Ecouter le live sur Galère  Discutez avec les autres auditeurs de radio galère : 
 Archives par animateur[trice]     Créer un contenu     Forum

 

Agrégateur de flux

Rythmes scolaires : le maire de Marseille, 2e ville de France, a mené tranquillement les familles marseillaises au désastre !

Infos Mille babords - 31. août 2014 - 13:34

Depuis lundi la ville a officiellement annoncé ce qu'il adviendra de l'organisation de la semaine des quelques 73000 écoliers. Pour les parents marseillais, stupeur et colère sont au rendez-vous !

La solution proposée par le maire laisse reposer l'organisation d'un temps périscolaire pour 445 écoles sur une seule après-midi, alors que la ville n'a AUCUNE expérience en la matière : pas de temps périscolaire mis en place le soir contrairement à toutes les grandes villes de France, pas d'animation, pas de projet éducatif ambitieux...
Et voilà, nous sommes à 3 jours de la rentrée et RIEN n'est fait !

AUCUNE ORGANISATION POUR LE TEMPS DU MERCREDI entre midi et deux : les enfants doivent se rendre sur les centres de loisirs, le temps que leurs parents viennent les chercher... mais comment feront-ils ?
Pourtant un questionnaire de la ville nous demandait notre avis sur l'organisation d'une cantine le mercredi midi, les centres aérés devaient prendre en charge le repas des enfants et ils devaient assurer le temps du mercredi après-midi sur les écoles ou accompagner les enfants sur les structures là où cela était possible.

AUCUN TEMPS PERISCOLAIRE PROPOSÉ LE VENDREDI APRES MIDI : nous devrons attendre que Monsieur le Maire mette en place une réforme exigée depuis deux ans. Les parents y ont pourtant beaucoup travaillé mais pas la ville de Marseille...
Le planning sur le portail de toutes les écoles de la ville affiche toujours à ce jour « VENDREDI : COURS puis CANTINE puis ACTIVITES PERISCOLAIRES jusqu'à 16h30 ». « Activités » dites-vous ? Où ? Quand ? Comment ?
« Centres aérés en attendant » ? Mais il n'y en a pas assez ! Et comment y aller ? Les parents s'organiseront, ils quitteront leur poste, passeront plus d'une heure voire deux dans les transports puis reviendront, mais que dira leur patron ? Les parents n'auront droit à rien en attendant que le maire s'organise ! Ils devront se débrouiller pour aller chercher les enfants et les occuper toute l'après-midi !

N'est-il pas un peu facile de laisser pourrir la situation pendant plusieurs mois afin que les parents trouvent des alternatives et que les activités du vendredi finalement ne soient plus vraiment nécessaires ! Et puisqu'on nous répète qu'elles ne sont pas obligatoires ! Payer donc parents, des activités privées à vos enfants le vendredi après midi, et l'on vous demandera des impôts pour payer la réforme !

Cela laisse présager une fois de plus une école à double vitesse, laissant la part belle aux inégalités. Aux familles aisées les chouettes activités, les miettes pour les autres ! Quant aux tentatives désespérées de recruter des animateurs culturels et sportifs en quelques semaines, alors qu'un plan de formation étalé dans le temps aurait pu se faire depuis 2 ans, on peut se demander : quelles compétences auront ces personnels recrutés et formés dans les pires conditions ?

Nous sommes la capitale européenne d'une désorganisation orchestrée, qui touchera les personnes les plus pauvres, qui touchera en tout premier lieu les femmes, qui fragilise l'emploi au moment où le pays traverse une crise économique grave, sans parler de l'intérêt des enfants passés aux oubliettes...

MPE13 dénonce cette attitude irresponsable de la commune de Marseille.

MPE13 demande dès aujourd'hui au Ministre d'intervenir pour que les horaires du vendredi prévus dans le planning hebdomadaire, votés par le conseil municipal et validés par le recteur soient respectés (cours de 8h30 à 11h30 cantine de 11h30 à 13h30 et temps périscolaire de 13h30 à 16h30)

MPE13 demande au Préfet des Bouches du Rhône, de garantir dans les jours qui viennent, un retour à l'ordre public gravement mis en cause à Marseille, les familles sont mises en danger et la vie sociale et professionnelle est fortement perturbée.

MPE13 demande à la municipalité d'assurer la garde des enfants en attendant la mise en place des activités et la mise en place de commissions de travail associant tous les partenaires éducatifs et associatifs sur chaque école et chaque secteur afin de garantir que de réelles activités de qualité soient proposées.

http://mpe13.blogspot.fr
contact chez mpe13.fr

Dans la rue à Marseille

Infos Mille babords - 31. août 2014 - 12:51

Fin juillet : trois expulsions de bidonvilles en quelques jours ont laissé des dizaines de familles en errance.

Grâce à la mobilisation des militants associatifs quelques familles ont pu être prise en charge et trouver, au moins provisoirement des conditions de vie plus acceptables.

Un grand nombres d'entre elles, souvent les plus fragiles, se sont rapidement retrouvées à la rue et on été harcelées par la police qui avait reçu l'ordre de leur interdire tout stationnement. Des marseillais, avec l'appui de leurs élus, ont pris part à cette chasse en alertant les force de l'ordre à la moindre présence suspecte.

Depuis une semaine le Père Paul, curé de la Belle de Mai, a, à nouveau, ouvert son locale pour accueillir une quarantaine de femmes et d'enfants mais il sait que ce ne peut être une solution durable et il alerte les autorités pour sortir de cette scandaleuse situation.

