Ecouter le live sur Galère  Discutez avec les autres auditeurs de radio galère : 
 Archives par animateur[trice]     Créer un contenu     Forum

 

Agrégateur de flux

Festival Bobines Rebelles dans les Alpes

Infos Mille babords - 1. juillet 2016 - 20:30

Vendredi 1er juillet 2016 à Laragne - cinéma Le Hublot pour la soirée d'ouverture à 20h30
Samedi 2 juillet de14h à minuit & et Dimanche 3 juillet de 10h à 20h à Barret-sur-Méouge - chez Écoloc

Pour cette première édition dans les Alpes, la programmation est traversée par trois grands axes avec des débats associés :
les migrants, les organisations alternatives (des coopératives en Argentines ou en France jusqu'aux ZAD) et le pillage des ressources communes par les prédateurs de la finance et les luttes contre les grands projets inutiles

Mais tout est si lié !

Ici et ailleurs on pille et on confisque les ressources (la fête est finie, les dépossédés, le vent de la révolte), mais la lutte s'organise (la bataille de l'eau noire) et partout des alternatives emergent (el aguante, construire la zad, no ouestern,..).
Effet de ce pillage et du désordre mondial qu'il organise, les migrants affluent à nos portes ; à l'hypocrisie et à l'égoisme des États (Patras…, Ce sont des hommes, Reconstitution…, Sécuriser les frontières) répondent les solidarités humaines (Un village de Calabre, Privé de titre, Mme Ruetabaga)

Et l'art dans tout ça ? Une manière de rester vivant (Les cahiers de lavis, Bleu prison, Yùl et le serpent)

Un festival "Bobines Rebelles" il en existait déjà en Creuse, à Saint Denis et ailleurs, mais c'est une première dans les Alpes.
L'histoire retiendra qu'on s'est rassemblés à quelques uns pour former un collectif, et imaginer ensemble ce que pourrait être ici un festival de cinéma d'auteur, social et politique.
On s'est retroussés les manches, avec l'envie de s'en mettre plein les mirettes et de partager tout ça avec vous pendant deux jours, pour avoir des nouvelles d'ici et d'ailleurs, parce que des réalisateurs ont fait des films magnifiques, qu'ils aimeraient bien qu'on regarde ensemble ;
d'autant plus qu'il n'y a aucune chance de voir ces films à la télévision (pourtant ils existent) et puis qu'on en parle ensuite en débat, ou en buvant un verre, ou en partageant un repas autour des grandes tables dressées sous les platanes, pour que nos pensées bougent !

On sait bien que le cinéma ne peut pas changer le monde (ça se saurait)
mais on peut quand même rêver que voir des films ensemble et en parler ensuite, pourrait y contribuer...
On vous attend pour voir tout ça : ça va être exceptionnel et on l'espère : reconductible !

La plupart des réalisateurs seront présents !

Plus d'infos sur le site : http://bobinesrebelles05.jimdo.com/

« Regarde elle a les yeux grand ouverts »

Infos Mille babords - 29. juin 2016 - 19:00

18 h : apéro-dinatoire (prix libre) et infokiosk
19 h : Projection de « Regarde elle a les yeux grand ouverts »
un film de Yann Le Masson (1980)
90 minutes
En présence de Ghislaine Enoc, ancien membre du MLAC

Ce documentaire exceptionnel relate l'expérience vécue par des femmes du MLAC (association féministe fondée en 1973 et luttant pour le droit à l'avortement et la contraception) d'Aix en Provence, inculpées et jugées pour avoir pratiqué elles-mêmes des avortements (procès du 10 mars 1977). Leur lutte consistait non seulement à pratiquer des avortements, mais aussi des accouchements à domicile. Ces femmes militaient pour que l'accouchement et l'avortement soient contrôlés et voulus par les femmes elles-mêmes.

La projection sera suivi d'un débat autour des questions : Où on en est aujourd'hui et dans le 04 ? Avortement, accouchement à domicile, comment s'approprier son corps, prendre en main sa santé, être moins démunies face à un pouvoir médical parfois problématique ?

Entrée : prix libre

Organisation : Association Agate, armoise et salamandre - corps et politique, Forcalquier
Renseignements : 06 18 56 28 09

AG ouverte du collectif Al Manba

Infos Mille babords - 28. juin 2016 - 19:00

Le collectif Al Manba (collectif soutien migrants 13) se réunit en AG ouverte
tous les mardi à 19h, à Crist.o.fol [en attendant].

