Ecouter le live sur Galère  Discutez avec les autres auditeurs de radio galère : 
 Archives par animateur[trice]     Créer un contenu     Forum

 

Agrégateur de flux

L'unité en question.....

Infos Mille babords - 16. mars 2015 - 18:00

Lundi 16 mars à 18h > L'UNITÉ NATIONALE EN QUESTION...

Pierre Stambul, porte parole de l'Union juive française pour la paix, sera intervenant durant ce débat.

7 janvier 2015 : attentat meurtrier à la rédaction de Charlie Hebdo. Quelques heures après, c'est la fusillade de l'Hyper Casher à Vincennes. L'horreur est à son comble et la réaction unanime. Sous le coup de l'émotion, 4 millions de personnes descendent dans la rue. Pourtant, le mot d'ordre de cette mobilisation reste flou et le consensus dérangeant. très vite, la mobilisation nationale se transforme en « Union nationale ». Le discours guerrier pointe, qui permet de réunir dans une unité non moins fantasmée (la communauté nationale), ce qui est divisé au niveau social. Cette « unité nationale », dans le contexte actuel, signifie légitimer la politique coloniale occidentale et la guerre que le capital mène de manière internationale : celle contre les prolétaires, quelle que soit leur couleur ou leur religion. Pour l'instant, elle entraîne une hausse cumulée du racisme, de l'islamophobie et de l'antisémitisme. Et bien sûr, un renforcement du sécuritaire... Nous pensons qu'il est nécessaire de discuter et de s'organiser pour faire exister un autre discours, et pour dépasser les divisions du prolétariat que l'Etat nous impose. Nous vous invitons à discuter de ces questions.

Tout le programme ici :
http://www.anticolonial.net/spip.php?article2991

Carnaval populaire de Marseille

Infos Mille babords - 15. mars 2015 - 12:00

Dimanche 15 mars à partir de 12h
DÉCOLONISONS LES CORPS, LES ESPRITS, LES IMAGINAIRES ! TOU-TE-S AU CARNAVAL POPULAIRE DE NOAILLES/LA PLAINE


12h : Rassemblement Cours Joseph Thierry - Andiamo - à boire et à manger

13h à Noailles (place Homère), avec des grillades ;

14h à la Plaine ;

15h : CHARIVARI !

Tout le programme ici :
http://www.anticolonial.net/spip.php?article2991

Kibō no Kuni (Terre d'Espoir)

Infos Mille babords - 14. mars 2015 - 20:00

4 ans déjà que la catastrophe nucléaire mondiale de Fukushima (Japon) a commencé. Elle se poursuit inexorablement entraînant dans son sillage la contamination radioactive de l'atmosphère et de l'océan, la maladie et la mort des territoires et du vivant. Samedi 14 mars, le CAN84 organise à Avignon la projection du film japonais "Kibō no Kuni" (Terre d'espoir) suivie d'un débat...

Ils meurent. Lentement ou brutalement. La radioactivité poursuit son œuvre de mort sur les corps. Plus de 80% des enfants des villes voisines de la centrale nucléaire en perdition de Fukushima sont atteint de dégradation de leur thyroïde avec, à terme, pour la grande majorité, des vies mutilées par la maladie et le cancer. Des familles ravagées et endeuillées.

Le 11 mars prochain, comme un peu partout dans le monde, des citoyens qui n'ont pas encore perdu leur humanité se rassembleront en hommage aux victimes et pour manifester leur opposition à cette invention démoniaque de la destruction atomique (en Vaucluse : mercredi 11 mars à 18h devant le monument aux morts de l'Hôtel de ville d'Avignon).

Le 14 mars à 20h les amoureux de la vie et de la Terre, les humains dignes et responsables, ceux et celles qui ne renoncent pas et ne plient pas l'échine, ceux et celles pour qui le mot "avenir" à encore du sens sont invités à un ciné-débat au Théâtre du Chêne Noir à Avignon (Samedi 14 mars 2015 à 20h au théâtre du "Chêne Noir", salle Léo Ferré, Avignon, Vaucluse, 8 bis, rue Sainte Catherine), réservation conseillée sur collectifantinucleaire84 chez hotmail.fr .

"The Land of Hope", "Terre d'Espoir" en français, "Kibō no Kuni" en japonais

La suite sur : http://coordination-antinucleaire-s...