A l'initiative de la LDH une lettre a été envoyé à Mr CADOT Préfet de Région qui a reçu le 28 août une délégation de trois personnes

Lire la suite sur le site de Rencontres Tsiganes :
http://www.rencontrestsiganes.asso.fr/spip.php?page=article&id_article=1287

Gérer sa vie. De la force de travail au capital humain

Infos Mille babords - 30. août 2014 - 19:00

Ce travail part d'un constat : la norme a changé, aujourd'hui la norme est celle de "gérer sa vie !", de "se gérer". Auparavant, dans la période du capitalisme industriel, la norme était celle du travail. L'individualisme et la gestion ont tendance à prendre le dessus sur l'obligation de mobilisation du corps dans le travail.
Notre hypothèse est que le changement de norme est une tranformation liée à l'évolution du capitalisme industriel au capitalisme comtemporain. L'industrie utilisait principalement le corps, aujourd'hui le système économique a besoin de l'esprit et de la subjectivité humaine pour faire fonctionner la production et la consommation de notre temps. Le capitalisme industriel fonctionnait dans une société disciplinaire, maintenant nous vivons dans une société de contrôle basée sur la liberté. La norme gestionnaire va de pair avec la conception de l'individu entrepreneur de lui-même, si en vogue dans le néolibéralisme.

Gérer sa vie. De la force de travail au capital humain, Philippe Coutant, éditions de la Gréneraie, 2014

Bibliothèque La Rétive
42 rue du faubourg d'Auvergne - Alès
Permanence tous les mercredis et samedis de 14 à 19 heures

« L'utopie des indociles – 40 ans Longo maï »

Infos Mille babords - 30. août 2014 - 12:00

Programme autour de l'exposition :

VERNISSAGE de l'exposition le samedi 30 août à 12h00 sur le lieu de l'exposition,
et apéro musical le même jour à 19h00, place du Palais à Forcalquier.

JOURNÉE « semences libres » le samedi 6 septembre de 10h00 à 18h00, sur le lieu de l'exposition.
Les réflexions et pratiques autour des semences libres étant essentielles pour nous depuis des années (maintien de l'autonomie alimentaire, d'une biodiversité vivante et de savoir-faire émancipateurs), nous souhaitons consacrer toute une journée à ce thème. Echanges et discussions informels toute la journée avec des groupes (jardins partagés, associatifs…) et personnes de la région qui ont une pratique concrète autour de la semence. Des ateliers d'extraction de semences qui sont une manière vivante et pédagogique d'échanger sur ce thème. Un espace bourse aux graines : amenez vos graines pour échanges et dons.
De 12h00 à 14h00 une table ronde diffusée sur Radio Zinzine sur le thème « Graines buissonnières et chemins de traverse : les pratiques fertiles autour de la semence ». Ateliers artistiques, conférences, présentation d'extraits du film que nous réalisons sur la production de semences.

SUR RADIO ZINZINE, émission en direct et en public depuis l'expo sur « Longo maï aujourd'hui en Provence et en Europe. » Samedi 6 septembre à partir de 17h00.

PRÉSENTATION du livre, Constellations, trajectoires révolutionnaires du jeune 21e siècle, paru aux éditions L'éclat, en présence de plusieurs de ses auteurs. Mercredi 10 septembre à 18h00 sur le lieu de l'exposition, co-organisé par Radio Zinzine, Longo maï et l'association Agate, Armoise et Salamandre – corps et politique.

Longo maï et Radio Zinzine soutiennent Radio Totopo au Mexique.
PRÉSENTATION et échanges autour de la situation économique et politique dans l'État de Oaxaca au Mexique, du méga projet de constructions de parcs éoliens dans l'isthme de Tehuantepec et du rôle des radios communautaires dans les luttes sociales. Projection du film « Somos viento » (Nous sommes le vent) – 39 minutes. Jeudi 11 septembre sur la place du Palais à Forcalquier, à partir de 19h00 apéro, à 20h30 présentation de la soirée, à 21h00 projection du film et débat.
Prix libre en soutien à Radio Totopo.

TOUR DE TERRAIN et visite de la coopérative Longo maï de Limans, dimanche 31 août et dimanche 7 septembre à 14h30, mercredi 3 et mercredi 10 septembre à 10h30.
S'annoncer par téléphone au : 06 88 63 78 82

http://cabrery.unblog.fr/

Appel pour une journée internationale de solidarité aux 595 femmes de ménage du Ministère des finances grec

Infos Mille babords - 29. août 2014 - 23:01

Nous, femmes de ménage du Ministère des Finances, qui avons perdu nos emplois depuis le 17 septembre 2013, nous vous proposons d'unir nos forces et d'organiser une journée internationale de Solidarité le samedi 20 septembre.

Nous, femmes de ménage du Ministère des Finances, qu'on a éloignées de notre travail​ ​ le 17 septembre 2013 afin de le donner à des sous-traitants privés, nous sommes engagées depuis 11 mois dans une lutte pour la vie, contre les politiques d'austérité et ceux qui les appliquent, le gouvernement Samaras et la Troïka.

Chaque jour nous descendons dans la rue et nous revendiquons notre travail et nos droits, résistant à la violence policière et la propagande gouvernementale. La justice grecque nous a donné raison, mais le gouvernement refuse d'obtempérer et d'appliquer l'arrêt judiciaire.
​Nous demandons de vous, associations citoyennes et mouvements sociaux, syndicats des salariéEs, organisations des femmes, partis politiques et citoyens du monde entier, de vous qui n'acceptez pas l'injustice et partagez les souffrances de ses victimes, d'exprimer haut et fort votre solidarité au combat que nous menons pour la vie et pour la dignité, un combat qui est aussi votre combat.
Nous vous proposons d'unir nos forces et d'organiser :
Une journée internationale de Solidarité

Nous proposons la période allant du 15 au 22 septembre, soit la semaine précédant l'arrêt judiciaire définitif concernant les 595 femmes de ménage, qui sera rendu le 23 septembre. La journée de mobilisation internationale pourrait avoir lieu le samedi 20 septembre.

L'objectif pourrait en être diverses actions de solidarité comme des rassemblements et manifestations publiques, des mobilisations devant des ambassades et des consulats grecs, les bâtiments du FMI à Washington et de la Banque centrale européenne à Frankfort​ ou tout autre lieu de votre choix.

On est déjà en train de préparer la participation d'une délégation des femmes de ménage en lutte à une manifestation qui aura lieu au Parlement européen de Strasbourg le 16 ou 17 septembre.

