée par l'Union des Étudiants Communistes, GUPS Aix-Marseille et Génération Palestine pour un jumelage d'Aix-Marseille Université avec une université palestinienne. (avec le soutien de Palestinian Progressive Youth Union et Progressive Student Labor Front en Palestine)

Rendez-vous en direct mercredi 28 janvier 2015 de 18h à 19h sur Radio Galère (www.radiogalere.org ou sur 88.4 FM)

L'Union Générale des Étudiants de Palestine, France
GUPS Aix-Marseille
https://www.facebook.com/GUPS.AixMarseille

« Élisée Reclus, la passion du monde » de Nicolas Eprendre

Infos Mille babords - 28. janvier 2015 - 18:00

28 janvier 2015 - 18h00 Projection publique en présence du réalisateur

Dans le cadre du festival "Mémoire de Résistance : Rêver et résister"

Film de Nicolas Eprendre - 52 min - France - 2012 - Documentaire projeté en présence du réalisateur

La Passion du Monde anime le parcours et l'œuvre d'Élisée Reclus, géographe et anarchiste français (1830-1905). Le film de Nicolas Eprendre fait le portrait d'une personnalité peu banale, tout à la fois grand voyageur, scientifique reconnu et homme de conviction. Les photographies de Nadar nous transmettent un regard plein de bonhomie et d'acuité. La voix de Carlo Brandt donne vie à des pages qui mêlent poésie et humour, pensée scientifique et politique. Hélène Sarrazin (biographe), Kenneth White (écrivain), Philippe Pelletier et Federico Ferretti (géographes), dressent tour à tour la figure d'un homme qui nous est proche, et dont les analyses font échos aux nôtres en ce début de XXIe siècle.

http://iut.univ-amu.fr/sites/iut.univ-amu.fr/files/conference_28_janvier.jpg

Le sale air de la peur

Infos Mille babords - 28. janvier 2015 - 11:58

Émission de radio diffusée par la Locale en Ariège. Réactions "à tiède" sur les attentats et leurs conséquences de Janvier 2015


C'est peu de dire que l'air du temps schlingue. Une émission des potos de La Locale tente de réfléchir un peu sur les suites du 11 septembre français, le totalitarisme républicain, l'islamophobie, le racisme d'Etat, et toutes ces joyeusetés dont la période nous abreuve jusqu'à la nausée.

Ca se podcaste là : Le sale air de la peur

source : http://blackmir.blogspot.fr/2015/01/le-sale-air-de-la-peur.html

La fête est finie

Infos Mille babords - 27. janvier 2015 - 19:30

**Hey people !**
Il fallait le voir pour le croire hier soir à la Rouille !
Une fois remplies les chaises, puis les bancs ramenés par les Plainards
qui revenaient de la journée de soutien au carnaval, on a assis les gens
par terre. Les derniers sont restés tanqués au bar pendant tout le film.
Pour tous ceux qui sont restés dehors, et pour tous ceux a qui vous
auriez envie de dire de pas rater ça :

*** projection exceptionnelle supplémentaire de "La fête est finie"
demain soir (mardi 27 janvier) à la Rouille - 19h30 ***

2€ d'adhésion + prix libre si vous voulez soutenir le film
Merci de faire tourner l'info
Nico/primitivi
Toute l'info sur le film et les prochaines diffs sur
lafeteestfinie.primitivi.org

Bulletin d'information francophone du CADTM n° 185

Infos Mille babords - 27. janvier 2015 - 18:37
Grèce : vous avez dit « dette » ?

