Ecouter le live sur Galère  Discutez avec les autres auditeurs de radio galère : 

 

Infos Mille babords

Syndiquer le contenu Mille Babords
Mis à jour : il y a 9 heures 37 min

Jean Ziegler, l'optimisme de la volonté, en présence de Christophe Ventura

22. janvier 2019 - 20:30

Ciné - Débat avec la projection de "Jean Ziegler, l'optimisme de la volonté", de Nicolas Wadimoff, suivi d'un échange avec Christophe Ventura.

Le film :
En 1964, à Genève, le Che demanda au jeune Jean Ziegler de rester en Suisse pour lutter dans le « cerveau du Monstre » capitaliste.
Depuis, comme écrivain, professeur, député et collaborateur de Kofi Annan, Jean Ziegler n'a eu de cesse, à travers ses livres et ses discours, de fustiger les injustices, le pouvoir des oligarchies capitalistes et les responsables de la faim dans le monde.
Aujourd'hui âgé de 82 ans, il se bat toujours au sein des institutions de l'ONU, pour honorer sa promesse au Che.
Lors d'un voyage à Cuba en compagnie de sa femme Erica, ses idées révolutionnaires sont mises à l'épreuve de la réalité en pleine évolution qu'il découvre sur l'île.
Ziegler fait-il partie des vainqueurs ou des perdants, face au « Monstre » ?

Bande annonce : https://vimeo.com/182833269

Christophe Ventura :
Chercheur à l'IRIS (Institut des Relations Internationales et Stratégiques), spécialiste de l'Amérique latine, il a réalisé un grand nombre de missions dans la région (Argentine, Brésil, Mexique, Amérique centrale, Venezuela, Uruguay).
Chargé de cours sur la Géopolitique de l'Amérique latine dans un monde multipolaire au sein d'IRIS Sup', il est également enseignant à l'Institut Catholique de Paris, dans les masters de Géopolitique de la FASSE.
Journaliste, il suit depuis le début des années 2000 les évolutions politiques, économiques, sociales et géopolitiques dans cette région et publie régulièrement des articles dans divers journaux et revues (Le Monde diplomatique, Diplomatie, Mémoire des luttes, etc.).
Engagé dans le milieu associatif international, il a participé à la conception et à l'organisation des Forums sociaux mondiaux depuis leur fondation en 2001 (Porto Alegre, Brésil). Dans ce cadre, Christophe Ventura a accumulé une connaissance singulière de la société civile latino-américaine (mouvements sociaux, syndicats, ONG, partis, milieux universitaires, etc.) et des acteurs institutionnels des pays du sous-continent.
Diplômé de l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS), Christophe Ventura a étudié l'histoire du néolibéralisme aux Etats-Unis et les indépendances latino-américaines au 19e siècle.
Christophe Ventura est aussi secrétaire général des Amis du Monde diplomatique.

Au programme de cette soirée :

À 20h30 :

Projection de "Jean Ziegler, l'optimisme de la volonté"

À partir de 22h00 :

Conférence / débat mené par Christophe Ventura à partir du film.

diplo-docus chez kheper.org
Renseignements sur : www.kheper.org

Permanence RESF pour l'accueil des jeunes majeurs sans papiers

9. janvier 2019 - 15:00

Le Réseau éducation sans frontières13 tiendra sa permanence mensuelle le Mercredi 9 janvier de 15h à 17h pour l'accueil des jeunes majeurs et familles sans papiers à la MMDH, 34 cours Julien à Marseille.