Si vous êtes prêtEs à participer à cette initiative, nous vous prions de nous le faire connaître au plus tard le 30 août, afin que nous puissions savoir quels pays et quelles villes vont y participer.

​Voir aussi :​
http://595katharistries.wordpress.com

Source et + d'infos : le CADTM
http://cadtm.org/Appel-pour-une-journee

Appel à la mobilisation No Tav du 1er au 7 septembre 2014 pour conclure cet été de lutte ensemble

Infos Mille babords - 29. août 2014 - 0:47

À tou-te-s celles et ceux qui veulent nous rejoindre, le Kollectif des Jeunes No Tav (KGN) organise l'accueil au camping de Venaus (Val de Suse) du 1er au 5 septembre, puis le weekend du 6 et 7 sont attendus les rugbistes no tav pour un tournoi.

Nombreuses sont les initiatives à construire et les nouvelles idées à mettre en pratique, tous ensemble, parce que dans cette vallée bat un cœur inarrêtable, celui No tav !

À septembre !

Programme :
http://notavfrance.noblogs.org/post/2014/08/19/val-de-suse-1-7-septembre-semaine-de-lutte-no-tav-appel-a-la-mobilisation-camping/

Territoires : entre dépossession et exclusion

Infos Mille babords - 29. août 2014 - 0:19

Le réseau hexagonal No Pasaran, initie une réflexion globale sur les enjeux liés au territoire. Lieu d'exclusion, à travers la militarisation des frontières et la traque faite contre les êtres humains qui ne disposent pas du bon bout de papier, le territoire est aussi un espace dont on est dépossédé au quotidien, notamment à travers le lancement de grands projets inutiles et imposés, à l'image de l'aéroport de Notre-Dame-Des-Landes. Toutefois, depuis une décennie, on constate que cette dépossession rencontre de plus en plus de résistances sur toute la surface du globe ...

Retrouvez sur cette page toutes les initiatives et documents de réflexion : http://nopasaran.samizdat.net/spip.php?article2126

Le 4 pages, à télécharger sans modération :

Réseau No Pasaran
www.nopasaran.samizdat.net
nopasaran chez samizdat.net
21 ter rue Voltaire, 75011 Paris

Soirée Palestine - Hommage à Naji Al Ali

Infos Mille babords - 28. août 2014 - 18:30

Hommage à Naji Al Ali, caricaturiste palestinien assassiné en 1987
(exposition - débat - concert)

Exposition d'un choix de dessins de Naji Al Ali
Vernissage à partir de 18h30 - expo jusqu'au 15 septembre

à 19 h 30, Intervention de Wissam Al Haj, journaliste palestinien de Gaza

à 20 h 30, Concert rap avec le groupe Refugees of Rap
(groupe syro-palestinien qui s'est créé dans le camp de réfugié de Yarmouk, situé en banlieue de Damas).

(soirée organisée par la GUPS / l'Union Générale des Étudiants de Palestine
avec le soutien de l'Action Antifaciste / Collectif Nosotros)

GUPS Aix-Marseille

FB : https://www.facebook.com/GUPS.AixMarseille

L’OMS présente sa «feuille de route» pour intensifier l’action internationale contre la flambée d’Ebola en Afrique de l’Ouest

Actualités OMS - 28. août 2014 - 11:00
L’Organisation mondiale de la Santé publie aujourd’hui une «feuille de route» pour orienter et coordonner l’action internationale contre la flambée de maladie à virus Ebola en Afrique de l’Ouest.

Le but est de mettre fin à la transmission partout dans le monde dans les 6 à 9 mois, tout en gérant rapidement les conséquences de toute nouvelle propagation internationale éventuelle. Le document reconnaît également la nécessité de s’occuper, en parallèle, du large impact socio-économique de la flambée.

Bulletin électronique n°169Mercredi 27 août 2014

Infos Mille babords - 28. août 2014 - 0:06
SOMMAIRE

// Il est encore temps de vous inscrire aux Rencontres d'été du CADTM
Elles se dérouleront à Namur du 12 au 14 septembre 2014. Ces rencontres constituent un rendez-vous incontournable pour démarrer l'année sociale et politique, pour recharger les batteries avant la fin de l'été et pour se retrouver dans une ambiance exceptionnelle !
Lire la suite

Banques

// Série : Les États au service des banques au prétexte du « Too big to fail » (partie 1)
Les aides massives des banques centrales aux grandes banques privées
par Eric Toussaint - 21 août
Résumé : Depuis l'éclatement de la crise bancaire en 2007, les banques centrales des pays les plus industrialisés prêtent massivement aux banques à des (...)
Lire la suite

// Série : Les États au service des banques au prétexte du « Too big to fail » (partie 2)
Les cadeaux et aides des gouvernements aux grandes banques privées
par Eric Toussaint - 26 août
Les aides des gouvernements consistent en garanties et en injections de capitaux afin de recapitaliser les banques. Pour la période d'octobre 2008 (...)
Lire la suite

Fonds vautours

// Dettes des États : "Les fonds vautours, c'est clairement un business sans risque"
par Renaud Vivien, France Inter - 25 août
Depuis le 30 juillet dernier, l'Argentine est en défaut de paiement. NML (une filiale du fonds Elliott) et Aurelius, deux fameux fonds vautours (...)
Lire la suite

Université d'été européenne des mouvements sociaux

// Université d'été européenne des mouvements sociaux
Le réseau CADTM à l'Université d'été des mouvements sociaux organisée par ATTAC à Paris : compte rendu de la première journée
par Maud Bailly, Owen Chartier - 21 août
L'Université d'été européenne des mouvements sociaux, organisée par les ATTAC Europe, s'est ouverte le 19 août à Paris. Plus de 1700 personnes sont (...)
Lire la suite

// Université d'été européenne des mouvements sociaux
Le réseau CADTM à l'Université d'été des mouvements sociaux organisée par ATTAC à Paris : compte rendu de la deuxième journée
par Maud Bailly, Owen Chartier, Emilie Paumard, Anouk Renaud - 23 août
Cette deuxième journée a été mouvementée pour le CADTM. Il y a bien sûr le stand qui ne désemplit pas, les discussions et débats enjoués côté « off » (« (...)
Lire la suite