// L'échec de la restructuration de la dette grecque en 2012 : quelques enseignements à tirer
par Eric Toussaint, Maud Bailly - 27 janvier

Éric Toussaint interviewé par Maud Bailly En 2012, la Troïka a procédé à une restructuration de la dette grecque qui n'a pas été bénéfique : pourquoi ? (...)
Lire la suite

// Συγχαρητήρια στον ΣΥΡΙΖΑ !
par Attac France - 27 janvier

Attac se félicite de la victoire historique de Syriza aux élections législatives en Grèce, dans un contexte de fortes résistances populaires et de (...)
Lire la suite

// Dette : Quelles stratégies en Europe ?
par CADTM Europe - 25 janvier

Le mardi 20 janvier 2015, Syriza et Podemos (membres de la GUE) ont organisé une séance de réflexions et de débats au Parlement européen avec la (...)
Lire la suite

// Audio
Syriza et Podemos
par Eric Toussaint, Renaud Lambert, Frédéric Lordon, Serge Halimi, Antoine Chao - 23 janvier

Invités de l'émission du 21 janvier (19-21h en direct sur la-bas.org) : SYRIZA et PODEMOS : en Grèce le succès de SYRIZA peut entraîner des (...)
Lire la suite

// Intervention de Ana Azaria Présidente d'EGALITE Meeting de solidarité avec le peuple grec en présence de Syriza
par Ana Azaria Présidente - 23 janvier

Nous savons quel désastre humain a provoqué la politique d'austérité imposée depuis 5 ans à la Grèce par la Troïka. Les licenciements, notamment dans la (...)
Lire la suite

// Madame Lagarde, Monsieur Juncker : c'est vous qui ne respectez pas vos engagements !
par Renaud Vivien - 22 janvier

A quelques jours des élections en Grèce, le FMI et la Commission européenne récidivent. Mettant en garde contre toute mesure d'allègement de la dette (...)
Lire la suite

// Si un gouvernement Syriza appliquait à la lettre un règlement de l'UE sur la dette...
par Eric Toussaint - 22 janvier

Voici une version largement augmentée de l'opinion d'Eric Toussaint publiée par le quotidien Le Monde le 22 janvier 2015. La présente version fait 15 (...)
Lire la suite

// Pour un véritable audit de la dette grecque
par Eric Toussaint - 21 janvier

Cet article a été publié dans le quotidien Le Monde du 21 janvier 2015 Une version longue a été publiée ici. Depuis l'annonce des élections du 25 (...)
Lire la suite

// Vidéo
Un espoir se lève en mer Égée pour le peuple grec
par CADTM France - 20 janvier

Intervention du CADTM France au meeting de soutien au peuple grec, Paris le 19 janvier. Un espoir se lève en mer Égée pour le peuple grec et pour (...)
Lire la suite

// Grèce
Sauvons les peuples, pas les banques
par Patrick Saurin - 20 janvier

Intervention de Patrick Saurin, porte-parole du syndicat Sud Banques Populaires Caisses d'Épargne, lors du meeting de soutien au peuple grec pour (...)
Lire la suite

Dette au Nord - Prêts toxiques

// Le franc suisse s'envole : raison de plus pour ne pas payer les emprunts toxiques
par Patrick Saurin - 22 janvier

Le 15 janvier dernier, la Banque centrale suisse a décidé brutalement de renoncer à maintenir le cours plafond de 1,20 franc suisse pour 1 euro. La (...)
Lire la suite

// Alerte au franc suisse pour les collectivités françaises et les ménages croates
par Pierre Gottiniaux - 19 janvier

Ce jeudi 15 janvier, la BNS (Banque Nationale de Suisse) a décidé de mettre fin au système qui liait la valeur du franc suisse et de l'euro (1,20 (...)
Lire la suite

Dette illégitime

// Burkina Faso : une dette illégitime qui doit être répudiée
par Pauline Imbach - 23 janvier

La dette publique du Burkina Faso s'élevait en 2013 à 2,56 milliards de dollars. La dette extérieure représente 80% de cette somme et est composée à (...)
Lire la suite

// Audio
« Dette et extractivisme » de Nicolas Sersiron
par Nicolas Sersiron - 21 janvier

Intervention de Nicolas Sersiron sur la radio RFI Émission du 18 janvier 2015 Nicolas Sersiron est président du Comité pour l'annulation de la dette (...)
Lire la suite