De la théologie à la libération ? Histoire du Jihad islamique palestinien

Infos Mille babords - 28. juin 2016 - 19:00

PRÉSENTATIONS DU LIVRE "DE LA THÉOLOGIE À LA LIBÉRATION ? HISTOIRE DU JIHAD ISLAMIQUE PALESTINIEN"

EN PRÉSENCE DE NICOLAS DOT-POUILLARD CO-AUTEUR

SUIVI D'UNE DISCUSSION SUR L'EVOLUTION DU MOUVEMENT NATIONAL PALESTINIEN AVEC HISHAM ABU SHAHLA

Moins connu que le Fatah ou le Hamas, le Mouvement du Jihad islamique palestinien (MJIP) est un acteur central de la scène politique palestinienne. Retraçant l'histoire du mouvement depuis les années 1970, les auteurs montrent comment une poignée de jeunes intellectuels ont mobilisé des référents à première vue incompatibles, le nationalisme et l'islamisme, pour les mettre au service de la cause palestinienne. Ce faisant, ils racontent une histoire souterraine du mouvement national palestinien, où les cadres habituels, qui opposent trop souvent les chiites aux sunnites et les laïcs aux islamistes, s'effacent au profit d'une lecture originale des relations entre la gauche révolutionnaire et l'islam politique.
La trajectoire de cet « islamisme paradoxal » offre de nouvelles perspectives sur le monde arabe et musulman. Car l'histoire du MJIP est aussi celle d'un réseau transnational qui relie les Territoires palestiniens, l'Égypte, la Syrie, l'Irak, le Liban, etc. Ces nouveaux éclairages nous plongent au coeur des plus récents événements qui secouent la région : les opérations militaires à Gaza et au Liban, les affrontements entre le Hamas et le Fatah, les tensions entre l'Iran et les pays du Golfe, les divisions autour de la crise en Syrie...
Grâce à leur connaissance intime de la région, les auteurs ont mené une vaste enquête de terrain leur permettant de recueillir de nombreux témoignages inédits. Et d'offrir un autre regard sur la Palestine et le Proche-Orient.

NICOLAS DOT-POUILLARD est Chercheur principal au sein du programme européen Wafaw (When Authoritarianism Fails in the Arab World - European Research Council) et Chercheur associé à l'Institut français du Proche-Orient (Ifpo).

HISHAM ABU SHAHLA est membre de l'Union Générale des Etudiants de Palestine en France

Mexique, Oaxaca - La police tue

Infos Mille babords - 27. juin 2016 - 18:00

Mexique, Oaxaca : dimanche 19 juin 2016. Quinze heures d'affrontements entre police et manifestants. 11 morts et des dizaines de blessés par balles.

Dans la matinée du dimanche 19 juin 2016, des éléments de la police fédérale mexicaine sont arrivés dans la localité de Nochixtlán, Oaxaca, en vue d'évacuer le blocage de l'autoroute mis en place depuis huit jours par des membres de la C.N.T.E., des étudiants, des pères et mères de famille. Avec une violence extrême, la police a attaqué les manifestants, d'abord avec des gaz lacrymogènes, des tirs de flashball, puis avec des armes à feu, AK47, durant plusieurs heures. Onze personnes ont perdu la vie dans ces affrontements, des dizaines d'autres ont été blessées par balles.
Dans l'état de Oaxaca, d'autres affrontements avec la police ont eu lieu à Huitzo, Juchitan dans l'Isthme de Tehuantepec et dans la ville de Oaxaca.

Depuis 2013, le président Mexicain Enrique Peña Nieto tente d'imposer sa « réforme éducative ». Cette réforme d'inspiration néo-libérale, vise à transformer l'éducation mexicaine en centre de formation garantissant une main d'oeuvre soumise au marché mondial du travail.
Depuis de nombreuses années, notamment dans l'état de Oaxaca, la section 22 de la Coordination Nationale des Travailleurs de l'Éducation – C.N.T.E. - mène la lutte contre cette réforme.
Début juin, l'arrestation de deux leaders syndicaux de la section 22 et la répression brutale des manifestations a eu pour effet de renforcer la résistance du mouvement. Les blocages d'autoroutes et de zones commerciales se sont alors multipliés. Cette situation nous ramène à la Commune de Oaxaca en 2006, mais nous rappelle également la terrible répression qui s'abattit sur le mouvement de résistance.

Une nouvelle fois nous dénonçons le mensonge d'Etat qui ne reconnaît pas que sa police a fait usage d'armes de guerre contre sa propre population.
Nous exigeons :
L'arrêt de la répression contre le mouvement de résistance à la réforme de l'éducation.
La réapparition de tous les cas de disparitions forcées.
La libération de tous les enseignants emprisonnés pour avoir défendu l'éducation publique et de tous les prisonniers politiques.
L'arrêt des ventes d'armes et de toute collaboration militaro-policière entre la France et le Mexique
Nous vous rappelons que nous sommes toujours dans l'attente de la présentation en vie des 43 étudiants de l'école normale rurale d'Ayotzinapa.