Contact : resf13 chez no-log.org ; tel : 06 31 32 48 65
www.educationsansfrontieres.org

Permanence du RESF 13 jeunes et familles sans papiers

9. janvier 2019 - 15:00

de 15 h à 17 h

resf13 chez no-log.org / 06 31 32 48 65
www.educationsansfrontieres.org

Nous voulons des coquelicots, stop aux pesticides

4. janvier 2019 - 18:30

Pour la quatrième fois le mouvement "Nous voulons des coquelicots - Marseille" nous donne rendez-vous face à la mairie le vendredi 4 janvier à 18h 30, quai du Port. Cet événement est mensuel. Il a lieu tous les premiers vendredi du mois jusqu' en 2020. Plus de 800 rassemblements ont eu lieu en décembre.
A Marseille on est trés motivé-e-s. A chaque rassemblement le nombre de militant-e-s s' étoffe. Stop aux pesticides nous voulons des coquelicots !
L' appel est à faire signer un maximum sur https://nousvoulonsdescoquelicots.org/l-appel/

Cantine sans frontières

29. décembre 2018 - 12:30

Repas préparés et organisés par des personnes sans-papiers.
L'intégralité des bénéfices récoltés leur revient.
Les cantines sont à prix libre. Tous les derniers samedis du mois à partir de 12h30.

— -

Bibliothèque La Rétive
42 rue du faubourg d'Auvergne - Alès
Permanence tous les mercredis et samedis de 15 à 19 heures
laretive-at-riseup.net - https://laretive.info

Nationale 7, de Jean-Pierre Sinapi

28. décembre 2018 - 19:00

19h : auberge espagnole
20h30 : projection
Nationale 7, Jean-Pierre Sinapi, 2000, 90 min.

Jeune éducatrice spécialisée, Julie vient d'être engagée dans un foyer pour handicapés moteurs. On s'empresse de lui confier René, myopathe acariâtre et irascible.

Contre toute attente, Julie parvient à s'imposer auprès de René, dont elle finit par percer le secret : il voudrait faire l'amour avec une femme avant d'être définitivement rattrapé par sa maladie évolutive…

Touchée par sa détresse, Julie décide de partir à la recherche d'une prostituée, le long de la nationale 7…

Inspiré de faits réels, Nationale 7 est tout simplement une ode à la vie, un concentré de bonheur.

— -

Bibliothèque La Rétive
42 rue du faubourg d'Auvergne - Alès
Permanence tous les mercredis et samedis de 15 à 19 heures
laretive-at-riseup.net - https://laretive.info

Repas de Noël solidaire et participatif

24. décembre 2018 - 19:00

Le Rallumeur d'etoiles ouvrira ses portes pour le réveillon de Noel le 24 décembre (ainsi que le lendemain, l'après midi du mardi 25 Décembre).

Chacun-e est invité-e à apporter un petit truc à manger et à partager, mais cette année nous inviterons les 22 jeunes mineurs isolés vivant à Martigues et les réfugiés logés aux CADA de Martigues et Port de Bouc.

Donc en plus des adhérent-e-s du café, nous pensons recevoir une quarantaine de personnes...

Afin de préparer un beau réveillon digne et convivial, celles et ceux qui le souhaitent peuvent participer à la cagnotte :

www.helloasso.com/associations/le-rallumeur-d-etoiles/collectes/noel-solidaire-2018

Pour rompre avec la solitude, l'isolement... À grand coup de solidarité !

Merci d'avance... Et à très vite !

Adhésion à l'association le rallumeur d'étoiles obligatoire et à prix libre

Le fond de l'air est bleu

21. décembre 2018 - 20:00

Après les migrants, militants et banlieues, comme prédit, ce nouveau mouvement social expose la violence de la police à toute la population.
Le Cosmographe vous invite à voir (ou à revoir) Le fond de l'air est bleu en présence de l'une de ses réalisatrices.

Octobre 2016. L'État d'urgence est toujours en place et la mobilisation contre la Loi Travail s'essouffle. Quelques mois seulement après le meurtre d'Adama Traoré, quelques milliers de flics manifestent en toute illégalité, dans plusieurs grandes villes. Point de départ de la caméra qui filme ces corps bleus robotisés et menaçant, un pas à l'intérieur de cette fonction régalienne, l'autre surtout pour écouter ce que des personnes militant-e-s ou non, ont à dire sur le monopole de la violence (il)légitime. Pendant plusieurs mois, entre Paris, sa région et Marseille, nous suivons les heurts et témoignages d'hommes et de femmes, souvent jeunes, qui ont vu leur vie ou celle de leurs proches brisée par la violence du maintien de l'ordre. Réalisé par les collectifs Activideo et Medialien. La projection sera suivie d'un débat-discussion avec une des membres de l'équipe du film.