// Commentaires du réseau international CADTM et du CETIM sur le cadre juridique multilatéral applicable aux opérations de restructuration de la dette publique*
par CADTM, CETIM - 21 janvier

Nous renouvelons notre soutien à toute initiative, face à la dette, qui fait primer les droits des peuples - y compris la souveraineté, (...)
Lire la suite

Maroc - Banque mondiale

// La Banque mondiale fausse les données d'une enquête internationale
par Nicolas Sersiron - 21 janvier

Il s'agit du programme de recherche Rural Struc sur les revenus des ménages ruraux consistant à comparer l'impact de la libéralisation sur les (...)
Lire la suite

Belgique

// Reconnaissance de la Palestine : une résolution indigne de la Belgique
par Rabab Khairy - 22 janvier

Avec de nombreuses autres organisations (liste ci-dessous), le CNCD-11.11.11 déplore l'adoption d'une résolution liant la reconnaissance de l'Etat (...)
Lire la suite

// Réponse à Bruno Colmant concernant le piège infernal de la dette publique
par Jérémie Cravatte - 19 janvier

Cette réponse a été écrite le 8 janvier et envoyée au journal Le Soir pour publication, mais la demande est malheureusement restée lettre morte. Bruno (...)
Lire la suite

Balkans

// Balkans occidentaux
Albanie, Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Macédoine, Monténégro, Serbie
par Catherine Samary - 22 janvier

Cet article correspond au chapitre "Balkans de l'Ouest" tiré de l'Étude du CERI / Sciences Po, Tableau de Bord de l'Europe de l'Est, du Sud-Est et de (...)
Lire la suite

Écologie / Climat

// La multinationale Chevron gagne le « super-prix de la honte »
par Sergio Ferrari - 24 janvier

La Déclaration de Berne et Greenpeace ont décerné à Chevron le « super-prix de la honte ». Les 64.000 votants par Internet ont choisi le géant (...)
Lire la suite

// Pourquoi le débat sur le réchauffement climatique fait fausse route
par Renaud Duterme - 23 janvier

Alors que les signes d'un réchauffement global se multiplient, les débats sur le sujet sont légion et, pour beaucoup, passent complètement à côté des (...)
Lire la suite

Alternatives - Mouvements sociaux

// Lecture : « À nos amis »
par Jérémie Cravatte - 26 janvier

Voilà, en bref, notre ressenti à la lecture du dernier missile du « Comité Invisible ». Dans « À nos amis », on prend des baffes : des milieux radicaux (...)
Lire la suite

Zoom

// Restructuration, audit, suspension et annulation de la dette
Docteur en Sciences politiques de l'Université de Liège et de Paris VIII, également historien de formation, Éric Toussaint est porte-parole du CADTM International. Il se bat depuis de nombreuses années pour l'annulation de la dette des pays du Sud et des dettes publiques illégitimes au Nord. Il a été membre de la Commission d'audit intégral de la dette de l'Équateur (CAIC) mise en place en 2007 par le président Rafael Correa. Cette même année, il a également conseillé le ministre des Finances et le (...) Lire la suite

// Crowdfunding pour le nouveau documentaire : "To End Poverty !"

Nous avons besoin de votre aide pour la suite de "La fin de la pauvreté ?" que le CADTM a co-edité.

Comme le fossé entre les riches et les pauvres a continué à se creuser, nous pensons que c'est maintenant le temps de faire la suite du film LA FIN DE LA PAUVRETE ?
Lire la suite

// Le FMI, la BM et les grandes banques voyaient venir la crise de la dette de 1982

