Ecouter le live sur Galère  Discutez avec les autres auditeurs de radio galère : 
 Archives par animateur[trice]     Créer un contenu     Forum

 

Actualités OMS

Syndiquer le contenu
Mis à jour : il y a 36 min 9 sec

L’Assemblée mondiale de la Santé parvient à un accord sur la poliomyélite, le Règlement sanitaire international et le développement des soins chirurgicaux

22. mai 2015 - 11:00
L’Assemblée mondiale de la Santé a poursuivi ses travaux vendredi et elle est parvenue à un accord sur l’éradication de la poliomyélite, sur la poursuite de l’application du Règlement sanitaire international (2005), ainsi que sur les soins chirurgicaux et les produits médicaux.

Les délégués à l’Assemblée mondiale de la Santé ont abouti à un accord sur une résolution en vertu de laquelle les États Membres s’engagent une nouvelle fois à enrayer la poliomyélite et à se préparer au retrait progressif des vaccins antipoliomyélitiques oraux.

Le Directeur général de l’OMS et le Président de l’Assemblée mondiale de la Santé distinguent plusieurs acteurs majeurs de la santé publique

21. mai 2015 - 11:00
Le Directeur général de l’OMS, le Dr Margaret Chan, et le Président de la Soixante Huitième Assemblée mondiale de la Santé, le Dr Jagat Prakash Nadda, ont présidé aujourd’hui la cérémonie annuelle de remise des distinctions à quatre acteurs majeurs de la santé publique.

Le Prix Sasakawa pour la santé a été décerné à la Childbirth with Dignity Foundation, qui a contribué à transformer le secteur de l’obstétrique en Pologne. Pendant l’accouchement, les femmes peuvent désormais être accompagnées par leur partenaire. Elles peuvent recevoir des visites après l’accouchement et ne sont plus séparées de leur enfant. La Fondation propose d’utiliser l’argent du Prix pour continuer à développer son portail Web « GdzieRodzic.info » (« OùAccoucher.info »), qui recense les hôpitaux et les maternités de Pologne et donne des informations aux futurs parents, et pour tenir à jour sa base de données sur les hôpitaux.

L’Assemblée mondiale de la Santé adopte une nouvelle stratégie mondiale de lutte contre le paludisme et son budget

20. mai 2015 - 11:00
Les États Membres de l’OMS ont adopté aujourd’hui une nouvelle stratégie mondiale de lutte contre le paludisme pour la période 2016-2030 et ont approuvé le projet de budget programme de l’Organisation pour 2016-2017.

La stratégie vise à réduire la charge mondiale du paludisme de 40% d’ici 2020, et d’au moins 90% d’ici 2030. Elle vise aussi à éliminer la maladie dans 35 nouveaux pays au moins d’ici 2030.

La Soixante-huitième Assemblée mondiale de la Santé s'ouvre à Genève

18. mai 2015 - 11:00
Madame Angela Merkel, Chancelière de la République fédérale d’Allemagne, a pris la parole devant les délégués en cette première matinée de la Soixante-Huitième Assemblée mondiale de la Santé. «L’OMS est la seule organisation internationale qui ait une légitimité politique universelle pour les questions de santé à l’échelle mondiale», a-t-elle déclaré.

La Chancelière Merkel a préconisé un nouveau plan pour faire face aux «catastrophes» comme la récente flambée de maladie à virus Ebola. Cette flambée a montré l’impérieuse nécessité d’intervenir conjointement en situation d’urgence et l’importance de disposer sur place de structures efficaces. La Chancelière Merkel a rendu hommage à toutes les personnes qui s’emploient à préserver la santé humaine dans le monde, en les priant instamment de « travailler de concert ».

Une épidémie de maladie à méningocoque progresse rapidement au Niger

15. mai 2015 - 19:47
Du 1er janvier au 10 mai 2015, le ministère de la Santé publique du Niger a notifié à l’OMS 5855 cas suspects de méningite à méningocoque, parmi lesquels 406 décès. Il s’agit d’une épidémie en progression rapide, présentant certaines caractéristiques inédites.

Le nombre de cas suspects augmente très rapidement et a été multiplié par trois sur les deux dernières semaines. C’est la première épidémie à grande échelle de méningite due à Neisseria meningitides, sérogroupe C à frapper un pays de la ceinture africaine de la méningite.

Les hôpitaux de Katmandou restent opérationnels après les séismes

13. mai 2015 - 16:18
Les séismes et les répliques continuelles au Népal mettent en évidence l’importance des efforts consentis par le Ministère de la santé et de la population et l’OMS pendant plus d’une décennie pour s’assurer que les principaux hôpitaux, établissements et personnels de santé soient prêts et capables de fonctionner correctement en cas d’urgence ou de catastrophe naturelle.