// Université d'été européenne des mouvements sociaux
Le réseau CADTM à l'Université d'été des mouvements sociaux organisée par ATTAC à Paris : compte-rendu de la troisième journée
par Maud Bailly, Anouk Renaud - 24 août
Il est 9h, l'équipe du CADTM s'éveille pour le 3e jour de l'Université européenne des mouvements sociaux. Nous poursuivons sur notre lancée et notre (...)
Lire la suite

// Université d'été européenne des mouvements sociaux
« Nous ne sommes plus habitué.e.s à la radicalité »
par Emilie Paumard - 23 août
Séminaire - Des propositions qui prennent en compte la nature profonde de la crise Au matin de cette deuxième journée de l'Université d'été des (...)
Lire la suite

// Le microcrédit, un outil pour insérer les plus pauvres dans le système bancaire
par Pauline Imbach - 25 août
Les fondateurs du microcrédit expliquent qu'il est un outil de lutte contre la pauvreté. Pour eux, la pauvreté semble être un élément naturel, détaché (...)
Lire la suite

// Pourquoi faut-il taxer le capital, annuler la dette et prendre d'autres mesures complémentaires ?
par Owen Chartier - 25 août
Ce mercredi 20 août se déroulait - dans le cadre de l'Université d'été européenne des mouvements sociaux organisée par ATTAC à Paris - la première partie (...)
Lire la suite

Alternatives - Belgique

// Réduction de la dette et justice sociale ne sont pas incompatibles
par Olivier Bonfond - 22 août
La répétition est mère de la sagesse : les Belges n'ont pas vécu au dessus de leurs moyens |1|. Selon le discours dominant, les pouvoirs publics (...)
Lire la suite

ZOOM

Appel à moblisation - 10 années d'occupation - Ça suffit !
Haiti : 10 années d'occupation - Ça suffit ! Retrait des troupes MAINTENANT et dehors la MINUSTAH ! Appel à mobilisation 1er juin – 15 octobre 2014. Une quinzaine d'organisations latino-américaines, qui doit être rejointe par d'autres, lance une campagne de mobilisation entre le 1er juin et le 15 octobre 2014 pour exiger le retrait immédiat des soldats onusiens en Haïti à l'issue de « 10 années d'occupation ». À la suite de la chute du président Jean-Bertrand Aristide le 29 février 2004 (qualifiée de (...) Lire la suite

Appel pour une journée internationale de solidarité aux 595 femmes de ménage du Ministère des finances grec
​Nous, femmes de ménage du Ministère des Finances, qui avons perdu nos emplois depuis le 17 septembre 2013, nous vous proposons d'unir nos forces et d'organiser une journée internationale de Solidarité le samedi 20 septembre. Nous, femmes de ménage du Ministère des Finances, qu'on a éloignées de notre travail​ ​ le 17 septembre 2013 afin de le donner à des sous-traitants privés, nous sommes engagées depuis 11 mois dans une lutte pour la vie, contre les politiques d'austérité et ceux qui les appliquent, le (...) Lire la suite

Soutien au peuple palestinien
Le CADTM se joint aux protestations contre les crimes perpétrés par les dirigeants de l'État d'Israël contre le peuple palestinien.
Ci-dessous un dossier réalisé par le CADTM sur la politique intolérable de l'État israélien à l'égard du peuple palestinien ainsi que sur les complicités dont bénéficie cet État notamment de la part des autorités françaises, belges ainsi que d'une banque comme Dexia.
Lire la suite

Autour de la fondation des institutions de Bretton Woods
Voici 70 ans, le 22 juillet 1944, prenait fin la conférence de Bretton Woods. Pour éviter la répétition de crises du type de celle de 1929, mais également pour assurer son leadership sur le monde de l'après seconde guerre mondiale, le gouvernement des États-Unis planche très tôt sur la création d'institutions financières internationales . C'est en 1944 que naîtront à Bretton Woods la Banque mondiale et le Fonds monétaire international. Au départ, l'administration Roosevelt est favorable à la création (...) Lire la suite

Bancocratie
455 pages. Éditeur : ADEN Ce livre est un plaidoyer en faveur de la socialisation du secteur bancaire, sa transformation en un service public, et pour l'annulation de la dette publique illégitime, largement héritée du sauvetage des banques. Retrouvez ci-dessous la table des matières et la préface de Patrick Saurin Ce livre vous est proposé à la commande - port compris - pour 28€. Les gouvernements des pays les plus industrialisés ont fait exploser la dette publique pour sauver les banques privées (...) Lire la suite

AGENDA

/ 5-09 => 7-09 | Namur, Belgique - Valériane, Grande foire du BIO
/ 12-09 => 14-09 | Namur, Belgique - Rencontres d'été du CADTM
/ 13-09 => 14-09 | Lure (70), France - Les bio'jours - 11e foire éco-bio en Franche-Comté
/ 12-09 => 14-09 | Namur, Belgique - CADTM Summer School
/ 12-09 => 14-09 | Namur, Bélgica - Encuentros de verano del CADTM
/ 12-09 => 14-09 | Namur, Bélgica - Encontros de Verão do CADTM
/ 16-09 | Liège, Belgique - Présentation de Bancocratie
/ 15-09 => 22-09 - Appel pour une journée internationale de solidarité aux 595 femmes de ménage du Ministère des finances grec
/ 25-09 | Bruxelles - Présentation de Bancocratie
/ 26-09 => 27-09 - Blockupy International Invites Movements, Networks, Organisations to an Open Assembly in Brussels, September 26-27
/ 7-10 | Luxembourg - Présentation de Bancocratie
/ 9-10 | Montreuil, France - Théâtre : "Tratando de hacer una obra que cambie el mundo"
/ 1er-06 => 15-10 - Appel à moblisation - 10 années d'occupation - Ça suffit !
/ 1ro-06 => 15-10 - Llamado a Movilizar – 10 años de ocupación ¡BASTA !
/ 1-06 => 15-10 - Call to mobilize - 10 years of occupation - Enough !
/ 1-06 => 15-10 - Chamado para nos mobilizar - 10 anos de ocupação Basta !
/ 9-11 - Eric Toussaint à la foire du livre politique
/ 6-12 => 7-12 - « Poursuivre la Banque mondiale et la Troïka en justice »