D'Exibit à Charlie : nouveaux miodes de représsentations racistes

Infos Mille babords - 14. mars 2015 - 19:00

Table ronde avec Houria Bouteldja (porte-parole du Parti des Indigènes de la République) ; Franco Lollia (porte-parole de la Brigade Anti Négrophobie et du Collectif contre Exhibit B) ; Pierre Chopinaud (porte parole de La voix des Rroms) et Elsa Dorlin (philosophe - parmi ses dernières publications : Sexe, race, classe (PUF, 2009). Débat animé par Emmanuel Moreira, de la web-revue laviemanifeste.com

Où il sera, entre autre, question d'"Exhibit B" : spectacle proclamé « anti-raciste » par l'artiste, défendu comme tel par les institutions et certaines associations « humanistes » françaises ; et vécu comme raciste par une population souvent issue des anciennes colonies… où il y sera question également de "Charlie Hebdo", journal satyrique sexiste et islamophobe, devenu symbole français de la liberté d'expression ; où il y sera question, enfin, de cette terrible confusion, où l'on voit un gouvernement, sous couvert d'antiracisme, mener une politique xénophobe et colonialiste ; et, sous couvert de liberté d'expression, réprimer toute critique du consensus « charliesque » et ce jusqu'à l'aberration (mise en examen d'enfants…)…

Tout le programme ici :
http://www.anticolonial.net/spip.php?article2991

Grand Bal Costumé !En soutien à Radio Galère

Infos Mille babords - 14. mars 2015 - 18:00

Concerts/Chorales/Fanfare/Balèti/Bar/Bouffe/Salons d'écoute à Prix Libre

Samedi 14 Mars 2015, de 18h à 1h
à la Torpille, 23-25 rue des Phocéens, Marseille 2° (Tram T2 République-Dames)

On garde le masque pour le Carnaval de la Plaine et de Noailles le lendemain, rendez-vous à 15 sur la Place Jean Jaurès, Marseille 5° !

« Bonjour !

Le prix libre que vous allez donner représente bien plus que le concert, le repas et la boisson que nous vous avons préparés : c'est le prix de la liberté de notre parole sur les ondes ! Le projet, né dès 1978, vise à donner de la voix à tous ceux et celles qui n'existent pas, ou pas assez.

« Donner la parole à ceux que l'on n'entend jamais dans les media, ou pas assez »

Bon sang : avoir notre radio, là où on peu dire ce qui est à dire... Dans une radio, Radio Galère, qui maîtrise totalement sa chaine technique d'émission.

Voilà pourquoi nous organisons cette soirée de soutien. Parce que l'État réduit les dotations aux collectivités qui soutiennent financièrement le projet de l'association Galère.

Voilà pourquoi le carnaval se mobilise pour défendre la liberté de s'exprimer, y compris sur les ondes.

Merci de ta généreuse contribution au prix "libre" de la liberté ! »

Rosa Luxembourg : La brochure de Junius, la guerre et l'Internationale (1907-1916 )

Infos Mille babords - 14. mars 2015 - 17:30

« Souillée, déshonorée, pataugeant dans le sang, dégoulinante de boue - voilà comment se présente la société bourgeoise, voilà ce qu'elle est. Ce n'est pas quand, vertueuse et tirée à quatre épingles, elle prend le masque de la civilisation, de la philosophie et de l'éthique, de l'ordre, de la paix et de l'État de droit, c'est quand elle apparaît telle une bête féroce, un sabbat de l'anarchie, un souffle pestilentiel répandu sur la civilisation et l'humanité qu'elle se montre nue, sous son vrai jour. Et au beau milieu de ce sabbat de sorcières s'est déroulée une catastrophe historique d'importance mondiale : la capitulation de la social-démocratie internationale. » R.L.