NI LES BALLES NI L'ABUS DE LA FORCE N'ARRÊTERONT LA RÉSISTANCE

OAXACA INSOUMIS – LA LUTTE CONTINUE

MARSEILLE - lundi 27 juin - 18H -
rassemblement devant le consulat du Mexique, 2 rue du beausset

Support. Don't Punish.

Infos Mille babords - 26. juin 2016 - 14:30

Lieu de l'évènement : Place de la Joliette
Les horaires de l'évènement : Début 14h30 – Fin 18h

Déroulé :
14h30 : Début du rassemblement.
14h30 : Mise en place de l'exposition du projet photo.
15h : Début du débat participatif.
16h : Photo de groupe

Pendant l'évènement : coin gâteau, cakes, boissons, etc. en espérant créer un moment convivial pour que les gens restent discuter et échanger. Retransmission du débat sur place par la radio Cave Carli Radio - Camion avec radio mobile, technicien,
photographe.

voir l'appel sur le site

Proclamation de la Commune Libre de la Plaine

Infos Mille babords - il y a 1 heure 38 min

Primitivi vous invite à vivre un moment historique ! Venez le 25 juin participer à la proclamation de la Commune Libre de la Plaine. La Mairie ayant décidé de rayer la Plaine des cartes de la Ville, les habitants décident de prendre en main leur destin. Un docu-fiction avec et pour vous !

  • - Vous avez suivi la mobilisation des habitants contre le projet de rénovation-requalification de la Plaine. Nous vous proposons de participer à l'écriture de la suite de l'Histoire ! Tout aurait pu commencer avec l'annonce par la Mairie de l'abandon de tout projet sur la Plaine, mais aussi de toute mission de service public, et aussi de la décision de rayer la Plaine des cartes de Marseille, la Plaine devenant ainsi le "quartier sans nom" :
  • - Prenant acte de cette décision, les habitants délibèrent et les débats vont bon train : "Parfait", disent certains, "voici enfin l'occasion de décider un peu nous-mêmes de notre vie et de notre ville ! De toutes façons, cela fait des années que les pouvoirs publics ont abandonné le quartier et toute volonté de nous entendre." D'autres font remarquer : "s'ils se désengagent de toute mission de service public, qu'ils nous reversent les impôts locaux. Nous en ferons meilleur usage qu'eux !" Certains passent à l'acte : des Tables monumentales sont érigées sur la Plaine pour favoriser discussions, rassemblements et vivre-ensemble. La fontaine asséchée et rouillée est remise en service, des plans de tomates sont plantés sur les grilles de la plaine. Jusqu'où cela ira-t-il ? Personne ne le sait encore, mais le futur s'invente maintenant... A suivre...

Événement sur facedebouc Primitivi ici :
https://www.facebook.com/events/1164687736896006
et sur Primitivi avec toute l'histoire, la coupure de presse et la proclamation ici :
http://www.primitivi.org/spip.php?article728

Pain, paix, liberté ! 80 ans après, que reste-t-il du Front populaire ?

Infos Mille babords - il y a 5 heures 8 min

Événement mythique, inscrit au Panthéon des gauches, le Front populaire (1934-1938) a laissé des traces profondes dans la société française et à Marseille. Ces quatre années, tiraillées entre espoir et désenchantement, présentent une densité rare : à la séquence politique incarnée par les figures de Léon Blum et de Maurice Thorez, et la lutte antifasciste s'ajoute un mouvement social d'une ampleur remarquable, mais aussi un foisonnement culturel sans précédent.
Jean Domenichino, Gérard Leidet et Bernard Régaudiat viendront relater l'histoire d'une époque fondatrice qui, depuis quelques années, s'est beaucoup enrichie, notamment grâce à l'ouverture et à l'analyse d'archives nouvelles : celles des banques suisses, celles de Moscou, et peut être plus encore celles des départements qui révèlent avec quelle intensité ce Front populaire a été vécu jusque dans chaque village de France.

Parrainage citoyen

Infos Mille babords - il y a 5 heures 8 min

Réseau Education Sans Frontières 13
resf13 chez no-log.org 06 31 32 48 65 61 rue Consolat 13001 Marseille www.educationsansfrontieres.org

DANS LE CADRE DE SA CAMPAGNE NATIONALE“Une école, un toit, des papiers : égalité des droits !”