Le premier séisme, le 25 avril, d’une amplitude de 7,8 sur l’échelle de Richter et le deuxième, le 12 mai, d’une amplitude de 7,3, n’ont pas interrompu les services dans les plus grands hôpitaux publics de Katmandou, dont le Tribhuvan University Teaching Hospital (TUTH), le Patan Hospital, le Civil Service Hospital, le Birendra Army Hospital et le centre de traumatologie au Bir Hospital.

Le rapport des Statistiques sanitaires mondiales fait le point sur les objectifs de la santé dans 194 pays

13. mai 2015 - 11:17
2015 est la date butoir pour les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) des Nations Unies, des objectifs définis par les gouvernements en 2000 pour orienter l’action mondiale visant à mettre fin à la pauvreté. Le rapport de cette année des Statistiques sanitaires mondiales – publié aujourd’hui par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), évalue les progrès accomplis dans la réalisation des objectifs liés à la santé dans chacun des 194 pays pour lesquels on dispose de données. Les résultats sont mitigés.

D’ici la fin de l’année, avec les tendances actuelles, le monde aura atteint les objectifs pour redresser la situation concernant les épidémies de VIH, de paludisme, de tuberculose et pour élargir l’accès à l’eau potable. Il aura fait également des progrès substantiels pour réduire la malnutrition de l’enfant, la mortalité de la mère et de l’enfant et pour développer l’accès aux services d’assainissement de base.

Fin de la flambée de maladie à virus Ebola au Libéria

9. mai 2015 - 10:00
Aujourd’hui, 9 mai 2015, l’OMS a officiellement déclaré la fin de la transmission du virus Ebola au Libéria. Quarante-deux jours se sont écoulés depuis l’inhumation, le 28 mars 2015, du dernier cas confirmé en laboratoire. L’épidémie d’Ebola est donc terminée au Libéria.

L’interruption de la transmission est un accomplissement monumental pour ce pays qui a payé le plus lourd tribut à la flambée actuelle d’Ebola, la plus importante, la plus longue et la plus complexe qu’ait connu le monde depuis l’émergence du virus en 1976. Au plus fort de l’épidémie, en août et septembre 2014, quelque 300 à 400 nouveaux cas étaient déclarés chaque semaine au Libéria.

L’OMS améliore l’accès aux médicaments d’importance vitale contre l’hépatite C, la tuberculose pharmacorésistante et les cancers

8. mai 2015 - 12:08
L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a publié aujourd’hui la nouvelle édition de sa liste modèle des médicaments essentiels, qui comprend entre autres des traitements novateurs contre l’hépatite C, un certain nombre de cancers (notamment le cancer du sein et la leucémie) ainsi que la tuberculose multirésistante. Cette initiative ouvre la voie à une amélioration de l’accès à des médicaments innovants affichant des avantages cliniques clairs et susceptibles d’avoir des répercussions importantes pour la santé publique dans le monde.

«Lorsque de nouveaux médicaments efficaces apparaissent pour traiter des maladies graves et répandues en toute sécurité, il est fondamental de garantir que toutes les personnes ayant besoin de ces médicaments puissent les obtenir», a déclaré le Directeur général de l’OMS, le Dr Margaret Chan. «Le fait de les inscrire sur la liste des médicaments essentiels de l’OMS est un premier pas dans cette direction.»

L’OMS publie ses meilleures pratiques pour la dénomination des nouvelles maladies infectieuses

8. mai 2015 - 2:52
L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a appelé aujourd’hui les scientifiques, les autorités nationales et les médias à suivre les meilleures pratiques de dénomination des nouvelles maladies infectieuses humaines afin d’éviter autant que possible que les nations, les économies et les peuples subissent des conséquences néfastes inutiles.

«Plusieurs nouvelles maladies infectieuses humaines sont apparues ces dernières années. Or, l’usage des termes «grippe porcine» ou «syndrome respiratoire du Moyen-Orient», par exemple, a eu des conséquences défavorables inattendues en stigmatisant certaines communautés ou secteurs économiques», déclare le Dr Keiji Fukuda, Sous-Directeur général en charge de la sécurité sanitaire à l’OMS. «Certains pourraient penser qu’il s’agit là d’une question anecdotique, mais la dénomination des maladies a une importance réelle pour les personnes directement touchées. On a déjà vu des noms de maladies déclencher des réactions brutales à l’encontre des membres de certaines communautés ethniques ou religieuses, créer des obstacles injustifiés aux déplacements, au commerce et aux échanges, et provoquer l’abattage inutile d’animaux destinés à la consommation. Cela peut avoir de graves conséquences sur la vie des gens et sur leurs moyens d’existence.»