Dès 1960, la Banque mondiale identifie le danger d'éclatement d'une crise de la dette sous la forme d'une incapacité des principaux pays endettés à soutenir les remboursements croissants. Les signaux d'alerte se multiplient au cours des années 1960 jusqu'au choc pétrolier de 1973. Tant les dirigeants de la Banque mondiale et du FMI que les banquiers privés, la Commission Pearson, la Cour des Comptes des Etats-Unis (le General Accounting Office – GAO -) publient des rapports qui mettent l'accent sur les risques de crise. A partir de l'augmentation du prix du pétrole en 1973 et du recyclage massif des pétrodollars par les grandes banques privées des pays industrialisés, le ton change radicalement. La Banque mondiale et le FMI ne parlent plus de crise. Pourtant le rythme de l'endettement s'emballe. La Banque mondiale entre en concurrence avec les banques privées pour octroyer un maximum de prêts le plus vite possible.
Lire la suite

// Les Chiffres de la dette 2015

Via internet, le CADTM est très heureux de mettre à disposition d'un vaste public cet ouvrage qui a été entièrement actualisé et augmenté par les auteurs. Cet ouvrage peut être repris librement par d'autres sites à condition de prévenir les auteurs et de faire un lien vers ce site.
Lire la suite

// Situation internationale et dette, au Sud et au Nord, de 2000 à 2014
Cet article passe en revue une série d'évolutions qui ont eu lieu entre 2000 et 2014 en ce qui concerne la dette, la crise internationale sous différents aspects |1|, les institutions financières internationales, l'ampleur des attaques contre les droits économiques et sociaux… et les priorités du CADTM. Plusieurs changements ont eu lieu depuis la fin des années 1990. 1. Plusieurs pays du Sud ont pris leur distance avec le néolibéralisme. Après plus de vingt années de politiques néolibérales et de (...) Lire la suite

// « Le Forum Social Mondial appartient au mouvement altermondialiste dans son ensemble, et il doit se l'approprier… »
C'est le Maghreb qui a demandé de maintenir le lieu « Les mouvements sociaux, acteurs clés » La solidarité internationale, plus que jamais indispensable Le printemps arabe vit actuellement une phase de frustration et de recul. Dans cette perspective, la prochaine édition du Forum Social Mondial, qui se tiendra de nouveau à Tunis, du 24 au 28 mars 2015, s'avère particulièrement importante. « Cette session est nécessaire dans la mesure où elle permettra, entre autres, d'élever le niveau de conscience des (...) Lire la suite

AGENDA

/ 28-01 | Toulon (83), France - Film-débat "Master of the Universe : confession d'un banquier"
/ 31-01 | Plainpalais, Suisse - Dettes des États, alternatives économiques, prêts toxiques et système bancaire
/ 9-02 | Liège, Belgique - Dette grecque : et maintenant ?
/ 3-03 | Bruxelles, Belgique - Dette, austérité et démocratie
/ 3-03 | Bruxelles, Belgique - L'argent, outil de soumission et d'émancipation
/ 5-03 | Élancourt (78), France - Conférence - Délits et crimes financiers

Détails

LES AUTRES VOIX DE LA PLANÈTE

4e trimestre 2014 - n°64

Le CADTM édite une revue intitulée Les autres voix de la planète. Quatre fois par an, elle propose des dossiers et des articles sur les thèmes développés par le CADTM et suit l'actualité de la dette, du mouvement altermondialiste et des grandes mobilisations internationales. La quarantaine de pages que compte chaque numéro se partage en différentes rubriques (articles de fond, dossiers, interviews, brèves, échos du réseau international CADTM, notes de lecture, agenda...) et présente chaque trimestre à ses lecteurs un regard original sur le monde. Elle paraît uniquement en français.

Soutenez l'action du CADTM en vous abonnant !
L'abonnement comprend également un abonnement aux autres publications du CADTM (voir la liste : Livres & brochures).