Ouverture à 19h30 pour une projection à 20h au Cosmographe au 36 rue Ferrari.
Prix libre : l'argent sera reversé aux inculpé-e-s du mouvement en cours.

https://www.facebook.com/events/200298684206793/?active_tab=about

Bande annonce :
https://www.youtube.com/watch?v=JAwV2fGaK38&fbclid=IwAR0HyES8wKJz9jsi8dzFmt5ErW612NEfKWYD55BeXjZ84gHGxYw-l65aCPw

À NOS MORTS..., hommage du Hip-Hop aux tirailleurs étrangers

21. décembre 2018 - 19:00

La compagnie Mémoires Vives a le plaisir de vous inviter, le vendredi 21 décembre à 20H, au spectacle À NOS MORTS... l'hommage du hip-hop aux tirailleurs étrangers ayant combattu pour la Libération de la France, dans le cadre du Centenaire de la Première Guerre mondiale.
Si cet horaire ne convient pas, une représentation scolaire est programmée à 14h30.
Ils étaient de tous les combats. Ils étaient des centaines de milliers, en 14-18, en 39-45… Que sait-on vraiment de ces hommes et ces femmes, de leur courage, de leur sacrifice ? Combien de pages dans les livres d'histoire, d'images dans nos mémoires ? À Nos Morts… retrace une partie de cette histoire que l'histoire a oubliée…
À Nos Morts est un fragment d'histoire. Celle de ses soldats, sénégalais, maliens, ivoiriens, burkinabés, malgaches, marocains, algériens, tunisiens, indochinois, antillais, camerounais, tchadiens, « indigènes », requis ou engagés volontaires. De la « boucherie » du Chemin des Dames en 17 et ses sacrifiés de Craonne au parcours héroïque d'Hady Bah, tirailleur guinéen devenu chef d'un réseau de résistants en 41. À Nos Morts… remet en perspective le sacrifice de ces soldats des colonies et nous parle enfin de ces femmes, ouvrières, résistantes, soldates.
Les arts hip-hop réunis pour un devoir de mémoire en hommages aux tirailleurs, aux résistants étrangers, aux femmes,… à celles et ceux à qui nous devons aussi une part de ce que nous sommes.

www.cie-memoires-vives.org
memoiresvivescom chez gmail.com /

"A nos ancêtres", récits sensibles venus du Viet Nam

21. décembre 2018 - 18:30

À l'affiche du vendredi 21 décembre, jour du solstice d'hiver, L'Equitable Café propose à 18H30 une projection-débat du documentaire "A nos ancêtres" (34') issu de la thèse de doctorat de Mikaëla Le Meur, anthropologue, consacrée à “Plasti-cités : Enquêtes sur les déchets et les transformations écologiques au Viêt Nam”.
Il s'agit du 3ème Workchope (de bières !) intitulé “Essai d'écologie poétique : récits sensibles venus du Viêt Nam”, organisé par le site Le Tamis. Ces rencontres ont pour principe de faire intervenir des jeunes chercheuses et chercheurs en sciences sociales dans différents lieux conviviaux de Marseille, pour faire découvrir à des publics hétéroclites des recherches en train de se faire. Nous avons le plaisir d'être cette fois-ci accueillis par l'Équitable Café à Marseille .
Résumé du film : Il s'agit d'une lettre adressée depuis la ville de Quy Nhon, au Viêt Nam, à une ancêtre récemment disparue. De proche en proche, les voix et les images se mêlent pour construire une réflexion anthropologique sur les relations entre les humains et les non-humains, dans un contexte d'inquiétudes écologiques.
Les échanges seront introduits et modérés par Béatrice Guyot, documentariste. Entrée gratuite.