PRÉSENTATION Samedi 14 mars 2015 à 17H30
Librairie de l'Arbre 38, rue des 3 mages 13006 Marseille
http://librairiedelarbre.blogspot.fr/

La brochure de Junius, la guerre et l'Internationale (1907 - 1916 )
Tome IV des œuvres de Rosa LUXEMBURG

Collectif Smolny en co-édition avec Agone
Traduit de l'allemand par Marie Hermann, Marseille, Agone, 2014

Présentation suivie d'une discussion par les rédacteurs de la maison d'édition Smolny

De l'éducation nationale à une alternative éducative, une causerie dans tous ses états

Infos Mille babords - 14. mars 2015 - 17:00

Nous sommes des éducateurs-trices en tout genre, attachéEs aux services publics. Depuis quelques années nous tentons d'améliorer un système déficient. L'année scolaire 2013-2014, nous avons souhaité une nouvelle fois nous faire entendre sur la surcharge des classes, le manque d'ATSEM, la réforme des rythmes scolaires, l'empêchement fait aux pédagogies actives, le refus d'ouverture d'une 6e classe, l'absence de travail coéducatif... Suite à de nouvelles pressions hiérarchiques, tant sur les enseignantEs que sur les parents, en l'absence d'engagement fort des enseignantEs et des responsables académiques, nous avons adopté l'idée d'investir notre temps dans la création en dehors du service d'État : non seulement une autre école aux dimensions plus humaines tant sur le plan du nombre d'enfants à accueillir que sur la pédagogie mise en œuvre, mais aussi l'invention d'un espace d'éducation continue.
Cette décision nous donne accès à des libertés qui nous étaient refusées, pour agir sur des sujets, paradoxalement encouragés aussi par l'État (coéducation, liberté pédagogique...).
À travers l'association Micro école Bricabrac-Espaces Éducatifs, il s'agit de promouvoir par tous moyens, des formes d'expérimentations scientifiques, techniques, environnementales, artistiques et sociales permettant à tout individu une éducation permanente, dans un cadre démocratique et attentif à ses conditions de vie individuelles et collectives.
L'exigence des apprentissages se fera dans la continuité des temps éducatifs de la famille, des loisirs et de la vie scolaire, dans un espace de vie géré conjointement par les parents, les enfants, les enseignantEs et les personnes intéressées.
Ayant écarté certains éléments bloquants dans l'Éducation nationale, nous nous confrontons cependant désormais à d'autres paramètres contraignants liés à l'organisation administrative de notre société et aux moyens que cette expérience nécessite.

INVITATION À NOTRE LOCAL DU CIRA
50 rue Consolat, 13001 Marseille (entrée libre)
Le samedi 14 mars 2015 à 17 heures
DE L'ÉDUCATION NATIONALE À UNE ALTERNATIVE
ÉDUCATIVE, UNE CAUSERIE DANS TOUS SES ÉTATS par Erwan Redon, Nicolas Sonnet, Marie Claude Labourin et Vincent Reyes

C.I.R.A. 50 rue Consolat 13001 MARSEILLE Tel : 09 50 51 10 89 (appel au prix local en France) Courriel : cira.marseille chez free.fr Site Internet : cira.marseille.free.fr
Permanences : du lundi au vendredi de 15 heures à 18 heures 30

cira.marseille chez free.fr / cira.marseille.free.fr

La France et la guerre contre le terrorisme. Opérations extérieures et ennemi intérieur

Infos Mille babords - 14. mars 2015 - 15:00

Table ronde avec Raphaël Granvaud, Thomas Deltombe, l'association Survie, et les radios Zinzine et Galère.

Afin d'appréhender l'ordre sécuritaire et militaire à l'œuvre dans notre pays et à l'étranger, tout particulièrement dans les ex-colonies françaises, nous reviendrons sur le passé et l'actualité des discours et pratiques des armées et services sécuritaires français, notamment sur les dernières interventions françaises en Afrique et sur la doctrine de guerre antirévolutionnaire. Nous décortiquerons ensuite les liens entre les logiques d'opération extérieure et d'ennemi intérieur. Enfin nous montrerons les dérives antidémocratiques, racistes et fascistes qui se profilent à travers la guerre antiterroriste.

Tout le programme ici :
http://www.anticolonial.net/spip.php?article2991

Contre le nucléaire

Infos Mille babords - 14. mars 2015 - 14:00

info à tous et toutes
je suis là chaîne humaine 14.3.2015 14h entre Tricastin-Marcoule et Cadarache
et toi ?????