Le RESF organise des parrainages citoyens de plus d'une centaine de jeunes scolarisés et familles sans papiers samedi 25 juin de 14h30 à 17h30 au Théâtre Toursky sous l'égide de Richard Martin, en présence de Philippe Foulquier, Imhotep (IAM)...

Si vous êtes déjà en contact avec des jeunes ou parents sans papiers notamment dans le cadre scolaire,
si vous souhaitez apporter votre aide à un jeune ou une famille sans-papiers de votre quartier,
si vous souhaitez tout simplement être présent pour soutenir cette initiative solidaire et festive... tout le monde est bienvenu !
Merci de prendre contact avec le RESF13 pour signaler votre volonté de parrainer un/des jeune(s) ou une /des famille(s) sans papiers.

Parrainer ça engage à quoi ?

A faire acte de solidarité de diverses manières avec un/des jeune(s) et/ou parent(s) sans papiers qui en ont besoin :
laisser ses coordonnées, prévenir le RESF en cas d'urgence (arrestation, menace d'expulsion locative…) ; bref, les prendre sous votre protection.
les accompagner dans leurs démarches administratives, dans leur scolarité, s'inquiéter de leurs besoins (alimentaires, vestimentaires, locatifs, médicaux…)
cela peut aussi déboucher sur des actions socioculturelles communes (sorties cinéma, musée, vacances scolaires avec les enfants, fêtes…)
le jour de l'évènement (le 25 juin), d'être présent (ou représenté) et de signer le document parrains/parrainés qui témoigne de cet engagement.
on peut parrainer seul(e), à plusieurs. Un établissement scolaire (profs, autres personnels, parents d'élèves…) peuvent parrainer un-e ou plusieurs jeunes et familles.


Repas de soutien à l'Assemblée de la Plaine

Infos Mille babords - 24. juin 2016 - 20:00

L'Assemblée de la Plaine est un collectif de quartier qui réunit habitants et habitués de La Plaine pour défendre son caractère populaire et alimenter la vie de quartier.

Depuis octobre 2015, l'Assemblée est fortement mobilisée contre le projet d'aménagement de la place Jean Jaurès ; sont régulièrement organisés des permanences d'information, des actions de sensibilisation, des réunions de mobilisation, des repas, des fêtes et des petits-déjeuners ! Des tables ont été construites sur la Plaine et un journal local a été créé !

Pour soutenir l'Assemblée (pour financer l'impression de tracts, affiches, journal...), un repas de soutien aura lieu à Manifesten, 20h.

Venez le partager avec un bon plat et du bon son !

Manifesten : 59 rue Thiers 13001

L'arme à l'oeil. Violence d'État et militarisation de la police

Infos Mille babords - 24. juin 2016 - 19:00

L' Assemblée des blessés 13 et la commission bibliothèque de Mille Bâbords vous propose de venir rencontrer Pierre Douillard qui présentera son livre L'arme à l'oeil paru aux éditions Le bord de l'eau.

Automne 2014, un manifestant est tué par une grenade lancée par un gendarme à Sivens. L'armement de la police fait, pour la première fois, la une de l'actualité. Loin de susciter de réactions à la hauteur, ce drame est l'occasion pour le pouvoir de renforcer ses stratégies de maintien de l'ordre en faisant interdire et réprimer implacablement les mobilisations qui suivent. La mort de Rémi Fraisse n'est ni une « bavure », ni un accident. Elle est le produit d'une logique structurelle, qui s'inscrit dans un processus d'impunité généralisée et de militarisation de la police en germe depuis deux décennies.

Sur fond d'hégémonie culturelle des idées sécuritaires, la police française se dote de nouvelles armes sous l'impulsion des gouvernements successifs : taser, grenades, flashballs, LBD. On tire à nouveau sur la foule. D'abord expérimentées dans les quartiers périphériques, puis contre les mobilisations incontrôlables, les armes de la police s'imposent aujourd'hui potentiellement contre tous. « En blesser un pour en terroriser mille », telle est la doctrine des armes de la police.

Cet essai passe en revue l'armement de la police pour comprendre ce que les armes disent de notre temps, quelles sont les logiques politiques qu'elles suggèrent, au-delà des spécificités françaises d'un maintien de l'ordre présenté comme irréprochable.

Soirée de soutien aux inculpéEs

Infos Mille babords - 24. juin 2016 - 18:30

Quelques infos concernant le soutien aux inculpéEs du mouvement social (en PJ le tract d'appel à diffuser sans modération).