Groupe de lecture : « C'est quoi les classes sociales ? »

20. décembre 2018 - 19:30

Gilles Dauvé, « Le travail : l'enjeu des 7 erreurs », 12 p. Le travail : l'enjeu des 7 erreurs

Karl Marx, Le capital, Livre III, section 7, chapitre VIII : « Les revenus et leurs sources », Éditions Gallimard, 1968 (coll. Folio essais), pp. 1987-2050.

http://inventin.lautre.net/livres/MARX-Le-Capital-Livre-3.pdf (pp. 737-797).

Nous avons décidé cette année d'aborder la question des classes sociales. Dans une perspective révolutionnaire, les classes sociales divisent les sociétés et sont le moteur de l'histoire.

Pourtant, nous avons du mal à les définir. Les analyses des classes qui datent souvent du XIXe siècle sont-elles toujours pertinentes ? L'auto-entrepreunariat, l'uberisation, les classes moyennes… remettent-ils en cause la lutte de classes et l'existence du prolétariat ?

Nous tenterons par différentes approches, historique, sociale et économique de mieux comprendre le rapport capital/travail dans l'histoire et aujourd'hui.

On poursuivra la lecture du texte de Gilles Dauvé, « Le travail : l'enjeu des 7 erreurs » qui replace la question du rapport capital/travail au cœur de l'analyse du monde actuel. Puis, nous commencerons un chapitre du Capital de Marx qui traite particulièrement des classes sociales.

Nous lirons comme à notre habitude à haute voix le texte et le commenterons. Nous en profiterons aussi pour partager ce que nous aurons amené à manger.

— -

Bibliothèque La Rétive
42 rue du faubourg d'Auvergne - Alès
Permanence tous les mercredis et samedis de 15 à 19 heures
laretive-at-riseup.net - https://laretive.info

La nouvelle réforme du lycée et du bac

20. décembre 2018 - 18:30

Attac La Ciotat
Maison des Associations, Place Évariste Gras
https://local.attac.org/13/laciotat/

Parler bouquins et passer un bon moment

20. décembre 2018 - 18:00

Jeudi 20 décembre, on ouvre tard, pour boire des coups surtout, pour parler bouquins si l'on souhaite, en tout cas pour se retrouver et passer un bon moment !
Transit vous invite donc à passer à partir de 18h, voir à vous attarder parmi nous – disons que cette fois-ci le prétexte semble évident, mais qu'une habitude pourrait être prise… (mais oui !)
Alors voilà, on la fait informelle et chaque petite contribution sera la bienvenue (musique, perf, acras, loukoum, tarte, joie ou humeur du jour),
On va s'occuper d'une bonne partie,
Et si vous voulez néanmoins faire de beaux petits ou grands cadeaux à ceux et celles que vous aimez pour la fin de l'année, venez à la librairie Transit. De nombreux livres qui feront plaisir et qui aideront à construire des alternatives vous attendent.
Nous proposons aussi pour les soirées d'hiver du thé et des tisanes de nos cher.e.s 1336.
Pour ce faire nous avons modifié nos horaires et nous vous attendons du lundi au vendredi de 14h à 19h et le samedi de 10h à 13h et de 14h à 19h. Donc ouverture exceptionnelle lundi 17 et lundi 24.

Pour passer vos commandes par téléphone : 0413040260
ou par mail : transit.librairie chez gmail.com
www.transit-librairie.org

Cercle du silence exceptionnel associant l'ensemble des partenaires des EGM.

20. décembre 2018 - 17:30

Cercle du silence exceptionnel associant l'ensemble des partenaires des EGM.
Les cercles de silence sont nés en 2007 pour protester contre toutes les atteintes à la dignité et aux droits des personnes migrantes.
de 17h30 à 18h30, à l'angle Cours Saint Louis /La Canebière.