Tarifs d'abonnement annuel aux 4 numéros de la revue Les Autres Voix de la Planète accompagnés d'une autre publication du CADTM
Belgique : 30 euros/an (20 euros/an pour les petits revenus) par virement bancaire au n° de compte 001-2318343-22 ;
Europe : 38 euros/an (22 euros/an pour les petits revenus) par virement bancaire international sur le compte du CADTM : IBAN BE06 0012 3183 4322. Code Swift BIC : GEBA BE BB, ou par chèque à l'attention du CADTM ;
Autres pays : 51 euros (ou 34 euros/an pour les petits revenus) par mandat postal international ou par virement bancaire international (frais à la charge du donneur d'ordre) sur le compte du CADTM : IBAN BE06 0012 3183 4322. Code Swift BIC : GEBA BE BB ;
Organisations - bibliothèques, ONG, syndicats, etc.- : 60 euros (ou 38 euros pour les petites organisations). Se référer aux modalités de paiement ci-dessus.

Dans cette rubrique http://www.cadtm.org/spip.php?rubrique25 nous mettons à votre disposition plusieurs numéros en PDF de la revue, ainsi qu'un formulaire d'abonnement.

Mardi 27 janvier 2015

Les migrations et le mouvement ouvrier en Provence

Infos Mille babords - 27. janvier 2015 - 18:30

De retour en 2015, notre cycle de conférences Paroles & Actes, en collaboration avec le Théâtre de la Mer, accueille pour sa première soirée de l'année, Colette Drogoz et Bernard Régaudiat de l'association Provence, Mémoire et Monde Ouvrier (Promémo) pour questionner les liens entre immigration et monde ouvrier en Provence dans l'histoire.

Ouverte à toutes les sensibilités associatives, syndicales et politiques liées au monde du travail, comptant dans ses rangs aussi bien des universitaires que des militants des mouvements sociaux et associatifs, l'association Promémo encourage et développe les recherches scientifiques autour de l'histoire du monde et du mouvement ouvriers en Provence et favorise la conservation des documents et archives les concernant. Elle publie régulièrement une revue Le bulletin de Promémo qui propose des textes d'auteurs variés sur une thématique différente par numéro.

Celui qui nous intéressera tout particulièrement au cours de cette rencontre est le n°16 d'octobre 2013, sur les migrations et le mouvement ouvrier en Provence, et qui peut être désormais consulté librement.

Lire la suite :
http://www.approches.fr/Les-migrations-et-le-mouvement-2368

Mardi 27 janvier 2015 à 18h30
L'R de la Mer
53, rue de la Joliette - Marseille 2e

Entrée libre

Rencontre suivie d'un apéritif

Rassemblement et célébration pour Kobané libérée

Infos Mille babords - 27. janvier 2015 - 18:00

La ville de Kobané est libérée des fascistes de Daesh aujourd'hui !
Rassemblement et célébration demain (27/01/2015) à 18h00 au Vieux Port !

Vous êtes tous invités pour fêter cette victoire contre le fascisme !

Le Conseil exécutif de l’OMS nomme le Dr Matshidiso Moeti, Directeur régional pour l’Afrique

Actualités OMS - 27. janvier 2015 - 13:00
Le Conseil exécutif de l’OMS, qui tient actuellement sa cent trente-sixième session, a nommé le Dr Matshidiso Rebecca Moeti Directeur régional pour la Région africaine de l’OMS. Le Dr Moeti avait été désignée à ce poste par les ministres de la santé des 47 États Membres de la Région lors de la session annuelle du Comité régional de l’Afrique, à Cotonou (Bénin) en novembre 2014.

Le Dr Moeti entrera en fonction le 1er février 2015 pour un mandat de cinq ans, succédant au Dr Luis Gomes Sambo, qui a occupé le poste de Directeur régional pendant ces dix dernières années.

Mme Zsuzsanna Jakab réélue Directeur régional de l’OMS pour l’Europe

Actualités OMS - 27. janvier 2015 - 13:00
Le Conseil exécutif de l’OMS, qui tient actuellement sa cent trente-sixième session à Genève, a nommé Mme Zsuzsanna Jakab Directeur régional de l’OMS pour l’Europe pour un deuxième mandat, après sa désignation par le Comité régional de l’Europe en septembre dernier. Des ministres de la santé des 53 États Membres de la Région européenne siègent au Comité régional. Mme Jakab commencera son deuxième mandat de cinq ans en février 2015.