Physicien nucléaire, polytechnicien, Bernard Laponche est formel : la France est dans l'erreur. Avec le nucléaire, elle s'obstine à privilégier une énergie non seulement dangereuse mais obsolète. Alors que d'autres solutions existent, grâce auxquelles les Allemands ont déjà commencé leur transition énergétique.
l'article de Bernhard Laponche lire plus....
http://www.telerama.fr/monde/bernard-laponche-il-y-a-une-forte-probabilite-d-un-accident-nucleaire-majeur-en- europe,70165.php

visitez notre site www.chainehumaine .fr
Facebook "Réaction en chaîne humaine"

Poésies & Musiques

Infos Mille babords - 13. mars 2015 - 19:00

• Rencontres poétiques avec Gauz, Stéphane Nowak Papantoniou et Serge Pey

Gauz - Son premier roman "Debout-payé" (Nouvel Attila, 2014) porte un regard sur les inégalités sociales, la consommation, la société de surveillance contemporaine. Il raconte les trois âges de l'immigration ivoirienne, de 1960 à nos jours. Et dresse un historique du gardiennage.

Stéphane Nowak Papantaniou - Écrivain, lecteur, adepte de la poésie-action. Il lira des extraits de "Glôôsse" (Al Dante, 2014), texte à la fois poétique et politique sur la situation sociale de la Grèce d'aujourd'hui.

Serge Pey - son art singulier mêle à la fois la poésie sonore, l'installation, l'agit-prop, la philosohie et l'art-action… Parmis ses dernières publications : "La Boîte aux lettres du cimetière" (Zulma, 2014) et "Agenda rouge de la résistance chilienne" (Al Dante, 2014).

Oraliture#6, une soirée proposée en partenariat avec Al Dante, la librairie Histoire de l'oeil, le Dar Lamifa et l'Union Peuple & Culture, dans le cadre du Printemps des poètes.

Cette soirée poésie sera suivie, en seconde partie d'un concert :

• ZA KIBITKOÏ - LA ROULOTTE

Concert tzigane russe avec l'ensemble "À cordes et à cœur". Stéphanie Aliotti-Delmonte, violon. Imad Mohdi-Mahgrobi, percussions. Stéphane Pernice, guitare, mandoline et chant.Anne Vassiltchikova, chant.

(Dar Lamifa - 127 rue d'Aubagne, Marseille 6e).

Métropolisation et gentrificationDeux exemples de villes méditerranéennes : Barcelone et Marseille

Infos Mille babords - 12. mars 2015 - 19:30

La globalisation de l'économie à l'oeuvre ces dernières décennies, a imposé aux métropoles une réorganisation territoriale. Une double dynamique quantitative et qualitative, d'attractivité et de compétitivité, modèle les villes qui veulent se maintenir à la tête d'un système urbain complexe, hiérarchisé et concurrentiel. Ce processus appelé plus généralement métropolisation implique une nouvelle géographie des aires résidentielles où les centres des villes sont perçus comme les territoires de la créativité et de l'excellence, par opposition aux territoires périphériques, vécus comme une zone de relégation. Cet épiphénomène ségrégatif appelé gentrification n'a pas épargné Barcelone et Marseille.

Alors, qu'entend-on réellement par métropolisation et gentrification ? Quelle corrélation relie ces deux processus ?
Les villes sont-elles toutes égales face à ces nouvelles logiques urbaines ?
Barcelone serait un modèle de métropolisation réussie qu'aujourd'hui Marseille se devrait de suivre pour trouver auprès de ses rivales une reconnaissance métropolitaine. Mais l'exemple catalan n'est-il pas l'incarnation des échecs successifs des politiques de la ville à s'adapter aux nouveaux enjeux sociétaux ?

Silvère Jourdan est docteur en géographie et chercheur associé à l'UMR TELEMME depuis 2013. Pluridisciplinaires ses recherches portent sur les processus urbains contemporains en particulier ceux de gentrification et de métropolisation. Les aspects économiques, sociaux, résidentiels, urbanistiques, historiques et politiques sont au centre de ses travaux.

Plus d'infos : http://equitablecafe.org/

Dette et extractivisme

Infos Mille babords - 12. mars 2015 - 19:00

Rencontre avec Nicolas Sersiron, président du CADTM-France, autour de son dernier livre et, plus généralement, des luttes soutenues par le CADTM. Le système dette est un grand levier de l'accaparement par les multinationales et les pays industriels des ressources naturelles des pays du Sud. Au Nord comme au Sud, à travers les plans d'austérité, il favorise le transfert de la plus value du travail vers les détenteurs de capitaux. Quant à l'extractivisme, c'est un nouveau mot qui permet de rassembler trois grands pillages : celui des ressources naturelles, humaines et financières. Dette et extractivisme sont des grilles d'analyse qui, en se recoupant et parfois se superposant, aident à mieux appréhender les grands problèmes actuels…

(Librairie Transit - 45 Boulevard de la Libération, Marseille 1er).