Dans le cadre des Etats généraux des migrations un collectif d'associations organise sur Marseille, du 20 novembre au 20 décembre prochain :

LE MOIS DE LA FRATERNITE ET DES DROITS

Ce thème a été retenu pour fêter une victoire face à la banalisation des atteintes aux droits fondamentaux, particulièrement des personnes exilées : le 6 juillet 2018, le Conseil Constitutionnel a reconnu comme principe constitutionnel le troisième terme du triptyque républicain : la fraternité. Il l'a défini comme « la liberté d'aider autrui dans un but humanitaire et ce, sans considération de la régularité de son séjour sur le territoire national ». Nous aurons sans aucun doute à l'utiliser pour biens d'autres causes, car la notion de fraternité humaine est un horizon dans un monde en perte de sens et qui bascule.

C'est sûrement une belle façon de célébrer les 70 ans de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme -DDUH- que tant de gouvernements aimeraient aujourd'hui mettre sous le boisseau, ainsi que la « convention internationale des droits de l'enfant » et celle relative aux « droits des travailleurs migrants et des membres de leur famille » qu'aucun pays occidental ne veut signer, car trop protectrice. Mais, c'est sans compter sur les associations qui, notamment dans le manifeste des EGM, continuent à affirmer la DUDH comme fondement de leurs engagements.

Manifeste des Assemblées Locales réunies pour la 1ère session plénière des États Généraux des Migrations :

Pour la réalisation de ce programme, le principe de l'engagement des partenaires est d'annoncer et, le plus possible, de préparer ensemble des initiatives autour de grandes dates qui font sens. Ils donnent ainsi plus d'écho et de lisibilité au socle commun de valeurs qu'ils portent et défendent. Chaque association ou collectif gardent, bien entendu, la possibilité d'initiatives propres.

Membres du groupe de préparation :

La Cimade, La Ligue des Droits de l'Homme, RESF, RUSF, CCFD Terre Solidaire, Espace… La plupart se retrouvent au sein du Réseau Hospitalité.

Synpac-CGT, Sgen CFDT, Génération.S, PCF…

Pour des logements dignes • Mobilisation devant la mairie

20. décembre 2018 - 8:00

Appel unitaire des associations, syndicats et collectifs d'habitants à se mobiliser devant le dernier conseil municipal de l'année (suite au report de celui du 10 décembre) pour des logements dignes et le droit à la ville.
Liste des signataires à venir

https://www.facebook.com/events/1181016505399809/

"La Zona, propriété privée", de Rodrigo Plà

19. décembre 2018 - 20:00

Le Manifesten propose, mercredi 19 décembre à 20H, la projection suivie d'un débat du film uppercut "La Zona, propriété privée" (2008 - 1h38), du réalisateur mexicain Rodrigo Plà.
Synopsis : Mexico, dans une résidence de luxe pour riches qui ont les chocottes et s'enferment entre leurs murs, tout se passe pour le mieux. Le gazon est nickel chrome. Mais trois jeunes issus des proches bidonvilles s'introduisent et la situation dégénère en chasse à l'homme, révélant la monstruosité des résidents... Mais que cela ne vous dissuade pas de faire le mur !

manifesten13 chez gmail.com

Exposer les Autres ? Héritages coloniaux et défis contemporains

19. décembre 2018 - 18:00

Le Musée d'histoire de Marseille présente le mercredi 19 décembre à 18H une conférence sur le thème
"Exposer les Autres ? Héritages coloniaux et défis contemporains" par l'anthropologue Benoît de L'Estoile, directeur de recherche au CNRS et professeur à l'Ecole Normale Supérieure, Paris.
Des expositions coloniales aux « Arts Premiers », comment les musées contemporains font-ils face aux héritages coloniaux ? De quelles représentations de l'Altérité sont-ils les produits et produisent-ils ? Les « musées des Autres », historiquement construits en miroir par rapport aux « musées du Nous » ont-ils encore un sens dans un monde postcolonial ?
Une approche critique des expositions passées et présentes, et de leur manière de « mettre en ordre » le monde, permet de retracer les perceptions occidentales de la diversité humaine. On interrogera ces défis pour les musées du XXIe siècle.