Un engagement pour améliorer l’information sanitaire mondiale

6. mai 2015 - 18:18
L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et l’Institute of Health Metrics and Evaluation (IHME) ont signé aujourd’hui un mémorandum d’accord définissant les domaines dans lesquels ils vont collaborer pour améliorer la qualité et l’utilisation des estimations sanitaires mondiales, afin de mesurer les problèmes de santé dans le monde.

L’OMS se félicite de cet accord visant à accroître la transparence, l’accessibilité et la cohérence des estimations sanitaires pour aider les responsables politiques à prendre des décisions bien informées sur les priorités à donner aux programmes de santé publique et sur les travaux de recherche à entreprendre.

L’OMS et le HCR publient un nouveau guide sur la santé mentale dans les situations d’urgence humanitaire

5. mai 2015 - 2:00
Dans le monde, près de 80 millions de personnes subissent actuellement les conséquences de situations d’urgence humanitaire résultant de catastrophes naturelles et de conflits armés, comme en République centrafricaine, au Soudan du Sud, en République arabe syrienne, au Yémen et, plus récemment, au Népal. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) estime que 5 à 10% de ces personnes souffrent d’une affection mentale, comme la dépression, imputable à la situation d’urgence.

Les personnes souffrant de troubles mentaux ont rarement accès à du personnel soignant spécialisé formé pour évaluer et prendre en charge leurs affections. L’OMS et le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) ont donc produit un guide, intitulé Mental health Gap Action Programme Humanitarian Intervention Guide (mhGAP HIG)», pour aider les agents de santé non spécialisés à mieux déterminer, évaluer et prendre en charge les besoins en santé mentale.

Séisme au Népal: l’OMS publie une évaluation rapide de la situation sanitaire

1. mai 2015 - 17:35
L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le Ministère de la santé et de la population du Népal ont procédé à une évaluation rapide des centres de soins dans les zones frappées par le séisme et conclu que les hôpitaux des quatre districts les plus durement touchés ont été entièrement détruits ou ont subi des dégâts trop importants pour pouvoir fonctionner. Cinq autres grands hôpitaux, qui sont des centres de soins importants pour les districts concernés, fonctionnent encore mais ont besoin de toute urgence de fournitures médicales supplémentaires.

Les conclusions préliminaires de cette évaluation indiquent qu’en dépit de la pénurie de matériel médical, les hôpitaux demeurés opérationnels disposent d’effectifs suffisants pour prendre en charge les patients qui se présentent à eux.

Népal: l'OMS et ses partenaires mobilisés pour prévenir les maladies diarrhéiques

1. mai 2015 - 2:40
L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et les organisations partenaires au Népal ont mobilisé des ressources supplémentaires, notamment des médicaments et du matériel médical, pour éviter la propagation possible de maladies diarrhéiques dans les populations touchées par le séisme dévastateur qui a frappé ce pays.

«Après un séisme de cette magnitude, le système d’approvisionnement en eau est souvent endommagé et l’eau est contaminée, ce qui augmente le risque pour les personnes qui la boivent de contracter des affections diarrhéiques», explique le Dr Lin Aung, représentant de l’OMS au Népal. «Les conditions de vie dans des abris temporaires surpeuplés augmentent les risques de propagation de ces maladies.»

L’OMS et ses partenaires s’efforcent de soigner les survivants du séisme dans les régions isolées du Népal

30. avril 2015 - 13:40
L’Organisation mondiale de la Santé a intensifié ses efforts pour apporter l’assistance médicale essentielle aux populations en dehors de la vallée de Katmandou et touchées par le séisme de samedi dernier, en mettant principalement l’accent sur les soins aux blessés et la prévention des flambées épidémiques.

Coordonnant les partenaires du secteur de la santé en appui aux autorités népalaises, l’OMS s’efforce d’atteindre les zones isolées en dehors de la capitale, Katmandou, alors que les accès routiers ont été rendus difficiles en raison des dégâts causés par le séisme du 25 avril.

Népal: l’OMS coordonne l’intervention sanitaire et agit pour éviter la propagation des maladies

29. avril 2015 - 13:40
Au milieu des opérations de recherche et de sauvetage entreprises au Népal depuis le séisme dévastateur qui s’est produit samedi dernier, l’OMS a pris la direction pour coordonner les secours médicaux dans les communautés touchées.

