2016-05-16-Emission-LivresEtAmies | RADIO GALERE

 Ecouter le live sur Galère  Discutez avec les autres auditeurs de radio galère : 

 

2016-05-16-Emission-LivresEtAmies

Cliquez sur émission pour dérouler l'intégralité du sommaire et si vous voulez télécharger l'émission cliquez sur dowload audio file

Jean François Le Goff Les Gens Ordinaires avec Georges Orwell et Donald Woods Winnicott.L'auteur ,thérapeute familial a écrit des articles,des publications et des livrfes parus aux Editions de l'harmattan.Il est mort récemment d'un cancer contre lequel il luttait depuis plusieurs années".Intransigeant et ne se payant pas de mots comme ses deus=x héros"(4éme de couverture=il se plais à confronter deux pensées qui honorent le "court" 20ème sièclele marxisme et la psychanalyse,la dénonciation de l'exploitation et la découverte de l'inconscient.pour être franche je dois avouer qu'Orwell n'aimerait pas être ainsi catégorisé car il trouvait le marxisme sommaire (?) sa détestation du stalinisme et du totalitarisme lui a valu d'être récupéré par la droite ,lui qui s'était engagé contre le franquisme en Espagne. Présentons donc ces 2 auteurs: Orwell (1903-12950) ,Winnicott (1896-1971),tous deux anglais, tous deux outsiders,tous deux allergiques à fire partie d'i=une école de pensée,tous deux exclus par leurs pairs,les écrivains, les cercles psychanalytiques.Son attachement et sa rupture avec Mélanie Klein,en désaccord sur la conscience de l'enfant tout petit sont connus. Deux oeuvres aux objectifs différents ,témoigner(Le quai de Wigam,Hommage à la catalogne),faire haïr le stalinisme (1984,la ferme des animaux),défendre sa vision de la psychanalyse, témoignage sur sa vie, notamment sa relation avec sa mère,importance de sa vie dans Londres bombardée dans sa réflexion sur la famille . Mais qui se retrouvent dans le souci des gens"ordinaires":ils ont besoin de trouver leur vrai "self",d'être créatifs,de crier ce qu'ils pensent,de se révolter... Les gens ordinaires sont méprisés par les intellectuels et aussi parles classes moyennes dominées par des préjugés inculqués dès l'enfance. ILs nous manquent ,c'est le titre d'un des derniers chapitres de J.F. Le Goff,qui, heureusement n'omet pas de le signifier fortement dans une lettre imaginq=naire de winnicott à Orwell.

 
 
 
 
DESIGN DARK ELEGANCE | PORTED FOR DRUPAL 6 | ADAPTE PAR: JEREMY BASTIDE 

Powered by Drupal, an open source content management system