Détails

LES AUTRES VOIX DE LA PLANÈTE

3e trimestre 2014 - n°63
Le CADTM édite une revue intitulée Les autres voix de la planète. Quatre fois par an, elle propose des dossiers et des articles sur les thèmes développés par le CADTM et suit l'actualité de la dette, du mouvement altermondialiste et des grandes mobilisations internationales. La quarantaine de pages que compte chaque numéro se partage en différentes rubriques (articles de fond, dossiers, interviews, brèves, échos du réseau international CADTM, notes de lecture, agenda...) et présente chaque trimestre à ses lecteurs un regard original sur le monde. Elle paraît uniquement en français.

Soutenez l'action du CADTM en vous abonnant !
L'abonnement comprend également un abonnement aux autres publications du CADTM (voir la liste : Livres & brochures).

Tarifs d'abonnement annuel aux 4 numéros de la revue Les Autres Voix de la Planète accompagnés d'une autre publication du CADTM
Belgique : 30 euros/an (20 euros/an pour les petits revenus) par virement bancaire au n° de compte 001-2318343-22 ;
Europe : 38 euros/an (22 euros/an pour les petits revenus) par virement bancaire international sur le compte du CADTM : IBAN BE06 0012 3183 4322. Code Swift BIC : GEBA BE BB, ou par chèque à l'attention du CADTM ;
Autres pays : 51 euros (ou 34 euros/an pour les petits revenus) par mandat postal international ou par virement bancaire international (frais à la charge du donneur d'ordre) sur le compte du CADTM : IBAN BE06 0012 3183 4322. Code Swift BIC : GEBA BE BB ;
Organisations - bibliothèques, ONG, syndicats, etc.- : 60 euros (ou 38 euros pour les petites organisations). Se référer aux modalités de paiement ci-dessus.

Dans cette rubrique http://www.cadtm.org/spip.php?rubrique25 nous mettons à votre disposition plusieurs numéros en PDF de la revue, ainsi qu'un formulaire d'abonnement.

Une conférence de Gayatri Chakravorty Spivak à Marseille

Infos Mille babords - 27. août 2014 - 23:07

Gayatri Chakravorty Spivak est cette personne qui a écrit Les subalternes peuvent-elles parler ? Elle est une personnalité parmi les représentant-e-s de la pensée des dominations postcoloniales :
cf : http://www.editionsamsterdam.fr/articles.php?idArt=117.

Après la radio, sur Arte radio, la conférence de Gayatri est à la télé, sur Youtube
http://youtu.be/48XzeSYtDVw .

Bonne conférence et bonne rentrée,

Béatrice B.

Rappel de la conférence de Gayatri Chakravorty Spivak organisée par le CIDFF Phocéen, l'UR CIDFF et Perspectives Plurielles Marseille le 26 mai 2014 :
http://www.millebabords.org/spip.php?article25990

L'OMS appelle à prendre des mesures plus fortes contre les rsiques pour la santé liés au climat

Actualités OMS - 27. août 2014 - 11:00
Une action rapide pour lutter contre le changement climatique et ses conséquences pourrait apporter des bénéfices pour la santé dont on était auparavant peu conscient. Par exemple des changements dans les politiques énergétiques et des transports pourraient éviter chaque année des millions de décès dus aux maladies provoquées par les niveaux élevés de pollution de l’air.

De bonnes politiques énergétiques et des transports pourraient également permettre de réduire la charge de morbidité associée à la sédentarité et aux accidents de la circulation.

Un nombre sans précédent de médecins et d’autres agents de santé infectés par le virus Ebola

Actualités OMS - 25. août 2014 - 3:27
À bien des égards, la flambée de maladie à virus Ebola qui touche actuellement l’Afrique de l’Ouest est sans précédent, en particulier parce qu’une forte proportion de médecins, d’infirmiers, d’infirmières et d’autres agents de santé ont été infectés.

À ce jour, plus de 240 agents de santé sont tombés malades en Guinée, au Libéria, au Nigéria et en Sierra Leone, et plus de 120 sont décédés.

Weekend de résistance anti-fasciste à Calais, 5-7 septembre 2014

Infos Mille babords - 25. août 2014 - 0:29

Weekend de résistance anti-fasciste à Calais, 5-7 septembre

Le dimanche 7 septembre, le groupe local de fascistes "Sauvons Calais" fera à nouveau une manifestation "contre l'immigration" à Calais.
La manifestation va attirer des néo-nazis de toute la France. Certains fascistes notoires ont déjà confirmé leur présence : Thomas Joly (general secretary of the Parti de la France), Yvan Benedetti (conseiller municipal de Venissieux et ancien membre de l'organisation interdite L'Œuvre française) et Richard Roudier (du Réseau Identités). Il est probable que des bandes néo-nazis arriveront avant la manifestation et resteront après pour attaquer des personnes vulnérables dans les rues.

Ces derniers temps nous avons connu une montée importante d'attaques contre activistes, bénévoles des associations et migrant.e.s. Des camarades ont été attaqué.e.s durant la nuit par des bandes armées de couteaux, de matraques téléscopiques et de gaz lacrimogène. Une bénévole connue par tou.te.s a échappé de justesse à une tentative d'enlèvement ; un groupe de fascistes ont essayé de la traîner dans une voiture. Surtout à Calais nous ne pouvons pas faire confiance à la police pour une protection. Durant l'hiver passé la police est restée passive quand Sauvons Calais et d'autres fascistes ont attaqué un squat pendant une semaine, avec des projectiles, des cocktails molotov et des hâches pour essayer de rentrer dand la maison.