Selon le Dr Roderico Ofrin, administrateur de l’Action sanitaire d’urgence à l’OMS, l’Organisation travaille en étroite collaboration avec les autorités népalaises pour garantir une aide médicale efficace.

Les systèmes pour combattre la résistance aux antibiotiques manquent dans toutes les régions du monde

29. avril 2015 - 13:15
Un quart des pays ayant répondu à une enquête de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) ont des plans pour préserver les médicaments antimicrobiens comme les antibiotiques, mais de nombreux autres doivent accentuer leurs efforts. Un nouveau rapport intitulé Analyse mondiale de la situation dans les pays: réponse à la résistance aux antimicrobiens révèle que malgré toutes les activités en cours et les nombreux gouvernements qui se sont engagés à résoudre ce problème, il subsiste des lacunes majeures au niveau des actions nécessaires dans les six Régions de l’OMS pour éviter l’usage à mauvais escient des antibiotiques et réduire la propagation de la résistance.

«C’est le plus grand défi à relever aujourd’hui dans le domaine des maladies infectieuses», déclare le Dr Keiji Fukuda, Sous-Directeur général pour la sécurité sanitaire à l’OMS. «Tous les types de micro organismes, dont de nombreux virus et parasites, deviennent résistants aux médicaments. Le développement de bactéries de plus en plus difficiles à traiter avec les antibiotiques est un problème préoccupant et particulièrement urgent. On observe le phénomène dans toutes les régions du monde, de sorte que les pays doivent agir pour combattre cette menace mondiale.»

Séisme au Népal: l’OMS envoie plus de matériel et aide les équipes médicales étrangères à leur arrivée sur place

27. avril 2015 - 13:40
L’OMS envoie plus de matériel médical et un contingent supplémentaire d’agents de santé dans la région où s’est produit le séisme pour aider le gouvernement népalais à fournir rapidement une assistance médicale aux milliers de personnes blessées lors de la catastrophe de samedi dernier.

«L’OMS a mis à disposition huit autres kits sanitaires d’urgence contenant des médicaments essentiels, des articles jetables et des instruments pour répondre aux besoins de 80 000 personnes pendant les trois prochains mois», a déclaré le Dr Poonam Khetrapal Singh, Directeur régional de l’OMS pour l’Asie du Sud-Est. «Cinq kits d’urgence supplémentaires sont acheminés par avion ainsi que des kits de matériel chirurgical et des trousses de secours pour répondre aux besoins immédiats. Il faut de toute urgence reconstituer les stocks médicaux pour pouvoir secourir les victimes.»

L’OMS donne des fonds et des kits sanitaires d’urgence au Népal après le séisme

26. avril 2015 - 16:50
Ce matin, l’Organisation mondiale de la Santé a fait don de quatre kits sanitaires d’urgence composés de médicaments et de matériel médical et a débloqué une première tranche de 175 000 dollars (US $) comme fonds de secours d’urgence pour répondre aux besoins sanitaires immédiats des victimes du séisme au Népal.

«Dans les heures qui ont suivi la tragédie, l’OMS a mis à disposition du matériel médical pour couvrir les besoins de 40 000 personnes pendant trois mois. Il s’agit de kits sanitaires d’urgence interorganisations qui ont été donnés aux hôpitaux où sont soignés les blessés», a expliqué le Directeur régional de l’OMS pour l’Asie du Sud-Est, le Dr Poonam Khetrapal Singh.

Journée mondiale de lutte contre le paludisme: appel à combler les lacunes dans la prévention et le traitement pour vaincre le paludisme

23. avril 2015 - 13:29
L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) lance un appel à la communauté sanitaire mondiale pour qu’elle s’attaque d’urgence aux importantes lacunes qui subsistent dans la prévention, le diagnostic et le traitement du paludisme. Bien que le nombre de cas et les décès dus au paludisme aient diminué de façon spectaculaire depuis l’an 2000, plus d’un demi-million de vies sont encore perdues chaque année à la suite de cette maladie évitable.

Trois quarts au moins des décès dus au paludisme concernent des enfants de moins de cinq ans. Pourtant, en 2013, un sur cinq seulement des enfants africains souffrant de paludisme recevait un traitement efficace contre cette maladie, 15 millions de femmes enceintes n’avaient pas reçu une seule dose des traitements préventifs recommandés et quelque 278 millions de personnes en Afrique vivaient encore dans des logements sans aucune moustiquaire imprégnée d’insecticide.
Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

DESIGN DARK ELEGANCE | PORTED FOR DRUPAL 6 | ADAPTE PAR: JEREMY BASTIDE