Voici le lien vers le site

http://www.sudeduc13.ouvaton.org/spip.php?article1198

Soirée de soutien le 24 juin :

L'Union syndicale solidaires 13 organise une soirée de soutien aux inculpéEs , le 24 juin à partir de 18h 30 dans ses locaux. Les frais de justice sont importants, et les vacances approchent...
Alors si vous avez raté la première version, vous pourrez vous rattraper ! Et pour cellEux qui ont apprécié la première, un bis sera le bienvenu ! Les bénéfices permettront de rembourser les frais d'avocats et les éventuelles amendes.

Caisse de solidarité :

Voici un lien vers un pot commun en ligne mis en place par SUD éducation 13 pour collecter des fonds afin de soutenir les militantEs inculpéEs durant le mouvement contre la loi travail :

https://www.lepotcommun.fr/pot/cqgsskji

Solidairement

SUD éducation 13

Printemps social à Marseille

Infos Mille babords - 24. juin 2016 - 18:00

J'ai suivi pendant des semaines les manifestations anti loi travail à Marseille.

J'expose donc à partir du 24 juin pour 3 semaines sur ce thème traité en noir et blanc.

« At(h)ome », d'Élisabeth Leuvrey

Infos Mille babords - 23. juin 2016 - 20:00

en collaboration avec le groupe local des Colibris 83 Saint-Maximin

AT(H)OME
Documentaire d'Elisabeth Leuvrey
France/Algérie – 2013 - 53 min
Après avoir réalisé La Traversée en 2011, la réalisatrice s'attaque avec ce film At(h)ome à un nouveau défi, celui du nucléaire. Ce film de 53 minutes nous ramène en 1962, peu après l'indépendance de l'Algérie, en plein Sahara. Ici, en vertu d'un accord secret avec les autorités algériennes, l'armée française fait exploser en sous-sol une bombe nucléaire. L'essai Beryl sera le plus grave accident nucléaire du Sahara.

les actualités du film : http://lesecransdularge.fr/#actu

distrib chez lesecransdularge.fr
www.lesecransdularge.fr

Loi travail / état d'urgence / répression

Infos Mille babords - 23. juin 2016 - 19:00

Contre les politiques capitalistes
LA LUTTE REPREND SES DROITS !

avec Philippe Poutou, porte-parole du NPA
et tribune des luttes avec des militantEs impliquéEs localement

contact chez npa13.org / www.nap2009.org

Rassemblement devant la SOLEAM

Infos Mille babords - 23. juin 2016 - 16:00

Gérard Chénoz, Présidente de la Soleam, s'était engagé lors de la concertation de décembre 2015 à tenir informé la population des étapes du projet de réaménagement de la Plaine. Il est temps de lui rappeler ses belles promesses.
Ramenez sifflets et casseroles pour faire du bruit.

Une nouvelle pétition en ligne a été lancée, par laquelle les signataires s'associent à l'inquiétude et à la résistance des habitants, habitués, commerçants et forains du quartier de la Plaine face au projet municipal de « requalification » de la place Jean-Jaurès.

Voici le lien pour la signer :
Pétition rénovation à Marseille : touchez pas à la Plaine !

manif contre la loi El Khomri

Infos Mille babords - 23. juin 2016 - 11:00

Rendez-vous à Gap 11H Place Ladoucette et midi pic-nic sur le rond point du cèdre

http://05.demosphere.eu/files/import-images/bdb808c3a794bde23baecd772237fe66.png

http://05.demosphere.eu/rv/973

« Mañana Inshallah »

Infos Mille babords - 22. juin 2016 - 20:00

Melilla, ville européenne sur le continent africain.

Jour et nuit, Illies roule dans la ville. Illies est un chauffeur de taxi marocain en situation irrégulière. Vivant sur le territoire espagnol depuis sa naissance, il n'a pas encore réussi à obtenir les papiers nécessaires afin de régulariser son séjour et de vivre une vie plus sereine.

Aomar, Mohammed, et des centaines de jeunes marocains vivent en se cachant entre les rochers près du port, avec l'illusion de monter un jour sur un bateau qui les emmènerait au continent européen.

Climako, un jeune camerounais, prisonnier de Melilla depuis 5 ans, avait été expulsé du centre de séjour transitoire pour immigrés. Cela fait déjà 7 mois qu'il vit dans un campement improvisé près de ce centre. Prisonnier d'une bureaucratie sordide, il vit dans une grande incertitude perpétuelle.

En suivant ces trois histoires, les auteurs de « Mañana Inshallah » tentent de montrer la situation migratoire à Melilla, exclave espagnole au Maroc et symbole de la politique européenne, dite politique d'« accueil ».

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

DESIGN DARK ELEGANCE | PORTED FOR DRUPAL 6 | ADAPTE PAR: JEREMY BASTIDE