Approche Culture et Territoires : http://approches.fr/Exposer-les-Autres-Heritages

Réunion RESF 13

19. décembre 2018 - 17:30

resf13 chez no-log.org / 06 31 32 48 65
www.educationsansfrontieres.org

Projection du film Un paese de calabria et échanges sur l'Aquarius

il y a 42 min 53 sec

« Diplo-docus » le mardi 18 décembre à 20 h 30, au Cinéma Le Variété - rue de la Paix - 05400 Veynes, en partenariat avec les Amis du Monde diplomatique 05 et l'association Kheper.

Au programme de cette soirée :

• 20h30 :
Projection du film "Un paese di Calabria"
Bande annonce : https://vimeo.com/181495280

• 22h00 :

  • Discussions à partir du film : parallèle avec l'odyssée de l'Aquarius
  • Le point sur l'Aquarius : explications et implications.
  • État des lieux et perspectives

Intervenant : Pierrre Mallet, marin sauveteur à bord de l'Aquarius et capitaine à bord d'un remorqueur de sauvetage en haute mer pendant une vingtaine d'années.

Plus d'infos : http://www.kheper.org/De-Riace-a-l-Aquarius

Diaporama photos SOS MEDITERRANEE : https://www.youtube.com/watch?v=UMCPDUoTziE&feature=youtu.be

diplo-docus chez kheper.org
Renseignements sur : www.kheper.org

La convention internationale sur la protection des droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leur famille (ONU 1990)

il y a 2 heures 42 min

La convention internationale sur la protection des droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leur famille (ONU 1990).
Cette date est devenue la « journée internationale des migrants » et l'anniversaire de la « Charte mondiale des migrants ».
Des spécialistes nous aiderons à débattre et y voir plus clair sur le lien entre les réalités du chômage et des migrations.
>de 18h30 à 21h, à la Bourse du Travail, 23 Bd Charles Nedelec, 13003.


Dans le cadre des Etats généraux des migrations un collectif d'associations organise sur Marseille, du 20 novembre au 20 décembre prochain :

LE MOIS DE LA FRATERNITE ET DES DROITS

Ce thème a été retenu pour fêter une victoire face à la banalisation des atteintes aux droits fondamentaux, particulièrement des personnes exilées : le 6 juillet 2018, le Conseil Constitutionnel a reconnu comme principe constitutionnel le troisième terme du triptyque républicain : la fraternité. Il l'a défini comme « la liberté d'aider autrui dans un but humanitaire et ce, sans considération de la régularité de son séjour sur le territoire national ». Nous aurons sans aucun doute à l'utiliser pour biens d'autres causes, car la notion de fraternité humaine est un horizon dans un monde en perte de sens et qui bascule.

C'est sûrement une belle façon de célébrer les 70 ans de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme -DDUH- que tant de gouvernements aimeraient aujourd'hui mettre sous le boisseau, ainsi que la « convention internationale des droits de l'enfant » et celle relative aux « droits des travailleurs migrants et des membres de leur famille » qu'aucun pays occidental ne veut signer, car trop protectrice. Mais, c'est sans compter sur les associations qui, notamment dans le manifeste des EGM, continuent à affirmer la DUDH comme fondement de leurs engagements.

Manifeste des Assemblées Locales réunies pour la 1ère session plénière des États Généraux des Migrations :

Pour la réalisation de ce programme, le principe de l'engagement des partenaires est d'annoncer et, le plus possible, de préparer ensemble des initiatives autour de grandes dates qui font sens. Ils donnent ainsi plus d'écho et de lisibilité au socle commun de valeurs qu'ils portent et défendent. Chaque association ou collectif gardent, bien entendu, la possibilité d'initiatives propres.

Membres du groupe de préparation :

La Cimade, La Ligue des Droits de l'Homme, RESF, RUSF, CCFD Terre Solidaire,Espace… La plupart se retrouvent au sein du Réseau Hospitalité.

Synpac-CGT, Sgen CFDT, Génération.S, PCF, …

 
 
 
 
DESIGN DARK ELEGANCE | PORTED FOR DRUPAL 6 | ADAPTE PAR: JEREMY BASTIDE 

Powered by Drupal, an open source content management system