Tout le programme ici :
http://www.anticolonial.net/spip.php?article2991

« La Guerre des Graines »

Infos Mille babords - 11. mars 2015 - 20:00

Attac Marseille et le Centre Culturel de Luminy proposent tout au long de cette année un cycle cinéma sur le thème « Agriculture et Alimentation » avec la projection le mercredi 11 mars à 20 h d'un film de Stenka Quillet et Clément Montfort - 52 minutes - 2014.

La Guerre des Graines : les graines sont-elles une marchandise ou un bien commun de l'humanité au même titre que l'eau ou l'air ? Dans un avenir très proche, les agriculteurs n'auront peut être plus le droit de replanter leurs propres graines. En Europe, une loi émerge pour contrôler l'utilisation des semences agricoles… Derrière cette confiscation, 5 grands semenciers qui possèdent déjà la moitié du marché des graines et cherchent à étendre leur privatisation. L'histoire que nous révélons dans ce documentaire, c'est celle d'une guerre silencieuse, méconnue et dont l'enjeu est pourtant crucial : notre indépendance alimentaire.

Le film sera précédé du court-métrage brésilien de Jorge Furtado - 12 minutes - 1989.

L'Île aux Fleurs : douze minutes, c'est le temps durant lequel nous suivons le parcours d'une tomate, depuis sa production dans la plantation de M. Suzuki, jusqu'à son point d'arrivée à la décharge publique de l'île aux Fleurs. Film pamphlet, systématique et grinçant, ce court métrage dénonce la sous-humanité qu'entraîne l'économie de marché et les 13 millions de Brésiliens sous-alimentés.

Après la projection, nous pourrons débattre sur la thématique de la souveraineté alimentaire, des semences et du brevetage du vivant.

Présence et animation des Femmes semencières :
http://www.femmes-semencieres.com/

Et de Graines de vie (sous réserve) :
http://grainesdevie.net/

Entrée libre.

Contact : centre-culturel chez luminy.org
Cafétéria du restaurant universitaire du campus de Luminy
www.luminy.org
13009 Marseille

Contre le fascisme en Europe, la répression policière et la guerre

Infos Mille babords - 11. mars 2015 - 19:30

On peut voir une forte montée et une banalisation de l'extrême droite un peu partout en Europe souvent couverts par l'État et son appareil répressif alors que nous sommes presque au jour anniversaire de la fin de la deuxième guerre mondiale et de celle de la dictature nationale-socialiste en Allemagne.

Nous pensons qu'il faut informer et consolider des liens internationaux sur ces thématiques. Pour cela, nous organisons une rencontre internationale à Demmin dans le Nord de l'Allemagne du 7 au 9 mai 2015.

Dans cette soirée, nous voulons brièvement vous informer des formes que prend la montée de l'extrême droite en Allemagne (Pegida, NSU, Anti-Antifa…).

Nous voudrions ensuite vous présenter la rencontre et les différentes thématiques de celle-ci, discuter avec vous dans une ambiance conviviale.

RDV à 19h30 le 11 mars à la Casa Consolat, 1 rue Consolat, Marseille

Des membres de l' Alliance pour des actions le 8 mai à Demmin et du Forum Civique Européen

Pourquoi ces rencontres à Demmin (Mecklembourg-Poméranie, Allemagne) ?

Depuis plusieurs années, "l'Alliance pour le 8 mai" s'oppose à une marche aux flambeaux de néo-nazis qui transforment le jour de la fin de la guerre et celui de la victoire contre le fascisme en un jour de deuil afin de commémorer les "victimes de la défaite du nazisme".

En 2014, face aux 200 néo-nazis, 800 contre-manifestant-e-s s'étaient mobilisé-e-s, sous l'œil vigilant de 500 policiers dont la stratégie consistait à augmenter les contrôles, à empêcher le travail de la presse, à utiliser des chiens policiers et à déployer des canons à eau. Pour protéger les néo-nazis, la police criminalisait du même coup les contre-manifestant-e-s : les sit-ins contre les néo-nazis furent dispersés par les robocops.