Il n'y a pas de place pour des fascistes à Calais. Nous allons resister contre ce rassemblement néo-nazi. Nous allons résister contre la vague actuelle d'attaques fascistes dans les rues. Mais vu le nombre inconnu de néo-nazis (des centaines ?) qui vont arriver, nous ne pourrons pas le faire tout seul.e.s.

Nous appelons les anti-fascistes de toute la France, de toute l'Europe, de nous rejoindre pour un rassemblement de solidarité pendant le weekend du 5-7 septembre.

Nous avons besoin de votre soutien pour arrêter la manifestation de Sauvons Calais. Nous avons besoin de votre soutien pour défendre les maisons et les lieux de rencontre sous attaque. Nous invitons aussi des musiciens, réalisateurs de films et autres pour se joindre à nous et pour créer un festival international de résistance !
De 1940 à 2014 des français et des immigrant.e.s de toute la planète se sont réuni.e.s à plusieures reprises pour vaincre le nazisme. Nous voulons célébrer cette tradition avec des actions, mais aussi avec des évenements comme des concerts, des projections de films, des discussions et plus. Toutes les propositions et expressions de solidarité dans les jours à venir sont bienvenues.

Contact et plus de information :
http://calaismigrantsolidarity.wordpress.com/

Expulser tue

Infos Mille babords - 24. août 2014 - 23:01

La mort par asphyxie d'un sans-papier dans le fourgon qui le conduisait à l'avion est révélatrice de la violence des expulsions, même si toutes ne se terminent pas de façon aussi tragique. Les éventuels antécédents judiciaires de Monsieur Goradia, invoqués ici ou là, sont hors sujet. Nous savions que la prétendue suppression de la « double peine » sous Sarkozy était une mauvaise plaisanterie et qu'elle reste en vigueur sous la présidence de Hollande. Mais que l'on sache, la peine de mort n'a pas été légalement rétablie dans les trajets conduisant du centre de rétention à l'aéroport. La violence ordinaire des expulsions se manifeste contre les déboutés du droit d'asile, parents d'élèves, lycéens et enfants compris.

Ainsi Khatchik Kachatryan, lycéen …
http://www.educationsansfrontieres.org/spip.php?article47704

Ainsi la famille Topalli…
http://www.educationsansfrontieres.org/spip.php?article51271

Ainsi la famille Babayan…
http://www.educationsansfrontieres.org/spip.php?article51230

Ainsi la famille Manoukian…
http://www.educationsansfrontieres.org/spip.php?article51334

Expulser tue. Même si ce n'est pas toujours par asphyxie de l'expulsé, les reconduites à la frontière sont une violence qui tue l'avenir des lycéens, traumatise parents et enfants. Ne pas le reconnaître nuit gravement à la santé démocratique d'une société.

Un agent de santé dépêché sur le terrain par l’OMS reçoit des soins après un dépistage positif du virus Ebola

Actualités OMS - 24. août 2014 - 14:01
L’OMS met tout en œuvre afin qu’un agent de santé international qu’elle a dépêché en Sierra Leone et qui a contracté le virus Ebola bénéficie des meilleurs soins possibles et puisse notamment être évacué vers un autre établissement de soins, si nécessaire.

Les agents de santé internationaux jouent un rôle important dans la riposte à la flambée de maladie à virus Ebola. Même avant l’éclatement de la flambée, la région d’Afrique de l’Ouest la plus touchée par la maladie était confrontée, après plusieurs années de conflit, à l’affaiblissement et à la fragilité du système de santé et à une pénurie d’agents de santé. Les moyens supplémentaires apportés par les experts internationaux du domaine de la santé sont essentiels pour épauler les agents locaux qui interviennent en première ligne.

Flash-ball : en plein dans le mille

Infos Mille babords - 24. août 2014 - 11:32

[tribune publiée dans Libération du 18/08/14]
et sur le site du collectif :
http://collectif8juillet.wordpress.com/2014/08/20/en-plein-dans-le-mille-tribune-publiee-dans-liberation-du-190814/

Il y a cinq ans, le soir du 8 juillet 2009, à Montreuil, la police nous a tiré dessus au flash-ball. Nous avons été touchés à l'épaule, à la clavicule, à la nuque, au front. Joachim, lui, a perdu un œil. La procureure avait requis le renvoi devant la cour d'assises d'un des trois policiers mis en examen et un non-lieu pour les deux autres. La juge d'instruction a finalement renvoyé les trois policiers devant le tribunal correctionnel.

Si ces derniers vont comparaître devant les tribunaux, ce n'est pas la règle.

Combien de familles endeuillées, de personnes mutilées attendent que la justice reconnaisse le tort qui leur a été fait, pour finalement se voir signifier un non-lieu ou une relaxe ?

Dans les quartiers, tout le monde connaît une ou plusieurs histoires d'une famille qui a perdu un fils et qui n'a reçu de la part de la justice que mépris et humiliation. Combien de personnes mutilées par un tir de flash-ball ont vu leur agresseur comparaître devant les tribunaux ? Deux sur trente-six, exactement. Combien parmi elles ont vu leur agresseur condamné ? Une seule.

Le procès qui s'annonce est trop rare pour que la partie civile ne s'élargisse, au moins symboliquement, aux autres victimes de la police et laissés-pour-compte de la justice.

Ce que certains appellent la hogra, ce mélange de silence et de déni de justice qui entoure les crimes policiers, s'élabore à différents niveaux de la société. Ce sont par exemple les policiers qui produisent de faux témoignages. La police des polices – Inspection générale des services (IGS), Inspection générale de la police nationale (IGPN) – et le juge d'instruction qui enquêtent à décharge des policiers.

Le procureur qui requiert un non-lieu et le juge d'instruction qui le prononce.

Le préfet qui transforme la victime en coupable à travers un communiqué de presse mensonger, et les médias qui le relaient sans contre-enquête.

Le maire qui encourage la famille à ne pas manifester et l'enjoint à s'en remettre à la justice.

L'avocat qui réclame des honoraires ruineux à une famille modeste, et délaisse le dossier pendant des années.

Tout au long de notre procédure, pendant cinq ans, nous avons rencontré de nombreuses personnes en prise avec la police et la justice.