«Lors de mon second mandat, ma priorité sera de relier santé et développement durable pour une plus grande équité en santé dans la Région européenne. Il ne s’agit pas seulement d’améliorer la santé, mais de la rendre plus équitable et plus durable en Europe», a déclaré Mme Jakab.

Bouffe vegan en soutien aux victimes du cauchemar judiciaire

Infos Mille babords - 27. janvier 2015 - 12:00

Mardi 27 janvier à 12h, dans notre squat Le Raccoon, bouffe vegan à prix libre en soutien aux victimes du cauchemar judiciaire. C'est aussi possible de ramener de la nourriture et des produits vegan de première nécessité, on organise une collecte pour les prisonnières/rs des Beaumettes.

Pour obtenir l'adresse du squat, envoie-nous un mail à :
raccoon-mars chez riseup.net

L'EMBOBINEUSE, PILIER DE LA PATATE, SOLLICITE UN DON POUR NE PAS PERDRE LA FRITE

l'embobineuse - 27. janvier 2015 - 0:00
<br /><br /><br /> <font color="#d29640" size="5"> <i>Nerf de la guerre pour résistances musicales !</i></font> <a href="http://www.lembobineuse.biz/don"><font color="#00ffe4" size="6">http://www.lembobineuse.biz/don</font></a> <br /><br /> <font color="#d29640" size="3"> <strong>Depuis 2004, en plein cœur de Marseille, l'Embobineuse accueille avec patate des artistes qui ont la frite.</strong> La frite de toute la France, de toute l'Europe, la frite de toute la planète. Et la spectaculaire salle de sport-spectacle de fêter sa dixième saison d'ouverture au public : 10 ans à tenter de faire les choses à notre manière mais comme il faut, à jongler entre une force de proposition artistique sans compromis et une réalité économique compromettante. <br /><br /> <strong>Dix ans de lutte et de survie :</strong> l'Embobineuse, c'est 800 soirées tous azimuts, de concerts et de performances inclassables et atypiques, redoutables voire refoulables. Une décennie d'invasions sonores et visuelles, de mise en réseau de musiciens, de graphistes et de poètes hors-saisons, dans un carrefour des éthiques où se culbutent convivialité, esthétique, antipsychiatrie et amour sans limite de l'expérimentation. <br /><br /> <strong>Toutefois, et bien qu'habilement auto-proclamée « Théâtre de fortune », l'Embobineuse c'est pas du luxe.</strong> Si aujourd'hui c'est annuellement 180 000 € de budget autofinancé à presque 65%, 5 salariés, 150 cachets d'intermittence, 80 contrats de co-réalisation, une quarantaine de bénévoles et 4 000 adhérents, c'est aussi quelques casseroles. <br /><br /> <strong>Car dix ans, c'est dix ans de plus et c'est aussi 40 000 € de moins.</strong> Dix ans de soirées presque pas déficitaires qui creusent insidieusement la voie d'eau de la dette, bombe à retardement prête à faire couler le vaisseau. Désormais, plus que sur des braises, c'est en plein bûcher que l'Embobineuse navigue, et ce fichu bruit de casseroles pourrait bel et bien sonner le glas. <br /><br /> <strong>C'est donc avec un catastrophisme légitime que nous pouvons déclarer qu'à perdurer ainsi nous perdrons tout :</strong> les créances et leurs échéances menacent à court terme la pérennité et l'existence de notre vertueux vortex, mettant aussi en danger certains membres de l'équipée, engagés et mouillés financièrement jusqu'à la peau sur les os. <br /><br /> <strong>La possibilité de ne pas rouvrir en septembre 2015 pointe son nez,</strong> et l'horizon s'assombrit même au point de ne pas forcément pouvoir finir la saison, voire de fermer les portes dès le printemps. Et