Un jeune français a été malmené si violemment par les forces de l'ordre qu'il en a perdu connaissance et a dû être transféré à l'hôpital dans un état de coma artificiel. Le ministre de l'Intérieur du Land Mecklembourg-Poméranie, M. Lorenz Caffier, a défendu ses fonctionnaires, posant la question "Que faisait ce jeune Français à Demmin ?", suggérant ainsi qu'il n'avait pas le droit d'être là. Nous voulons créer une forte mobilisation internationale ces jours là pour s'entre- informer et consolider des liens internationaux.

Projection du film "Abdel pour mémoire"

Infos Mille babords - 11. mars 2015 - 19:00

Projection du film "Abdel pour mémoire" (Réal. : Mogniss H. Abdallah/Agence IM'média) -

Table ronde/discussion autour des violences policières organisée par le collectif Angles morts, avec les membres de la famille de Morad + Repas solidaire.

Tous les bénéfices de cet événement aideront la famille de Morad à mener son combat pour obtenir Vérité et Justice !

Le 1er avril 2014, vers 15h, deux policiers en civil interviennent dans la cité Fontvert (quartiers nords de Marseille). Morad Touat, 16 ans, tente d'échapper aux policiers et se réfugie dans un appartement au deuxième étage. Poursuivi par l'un des policiers jusqu'au balcon, Morad chute. Il décède quatre jours plus tard. À ce jour, aucune information judiciaire n'a été ouverte et la famille de Morad est totalement délaissée par les institutions.

Tout le programme ici :
http://www.anticolonial.net/spip.php?article2991

Permanence du RESF 13 jeunes et familles

Infos Mille babords - 11. mars 2015 - 15:00

Exceptionnellement, la permanence RESF jeunes et familles sans papiers aura lieu le mercredi 11 mars, de 15 à 17h à la MMDH

Moujahidate

Infos Mille babords - 10. mars 2015 - 21:00

Projection en présence de la réalisatrice.
Des femmes, engagées au sein du FLN-ALN pour l'Indépendance de l'Algérie témoignent. Ces moudjahidates partagent avec nous leurs expériences et mémoires. Photos d'époques et extraits de films se tressent avec les récits de ces femmes, et de celui de l'historienne Danièle Djamila Amrane Minne, elle-même ancienne combattante.

Luttes et Résistances au Brésil

Infos Mille babords - 10. mars 2015 - 20:00

Projection de We don't like Samba (41min, VOSTFR)
Documentaire sur les mobilisations sociales qui ont secoué le Brésil depuis les manifestations de juin 2013, suivi d'une discussion avec une activiste brésilienne.

Le mardi 10 mars 2015 à 20H, au squat Le Raccoon à Marseille.
Pour obtenir l'adresse, envoie-nous un mail à :
raccoon-mars chez riseup.net

Café, thé, desserts vegan à prix libre en soutien aux inculpées/s qui passent en procès au Brésil après les troubles liés à la coupe du monde. Plus d'info sur l'Anarchistt Black Cross Rio De Janeiro :
http://cnario.noblogs.org

On a un magasin gratuit de fringues, tu peux y prendre ce dont tu as besoin ou nous déposer tes vêtements que tu n'utilises plus. Tu peux aussi ramener de la nourriture et des produits vegan de première nécessité, on organise une collecte pour les prisonnières/rs des Baumettes.
A mardi !

*****

Descriptif du docu :
Comme souvent, il a suffi d'une étincelle – l'augmentation des transports – pour attiser la rage sociale et répandre le feu de la révolte jusqu'aux confins du pays. Les Brésiliens, écrasés par des salaires misérables, la précarité, des crédits pour une consommation toujours plus hors d'atteinte et, dans les favelas, par une répression
policière militarisée, ont préparé la Coupe du monde à leur manière :
résistances aux projets d'urbanisation, manifs massives et d'une radicalité explosive, grèves sauvages… Le pays n'avait pas vécu une telle irruption de frustration et de colère depuis la fin de la dictature militaire. Foulant aux pieds la trilogie foot-samba-carnaval, les éboueurs en grève, "les Garis" comme on les appelle, proclament :
"On n'en a rien à foutre de la samba ! Nous sommes des rebelles". C'est l'histoire de tous ces rebelles que raconte "We Don't Like Samba".

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

DESIGN DARK ELEGANCE | PORTED FOR DRUPAL 6 | ADAPTE PAR: JEREMY BASTIDE