A partir de leurs histoires et de la nôtre, nous voudrions montrer comment un non-lieu s'élabore, mais aussi comment la mobilisation et la médiatisation autour d'une affaire peuvent influer sur le cours ordinaire de la justice.

[…]

Lire la suite :
http://collectif8juillet.wordpress.com/2014/08/20/en-plein-dans-le-mille-tribune-publiee-dans-liberation-du-190814/

Un sans-papier en instance d'expulsion meurt dans un fourgon de la Police de l'Air et des Frontières

Infos Mille babords - 24. août 2014 - 10:57

Jeudi 21 août 2014 à 21h, un homme sans-papiers est décédé alors qu'il était conduit par les flics à l'aéroport Roissy Charles de Gaulle pour être expulsé vers l'Algérie. Il avait réussi à refuser une première fois son expulsion le 16 août dernier et il ne voulait pas être expulsé de France où il a ses attaches familiales. Selon la version policière, c'est dans le fourgon en arrivant à l'aéroport qu'il serait décédé d'« une crise cardiaque ». Comme toutes les personnes mortes entre les mains des flics ! A 19h, M. G se portait parfaitement bien et 2 heures plus tard, il était mort… Circonstances plus que troubles. Il y a 6 ans, le 21 juin 2008, au CRA de Vincennes, Salem Souli décédait lui aussi d' « une crise cardiaque » selon la police. En réalité, M. Souli, qui était asthmatique, n'avait pas reçu les soins dont il avait besoin. Le lendemain, les retenus s'étaient révoltés et le CRA de Vincennes était parti en fumée. Les frontières tuent : des milliers de personnes sont mortes en traversant la méditerranée, d'autres décèdent lors de leur expulsion : on se souvient de Semira Adamu étouffée avec un coussin par les flics en Belgique en 1998 ou encore en 2010 de Jimmy Mubenga tué par des agents de sécurité dans l'avion qui devait l'expulser de Londres à Luanda. En France, plusieurs sans papiers sont morts assassinés par la PAF comme Ricardo Barrientos en décembre 2002 ou Mariame Getu Hagos en janvier 2003.

Arrêt des expulsions !
Régularisation de tous les sans-papiers !
Liberté de circulation et d'installation !

Témoignages de personnes sans papiers enfermées à Vincennes en même temps qu'Abdelhak, le monsieur qui est décédé :

Vendredi 22 août 2014, centre de rétention de Vincennes

Témoignage 1
« Vers 18h, les flics ont dit à Abdelhak qu'il devait aller voir l'infirmière. En fait, c'était faux. Il est sorti de sa chambre, ils l'ont emmené à l'accueil et lui ont mis les menottes. A l'accueil, on entendait des bruits étranges, des bruits bizarres. Les gens qui étaient aux visites [au-dessus de l'accueil] ont tout entendu. Les flics lui ont mis une cagoule, un masque sur la tête. Les flics savaient qu'il allait refuser. Lors de la première expulsion ils lui avaient dit « Vous allez devant le juge ». En fait, ils l'ont emmené à l'aéroport.‌ Il n'était pas d'accord, il a protesté et ils l'ont ramené au centre.
Hier, toute la nuit, on l'a attendu parce qu'on savait qu'il allait refuser. Son cousin a téléphoné, il était inquiet. Et puis ce matin, il nous a rappellés et il nous a dit qu'il était mort. Du coup, on fait la grève de la faim. »

Témoignage 2
« On est stressé parce qu'Abdelhak est mort. Son nom n'était pas affiché sur le tableau des expulsions. Il l'on appelé quand on était en train de faire la prière vers 18h. Dès qu'on a fini, il est descendu soi-disant parce qu'il avait une visite. Dans un local de l'accueil, les flics l'ont frappé.‌ Ils lui ont mis un casque, des menottes aux poignets et lui ont entravé les jambes. Les flics savaient qu'il allait refuser, alors ils ont fait la force avec lui. Ils avaient tenter de l'expulser une première fois le quatrième jour après son arrivée. Il ne savait pas comment ça se passait. Il est parti tout seul, dans une petite voitrure voir le juge et pas dans une camionnette comme habituellement. Déjà les flics l'avaient menotté aux jambes et aux poignets, il a refusé l'expulsion. Dès la première fois, ils ont fait la force, ils avaient la rage contre lui. Ils font n'impporte quoi avec nous ! Même ses affaires sont encore ici, son portefeuille, sa veste...
J'arrive pas à dormir, je stresse. Il dormait sur un matelas par terre, à coté de moi, je voyais sa tête. Et maintenant son matelas est vide, ça me stresse. On était décidé à tout brûler. J'ai vu la dame de l'ASSFAM et j'ai pleuré. On a décidé de faire la grève de la faim. »

Liberté de circulation et d'installation !

Quand le ministère du Travail, de l'Emploi et du Dialogue social se fait justice !

Infos Mille babords - 24. août 2014 - 10:00

Le médicament n'est pas une marchandise
La santé n'est pas un produit financier

Nous avons reçu les différents mémoires dont l'intégralité est consultable en suivant ces liens :
Mémoire ministère (Version intégrale) :
http://fr.scribd.com/doc/237514451/Sanofi-Ministere
Mémoire ministère (Version avec annotations) :
http://fr.scribd.com/doc/237515193/SANOFI-MINISTERE-Commentaire-VF-Visible
Mémoire salariés :
http://fr.scribd.com/doc/237514730/SANOFI-Memoire-Comp-CAA-Requerants
Mémoire direction Sanofi :
http://fr.scribd.com/doc/237514927/Memoire-Sanofi-Caa

Comme nous le disions dans notre communiqué du 8 Août 2014, si le mémoire de la direction reprends les mêmes arguments que déposés en première instance sans jamais s'expliquer sur les nombreuses irrégularités que nous soulevons, celui du Ministère du travail de l'emploi et du dialogue social est un florilège risible quant au sérieux amené à l'écriture de ce document. Sans jamais répondre à la question fondamentale de l'irrégularité du PSE de Sanofi, le mémoire se borne en l'apologie de la magnifique loi de sécurisation de l'emploi, dont voici quelques morceaux que nous avons choisis pour vous encourager à lire l'intégralité du document de 13 pages.