c'est le cul croûteux et acculés que nous vous annonçons qu'il y a le feu au lac, et que tout bien réfléchi, heu... en fait... 10 ans, c'est un peu jeune pour mourir, non ? <br /><br /> Voilà pourquoi nous faisons appel à votre contribution ! <strong>Aidez-nous à repartir pour dix hivers et cent printemps, dans une Embobineuse qui demeurerait une trouée dans le réel, sans pour autant creuser sa tombe ! </strong> <br /><br /> ... <br /><br /> <i>« <strong>L'Embobineuse est une initiative collective</strong> portée par une poignée de passionnés, financée à cœur perdu par ses fondateurs et membres actifs, un lieu et une équipe que toute personne se sentant proche de nos fins et de nos moyens peut intégrer. <br /><br /> Sa naissance et sa vie ont dépendu jusqu'à présent d'une équipe et d'un réseau d'artistes qui ont sué sang et eau pour faire exister ce lieu. Et <strong>sa survie ou sa mort dépendent désormais de toi</strong>, public chéri, car l'art que nous défendons est bien trop bizarrement beau pour être reconnu d'utilité publique par les institutions, sans parler de sa rentabilité en tant que marchandise. <br /><br /> <strong>Si tu veux une culture qui n’émerge pas uniquement des supermarchés de la marchandise et des institutions de l’État, alors il faut mouiller ta chemise !</strong> <br /><br /> Parce que l'Embobineuse est une initiative généreuse et précaire. <br /><br /> Parce que chaque année depuis dix ans nous nous efforçons contre vents et marées de survivre à l'année écoulée. <br /><br /> Parce que cette précarité de tous les instants sape le moral et la santé. <br /><br /> <strong>Parce qu'il faut une sacrée chance, et une foi de cheval, pour qu'une structure puisse germer et prendre racine dans de telles conditions.</strong> <br /><br /> Et enfin parce que ce que nous faisons nous le faisons pour tous : <br /><br /> <strong>Nous t'appelons à l'aide</strong>, et demandons à tous ceux qui comme toi estiment l'existence de lieux d'expression tels que l'Embobineuse nécessaire, de faire un geste pour nous aider à redresser la barre. Merci. »</i></font> <br /><br /> <a href="http://www.lembobineuse.biz/don"><font color="#00ffe4" size="6">http://www.lembobineuse.biz/don</font></a> <br /><br /><br /> <font color="#d29640" size="3"> <i>Les Embobinés, 23 Janvier 2015.</i> </font> <br /><hr size="1"><br /> <center><div> <a href="https://www.facebook.com/pages/EMBOBINEUSE-THEATRE-DE-FORTUNE/127097027390683" style="padding: 0 25px 0 0;"><img src="http://rocknrollmarathon.free.fr/imagesdp/icon-fb.jpg" width="40" height="40" border="0" /></a> <a href="https://twitter.com/Embobineuse" style="padding: 0 25px 0 0;"><img src="http://rocknrollmarathon.free.fr/imagesdp/icon-twitter.jpg" width="40" height="40" border="0" /></a> <a href="http://shop.lembobineuse.biz/fr/" style="padding: 0 25px 0 0;"><img src="http://rocknrollmarathon.free.fr/img/icon-presta.jpg" width="40" height="40" border="0" /></a> <a href="http://lembobineuse.bandcamp.com/" style="padding: 0;"><img src="http://rocknrollmarathon.free.fr/imagesdp/icon-bc.jpg" width="40" height="40" border="0" /></a> </div></center>

Rendre la subversion de l'ordre social impensable : l'enseignement de Platon, et sa prospérité

Infos Mille babords - 26. janvier 2015 - 19:00

universite-populaire-aix chez orange.fr
Tél. : 06 37 26 91 62

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

DESIGN DARK ELEGANCE | PORTED FOR DRUPAL 6 | ADAPTE PAR: JEREMY BASTIDE