Page 2 du mémoire
1. L'entreprise
Filiale du groupe SANOFI AVENTIS dont le siège est à Paris, SANOFI AVENTIS R&D est organisée entre des unités thérapeutiques, des unités de recherche, des plateformes scientifiques, les affaires médicales globales et les fonctions supports sans spécialisation de site.
Elle occupe 4955 (5004) collaborateurs.
pour l'Île de France : 1859 (1889) salariés à Chilly Mazarin (siège), 1350 (1358) à Vitry 1Alfortville ;
en dehors de l'Île de France : 64 (1074) à Montpellier, 617 (617) à Toulouse, 65 (66) à Strasbourg.

Le Ministère est censé bien connaître le dossier puisque la santé des Français est une préoccupation majeure du gouvernement. Notons tout de même la différence entre les nombres affichés et les véritables chiffres, entre parenthèse. En faisant disparaitre pas moins de 1010 employés sur Montpellier, le ministère aurait il des informations que nous n'avons pas sur la pérennité du site ? Nous comprenons donc mieux le peu d'intérêt pour la suppression des 709 emplois que prévoit le PSE quand le ministère lui-même en extermine plus de 1000.

Page 5, 6 du mémoire
Les nouvelles dispositions ne visent en aucun cas à rétablir l'autorisation administrative de licenciement supprimée en 1986, dans le cadre de laquelle l'administration opérait un contrôle direct sur le licenciement, notamment sur la réalité de sa motivation économique.

C'est explicite, l'employeur n'a pas besoin de justification économique pour procéder à des licenciements. Avec la loi dite de « sécurisation de l'emploi », il peut faire ce qu'il veut !
La loi sécurise qui en fait : les emplois ou l'employeur ?

Page 11 du mémoire
Ill. PAR CES MOTIFS
Au vu de ce qui précède, j'ai l'honneur de conclure à la confirmation du jugement du 4 juillet 2014 du tribunal administratif de Versailles et au rejet de la requête.

Le Ministère a semble-t-il oublié le principe de séparation des pouvoirs : l'exécutif et le judiciaire ! Vous pourrez remarquer qu'au lieu de demander au juge de la cour d'appel la confirmation du jugement, il conclut directement à sa place. Bel acte de démocratie, qui devrait sans aucun doute interpeller le juge sur son pouvoir et sa nécessité. Que dit l'article 16 de la déclaration des droit de l'homme et du citoyen ? « Toute société dans laquelle la garantie des droits n'est pas assurée, ni la séparation des pouvoirs déterminée, n'a point de constitution » A méditer !

NOUS VOUS INVITONS À PARCOURIR l'INTÉGRALITE DU MÉMOIRE EN DÉFENSE DÉPOSÉ PAR LE MINISTÈRE DU TRAVAIL DE L'EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL. VOUS Y TROUVEREZ L'ENSEMBLE DE NOS REMARQUES.

La souscription est toujours ouverte :
HTTPS ://www.lepotcommun.fr/pot/qZ9K8NXo Les salariés en lutte !

Soirée d'information & concerts de soutien aux travailleurs des Moulins Maurel en lutte

Infos Mille babords - 23. août 2014 - 20:00

20 h : les camarades des Moulins Maurels font le point sur leur lutte + discussion avec la salle.
21 h : Los Fralibos : les ouvrier(e)s de Fralib racontent leur lutte en théâtre et chansons.
22 h : 2e groupe (en cours de programmation)

Tarif 5 euros (recette intégralement reversée aux camarades en lutte)

Samedi 23/08 au Molotov (3 Place Paul Cézanne, 13006 Marseille (En haut de la Rue d'Aubagne / Métro Notre Dame du Mont / Parking Cours Julien)

Depuis plus de 8 mois, les travailleurs des Moulins Maurel De Marseille se battent pour préserver leur emploi et leur outil de production.
L'Union locale CGT Marseille Centre et le Molotov organisent une soirée d'information et de solidarité pour ces camarades en lutte.

Les salariés des grands moulins Maurel avec leur syndicat CGT, l'ensemble des structures locales, départementales et nationales de la CGT, sont déterminés pour sauver leur emploi. Depuis plus de 8 mois ils se relaient jour et nuit, 7 jour sur 7, 24h sur 24 pour surveiller l'outil de production.
Ce moulin fondé en 1860 est unique en Europe, il fabrique de la semoule et de la farine.
En Décembre 2008 le groupe agroalimentaire français Nutrixo dont l'état français est actionnaire a acheté le site des Grands Moulins Maurel situé dans le 12e arrondissement de Marseille au groupe Panzani.
Pendant cette période, les dirigeants de nutrixo ont tout fait pour que cette institution marseillaise présente dans la cité phocéenne périclite.
Par cette stratégie, déjà en Juillet 2012, le groupe Nutrixo annonçait sa volonté de fermer le site, fin novembre 2013 le moulin cessait toutes activités.

Depuis cette date, les salariés ont fait le choix de tout mettre en œuvre pour sauvegarder l'outil industriel et empêcher son démantèlement en le mettant sous leur protection.
Malgré la démarche déloyale du groupe nutrixo, cette mobilisation a permis qu'un repreneur s'engage, avec un projet de reprise qui assure le maintien et le développement de l'emploi industriel.
Le commissaire au redressement productif paca qui, dans son rôle a étudié l'offre d'achat, a vérifié la stabilité financière du repreneur en lui permettant de valider le projet de reprise, la transmis à nutrixo.
Malgré cela, le groupe Nutrixo refuse toujours de s'asseoir à la table des négociations malgré le mandat de vente, en dépit des demandes répétées du commissaire au redressement productif, de l'offre d'achat officiellement déposé le 6 mai 2014, et du soutien des collectivités territoriale dont bénéficie ce projet.

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

DESIGN DARK ELEGANCE | PORTED FOR DRUPAL 6 | ADAPTE PAR: JEREMY BASTIDE